Suède : deuxième attaque à la bombe contre une église syriaque orthodoxe

Trouvé sur Fdesouche : « Vendredi, un peu avant trois heures du matin, la police a reçu plusieurs appels concernant une explosion près d’une église à Södertälje.

L’église dont il est question est l’église syriaque orthodoxe Saint-Ephrem. L’explosion a touché la salle des fêtes jouxtant l’édifice religieux, celle-ci appartient à la communauté chrétienne syriaque. Continuer la lecture de « Suède : deuxième attaque à la bombe contre une église syriaque orthodoxe »

Ecosse : un étudiant montre les incohérences de son professeur qui défend la « théorie du genre »

Un étudiant écossais, viré de classe pour avoir dit qu’ « il n’y a que deux genres » sexuels, a une explication avec le professeur.
La tentative d’explication de ce dernier est assez révélatrice (et effrayante) du totalitarisme « progressiste » qui se met en place.

16 juin 1883 : fondation du journal La Croix

Ce jour-là donc, le RP Vincent-de-Paul Bailly et le comte Henri de l’Epinois font paraître le premier numéro du quotidien La Croix, journal catholique (« radicalement catholique » même), antiparlementaire, qui sera farouchement antidreyfusard et antisémite.

En 1890, La Croix affirme même être « le journal catholique le plus anti-juif de France »…
Il semblerait qu’il ait changé, depuis.

Quoiqu’il en soit, aujourd’hui, ce titre sous perfusion financière est un insipide papier gaucho-moderniste.

Manuel Valls aurait touché 20.000 euros par mois comme candidat à la mairie de Barcelone

Ah, les socialistes…

Cet homme qui a ravagé la France pendant plusieurs années n’a aucune attache, ni familiale, ni nationale. Les deux piliers de sa vie semblent être la quête du pouvoir et l’amour de l’argent.

Résultat de recherche d'images pour "manuel valls barcelona"

« Selon le quotidien catalan « Ara », l’ancien Premier ministre Manuel Valls aurait réclamé et obtenu des donateurs de sa campagne infructueuse pour conquérir la mairie de Barcelone un salaire mensuel net de 20.000 euros. De quoi se consoler de sa défaite.

C’est beau, l’engagement désintéressé. Pour tenter de conquérir la mairie de Barcelone, Manuel Valls aurait touché un salaire mensuel net de 20.000 euros par mois, rapporte le quotidien catalan Ara. D’après l’enquête du journal espagnol, parue ce jeudi 13 juin, l’ancien Premier ministre français, battu le 26 mai avec 13,20% des voix, aurait réclamé à ses contributeurs de lui verser ces émoluments en plus de la participation à ses frais de campagne.

Pour réclamer cette indemnisation, Manuel Valls aurait fait valoir auprès de ses donateurs la perte de revenu engendrée par la démission de son mandat de député français, le 2 octobre 2018. « Les gens étaient effarés quand Manuel Valls a demandé une telle somme pour lui. Ce n’est pas très élégant« , témoigne auprès d’Ara l’un des convives d’une levée de fonds. La demande aurait pourtant été acceptée.

Une belle opération, puisque la somme représente près du triple de la rémunération perçue par un député à l’Assemblée nationale (7.239 euros bruts par mois). En tant que simple candidat à la mairie de Barcelone, celui que Bernard-Henri Lévy estime être l’incarnation du « panache français » et du « chevaleresque catalan » aurait même été mieux rémunéré que lorsqu’il était à Matignon, entre 2014 et 2016 (14.910 euros brut).

D’où Manuel Valls, candidat à la tête d’une structure politique embryonnaire (Barcelona pel Canvi) et seulement allié au parti Ciudadanos, a-t-il tiré l’argent nécessaire pour sa campagne ? Avec l’appui de sa compagne Susana Gallardo, héritière des laboratoires Almirall, l’ancien socialiste s’est tissé un réseau de soutiens fortunés de l’autre côté des Pyrénées, qu’il n’a pas hésité à solliciter pour batailler, sans succès, contre les indépendantistes catalans emmenés par Ernest Maragall et la liste Barcelone en commun, de gauche, conduite par Ada Colau. […] »

Source Marianne

Rennes : des chercheurs démontrent que le glyphosate affecte le cerveau et le comportement des rats

Trouvé sur 20 Minutes : L’étude a été menée sur 21 rats femelles, pendant la gestation puis l’allaitement. « A priori, s’il y a des effets sur le rat, il devrait y en avoir sur l’humain », précise Thierry Charlier, professeur à l’Université Rennes 1 et membre de l’Irset, qui a supervisé l’étude.

Les rattes ont été divisées en trois groupes et ont toutes reçu quotidiennement, durant une trentaine de jours, une gaufrette vanillée contenant soit du glyphosate, soit du Roundup (glyphosate mélangé à d’autres molécules chimiques), soit de l’eau.

Continuer la lecture de « Rennes : des chercheurs démontrent que le glyphosate affecte le cerveau et le comportement des rats »

Les débuts catastrophiques de Nathalie Loiseau au Parlement européen

Trouvé sur Valeurs Actuelles : « Tout débute le 5 juin dernier, quand l’ancienne ministre déléguée aux Affaires étrangères organise un point presse « off » devant certains médias. Lors de cette déclaration, elle dézingue à tout va ceux qui sont censés être ses alliés. Selon elle, le président belge du groupe libéral Guy Verhofstadt a, par exemple, des « frustrations rentrées », la députée néerlandaise Sophie in’t Veld, qui vise aussi la présidence de l’ADLE, « a perdu toutes les batailles qu’elle a menées », l’autre candidat, suédois, Frederick Federley, est à la solde de la droite teutonne, l’Allemand Manfred Weber est un « ectoplasme » qui « n’a jamais rien réussi » et son propre collègue à LREM Jean Arthuis est un « homme aigri ». Alertée par Garance Pineau, spécialiste de l’Europe au sein de LREM, sur la violence de ses propos, l’eurodéputée tempère et explique alors que ce qu’elle dit n’engage pas Emmanuel Macron… Mais le mal est fait. »

C’était un 12 juin 1792 : destruction de la généalogie française

Ce jour-là, un décret était adopté (complété par un autre le 19, promulgué avec signature de Louis XVI) dans l’optique d’« abolition des privilèges ».

Selon le décret, tous les papiers généalogiques des dépôts publics ont été brûlés !

Les républicains causèrent alors une perte irréparable pour l’histoire et la généalogie. La tabula rasa

Source

10 juin 1951 : mort de Hansi

Sous ce pseudonyme s’éteignait Jean-Jacques Waltz, à Colmar, où il était né en 1873 (alors que l’Alsace et la Moselle étaient occupées depuis peu par l’Allemagne).

Amoureux de son Alsace et patriote français, Hansi fut un caricaturiste, peintre et dessinateur de grand talent. Parmi les plus grands du XXe siècle en France.

Continuer la lecture de « 10 juin 1951 : mort de Hansi »

C’était un 9 juin 721 : à Toulouse, victoire écrasante mais mal connue contre les Arabo-musulmans

Ce jour-là, près de Toulouse, le duc Eudes d’Aquitaine écrase les Arabo-musulmans : une victoire au moins aussi importante que celle de Charles Martel à Poitiers.
Après avoir réglé leurs problèmes en Espagne avec les Wisigoths et installé leur suprématie dans l’Al-Andalus – ensemble des péninsules ibériques (Espagne plus Portugal) musulmanes -, les Omeyyades avaient décidé de se tourner vers la Gaule.
Mais la grande victoire chrétienne de Toulouse (lors de laquelle le gouverneur arabe d’Al Andalus fut tué) porta un coup d’arrêt à l’expansion de l’islam en Occident, tout juste dix ans après le franchissement du détroit de Gibraltar par les premiers musulmans…

PS : sur le mythe de l’heureuse et paisible Andalus, que nous vendent aujourd’hui islamistes et cosmopolites, on peut lire Al Andalus, l’invention d’un mythe, de Serafin Fanjul.

Provocation : la SCNF fait de la propagande homosexualiste avec un train spécial

On mesure à ce genre de chose l’incroyable puissance du lobby LGBT (qui ne représentait jusqu’à présent qu’une poignée de personnes), et l’effet de mode dont bénéficient toutes les idéologies de gauche.

L’entreprise publique, qui a pourtant d’autres chats à fouetter, entend elle aussi banaliser les mœurs inverties (considérées en France comme un délit et une maladie psychiatrique il y a encore quelques années)

CNews rapporte avec satisfaction :

« C’est une première en France. Durant un mois, la SNCF va faire circuler un train dont la rame avant se pare des couleurs arc-en-ciel du drapeau LGBTQI+.

Continuer la lecture de « Provocation : la SCNF fait de la propagande homosexualiste avec un train spécial »

C’était un 8 juin 1959 : mort de La Varende

C’est à Paris que s’éteint le grand écrivain Jean Mallard, vicomte de La Varende, qui a longuement et magnifiquement décrit la géographie, l’histoire et les mentalités de la Normandie, où il était né le 22 mai 1887.

Monarchiste, La Varende dut démissionner de l’Académie Goncourt lors de la « Libération », victime de l’épuration comme une bonne partie de l’élite de notre pays.

Un grand auteur français qui mérite d’être connu.
Attention, le virus La Varende s’attrape facilement et l’on ne peut refréner ensuite l’envie de dévorer toute l’œuvre !

Continuer la lecture de « C’était un 8 juin 1959 : mort de La Varende »

7 juin… 1962 : exécution d’Albert Dovecar et Claude Piegts

L’image contient peut-être : 2 personnes

Le récit de la mort de ces deux militants patriotes, l’un militaire, l’autre civil, qui, engagés dans les commandos Delta de l’OAS, avaient exécuté le commissaire Gavoury, responsable de la répression antipatriotique et complice de fait du FLN, considéré comme un traître par le mouvement de résistance.

« En ce jour du 4 Juin 1962, Albert DOVECAR (24 ans) vit sa 66ème journée de condamné à mort.
Continuer la lecture de « 7 juin… 1962 : exécution d’Albert Dovecar et Claude Piegts »