Marche pour la Vie : des milliers de Français ont bravé le froid pour défendre la Vie

Belle édition que ce millésime 2023 pour la « Marche pour la Vie », alors que le délai d’infanticide pré-natal est passé de 12 à 14 semaines, et que les matérialistes veulent légaliser le suicide et le meurtre sous le nom d’« euthanasie ».

On regrettera comme d’habitude certains choix musicaux du genre tam-tam (de toute façon les médias de gauche n’en seront pas attendris vomiront ou tairont toujours cette manifestation), et on notera l’absence, cette année, de tout évêques. Mais le nombre de participants (près de 10 000) prêts à affronter un froid rigoureux est une donnée réjouissante !

Victoire française à Callac (22) : le projet d’implantation de migrants africains est abandonné !

Une belle nouvelle !
Le projet d’implanter une colonie africaine dans ce bourg breton, projet mené par la famille Cohen et des élus de gauche, a été contré victorieusement par une mobilisation tenace de patriotes.

Communiqué du Comité d’Organisation contre le projet Horizon à Callac :

« C’est avec un plaisir non dissimulé que nous annonçons que le projet Horizon de la fondation MERCI est abandonné par le Conseil Municipal de Callac.

Ce projet prévoyait à l’origine la venue de 70 familles issues du continent africain. Soit au total environ 530 personnes (7,6 personnes par famille selon les chiffres de Ouest France du 14 septembre 2022) dans un petit bourg de Bretagne de 2.200 habitants. Cela représentait donc l’arrivée de 25 % de la population actuelle. Un projet insensé qui aurait été source de nombreux problèmes.

D’abord, ce projet était très injuste pour la population locale dont beaucoup sont des familles modestes. Pour les jeunes, il était inacceptable. Ils sont obligés de partir de Callac car il n’y a pas de travail pour eux. La municipalité déclarait ne pas avoir d’argent pour aider les gens modestes et les jeunes.

Continuer la lecture de « Victoire française à Callac (22) : le projet d’implantation de migrants africains est abandonné ! »

Une « messe de minuit » en 1794…

(Sont indiqués entre parenthèses les noms que portent de nos jours les villages cités)

L’histoire d’une messe de minuit que nous allons raconter s’est passée dans les moments les plus affreux de la Grande-Guerre, alors que le monde se croyait rendu à sa fin. La terre tremblait, les éléments étaient confondus, les nations éperdues se tordaient dans l’épouvante et la consternation, les démons déchaînés entraient dans le coeur des hommes pervers, les chefs s’habillaient de peaux d’hommes, s’abreuvaient de sang et se repaissaient de chair humaine. Ces monstruosités ont été commises, ces horreurs ont été vues, ici dans cette contrée, sur cette terre qui nous porte.

 Dans ces jours d’exécrable mémoire, la paroisse de Beaufou fut tout spécialement mise à feu et à sang. Elle devait cette haine des méchants à sa grande fidélité à la religion. Elle était la seule dans tout le pays où tout le monde, sans exception, était bon chrétien ; on n’y trouvait pas un seul ennemi du bon Dieu, pas l’ombre d’un traître.

 Une des bandes infernales venait de brûler une première fois l’église, le bourg, et de commettre des atrocités dans plusieurs villages. M. le curé Jousbert était persécuté par des espions des communes voisines qui voulaient le surprendre dans ses cachettes et le dénoncer aux Bleus.

Continuer la lecture de « Une « messe de minuit » en 1794… »

Manifestation à propos de Lola : un jeune Français remet en place une boomeuse remplaciste (video)

Trois catégories de Français se retrouvent dans cette séquence :
– Josiane, boomeuse centriste biberonnée à l’humanisme et à l’idéologie droit-de-l’hommiste ;
– Paul Larrouturou, « journaliste »-militant de gauche, petit soldat du Système
– un jeune patriote

« French Tech » : des défenseurs de la langue française attaquent l’État en justice pour rebaptiser le label

French Tech for the Planet | Ministères Écologie Énergie Territoires

Bien !
Et honte au régime, à la République française, d’angliciser lui-même le pays…

Le Figaro rapporte :

« Les défenseurs de la langue française veulent avoir la peau de la « French Tech ». L’association Francophonie Avenir (Afrav) a intenté un procès à l’État devant le tribunal administratif de Paris pour que ce label officiel regroupant de jeunes entreprises technologiques tricolores soit rebaptisé et trouve une traduction dans la langue de Molière.

Continuer la lecture de « « French Tech » : des défenseurs de la langue française attaquent l’État en justice pour rebaptiser le label »

Regard patriote sur l’actualité avec Jérôme Bourbon et Thomas Joly (audio)

Le directeur de l’hebdomadaire Rivarol (actuellement en butte à une vaste campagne répressive de la part du « lobby » et des gauchistes : retrait de l’agrément permettant le tarif postal préférentiel, bannissement des hypermarchés Carrefour…) et le président du Parti de la France commentent la rentrée.

C’était un 9 mai : mort de Sébastien Deyzieu

Le 9 mai 1994, le jeune militant nationaliste Sébastien Deyzieu rendait l’âme, victime de la répression, lors d’une manifestation organisée par le GUD et d’autres associations.

Il était âgé de 22 ans.

Le traitement médiatique n’eut évidemment rien à voir avec l’affaire Malik Oussekine, qui en son temps entraîna d’ailleurs la démission d’un ministre.
Là le gouvernement, dont le ministre de l’Intérieur était le gaullo-mafieux Charles Pasqua, ne fit montre d’aucune émotion.

Chansons des groupes de « rock identitaire français » In Memoriam et Vae Victis dédiées à Sébastien Deyzieu :

__

Rappel à Dieu de Pinatel

Piere Pinatel, célèbre caricaturiste du camp national, a été rappelé à Dieu 27 avril 2022, à l’âge de 92 ans.
Jusqu’à la fin de sa vie il mania le crayon, « croquant » gentiment le personnel politicien.

les dessins de pinatel | Le journalbum d'un caricaturiste indépendant

Il fut le caricaturiste vedette de Minute durant les années 1960-1970, à la grande époque de cet hebdomadaire de droite à fort tirage.
Pendant plus de quatorze ans, son « Pinatelescope » occupa la dernière page du journal, puis futtransplanté à National-Hebdo où il resta près de huit ans. Pinatel caricatura le monde politique et artistique pour un grand nombre de journaux parisiens ou régionaux, pendant quarante ans.

On peut trouver sur ce site un recueil de nombre de ses dessins.

RIP.

Neuvaine à sainte Jeanne d’Arc jusqu’à sa fête, pour la France et l’Eglise. Litanies de sainte Jeanne d’Arc

Excellente initiative de la revue L’Héritage, que nous relayons :

La France est dans la situation la plus tragique qu’elle ait connue au cours de son histoire longue et mouvementée : inféodée à des puissances étrangères, occultes et supranationales, dégénérée moralement, dirigée par des crapules, livrée aux barbares, victime d’une submersion migratoire qui la menace de disparition définitive…

Plus que jamais, les Français patriotes doivent agir mais aussi prier, l’aide du Ciel leur étant indispensable.
Implorons particulièrement Jeanne d’Arc, sainte de la Patrie, héroïne de la nation, modèle militant, sauveur de la France et restaurateur de son autorité légitime, afin qu’elle aide et oriente les Français de bonne volonté et qu’elle leur suscite des chefs à la hauteur de la situation.

En guise de neuvaine, nous proposons de réciter chaque jour (pour 2022 : du 29 avril au 7 mai, veille de la fête de Sainte Jeanne d’Arc) les litanies ci-dessous.
On peut bien sûr les réciter par ailleurs à tout moment de l’année.

Continuer la lecture de « Neuvaine à sainte Jeanne d’Arc jusqu’à sa fête, pour la France et l’Eglise. Litanies de sainte Jeanne d’Arc »

La fréquence de France Inter piratée dans l’Est parisien dimanche soir

France Inter sera en direct de JIM pour le concert de Joan Baez - Le journal du Gers: Journal d'actualités en ligne et en continu traitant de l'actu d'Auch et du Gers

La radio gauchiste dirigée par Laurence Bloch a été évincée pendant une heure dans le XXe arrondissement.
Sympathique.
(Mais illégal bien sûr, avec risque de forte amende si les auteurs se font repérer).

« L’antenne de France Inter a été piratée, dimanche 10 avril au soir, alors que la soirée électorale y battait son plein, par un brouillage d’écoute sur son réseau FM de Paris-Est.
Au moment des résultats et analyses traditionnels du premier tour de l’élection présidentielle française, un « émetteur pirate a soufflé la fréquence de la station », une technique interdite, a précisé la radio. Un discours de quelques minutes dirigé contre les politiques, les technocrates ou encore les journalistes a été diffusé en boucle pendant plus d’une heure.
Continuer la lecture de « La fréquence de France Inter piratée dans l’Est parisien dimanche soir »

Convoi de la liberté : forte répression à Paris

7 500 policiers mobilisés !

Le régime a offert samedi un lamentable spectacle, rappelant les heures sombres de l’épopée des Gilets jaunes :

« Les forces de l’ordre ont procédé samedi à Paris à 97 interpellations et 513 verbalisations d’opposants aux mesures sanitaires participant à l’opération baptisée «convois de la liberté», selon un bilan global communiqué dimanche par la préfecture de police de Paris. […]
Dans la nuit de samedi à dimanche, les forces de l’ordre sont intervenues, selon la préfecture, dans le quartier des Champs- Élysées et dans le bois de Boulogne pour «verbaliser et disperser» les derniers participants à cette manifestation interdite par le préfet de police, Didier Lallement.
En début d’après-midi samedi, plus d’une centaine de véhicules étaient parvenus à rejoindre les Champs-Élysées, qui ont été évacuées progressivement par les forces de l’ordre à coups de gaz lacrymogènes. […]
Quelque 7500 membres des forces de l’ordre sont mobilisés par la préfecture de police de Paris depuis vendredi jusqu’à lundi, les convois anti-passe ayant prévu de gagner Bruxelles lundi. » (source Figaro)

Il y a eu ausi plusieurs blessés.

Les policiers ont balancé du gaz lacrymogène sur des voitures qui arboraient un drapeau français. Ils ont collé des amendes de 135 € à des braves Français parce qu’ils déambulaient avec un drapeau français. Ils ont arrachés des mains des drapeaux français et les ont jetés à terre.

Ici, une séquence emblématique, où l’on voit deux mercenaires immigrés arrêter une voiture sur les Champs-Elysées et carrément braquer le conducteur (ce qui est aberrant du seul point de vue du droit) :

Par contre, bloquer les Champs-Elysées avec d’autres drapeaux, ça passe.

Peut être une image de 5 personnes, personnes debout, plein air et texte

Même si l’opération « Convoi de la liberté » n’a pas été un triomphe samedi à Paris, elle a tout de même porté des fruits.
Le pouvoir a eu peur, traumatisé qu’il est par l’épisode « Gilets jaunes » : c’était un coup de semonce.
Les convois cheminent maintenant vers Bruxelles.

PS : ceux qui ont été verbalisés alors qu’ils n’étaient pas directement dans un convoi de véhicules doivent faire un recours :

Continuer la lecture de « Convoi de la liberté : forte répression à Paris »

Convois de la Liberté : le préfet Lallement, sous l’enseigne de Pfizer, met Paris en état de siège

Le minable franc-maçon Didier Lallement, préfet de Police de Paris, manifeste bien la peur du Régime face à la menace d’une nouvelle rébellion de type « Gilets jaunes ». En l’occurrence un grand convoi de protestation, comme au Canada, face à la tyrannie pseudo-sanitaire.

Il a annoncé ce vendredi organiser la défense de la capitale contre le risque d’un blocage de la ville.

Belle erreur de communication, il se pose visuellement sous l’enseigne de Pfizer, dont il est effectivement, en fin de compte, le serviteur.

Les véhicules partant nombreux de diverses régions et devant se retrouver ce samedi à Paris, Lallement sort… les blindés.
Comme on le voit sur cette video (prise vendredi à Paris) :

Peut être une image de 2 personnes, plein air et texte qui dit ’BIZARRE...ON NE LES A JAMAIS VUS DANS LES BANLIEUES... 6448147 P” NORMAL, C'EST RÉSERVÉ POUR NEUTRALISER LES FRANÇAIS DE SOUCHE!’

« Il ne faut pas bloquer la France » osent dire le préfet et les politiciens en place, après avoir imposé trois confinements, fermé pendant des mois commerces, écoles, musées et restaurants, après avoir instauré un pass pour ségréguer des millions de Français… Ils n’ont honte de rien.

Quelques images de convois :

L’ambiance rappelle celle des Gilets jaunes (avant que les gauchistes ne fassent dégénérer le mouvement) : résolue, populaire, patriote.

De son côté, Facebook a désactivé les comptes personnels des trois administrateurs du groupe « Convoi de la Liberté », qui regroupe 360 000 membres, détruisant de fait le groupe.

Nantes : des catholiques empêchent la tenue d’un concert douteux dans une église

Ce mercredi soir, devait se tenir dans l’église nantaise Notre-Dame du Bon Port, un concert de l’artiste Anna von Hausswolff, adeptes des chansons et mises en scène macabres, voire ésotériques.
Rappelons que le même diocèse s’oppose à la célébration de messes traditionnelles dans ses églises…

Mais cette fois, ce qui s’apparente à une profanation n’a pu se réaliser, grâce à l’intervention de jeunes catholiques non-reniés, qui ont bloqué les portes d’accès au lieu de culte :

Bravo à eux.
Il y a malheureusement de très nombreuses occasions qui mériteraient l’intervention de fidèles, devant la trahison des évêques : concerts indécents, expositions d’oeuvres scandaleuses, scandales religieux (par exemple les conférences de carême à Notre-Dame de Paris données par un… rabbin), etc.
Mais la génération vieillissante de cathos progressistes, malgré des apparences de triomphe avec François 0 au sommet, est en train de s’évanouir progressivement (car évidemment ces gens n’ont pas pu transmettre la foi à leurs enfants ou autour d’eux).

Grand succès des manifestations contre le « Pass sanitaire » samedi

A Paris, quatre cortèges différents ont défilé.

Ce samedi, des centaines de milliers de Français sont descendus dans la rue (plus exactement dans les rues de très nombreuses villes).
Une mobilisation remarquable, spécialement pour un mois de juillet, alors que des manifestations avaient déjà eu lieu les semaines précédentes.
Notons que loin de se fatiguer, le mouvement prend de l’ampleur : il y avait, selon les décomptes officiels, deux fois plus de manifestants cette fois qu’il y a deux semaines.

Contrairement à leurs habitudes, les gros médias reprennent les chiffres du ministère de l’Intérieur (205 000 manifestants), sans jamais préciser d’où vient ce chiffre ni mentionner le chiffre calculé par les organisateurs.
Ils présentent donc les choses de façon faussée – trahissant leur militantisme – et minimisent le phénomène.

Ce samedi, quelques heurts ont été signalés dans divers cortèges, à l’initiative de l’extrême-gauche et d’agents du ministère de l’Intérieur infiltrés. Il y a une stratégie de pourrissement du mouvement qui commence.
Le début de cette contestation populaire ressemble donc beaucoup à celui des Gilets jaunes : va-t-il évoluer et se terminer de la même façon ?