28 juillet 1985 : mort de Michel Audiard

scénariste, réalisateur et écrivain.

Les dialogues de ses films (entre autres) Un singe en hiver, d’après le roman d’Antoine Blondin, et Les tontons flingueurs restent un modèle du genre et l’archétype d’une certaine esthétique, disparue avec « la France d’avant ».
Nombre de ses répliques sont d’ailleurs devenues « cultes ».

Continuer la lecture de « 28 juillet 1985 : mort de Michel Audiard »

C’était un 25 juillet…

1139 : Alphonse Enriques, comte du Portugal, vainc une coalition de roitelets musulmans à Ourique, dans l’actuelle province d’Alentejo, au sud du Tage.
C’est le « miracle d’Ourique », à l’origine du Portugal indépendant.
Alphonse Enrique était d’origine française. Il était fils d’Henri de Bourgogne.
Les cinq écus bleus au centre du drapeau national rappellent les cinq rois maures vaincus à Ourique. Le drapeau va-t-il être modifié pour ne plus rappeler cet épisode « xénophobe » ?

1593: à Saint-Denis, le roi Henri IV abjure le protestantisme et se convertit officiellement au catholicisme : « Je proteste et je jure à la face du Dieu tout-puissant, de vivre et de mourir dans l’Eglise catholique, apostolique et romaine, de la protéger et de la défendre envers tous, au péril de mon sang et de ma vie, renonçant à toutes hérésies contraires à la doctrine de ladite Eglise. »

1789: l’Assemblée constituante institue un comité de recherches pour déjouer les « complots aristocratiques »…

1873: l’assemblée (conservatrice) vote une loi déclarant d’utilité publique la construction d’une église à Montmartre, conformément à la demande de l’archevêque de Paris, en expiation des fautes de la patrie (notamment lors de la Commune) et pour obtenir la fin des épreuves.
Isaac Crémieux vote contre, tout comme Sadi Carnot, Gambetta, Jules Ferry, Edgar Quinet, et autres antichrétiens dont les axes parisiens portent aujourd’hui les noms…

1920: publication du règlement de la Fédération nationale des Scouts de France. Cette date est retenue comme celle de la fondation du scoutisme en France.

1934: assassinat, à Vienne, du chancelier dictateur Engelbert Dollfuss, par des nationaux-socialistes (il s’opposait à une fusion avec l’Allemagne).
Le fondateur du Vaterländische Front (Front patriotique) avait maté l’opposition armée socialiste quelques mois plus tôt et instauré un État catholique, nationaliste, autoritaire et corporatif. Il fut soutenu jusqu’à la fin par Mussolini, au grand mécontentement de Hitler. Une petite biographie est disponible ici.

1936: dans La Flambeau, journal du Parti social français, le célèbre aviateur Jean Mermoz écrit : « pour être saine et efficace, l’action sociale doit se libérer des entraves d’une politique de métier au service d’intérêts particuliers. Cette politique devra faire face une fois pour toutes à une politique purement française au service de ceux qui travaillent, sans distinction de classe, pour leur pays. »

1937: assassinat du militant du Parti social français Fernand Lafrance.
Continuer la lecture de « C’était un 25 juillet… »

La « cancel culture » chez les jeunes Britanniques : 52% disent avoir cessé de parler à quelqu’un en raison de leur position politique

L’étude ne le précise pas mais il s’agit bien sûr de jeunes de gauche. Nous avons les mêmes en France (en moins grande quantité peut-être). Ces gens qui exaltent « l’ouverture », « le dialogue », « la tolérance » mais en pratique ne supportent pas que l’on est une autre vision des choses qu’eux. Ils en deviennent asociaux et parfois inhumains.
Le gauchisme est, de toute façon, une maladie de l’esprit.

https://i0.wp.com/lincorrect.org/wp-content/uploads/2021/04/Woke.png?w=840&ssl=1

« Les Britanniques craignent de plus en plus d’exprimer des opinions controversées et la plupart des jeunes ont déjà coupé les ponts avec quelqu’un en raison de ses opinions politiques, selon une étude.
Continuer la lecture de « La « cancel culture » chez les jeunes Britanniques : 52% disent avoir cessé de parler à quelqu’un en raison de leur position politique »

C’était un 21 juillet…

1306: excédé par leur comportement, le roi Philippe le Bel décide l’expulsion de tous les juifs vivant en France et la confiscation de leurs biens. On parle de 100 000 exilés.

1861: première grande bataille de la guerre de Sécession, à Bull Run (Virginie), où les Confédérés battent les troupes de l’Union. Chacun comprend que la guerre sera longue et sanglante.

Afficher l'image d'origine

1934: mort du maréchal Louis Hubert Lyautey.
Ce monarchiste légitimiste a été élu à l’Académie française (1912) et promu maréchal de France en 1921.
Sa carrière, commencée  à Madagascar, connaîtra son apogée au Maroc où il mènera une politique particulièrement intelligente, en associant l’élite marocaine au développement du pays.

Continuer la lecture de « C’était un 21 juillet… »

C’était un 9 juillet…

mort de Daniel Hyacinthe Liénard de Beaujeu, héros canadien-français méconnu.

Né à Montréal le 19 août 1711 et mort près de Fort Duquesne le 9 juillet 1755, père de neuf enfants, il est officier durant la guerre de Sept Ans, commandant de Fort Niagara.

Il organise l’attaque préventive des troupes du général anglais Braddock alors que celles-ci traversent la rivière Monongahela afin d’assiéger Fort Duquesne en Nouvelle-France.

Conduisant une petite force (700 hommes) composée de soldats réguliers, de miliciens et d’une majorité d’Indiens, il parvient à défaire les troupes britanniques (2000 hommes).

Bien que tué dès le début de l’affrontement, il resta célèbre pour avoir utilisé des coutumes indiennes, tel que le port de peintures de guerre, pendant l’embuscade.
Il fut enterré sous les murs de Fort Duquesne (aujourd’hui Pittsburgh).

Source

Le RN fait son dîner et sa soirée dansante de fin de congrès dans une ancienne église

Certes, il s’agit d’une église désaffectée (celle du couvent dominicain de Perpignan, qui fut volée à l’Eglise en 1793 par les Républicains, dont effectivement se revendique Marine Le Pen).
Mais, en partant du principe que le lieu a bien été « désacralisé » par l’Eglise, le symbole est très dérangeant pour quiconque est un peu imprégné de civilisation française.
Toutefois, cela coïncide avec la conception laïcarde revendiquée par Marine Le Pen, et avec l’anti-catholicisme qu’elle montre en privé.
Quant aux organisateurs, ils ont fait une belle erreur de communication.

Les créateurs de la plate-forme de cryptomonnaie Africrypt disparaissent avec 3,6 milliards de $ en bitcoins

Attention où vous mettez votre argent.
Bon, avec ce nom, pas mal se sont sûrement méfiés…
Les autres doivent se mordre les doigts.

Bitcoin's lost boys: billions vanish with Cajee brothers
Les 2 jeunes créateurs. « Sud-Africains » d’Inde.

« Les frères Ameer et Raees Cajee sont introuvables. Les deux Sud-Africains avaient lancé en 2019 leur plate-forme d’investissement dans les cryptomonnaies, Africrypt. Disparus avec eux : 69 000 bitcoins, d’une valeur au moment de leur disparition de 3,6 milliards de dollars, rapportait mercredi 23 juin l’agence de presse Bloomberg.

Continuer la lecture de « Les créateurs de la plate-forme de cryptomonnaie Africrypt disparaissent avec 3,6 milliards de $ en bitcoins »

Le maire RN de Fréjus très fier de célébrer des parodies lesbiennes de mariage

Il est vrai que, dans sa gauchisation perpétuelle et faute de doctrine, le RN n’est plus opposé à la parodie de mariage homosexuelle.

Mais la seule fois où le maire RN de Fréjus, David Rachline, évoque un mariage sur ses comptes twitter ou facebook, il choisit une très visible union contre-nature.
Une véritable provocation.

Pauvres enfants

Arnaque au chômage partiel : une famille en fuite vers Israël soupçonnée d’avoir détourné 11 millions d’euros

L’État d’Israël (qui n’extrade pas ses ressortissants) est le lieu de refuge de nombreux escrocs, tandis que d’autres opèrent directement de là-bas, contre les peuples européens (cf. notamment la fraude à la taxe carbone : au moins 1,6 milliard d’euros de pertes pour la France en moins d’un an, 6 milliards pour les pays de l’Union européenne). Hervé Ryssen avait écrit un livre à ce sujet.

Message émouvant de la mère de Pierrick Berthier, 23 ans, tué par Abdelkader et David mardi dernier à Nixon

Peut être une image de 12 personnes, plein air et texte qui dit ’NOTRE ANGE PIERRICK BERTHIER L HUOTO’

Le jeune Pierrick avait été aidé Cécilia, sa voisine de 33 ans, mère de famille qui avait peur de son ex-conjoint Abdelkader, avec qui elle avait rompu quelques jours plus tôt…
Ce dernier, déjà connu des services de polices, est venu tuer Cécilia et Pierrick à l’arme blanche, accompagné de son complice, avant d’enfermer les 3 enfants de Cecilia dans une chambre, d’ôter la poignée de leur porte et de mettre le feu à la maison.

Ces Françaises qui s’adonnent au métissage et s’unissent à n’importe qui, en plus de blesser la France dans son identité, se mettent en danger, ainsi que leurs enfants et leur entourage.

La mère de Pierrick a posté un message émouvant sur facebook.
Il y en aura beaucoup d’autres, de plus en plus, tant qu’il n’y a pas de changement radical de politique et pas de remigration.

Continuer la lecture de « Message émouvant de la mère de Pierrick Berthier, 23 ans, tué par Abdelkader et David mardi dernier à Nixon »

C’était un 21 juin 1973…

à Paris : meeting du mouvement « Ordre nouveau » (né en 1970) contre l’immigration sauvage.

Les trotskystes de la Ligue communiste, constituées en commandos armés, se heurtent aux forces de police et mettent à sac le siège du mouvement nationaliste, rue des Lombards.

Les jours suivants, le régime profitera de ces incidents pour dissoudre Ordre nouveau (qui ne s’était pourtant pas heurté à la police) ainsi que la Ligue communiste (qui était déjà la reconstitution d’un groupe dissous et qui se reconstituera ensuite).

Quelques images des affrontements :

La présidente antiblanche de l’UNEF manifeste avec Mélenchon contre… le racisme

Au défilé gauchiste contre l’extrême-droite et le racisme qui se déroulait le samedi 12 juin, vous aviez, au premier rang, tenant avec Mélenchon la grande banderole de tête,  la présidente de l’UNEF ouvertement hostile aux Blancs.
Rappelons qu’elle n’a jamais été inquiétée pour cela, par aucune association ni aucun juge.
Et qu’elle défile donc encore le plus tranquillement du monde contre le… racisme, qui est effectivement un sujet qu’elle connaît bien.

Comme nous l’avons répété maintes fois, « antiracisme » est un mot codé pour « antiblanc ».

Peut être une image de 2 personnes et personnes debout

16 juin 1883 : fondation de la « La Croix », « le journal catholique le plus anti-juif de France »

Ce jour-là donc, le RP Vincent-de-Paul Bailly et le comte Henri de l’Epinois font paraître le premier numéro du quotidien La Croix, journal catholique (« radicalement catholique » même), antiparlementaire, qui sera farouchement antidreyfusard et antisémite.

En 1890, par exemple, La Croix s’offusquait qu’on le soupçonne d’avoir la moindre complaisance envers les Juifs et se vantait même d’être « le journal catholique le plus anti-juif de France »…

Ce titre sous perfusion financière est aujourd’hui un insipide papier gaucho-moderniste : c’est peut-être l’embarras qui le pousse désormais à en faire « des tonnes » dans l’idéologie dominante ?

C’était un 12 juin 1792 : destruction de la généalogie française

Ce jour-là, un décret était adopté (complété par un autre le 19, promulgué avec signature de Louis XVI) dans l’optique d’« abolition des privilèges ».

Selon le décret, tous les papiers généalogiques des dépôts publics ont été brûlés !

Les républicains causèrent alors une perte irréparable pour l’histoire et la généalogie. La tabula rasa

Source

10 juin 1951 : mort de Hansi

Sous ce pseudonyme s’éteignait Jean-Jacques Waltz, à Colmar, où il était né en 1873 (alors que l’Alsace et la Moselle étaient occupées depuis peu par l’Allemagne).

Amoureux de son Alsace et patriote français, Hansi fut un caricaturiste, peintre et dessinateur de grand talent. Parmi les plus grands du XXe siècle en France.

Continuer la lecture de « 10 juin 1951 : mort de Hansi »