Le nouveau rédac-chef de « Libération » est un ancien des services de renseignement israélien

Le visage franc et honnête d’un humaniste

Le quotidien gauchiste – appartenant au milliardaire franco-israelien Patrick Drahi – va être cornaqué par cet autre « franco »-israelien, Dov Alfon, issu d’un milieu dont on ne sort jamais vraiment (celui des « services »). Nationaliste en Israël, internationaliste en France.

«  Alors que le quotidien vogue sur l’esquif d’une Fondation pour la presse, financée et contrôlée par Patrick Drahi, Laurent Joffrin parti pour les délices de la politique électorale est remplacé par un franco-israélien ancien membre des services de renseignement de l’armée, l’unité d’élite 8200.
« Unité 8200 » cela évoque un roman d’espionnage, ça tombe bien c’est le sujet. Reportons-nous à The Times of Israël (en français) du 16 juin 2019 :
Continuer la lecture de « Le nouveau rédac-chef de « Libération » est un ancien des services de renseignement israélien »

Paris « d’après » : un homme retrouvé mort, torturé à la perceuse

Vivre-ensemble et décivilisation.
Les effets de l’immigration massive et de l’effacement de la civilisation (en particulier par le biais de la télévision, qui a ici sûrement inspiré les criminels) vont réserver des pages de faits divers toujours plus fournies et sordides.

« Le corps d’un homme d’origine asiatique, atrocement mutilé, a été découvert ce mardi après-midi dans un appartement du XIXe arrondissement, entre les stations de métro Ourcq et Crimée.

Continuer la lecture de « Paris « d’après » : un homme retrouvé mort, torturé à la perceuse »

Photonis : le Régime brade encore à l’étranger une entreprise stratégique française

Le Régime brade encore une entreprise stratégique française (Photonis est un groupe français, fondé en 1937, qui fabrique principalement des instruments de mesure et d’enregistrement optiques à des fins scientifiques, techniques et militaires) !
Sur ce thème scandaleux, on pourra lire notamment le livre La France vendue à la découpe, de Laurent Izard.

« Photonis deviendra américain aurait décidé l’Élysée. Pour pallier la perte de souveraineté provoquée par la cession de cette entreprise stratégique, la France entend imposer au groupe américain des «conditions». Une stratégie qui, par le passé, s’est avérée peu concluante… en témoignent les fiascos des cessions d’Alstom et d’Alcatel-Lucent.

Photonis devrait bien passer sous pavillon US, ainsi aurait tranché l’Élysée, selon les Échos. La présidence de la République se serait saisie du dossier afin de mettre fin aux tergiversations tant des services de renseignement que des ministères des Armées et des Finances.
Continuer la lecture de « Photonis : le Régime brade encore à l’étranger une entreprise stratégique française »

Macron s’adresse au Liban francophone… en arabe

Le président français ne tient pas notre langue en estime : il ne fait rien pour la défendre et, pire, donnant le mauvais exemple, il la massacre lui-même, notamment en la mâtinant d’anglais.
Quand il s’exprime en tant que chef d’Etat, il préfère utiliser l’anglais, à ses risques et périls.
Ou l’arabe, même quand il s’adresse à des francophones notoires, comme les Libanais.
Quelle pitié.

Fin programmée des chaudières au fioul : la « France périphérique » encore pénalisée

 

« À partir du 1er janvier 2022, il sera interdit, pour des raisons écologiques, de poser une nouvelle chaudière au fioul (4 millions de logements en sont actuellement équipés, principalement dans la « France périphérique ») et au charbon (il n’y en a presque plus, tant les contraintes sont importantes).

Les ménages pourront, après cette date, faire réparer leur chaudière au fioul, changer des pièces, voire effectuer quelques travaux, mais lorsqu’elle sera définitivement en panne, ils devront se tourner vers des modes de chauffage plus « écologiques ». En 2035, il ne devrait rester que quelques ancêtres particulièrement robustes.

Continuer la lecture de « Fin programmée des chaudières au fioul : la « France périphérique » encore pénalisée »

Les Français paieront pour les études des étrangers à l’Université d’Orléans

https://i0.wp.com/upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/thumb/d/df/Polytech%27Orl%C3%A9ans_site_Galil%C3%A9e.jpg/1084px-Polytech%27Orl%C3%A9ans_site_Galil%C3%A9e.jpg?resize=840%2C558&ssl=1
Le site Galilée de Polytech’Orléans

De très nombreux étrangers viennent étudier en France.
Nonobstant les problèmes de sécurité et d’identité que cela peut poser, on pourrait se dire « Pourquoi pas ? ». Mais ne serait-il pas pour autant aberrant et scandaleux que cela se fasse au détriment des Français et des étudiants français ?
C’est pourtant bien le cas.
Rien qu’à Orléans, sous la pression du syndicat gauchiste UNEF (« gauchiste »  ne signifie pas « qui combat pour le peuple » mais pour l’étranger par principe et pour la destruction de la civilisation) plus de 2000 (!) étudiants ne paieront pas leurs frais de scolarité…
Cela représente dans ce cas plusieurs millions d’euros, qu’il faudra bien que quelqu’un paye…

Si le coût peut être trop élevé pour un étudiant africain, est-ce notre faute ? L’UNEF se moque de créer une grave injustice au détriment des Français.
Il n’y a qu’en Europe occidentale qu’on peut concevoir des situations aussi absurdes.
Est-ce qu’il faudra aussi leur offrir logement et nourriture, parce que ce serait trop cher pour eux ?
En fait, ça se passe déjà en bonne partie, via les CROUS notamment…

« Comme Mohamed Bangoura, un Guinéen de 21 ans étudiant en L3 de biotechnologies, ils sont plus de 2000 étrangers à l’université d’Orléans (Loiret). Celle-ci vient d’adopter un moratoire sur les frais d’inscription supplémentaires pour l’année universitaire 2020-2021, qui pouvaient se monter à 3770 euros pour une année en école d’ingénieur ou en master.

Continuer la lecture de « Les Français paieront pour les études des étrangers à l’Université d’Orléans »

Mort de Jacqueline Sauvage, assassin de son mari, défendue par Hollande et Macron

Jacqueline Sauvage a été graciée par le président François Hollande

« Elle était devenue, malgré elle, la figure des femmes battues. Jacqueline Sauvage est décédée le 23 juillet à son domicile de La Selle-sur-le-Bied (Loiret), a appris le quotidien local « La République du Centre », ce mercredi 29 juillet. »

Les causes de sa mort ne sont pas révélées mais il semblerait qu’il s’agisse d’un suicide.
C’est ce que porte à croire le lamentable tweet de François Hollande (qui parle perfidement de « mort en liberté ») :

En 2012, cette femme avait abattu son mari de 3 balles, lui tirant dans le dos.
Elle a justifié son geste en expliquant avoir été victime de violences conjugales durant son long mariage et de menaces. (voir le détail de l’affaire ici).
Cette chasseuse, connue pour avoir précédemment poursuivi une rivale avec son fusil, n’a jamais évoqué la prétendue violence de son mari pendant des années d’instruction. Ni elle ni ses filles. Ce n’est que le jour du procès que ces allégations ont surgi, sans aucun témoignage ni élément corroborant, raison pour laquelle elle a été condamnée deux fois : les jurés pas plus que les magistrats ne l’ont crue….
Évidemment, elle fut condamnée en justice (en première instance ainsi qu’en appel), pour ce qui est purement et simplement un assassinat. On ne peut plaider la légitime défense quand on abat froidement une personne assise, par derrière.
Mais elle ne fut condamnée qu’à la peine minimale (10 ans de prison). Ce à quoi on pouvait retirer quelques années de remise de peine habituelle. Pas cher l’assassinat…

Mais le comble est que, dans une fièvre « féministe » (c’est-à-dire anti-masculine) créé par des gauchistes minoritaires mais activistes, le catastrophique François Hollande lui-même, alors président de la République, décida de carrément la gracier, piétinant la justice (rendue par le peuple, via un jury, rappelons-le).
Elle fut libérée pour raisons idéologiques : on a ainsi donné aux femmes un véritable « permis de tuer » (les hommes)…
Continuer la lecture de « Mort de Jacqueline Sauvage, assassin de son mari, défendue par Hollande et Macron »

Samuel Laurent, un larbin de Macron déguisé en journaliste, au Monde

Quelle vilaine tête

« Dans un article du Monde, paru le 21 juillet 2020, Samuel Laurent se vante d’avoir épinglé un groupe de parole, Team Patriote, qui utilise la messagerie Telegram pour échanger plus librement que sur Twitter. Il écrit : « Le Monde a pu, durant plusieurs semaines, suivre en temps réel les discussions de ce petit groupe emblématique des procédés de « radicalisation » permis par les réseaux sociaux ». Quel beau coup de filet ! Emmanuel Macron et Jean Castex doivent  se réjouir de voir le quotidien subventionné apporter de l’eau à leur moulin, au moment même où ils veulent sanctionner « la haine sur internet » et interdire le pseudonymat.  Samuel Laurent se livre à une sociologie à la noix de coco de ce petit monde : des Français de la périphérie pour lesquels l’immigration, l’islam, le survivalisme, les armes à feu seraient une obsession et qui appelleraient à la « guerre raciale ». Autant dire, des Gilets jaunes de la première heure que Samuel Laurent se félicite d’avoir traqués.

https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/07/21/team-patriote-plongee-dans-la-haine-en-ligne_6046790_3224.html

Mais qui est donc Samuel Laurent ?

Il est diplômé de l’École de journalisme de Grenoble, une école sous la houlette de Science Po Grenoble, qui prône « l’engagement social et citoyen ».
Continuer la lecture de « Samuel Laurent, un larbin de Macron déguisé en journaliste, au Monde »

Une journaliste et élue « verte » parisienne : « ne pas avoir un mari m’expose à ne pas être violée, ne pas être tuée, ne pas être tabassée »

Alice Coffin sur le plateau de RT France en 2018. (Capture d'écran - vidéo RT France)

Alice Coffin est une élue au Conseil de Paris, sous l’étiquette « verte » (extrême-gauche bobo à prétexte écologiste).
Une video peu connue de cette folle furieuse homosexualiste (auteur du Génie lesbien [sic] chez Grasset) ressurgit.
Elle y crache son horreur et sa haine « des maris ».

On pourra s’étonner qu’une femme qui déteste autant les hommes ait pris soin de tant leur ressembler physiquement.

Quoiqu’il en soit, ces énormités contre l’homme blanc déversées par le monde médiatico-politique révèlent comme la gauche est un désordre mental.

Il faut ajouter un scandale au scandale : en parallèle de son action militante, cette harpie hystérique (admiratrice et proche de la militante africaine anti-blanche Rokhaya Diallo) enseigne « l’écriture journalistique » à l’Université Paris 1 et… à l’Institut catholique de Paris. Cette dernière structure n’a plus, comme beaucoup d’autres, de catholique que le nom. N’y mettez jamais vos enfants !

Cerise sur le gâteau :

L’image contient peut-être : 1 personne, texte qui dit ’Thomas Joly @ThomasJoly60 L'élue parisienne #EELV #AliceCoffin, soi-disant victime de cyberharcèlement, est placée sous protection policière (masculine) Un sacré paradoxe pour cette lesbienne misandre totalement hystérique qui considère sûrement les flics comme de gros beaufs machistes et racistes 5:28 PM 27 juil. 2020 Twitter Web App’

Nantes : l’incendie de la cathédrale, le clandestin africain du diocèse, l’avocat cosmopolite

Peu après l’incendie de la cathédrale de Nantes, un « réfugié rwandais » était interpellé.

« L’homme de 39 ans, qui avait été placé en garde à vue samedi dans l’enquête sur l’incendie de la cathédrale de Nantes, a été remis en liberté dimanche soir, a-t-on appris auprès du procureur de la République. » (source)

L’homme est peut-être innocent mais on relèvera tout de même que :
• le diocèse confie les clefs de la cathédrale à un migrant (peut-être clandestin) qui parle si peu le français que la police a dû recourir à un interprète durant l’audition. Xénolâtrie et misère du clergé français.
• l’avocat (choisi par le diocèse ?) qui a assisté le Rwandais a osé, avec sa drôle de tête, appeler les catholiques à la « miséricorde » et a minimisé le désastre en disant qu’il n’y avait pas de blessé… :

Grave incendie à la cathédrale de Nantes

Mise à jour 17h :

► la piste criminelle est retenue, trois départs de feu ayant été constatés, le procureur ne peut faire autrement.

► le grand orgue datant de 1620 est parti en fumée.

 

Ce samedi matin, un grave incendie ravageait l’intérieur de la cathédrale de Nantes.
Un peu plus d’un an après de celui de Notre-Dame de Paris (dont exceptionnellement l’enquête « piétine »…) et cinq ans après la basilique Saint-Donatien à Nantes.

« Aux environs de 10 heures, un peu plus de deux heures après le début de l’incendie, le feu a été circonscrit. «Nous ne sommes pas dans un scénario Notre-Dame de Paris», a assuré le directeur du service départemental d’incendie et de secours de Loire-Atlantique. Les dégâts étaient «concentrés sur le grand orgue», qui «semble être entièrement détruit», a souligné le général Laurent Ferlay. «La plateforme sur laquelle il se situe est très instable et menace de s’effondrer», a-t-il ajouté. » (source Figaro)

Dans la « France d’après » dominée par la République, quand les lieux de culte catholiques ne sont pas vendus pour être transformés en restaurants ou discothèques, ils brûlent. Une étonnante épidémie.

Continuer la lecture de « Grave incendie à la cathédrale de Nantes »

Les milliardaires qui possèdent la presse plument l’Etat

Vous n’achetez pas la grosse presse pour ne pas financer la désinformation ?
Pourtant, en tant que contribuables, vous casquez tout de même… Ces titres possédés par une poignée d’oligarques mondialistes ont en effet droit à des centaines de millions d’euros de subventions directes par an !
Sans parler des privilèges économiques des « journalistes » gauchistes.

Mais ça ne suffit pas encore aux milliardaires qui possèdent la presse…

« Pour faire face aux effets de la crise sanitaire, le gouvernement précédent a débloqué 666 [!] millions d’euros d’aides à la presse sans la moindre contrepartie. Et les propriétaires ne sont quasiment pas mis à contribution.

Continuer la lecture de « Les milliardaires qui possèdent la presse plument l’Etat »

Belgique. Deux ans ferme requis contre Mohamed, 50 ans, réfugié syrien, pour avoir agressé sexuellement une ado de 16 ans

La justice, impitoyable pour les mauvais pensants, sait se montrer très magnanime pour les délinquants sexuels, surtout s’ils ont des origines exotiques. Ainsi, le village de Merbes-le Château était tranquille et n’avait jamais fait parler de lui jusqu’à ce qu’un centre d’accueil pour réfugiés fût créé. C’est là que Mohamed, 50 ans, a trouvé domicile, grâce aux autorités et sans que la population locale ne fût consultée. C’est pourtant elle qui paye maintenant cette décision. Ainsi, Mohamed a agressé sexuellement une ado de 16 ans, ce qui ne semble pas émouvoir plus que ça la justice belge, le procureur du Roi ne requérant que 2 ans de prison ferme pour ces faits graves. Avec les remises de peine automatique, dans un an Mohamed sera dehors, ne sera évidemment pas expulsé d’Europe et pourra traumatiser une autre ado…

Source