Beau reportage sur le sauvetage de Notre-Dame de Paris (video)

De manière très étonnante (ou pas…), l’enquête sur l’extraordinaire incendie de la cathédrale de Paris piétine : aucune nouvelle !!
Mais au cours de l’année écoulée les cordistes, grutiers, tailleurs de pierres, charpentiers n’ont pas chômé, eux, pour consolider et sauver la cathédrale.
Du bon travail français !

21 mai 1681 : ouverture du canal du Midi

Le canal du Midi ou canal des Deux-Mers est un canal français, long de 321 km, qui relie la Garonne (au niveau de Toulouse) à la mer Méditerranée.
Il fut considéré par ses contemporains comme le plus grand chantier du XVIIe siècle.
Sous le règne de Louis XIV, Pierre-Paul Riquet supervisa ce projet aux allures d’improbable défi, et fit preuve d’une grande largesse à l’égard des ouvriers et artisans (12 000 au total), posant d’indiscutables avancées sociales.
Continuer la lecture de « 21 mai 1681 : ouverture du canal du Midi »

Nouveau : un « Netflix » de la presse patriote

Cliquez sur l’image pour découvrir le Club de la Presse

Afin de s’adapter aux évolutions technologiques et aux attentes des lecteurs patriotes, Le Club de la Presse propose de pouvoir consulter en ligne (ordinateur, mobile, tablette) une vingtaine de titres de différents pour seulement 12.99€ / mois. Une belle initiative qui complète le travail des libraires et permet à ceux qui n’ont pas le temps de passer chez le marchand de journaux de pouvoir lire une presse engagée, non conformiste et pas subventionnée.

Guerre du camembert : victoire des petits producteurs sur les industriels

Bonne nouvelle, les industriels ont échoué à dépouiller les tenants de la tradition formagère en faisant main basse sur l’AOP « camembert de Normandie » (voir ici). La guerre qui faisait rage depuis 2012, entre petits producteurs de fromage au lait cru moulé à la louche et l’industrie agroalimentaire avec son lait pasteurisé et ses produits plâtreux, se termine sur une victoire du camembert authentique.

Trouvé sur Le Monde : « Il n’y aura pas de lait pasteurisé dans le camembert de Normandie. Le verdict est tombé, mardi 3 mars, après deux années d’intenses discussions au sein de la précieuse appellation fromagère. L’appellation d’origine protégée (AOP) camembert de Normandie ne pourra être inscrite que sur les produits fabriqués sur le territoire normand, valorisant la race normande, le pâturage et la fabrication traditionnelle au lait cru. L’Organisme de défense et de gestion (ODG) Camembert de Normandie, présidé par Patrick Mercier, dit regretter cette décision. « L’arrêt du projet de grande AOP Camembert de Normandie est une déception », estime-t-il. Continuer la lecture de « Guerre du camembert : victoire des petits producteurs sur les industriels »

Service public et journalisme au XXIe siècle : « Le bain de soleil de l’anus, la nouvelle tendance bien-être ? »

Ce n’est pas un article du Gorafi, mais du groupe France Télévision. C’est pour produire ce genre d’étron que les journalistes du service public sont arrosés chaque année de 2.5 milliards d’€ ! 

Le service public vous informe : « C’est la dernière tendance des influenceurs : le bain de soleil… de l’anus. Les photos d’hommes et de femmes nus, les quatre fers en l’air, le périnée tourné vers le ciel, fleurissent sur les réseaux sociaux, rapporte le New York Post. Une posture « bien-être » censée apporter au corps un regain d’énergie.

A l’origine de ce supposé bienfait : la vitamine D qui, absorbée par la peau de cette région corporelle, verrait ses effets augmenter. Cette vitamine, fabriquée par le corps lorsqu’il est exposé aux rayons UV-B, possède des effets bénéfiques connus notamment sur les os, les muscles et le cœur. En général, une vingtaine de minutes d’exposition au soleil par jour sur un tiers du corps permet à l’organisme de fabriquer une quantité suffisante de vitamine D. Continuer la lecture de « Service public et journalisme au XXIe siècle : « Le bain de soleil de l’anus, la nouvelle tendance bien-être ? » »

20 Minutes s’interroge : « Mais pourquoi boit-on globalement moins en Ile-de-France qu’ailleurs ? »

Une étude de Santé Publique France révèle que l’Ile-de-France est la région ou les habitants boivent le moins d’alcool en moyenne. 20 Minutes, journal gratuit dans les transports en commun et sur internet, publie un article pour essayer d’expliquer les raisons de cette désaffection des Franciliens pour les boissons alcoolisées.

Si le journaliste évoque l’image plus positive de l’alcool en province, les habitudes différentes des Franciliens, les raisons financières et même la répression hypothétiquement plus importante que dans les autres régions, il n’évoque que du bout des lèvres la présence massive de communautés musulmanes. Continuer la lecture de « 20 Minutes s’interroge : « Mais pourquoi boit-on globalement moins en Ile-de-France qu’ailleurs ? » »

C’était un 5 janvier…

Ch. d’Orléans recevant hommage d’un vassal

1465 : mort de Charles d’Orléans à Amboise.
Ce prince de France – fils du frère du roi –, capturé lors de la bataille d’Azincourt, en 1415, demeura prisonnier des Anglais durant 25 ans.

C’est pour charmer l’ennui de sa captivité qu’il devint poète, cultivant la galanterie raffinée sous une pointe de mélancolie.
Libéré en 1440, il entreprit de conquérir le Milanais, qu’il tenait de droit par sa mère, mais ne put se rendre maître que du comté d’Asti. Il s’établit alors à Blois, où il tint une cour lettrée.
Il laisse une centaine de ballades, autant de chansons, et environ 400 rondeaux.
« Été revêt champs, bois et fleurs
De sa livrée de verdure
… Mais vous, Hiver, trop êtes, plein
De neige, vent, pluie et grésil
… Hiver, vous n’êtes qu’un vilain ! »

En fin d’article retrouvez sa fameuse Complainte de France.

1945 : bombardement de Royan.
Continuer la lecture de « C’était un 5 janvier… »

27 décembre 1585 : mort de Pierre de Ronsard,

grand poète et patriote fervent.

Il meurt dans son prieuré de saint Cosme (près de Tours). Ce parent de Bayard et de la reine Elizabeth d’Angleterre était né au château de la Possonnière dans la paroisse de Couture-sur-Loir en 1524. Devenu sourd très jeune et donc privé de carrière militaire, il se consacra alors à la littérature. Fondateur du groupe de la Pléiade avec Joachim du Bellay, il a renouvelé l’inspiration et la forme de la poésie française (Odes, Amours, Hymnes, etc.)
Les Italiens le mettent au-dessus de leurs plus grands poètes ; dans l’Europe entière, il est lu et admiré. Lorsqu’il traverse Paris, la jeunesse l’acclame et les étudiants touchent sa robe pour devenir poètes. Ses seuls adversaires seront les protestants.
Continuer la lecture de « 27 décembre 1585 : mort de Pierre de Ronsard, »

En Charente, la dernière fabrique de charentaises liquidée… A qui la faute ?!

A la République et à ses présidents et dirigeants plus calamiteux les uns que les autres…
Voir le commentaire en fin d’article.

Lu dans Le Parisien :

« […] Le tribunal de commerce d’Angoulême a prononcé vendredi 15 novembre la liquidation judiciaire de la dernière fabrique en Charente des fameuses charentaises, les pantoufles utilisant la technique originelle du « cousu retourné ». L’unique offre de reprise portée un l’investisseur Pascal Becker a été écartée. Résultat : les 104 salariés vont être licenciés. Un immense fiasco industriel pour cette entreprise implantée à Rivières, au nord-est d’Angoulême.

Erreurs stratégiques et brouilles internes

Continuer la lecture de « En Charente, la dernière fabrique de charentaises liquidée… A qui la faute ?! »

Grande collecte des archives de la Grande Guerre par la BNF

À l’occasion du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918, une nouvelle collecte sur la Grande guerre se déroulera du 5 au 11 novembre 2018.

Organisée depuis 2013 par les Archives de France en partenariat avec la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale et la Bibliothèque nationale de France, la Grande Collecte est une opération nationale de collecte appelant tous les citoyens à présenter aux services d’archives partenaires leurs archives personnelles liées à une thématique donnée. Certains de ces documents sont ensuite numérisés puis mis en ligne sur le site de la Grande Collecte. Continuer la lecture de « Grande collecte des archives de la Grande Guerre par la BNF »

Vidéo : Guerilla, le temps des barbares de Laurent Obertone

Vous pouvez retrouver le livre Guerilla, le temps des barbares sur le site internet de la librairie française.

Plus d’État.
La France s’est effondrée en trois jours, livrée aux assassins qui tiennent les rues, aux chiens de guerre qui terrorisent les campagnes. Partout le pillage. La folie. La survie. Partout le silence des réseaux détruits. Et partout la violence.

Plus de règles.
Des crânes perforés de balles, des ombres qui fuient, des rues dévastées, des cadavres déchiquetés à perte de vue, des ordres, des plaintes, des cris, des rafales d’armes automatiques se répondant d’une rue à l’autre, des geysers de flammes et le bruit sourd des rotors brassant le ciel ardent des villes.

Continuer la lecture de « Vidéo : Guerilla, le temps des barbares de Laurent Obertone »

Alain Soral condamné à 18 mois ferme pour des pancartes jetées au feu !

La ligne éditoriale de Contre-Info est éloignée de certaines positions d’Alain Soral et de sa galaxie, tout en leur reconnaissant du talent et certaines bonnes analyses. Sa condamnation à 18 mois de prison ferme (!) pour avoir relayé une simple vidéo avec des pancartes sur lesquelles des noms de personnalités sont inscrits et jetés dans un feu, devrait faire trembler tous les Français.

Trouvé sur Le Monde : « Poursuivi pour provocation à la haine raciale et injure publique aggravée, l’essayiste d’extrême droite Alain Soral a été condamné à vingt-quatre mois de prison, dont dix-huit mois ferme, et 45 000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Bobigny, a appris l’Agence France-Presse (AFP), jeudi 19 septembre, auprès du parquet. Continuer la lecture de « Alain Soral condamné à 18 mois ferme pour des pancartes jetées au feu ! »

Made in France : une filature de lin de retour en France dès 2020

Trouvé sur Fashion Network : « « On commence l’emménagement début octobre », nous explique le dirigeant de Velcorex, Pierre Schmidt, à l’occasion du salon Première Vison. « Elle sera opérationnelle l’année prochaine. L’unité devrait pouvoir gérer à peu près 150 tonnes. Donc, en fonction de ce vous recherchez en terme de fil, elle aura une capacité de production allant de 500 000 à 700 000 mètres ».

La production mondiale de fibres de lin se concentre à 80 % sur les côtes néerlandaises, belges, et surtout françaises. Mais cette production est à 90 % exportées vers la Chine, qui compte nombre de filateurs à même de transformer la matière. Matière qui revient ensuite en partie vers des tisseurs et façonniers européens. Si bien que, avec la mise en valeur croissante d’une mode Made in France, l’absence de filature comme dernière brique dans la chaîne de production de vêtements en lin 100 % made in France n’a pas manqué d’attiré l’attention ». Continuer la lecture de « Made in France : une filature de lin de retour en France dès 2020 »

Carburants : L’UFC-Que Choisir demande la suppression de la TVA sur la taxe environnementale

Si la France est la championne du monde de la pression fiscale, c’est parce que les fonctionnaires de Bercy sont créatifs. Ils inventent chaque année de nouveaux impôts. Lorsqu’ils sont à cours d’idées, ils taxent les taxes ! Ils nous font payer une taxe sur une taxe. En France nous sommes taxés, parce qu’on paye des taxes.

Par exemple, la CSG non déductible est réintégrée au revenu imposable. Nous payons donc de l’impôt sur une taxe. En matière de carburant c’est pareil, on règle de la TVA sur la taxe « environnementale ».

Trouvé sur Europe 1 : « « Il s’agit d’une taxe sur une taxe », explique Mathieu Escot, de l’UFC Que Choisir, au micro d’Europe 1. « Aujourd’hui, quand l’automobiliste se rend à la pompe, sur un litre de carburant il y a environ un tiers de prix de matière première et deux tiers de taxes. L’une d’entre elle est une taxe sur la taxe environnementale », précise-il. Continuer la lecture de « Carburants : L’UFC-Que Choisir demande la suppression de la TVA sur la taxe environnementale »