Jacques Attali : « Il faut casser les réseaux sociaux, démanteler Facebook »

Bien que les réseaux sociaux (Facebook et Twitter surtout) soient officiellement engagés dans le camp mondialiste et « progressiste », censurant (ou « invisibilisant », encore plus fourbe) et bannissant allègrement ce qui est politiquement incorrect quoiqu’inoffensif, ce n’est pas encore assez pour l’Oligarchie mondialiste, dont Attali est un bon porte-parole, sinon un penseur.
En effet, en dépit de leur action, ces réseaux permettent encore trop la libre circulation d’une information qui n’est pas créée par les gros médias officiels reliés à l’oligarchie.

Interrogé par son compère, l’horrible Frédéric Haziza, sur une radio communautariste juive, Attali se lâche :

EHPAD : un médecin témoigne à propos des ordres de tuer certains malades

Interdiction d’essayer de soigner des personnes âgées, interdiction d’essayer l’hydroxychloroquine avec eux, mais en revanche injonctions de la République de les tuer (« abréger leurs souffrances », « faire partir ») !
Combien d’assassinats ont-ils été ainsi perpétrés sur nos anciens (par ailleurs privés de visites de la famille et de funérailles convenables) par le Régime ?!

Le budget de la CAF du 9-3 est deux fois supérieur à celui du ministère de la Santé

 

Incroyable : le département sinistré et colonisé de Seine-Saint-Denis a un budget CAF (Caisse d’allocations familiales) de 2,6 milliards d’euros par an alors que celui du Ministère de la Santé n’est que de 1,4 milliard d’euros !
Et certains osent encore affirmer que l’immigration est une richesse pour la France…

Continuer la lecture de « Le budget de la CAF du 9-3 est deux fois supérieur à celui du ministère de la Santé »

Le point sur l’élection américaine, et ses enjeux

Plus de deux semaines après le scrutin, l’élection présidentielle aux Etats-Unis n’a pas encore abouti, et il n’est pas dit que Joe Biden en sorte vainqueur. Mais voyons d’abord en quoi elles peuvent concerner le reste de la planète.

D’abord, très concrètement, cette nation se prend depuis des décennies pour le « gendarme du monde » et n’hésite pas à agresser d’autres pays, voire à provoquer des déstasbilisations graves de régions entières du monde (comme avec la guerre contre l’Irak), afin d’étendre son empire, d’exporter un modèle politique démocratique (propice aux manipulations et à la domination de la Finance), de servir la politique étrangère de l’Etat d’Israël ou de répondre aux intérêts de l’« État profond » américain.
Presque tous les pays peuvent donc se sentir concernés – même indirectement – par ce qui se passe à Washington.
Or, Donald Trump avait annoncé pendant sa campagne de 2016 vouloir rompre avec cette manie d’ingérence belliqueuse et il avançait, de fait, un certain isolationnisme. Force est de constater, qu’en dépit de ses déclarations tonitruantes et de certaines rodomontades qui peuvent inquiéter, son bilan n’est pas comparable avec celui de ses prédécesseurs, même s’il est toujours excité contre l’Iran, pour plaire à Israël.

Par ailleurs, les États-Unis sont, depuis la 2e Guerre mondiale surtout, le cœur du mondialisme, du cosmopolitisme et de tout ce que l’on peut y rattacher : uniformisation culturelle, abrutissement télévisuel, brassage ethnique, mouvement homosexualiste, théorie du genre…
Continuer la lecture de « Le point sur l’élection américaine, et ses enjeux »

Messe du 25e Dimanche après la Pentecôte (textes et commentaires)

Nous vous proposons une présentation liturgique de ce dimanche (rite catholique traditionnel).
Le Christ prêchant, par paraboles
« Jésus est Dieu, car il nous révèle « des choses cachées depuis la création du monde » (Év.). Sa parole, qu’il compare à une petite semence jetée dans le champ du monde et à un peu de levain mis dans la pâte, est divine, car elle apaise nos passions et produit dans notre cœur les merveilles de foi, d’espérance et de charité (Ép.) que nous réalisons dans nos paroles et nos actions (Or.). »

Dom G. Lefebvre

Commentaire de Dom Guéranger (in L’année liturgique ; livres ici) :

Introït (Ier. 29,11,12 et 14.) :
Continuer la lecture de « Messe du 25e Dimanche après la Pentecôte (textes et commentaires) »

Décathlon s’engage à gauche et boycotte Cnews en parlant de « discours de haine » !

La chaîne Cnews n’est plus assez gauchiste, au goût d’associations gauchistes. En effet, on y reçoit, en plus d’intervenants de gauche (qui ne représentent pas grand chose numériquement, dans la société française) qui peuvent y déblatérer leurs salades, d’autres intervenants qui ne sont pas de gauche. Insupportable pour ces tenants de la tolérance et du dialogue.
Différentes marques ont décidé de boycotter Cnews (qui vit de la publicité), soit par gauchisme, soit par soumission à la gauche.

Aujourd’hui signalons particulièrement Décathlon, avec cet échange sur le réseau Twitter :

Notre-Dame de Paris : devant respecter l’extérieur, ils vont massacrer l’intérieur ! « une impression de piste d’aéroport ». Avec l’aide de l’évêque Aupetit !

Notre-Dame, plus qu'une cathédrale, est « l'âme et le cœur de Paris » | Radio-Canada.ca

Si de généreux donateurs, en particulier modestes, ont permis d’amasser 1 milliard d’euros pour restaurer la cathédrale de Paris (en partie brûlée il y a un an et demi sans que l’enquête n’ait avancé d’un poil…), c’est évidemment pour voir le monument ressusciter à l’identique.

Macron, qui a nié publiquement qu’il y ait un art et une culture française, méprise l’héritage français sous toutes ses formes. Avec ses goûts dégénérés, il a massacré le palais de l’Elysée. Il aurait voulu faire de même avec la flèche de Notre-Dame, mais il a dû se calmer face au tollé.

Mais la menace est maintenant ailleurs.
Et elle arrive à cause de celui qui devait au premier rang défendre la cathédrale, son esprit, son style, son caractère sacré et priant ! En effet, Mgr Aupetit, évêque moderniste de Paris ayant déjà failli face à la répression du culte, vient de mettre en péril l’intérieur de ce lieu saint emblématique !
Il veut en particulier remplacer les vitraux datant de Viollet-Le-Duc (vitraux en place, ils ont échappé à l’incendie !) par des vitraux « contemporains » !
Quelle trahison !

« Pourquoi ne pas créer des vitraux contemporains pour Notre-Dame de Paris? Après des longs et houleux débats autour de la flèche, la question pourrait paraître superflue, car tranchée d’emblée par la négative. Elle vient pourtant d’être posée lors d’une assemblée de prêtres parisiens par l’archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit. […]

Selon plusieurs sources, les vitraux contemporains se déploieraient dans la série de chapelles situées de part et d’autre de la nef.
Continuer la lecture de « Notre-Dame de Paris : devant respecter l’extérieur, ils vont massacrer l’intérieur ! « une impression de piste d’aéroport ». Avec l’aide de l’évêque Aupetit ! »

France tiers-mondisée : vers des coupures de courant cet hiver !

Nous le disons régulièrement et vous l’avez probablement constaté vous-même : la France est en voie de tiers-mondisation à grands pas.
Ceci dû à deux facteurs principaux :
– le Régime fait venir le Tiers-Monde en France (25% des habitants de ce pays d’après le CSA actuellement), ce qui a bien sûr un effet. C’est très sensible notamment dans le secteur des services (la Poste par exemple).
– l’idéologie de gauche, en particulier, actuellement, sous sa forme « verte », avec les agents d’influence et politiciens escrologistes. Ces « Verts » sont des « pastèques » : vert à l’extérieur, rouge à l’intérieur.

Sous l’influence de ces derniers, nous avons fermé la centrale nucléaire française de Fessenheim.
En revanche la France se hérisse d’éoliennes qui massacrent le paysage, causent un tort considérable à la nature et ne produisent presque rien (les escrologistes soutiennent cette arnaque que sont les éoliennes).

Bref, le résultat est que sur BFM, le ministre de la « transition écologique », Barbara Pompili a dit ne pas exclure « des coupures » d’électricité en cas de « grosses vagues de froid ».

De son côté, EDF (et d’autres fournisseurs ont fait de même) a prévenu ses clients par courriel :

Voir le fameux documentaire « Hold Up »

Le documentaire réalisé par des vidéastes indépendants a fait beaucoup parler de lui, suscitant l’indignation des politiciens et gros médias qui scandaient à cette occasion le mot de « complotisme ».

Pour des gens déjà avertis et un peu formés, le documentaire n’apportera pas grand chose et on pourra même ne pas être enthousiasmé (ou dubitatif) concernant certains passages, mais dans une optique de réveiller un peu le grand public, il est certainement très bénéfique.

A regarder avec, comme toujours, un peu de recul.
Sont abordés les thèmes suivants : origine, propagation et mortalité du COVID, confinement, port du masque, gestion de la crise et mensonges du gouvernement français, l’OMS, l’hydroxychloroquine ses controverses et ses manipulations, la vaccination et les laboratoires pharmaceutiques, dogmatisme médical & consensus scientifique, anticipation des pandémies et bénéfices politiques, lois d’exception et atteintes aux libertés, biotechnologie et transhumanisme.
Les sujets sont passionnants mais chacun mériterait une enquête complète pour réellement approfondir la réflexion. Ce sont des thématiques importantes pour l’avenir mais complexes (et elles sont entremêlées au long du documentaire) et sur beaucoup d’entre elles, on doit se garder d’avoir une approche trop simplifiée et veiller à ne pas manquer de prudence.
Mais ne faisons pas trop la fine bouche, c’est une belle surprise, venant de personnes issues du monde des gros médias et qui s’en émancipent.

PS : gardons en tête que ceux qui ont « géré » cette crise du coronavirus en France sont les mêmes qui s’occupent de la politique migratoire…

C’était un 20 novembre : mort de Jose Antonio Primo de Rivera et de Francisco Franco

 En 1936, alors que l’avancée nationaliste est bloquée à la hauteur de la cité universitaire de Madrid, à Alicante, le fondateur de la Phalange espagnole est fusillé, à l’âge de 33 ans, par le Front populaire arrivé au pouvoir quelques mois plus tôt.

Fils du général Miguel Primo de Rivera, dictateur en Espagne entre 1923 et 1930, cet avocat – artisan de la doctrine « nationale-syndicaliste » – reste une figure marquante du nationalisme en Europe.
Continuer la lecture de « C’était un 20 novembre : mort de Jose Antonio Primo de Rivera et de Francisco Franco »

Selon le CSA il y a près de 17 millions de non-Blancs en France et la présidente de France Télévisions expose son combat contre les Gaulois

La gauchiste Delphine Ernotte vient de se voir offrir, avec l’argent des Français, un deuxième mandat à la tête du groupe France Télévisions.

Dans un entretien au Monde (journal négationniste du Grand Remplacement), elle affirme sans ambage son principal projet :

« […] Nos publics revendiquent d’être mieux représentés, en matière de parité, de couleur de peau, de handicap, d’origine géographique et sociale. La distorsion entre la réalité et sa représentation à la télévision est trop grande. Nous allons donc évaluer la représentation à l’antenne afin de nous fixer des objectifs pour 2021. D’après le CSA, les personnes « perçues comme non blanches » représenteraient environ 25 % de la société française, contre 15 % à la télévision. On a un énorme rattrapage à faire. Ce sera le fil rouge de mon nouveau mandat.

Comment l’imposer aux producteurs ?

Ma méthode, c’est compter, partager, changer. Aux Etats-Unis, on dit : « No diversity, no commission. » On ne finance pas un projet quand la diversité n’est pas représentée.

Comptez-vous adapter les structures de l’entreprise à ce nouvel objectif ?

Dès 2021, je recruterai 200 alternants issus de la diversité. C’est important d’être représenté devant, mais aussi derrière la caméra. Il faut faire rentrer de nouveaux profils. […] »

Tout cela est fort intéressant.
1) En France, les statistiques ethniques sont interdites (afin de pouvoir nier le Grand Remplacement et la criminalité qu’il fait exploser), sauf quand cela permet de cracher sur les Gaulois (comme Macron qui nie l’ethnie française et tout à coup parle des « Gaulois réfractaires » ou les combattre.
2) Le CSA, instance officielle de censure idéologique, se permet de compter et confirme publiquement le changement de peuple imposé à la France : 25% de « non-Blancs », soit 17,5 millions de personnes, à la démographie bien sûr bien plus vigoureuse que celle des Français.
3) La télévision publique va conduire une politique de discrimination raciale contre les Français ethniques et donc de remplacement.
4) Quand Ernotte parle de « représentativité », ce n’est évidemment pas honnête : les productions qu’elle diffusera présenteront toujours les criminels comme étant des Gaulois – à rebours de la réalité des prisons françaises par exemple, et du vécu des Français – et les héros, le plus possible, comme des non-Gaulois.

• Voir aussi, à propos du CSA :
Clip de campagne : le CSA interdit les drapeaux et la Marseillaise par crainte du nationalisme
Le CSA rappelle à l’ordre Jean-Pierre Pernaut pour des propos sur les migrants
Après une plainte du CSA, Eric Zemmour devant la justice en janvier. Il l’apprend en lisant « le Parisien » !
Grand Remplacement sur les écrans : encore trop de Blancs selon le CSA !
Escroc présenté comme un « juif tunisien » : le CSA recadre Télématin
Le CSA veut contrôler les sites internet ! La censure politique se met en place progressivement
Le clip grotesque du CSA, le « gendarme de l’audiovisuel »
La chaîne de télévision RT France mise en demeure par le CSA pour un sujet sur la Syrie
Radio Courtoisie condamnée à 25 000 euros par le CSA
Chanson ignoble sur le Christ sur France Inter : le CSA valide !

La République laïcarde tente une troisième spoliation des catholiques

Retour sur les manifestations de dimanche pour le retour des messes  publiques - Le Salon Beige

Nous avons évoqué il y a quelques jours le grave abus de pouvoir de la République totalitaire qui –avec hélas la soumission voir la complicité des évêques – s’en prend au culte catholique (qu’on ne peut objectivement comparer aux autres : il ne s’agit pas de prier ensemble comme le pensent les ignares au pouvoir).
Mais ce dimanche il y eut des dizaines de manifestations devant les églises, pour exiger la libéralisation de la Messe.
Voici le beau discours de maître Jérôme Triomphe, avocat de Vincent Lambert et de l’AGRIF notamment, à l’occasion de la manifestation  à Saint Maur des Fossés.

« Catholiques de France !

Vous connaissez la situation :

1- Le gouvernement nous a interdit de nous rassembler dans nos églises que l’Etat nous a déjà volées deux fois en 1790 et en 1905.

Au mépris de la laïcité, ce gouvernement a décrété que les funérailles étaient plus importantes que la communion eucharistique.
Ce 7 novembre, le Conseil d’Etat a validé cette interdiction d’assister à la messe dans nos églises contrairement aux avis du conseil scientifique.

La liberté fondamentale du culte a été rabaissée en dessous de la liberté de manifestation qui, elle, reste autorisée.
Le culte ne peut même être exercé qu’à titre accessoire à une autre activité au hasard d’un déplacement. Voilà ce qui est écrit.

Continuer la lecture de « La République laïcarde tente une troisième spoliation des catholiques »

L’armée met en garde son personnel contre les empoisonnements et agressions par les livreurs Uber Eat et Deliveroo !

Résultat de la folle politique de « diversité » : l’armée a peur sur son propre sol.
Quel sera le prochain épisode ?

Voici un communiqué (authentifié par nos sources dans l’armée) qui a circulé dans certaines unités, les faits relatés sont graves.

Le ministre Darmanin honore les terroristes du FLN et déshonore la France (et il l’assume)

Le ministre de l’Intérieur Darmanin a commis un grave forfait le 8 novembre :

« […] Gérald Darmanin termine son déplacement régional au Maghreb avec une visite en Algérie. Objectif annoncé : évoquer avec ses homologues algériens la lutte internationale contre le terrorisme. Mais le ministre de l’Intérieur a en également profité pour déposer une gerbe aux couleurs françaises devant le Mémorial du Martyr. Un monument, érigé en 1982 pour les 20 ans de l’indépendance algérienne, qui rend hommage aux « martyrs » du FLN et aux « chahids » (anciens combattants) qui se sont battus contre la France.  Une expression reprise mot pour mot par le ministre de l’Intérieur, dans un tweet publié dans la foulée : «Mémorial du Martyr. Hommages aux martyrs de la guerre».  » […] (source)


1) Le Front de Libération Nationale est une organisation terroriste qui a massacré de 1954 à 1962 de nombreux Pieds-Noirs (Européens d’Algérie) et des Arabo-berbères plus nombreux encore (des centaines de milliers) – pro-français mais pas seulement –, en faisant montre d’une inventivité rare en matière de cruauté, n’épargnant ni femmes, ni enfants. Au contraire. Elle fut vaincue par l’armée française mais De Gaulle lui a finalement donné le pouvoir en Algérie.
Rendre hommage au FLN dans le cadre de la « lutte contre le terrorisme » est contradictoire et aberrant.

2) Il est honteux que Darmanin rende hommage à des hommes qui non seulement ont combattu la France et semé la guerre civile, mais qui en plus ont multiplié les atrocités.

3) Le régime algérien et, pis, le ministre français, parlent de « martyrs » (« martyrs » de qui monsieur Darmanin ? De la France ?!) en dévoyant parfaitement ce mot, l’un des plus beaux de notre langue. Un martyr est quelqu’un (pas un combattant ni un terroriste) qui est mis à mort pour sa foi chrétienne, point.

Bref, ce fait qui pourrait paraître anecdotique est symboliquement très fort, et il démontre bien le caractère antifrançais du régime qui occupe la France, servi par un personnel qui n’a aucun patriotisme, aucun sens de l’honneur (Darmanin étant en plus jadis « d’extrême-droite » : c’est un arriviste aux convictions superficielles), ni même aucune décence.