17e dimanche après la Pentecôte – textes de la messe commentés

Nous vous proposons une présentation des textes liturgiques propres à ce dimanche (rite catholique traditionnel, tel que le suivaient nos aïeux), avec leur commentaire.

« L’épître et l’évangile de ce dimanche nous rappellent le grand devoir d’amour de Dieu et du prochain, double expression d’un même amour. Aime
Dieu, aime tes frères : c’est toute la Loi et les Prophètes. L’unité de notre foi, de notre baptême et de nos espérances, comme aussi de l’Esprit-Saint, du Christ, de Dieu notre Père, tel est, selon saint Paul, le fondement même de notre charité fraternelle. »

Dom G. Lefebvre

TEXTES AVEC COMMENTAIRE DE DOM GUÉRANGER
(dans l’Année liturgiquedisponible ici avec ses autres livres)

« Les décisions de Dieu sont toujours équitables, soit que, dans sa justice, il confonde les orgueilleux, soit que, dans sa miséricorde, il exalte les humbles. Nous avons vu cet arbitre souverain à l’œuvre, il y a huit jours, dans la distribution des places réservées pour les saints au banquet de l’union divine.
Continuer la lecture de « 17e dimanche après la Pentecôte – textes de la messe commentés »

Incarcération politique d’Hervé Ryssen : les pires réactions

Bien que les prisons soient pleines (des dizaines de milliers de peines ne sont pas effectuées faute de place), l’écrivain dissident Hervé Ryssen a été incarcéré pour un an et demi pour quelques propos écrits et une caricature partagée sur facebook, il est vrai sur un thème tabou : le judaïsme.
Il s’agit évidemment d’une persécution politique, au moment même où de façon inédite, une centaine des plus gros médias (privés ou publics) s’unissent dans une déclaration d’attachement à la liberté d’expression !

Du côté de l’oligarchie politico-médiatique, cet épisode très significatif dans la marche totalitaire du régime est l’occasion d’une vaste danse (du ventre) de joie.

Citons simplement, pour l’exemple, le « journaliste » Frédéric Haziza, devant qui les politiciens viennent s’aplatir. Cet individu odieux et répugnant est tellement sûr de la victoire définitive du camp cosmopolite antifrançais qu’il ne prend même la peine de se faire passer pour français, en utilisant le calendrier commun :

Mais on ne peut pas vraiment lui en vouloir : il est dans son rôle.

En revanche on pourra être choqué (ou pas…) des réactions de personnalités classées « dissidentes ».

Tout d’abord, signalons la réaction de Bruno Gollnisch, l’une des très rares personnalités qui ait exprimé son désaccord avec l’embastillement de dissidents du Régime. C’est la réaction pondérée mais courageuse d’un honnête homme :

Et voyons comment réagit à ce message par exemple un certain Kevin Bossuet (!), plume de Valeurs actuelles, très suivi sur Twitter et qui ose se présenter comme « détesté par le « camp du bien » » : un vrai rebelle !

Continuer la lecture de « Incarcération politique d’Hervé Ryssen : les pires réactions »

La prison la plus agréable de France est pour les… criminels sexuels, notamment pédocriminels ! (reportage video)

Voilà qui est encore significatif de la « Justice » française.

Une prison confortable, à régime particulièrement doux, a été construite sous le règne du nuisible Robert Badinter.

Devinez qui profite de la plus agréable prison de France ? Les pires des criminels ! Les pédomanes…

Des hommes qui en plus, parfois (souvent?) ne semblent pas comprendre la gravité de leurs actes ni les regretter vraiment…
« Tout le monde fait des erreurs » ose dire l’un.
On leur propose une réinsertion sociale, comme si leur problème était d’ordre social. Ca promet.

Reportage sur le vol de vélos à Paris : devinez qui est derrière ?

Chaque jour des dizaines de bicyclettes sont volées à Paris, sans parler des deux roues motorisés.
Les anciens parmi nos lecteurs se souviennent, il y a quelques dizaines d’années, de l’époque où l’on pouvait laisser sa bicyclette quelques heures en ville sans avoir à l’attacher… Quel grand phénomène s’est-il produit depuis, qui interdise désormais cette insouciance ?

Dans la video ci-dessous, des journalistes ont placé un GPS sur un vélo (afin de pouvoir le géolocaliser) et ont suivi son parcours une fois volé à Paris.

Incroyable surprise : ce sont des immigrés noirs et arabes qui le volent et en font du trafic vers le Maghreb.

La solution des journalistes du Parisien : des antivols plus solides !
Évidemment, il leur est inconcevable de prendre le problème à la racine et de le régler (ainsi que de nombreux autres du même coup)…

Baccarat en redressement judiciaire, victime du socialisme et de la mondialisation

Tribune libre d’Olivier Piacentini, essayiste (ses livres ici) :

« En France, même l’excellence ne paie pas. Nouvelle victime du système qui détruit emplois, entreprises et jusque parmi les meilleures d’entre elles, les cristalleries de Baccarat, mondialement connues pour leur qualité exceptionnelle et leur capacité de création et d’innovation. Sauf qu’à force d’être lestées de boulets en tous genres, 35 heures, syndicats, droit du travail, réglementations écologiques, sanitaires, charges sociales et impôts de production, même les meilleurs ne peuvent faire face à la concurrence internationale à laquelle la mondialisation sauvage les livre.

Baccarat est un fleuron, un bijou, au-delà de l’intérêt économique, une fierté et un emblème pour l’image de notre pays.
Continuer la lecture de « Baccarat en redressement judiciaire, victime du socialisme et de la mondialisation »

Le nouveau rédac-chef de « Libération » est un ancien des services de renseignement israélien

Le visage franc et honnête d’un humaniste

Le quotidien gauchiste – appartenant au milliardaire franco-israelien Patrick Drahi – va être cornaqué par cet autre « franco »-israelien, Dov Alfon, issu d’un milieu dont on ne sort jamais vraiment (celui des « services »). Nationaliste en Israël, internationaliste en France.

«  Alors que le quotidien vogue sur l’esquif d’une Fondation pour la presse, financée et contrôlée par Patrick Drahi, Laurent Joffrin parti pour les délices de la politique électorale est remplacé par un franco-israélien ancien membre des services de renseignement de l’armée, l’unité d’élite 8200.
« Unité 8200 » cela évoque un roman d’espionnage, ça tombe bien c’est le sujet. Reportons-nous à The Times of Israël (en français) du 16 juin 2019 :
Continuer la lecture de « Le nouveau rédac-chef de « Libération » est un ancien des services de renseignement israélien »

Pour écrire à Hervé Ryssen

Il est possible d’écrire à Hervé Ryssen, écrivain incarcéré scandaleusement pour des propos dissidents, à :

Maison d’Arrêt de Fleury-Mérogis
Hervé RYSSEN/LALIN
Bâtiment D1
n° d’écrou 459-091
7 avenue des peupliers
91 700 Fleury-Mérogis

Attention : pensez que votre courrier sera lu et doit être « validé » par la maison d’arrêt avant de lui être transmis.
Il faut aussi savoir que :

  • Sans mention de l’adresse (vraie ou fausse) de l’expéditeur au verso de l’enveloppe, le courrier ne sera pas distribué. Evidemment, si vous mettez vos vrais nom et adresse, il est possible que vous soyez fiché : à vous de voir.
  • Pensez à l’enveloppe, au timbre et au papier si vous voulez une réponse

On peut aussi apporter son soutien à Hervé Ryssen en achetant, comme il l’a fait savoir, ses livres (auprès de la Librairie française par exemple).

Paris « d’après » : un homme retrouvé mort, torturé à la perceuse

Vivre-ensemble et décivilisation.
Les effets de l’immigration massive et de l’effacement de la civilisation (en particulier par le biais de la télévision, qui a ici sûrement inspiré les criminels) vont réserver des pages de faits divers toujours plus fournies et sordides.

« Le corps d’un homme d’origine asiatique, atrocement mutilé, a été découvert ce mardi après-midi dans un appartement du XIXe arrondissement, entre les stations de métro Ourcq et Crimée.

Continuer la lecture de « Paris « d’après » : un homme retrouvé mort, torturé à la perceuse »

Mélenchon reconnait le grand remplacement (et s’en réjouit)

Quand on parle de « Grand Remplacement », la gauche et la fausse droite (et Marine Le Pen) nient la réalité et parlent ignominieusement de « théorie complotiste d’extrême-droite », alors qu’il est évident que l’immigration de masse et le métissage généralisé vont remplacer le peuple français par un autre peuple, si rien n’est fait.

Mais parfois, ces gens reconnaissent son existence, en l’encourageant ; simplement ils veulent lui accoler un terme cool et positif.

En plus, le vaniteux Mélenchon qui se donne des airs d’homme cultivé recourt à tort au terme de créole. En bon français, ce mot désigne une « personne qui est de race blanche, d’ascendance européenne, originaire des plus anciennes colonies d’outre-mer ». Pas vraiment le mot juste, donc…

Ca n’a rien à voir…

23 septembre 1940 : l’agression britannique sur Dakar

Vue du pont arrière du croiseur Georges Leygues

Un article de José Castano :

« Après avoir été donné à la France par le traité de Paris, le 30 mai 1814, Dakar devint, en 1904, la capitale de l’Afrique Occidentale Française (AOF). Située à l’extrémité occidentale de l’Afrique, elle occupait, en 1940, une position stratégique considérable qui faisait bien des envieux. Au point de séparation de l’Atlantique Nord et Sud, en avancée face à l’Amérique Latine, sur le chemin entre l’Afrique du Sud et l’Europe, Dakar intéressait tout le monde et en premier lieu les Britanniques qui, sur le chemin traditionnel de l’Afrique australe et de l’Asie par le Cap, retrouvaient là l’un des enjeux de leurs rivalités coloniales avec la France et voulaient profiter de son écrasement.

En septembre 1940, le Maréchal Pétain avait confié au général Weygand la délégation générale du gouvernement en Afrique et le commandement en chef des troupes. Ainsi se trouvait affirmée la volonté de défendre l’Afrique mais aussi de préparer les moyens de la revanche.

Continuer la lecture de « 23 septembre 1940 : l’agression britannique sur Dakar »

C’était un 22 septembre…

1711 : parti de France le 9 juin et ayant débarqué le 12, le corsaire René Duguay-Trouin se rend maître de Rio de Janeiro, la plus riche colonie portugaise au Brésil. Cette victoire fit grand bruit en Europe, tant par la hardiesse de l’entreprise que par la vigueur de l’exécution.

1793 : défaite des Bleus (les républicains) à Saint Fulgent face à Lescure et Charette. Westermann doit s’enfuir à la Châtaigneraie. En 5 jours, la Vendée a remporté cinq éclatantes victoires et rompu le cercle des 115 000 hommes, qui, d’après le plan de Canclaux, devaient l’écraser.

Description de l'image Bataille de Saint-Fulgent 1793.jpg.
Bataille de Saint-Fulgent, 1793.

1862 : tentant d’arrêter l’avancée sudiste, le président yankee Abraham Lincoln proclame l’émancipation partielle et conditionnelle des esclaves noirs, « chez les États rebelles seulement » !

1940 : Continuer la lecture de « C’était un 22 septembre… »

Nouveau meurtre gratuit d’un jeune homme par des migrants à Lyon – par Olivier Piacentini

Tribune libre d’Olivier Piacentini, essayiste (ses livres ici) :

« La nuit dernière, à Lyon, un jeune homme de vingt ans a été assassiné à coups de couteau à la station de métro Gerland.
Pauvre garçon, fauché dans la fleur de l’ âge.

Les meurtriers ? Ils ne s’appelaient ni Jean-Edouard, ni Eudes, ni François-Xavier, n’étaient pas cathos intégristes ni d’extrême droite. C’étaient deux migrants en situation irrégulière, ivres au moment des faits, qui s’en sont pris à ce garçon, on ne sait trop pourquoi.
Ce que l’on sait, par contre, mais que personne ne veut relayer dans les médias, c’est que l’immigration irrégulière tue, et souvent.
Continuer la lecture de « Nouveau meurtre gratuit d’un jeune homme par des migrants à Lyon – par Olivier Piacentini »

C’était un 20 septembre : la bataille des champs catalauniques

En l’an 451, les Huns connurent une défaite lourde de conséquences.

Cette confédération de barbares européens et asiatiques menée par Attila, dont le gigantesque empire était basé en Pannonie (Hongrie), entendait conquérir la Gaule.
Après avoir franchi le Rhin, les Huns détruisirent Metz. Mais ils se détournèrent de Paris suite à l’opposition menée par Sainte Geneviève, avant de se casser le nez sur la résistance d’Orléans. Quinze jours après, près de Chalons-en-Champagne se déroula la bataille des Champs catalauniques où les Huns furent battus par une coalition.

Continuer la lecture de « C’était un 20 septembre : la bataille des champs catalauniques »

« Droit au blasphème » : l’écrivain dissident Hervé Ryssen emprisonné pour délit d’opinion !

Alors que se déroule le procès de l’attentat de Charlie Hebdo et que tout le monde n’a que les mots « liberté d’expression » à la bouche, nous apprenons que l’écrivain Hervé Ryssen vient d’être à la prison de Fleury-Mérogis, pour une peine de 17 mois, consécutive à des publications !

Il a été incarcéré vendredi 18 septembre « en exécution de trois condamnations à des peines de prison ferme pour des propos antisémites ou négationnistes », a indiqué le parquet de Paris.
Il avait été convoqué jeudi par la police judiciaire puis présenté à un magistrat qui a ordonné l’exécution de ces peines prononcées entre 2017 et 2020, pour un total restant de 17 mois d’emprisonnement, a précisé le parquet à l’AFP.
Il faut bien sûr le défendre et le soutenir – nous y reviendrons – et plus que jamais dénoncer l’hypocrisie de ce Système qui se targue de « liberté d’expression » – Macron plaidant encore il y a quelques jours pour le « droit au blasphème » – mais qui, en même temps, emprisonne les opposants, les dissidents, pour des publications.
Au pays des 100 000 peines d’emprisonnement non exécutées, alors même que l’on vide les prisons pour cause de Covid-19, on prend la décision – politique – d’enfermer un écrivain patriote.
Hervé Ryssen a étudié dans plusieurs livres le judaïsme politique – mais il est des sujets qui visiblement ne souffrent pas le « blasphème ». Il fut condamné essentiellement pour des tweets, des couvertures de livres, ses écrits (présentant de très nombreuses citations d’intellectuels juifs) étant inattaquables à quelques phrases près. Il n’a jamais eu d’écrits révisionnistes envers la version officielle de l’histoire de la 2e Guerre mondiale, mais il a simplement partagé sur facebook un dessin caricatural. Mais les gros médias qui évoquent dans un entrefilet son incarcération le présentent surtout comme un « négationniste ».

Cette République maçonnique, dominée par le CRIF, est odieuse non seulement car elle emprisonne pour délit d’opinion dans l’indifférence médiatique, mais encore plus par son hypocrisie.

16e dimanche après la Pentecôte (textes et commentaire)

Nous vous proposons une présentation des textes liturgiques propres à ce dimanche (rite catholique traditionnel, tel que le suivaient nos aïeux), avec leur commentaire.

« La vie surnaturelle de notre âme exige que toujours la grâce de Dieu nous prévienne et nous accompagne. (Or.) A Lui donc gloire, (Ep.) car c’est Lui qui guérit nos infirmités (Ev.) et qui est notre appui. Aussi dans l’Evangile Jésus nous apprend-il la vertu d’humilité. Dans une courte parabole, il montre que Dieu élève quiconque s’abaisse à ses propres yeux. »

Dom G. Lefebvre

TEXTES AVEC COMMENTAIRE DE DOM GUÉRANGER
(dans l’Année liturgiquedisponible ici avec ses autres livres)

Continuer la lecture de « 16e dimanche après la Pentecôte (textes et commentaire) »