Coronavirus : une drôle de coïncidence au Sénat le… 5 décembre !

En plus des « bizarreries » du régime français concernant la chloroquine notamment, nous voudrions porter à votre attention un autre fait étonnant.

Rappelons quelques points de chronologie importants :
• le premier malade chinois a été admis officiellement dans un hôpital de Wuhan le 16 décembre, ses symptômes remontant au 8 décembre.
• Ai Fen, la directrice du département des urgences (censurée depuis par le régime chinois) obtenait les résultats d’analyse le 30 décembre : ils indiquaient une infection avec un coronavirus affilié au SARS. Entretemps les cas s’étaient multipliés.
• La Chine a attendu jusqu’au 9 janvier pour annoncer l’émergence d’un nouveau coronavirus.
• On sait maintenant que le premier cas est en fait apparu le 17 novembre (ce que les autorités chinoises ont voulu cacher, et que l’on apprit par la fuite à Hong Kong d’un de leurs rapports secrets). Mais rien à ce jour ne permet de mettre en cause la fin décembre comme moment d’identification du nouveau virus.

La question est donc : pourquoi – alors qu’on nous a seriné jusqu’au fin janvier qu’il n’y avait rien à craindre – des sbires de Macron au Sénat ont-ils présenté une proposition de loi « relative à la sécurité sanitaire », avec des « mesures d’éviction et de maintien à domicile des personnes non malades ayant été en contact avec une ou plusieurs personnes atteintes d’une maladie transmissible », le 5 décembre 2019 ?!

Vous pouvez jeter un coup d’œil sur les articles 6 et 7 de cette proposition de loi, stipulant par exemple : « Afin de limiter la propagation des maladies transmissibles et de faire face à une situation sanitaire exceptionnelle, peuvent faire l’objet d’une mesure d’éviction et de maintien à domicile les personnes présentant un risque élevé de développer une maladie transmissible du fait d’avoir été en contact avec une personne malade ou d’avoir séjourné dans une zone concernée par un foyer épidémique et dans des conditions d’exposition de nature à transmettre cette maladie en raison de ses caractéristiques épidémiologiques. »

Drôle de coïncidence, non ?

Début de l’article 7 de cette proposition de loi

Merci à Christophe

Coronavirus : que manigance le Régime avec le traitement à la chloroquine ?!

Didier Raoult est un professeur de microbiologie de renommée mondiale, spécialiste des maladies infectieuses virales.
Il dirige à Marseille l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée Infection.
Le 25 février 2020 au soir, en pleine panique concernant la pandémie du coronavirus, il annonce que la chloroquine (un médicament utilisé contre le paludisme) est « le traitement le moins cher et le plus simple pour traiter le coronavirus Covid-19 », citant une étude chinoise. Le ministère de la Santé affirme alors qu’aucune étude ne démontre l’efficacité de la chloroquine pour soigner le coronavirus.

Le 16 mars 2020, il diffuse une vidéo enregistrée devant ses étudiants dans laquelle il annonce les résultats qu’il qualifie de « spectaculaires », de sa propre étude clinique. Sur 24 patients atteints du coronavirus, les trois quarts n’étaient plus porteurs du virus après six jours.

Ce jeudi 19 mars, lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, le président des États-Unis Donald Trump a « approuvé » un recours à la chloroquine pour lutter contre le Covid-19, expliquant aux Américains « pouvoir rendre ce médicament disponible quasiment immédiatement » car il a « montré des résultats préliminaires très encourageants ». Ces résultats sont vraisemblablement ceux du Pr Raoult. C’est d’ailleurs lui qui a fait connaître internationalement la chloroquine, dont il est le spécialiste mondial.

Deux questions se posent :

► pourquoi le Régime dirigeant actuellement la France a-t-il fait officiellement la sourde oreille aux préconisations du Pr Raoult pendant d’interminables semaines ?!
Après la déclaration de Trump, il n’a d’autre choix que d’annoncer une étude (qui va prendre « des semaines »!), mais pourquoi rien jusque là ?!

et surtout pourquoi est-ce que, dès le 16 janvier, le gouvernement classait l’hydroxychloroquine (variante de la chloroquine préconisée spécialement par le Pr Raoult) comme « substance vénéneuse », ce qui interdit sa vente libre en pharmacie ?!
Pendant des années elle était vendue librement car considérée comme non dangereuse, et il choisit comme par hasard ce moment…

Savait-il déjà des choses à ce sujet plus d’un mois avant les annonces du Pr Raoult ?!

L’arrêté

Nota bene (du 22 mars, 9h30) :
Il y a en fait un conflit entre le professeur Raoult et le mari du monstrueux ministre de la Santé Agnès Buzyn, Yves Lévy (qui fut à la tête de l’Inserm jusqu’en janvier 2020, date à laquelle il fut remplacé par son coreligionnaire Gilles Bloch).
Didier Raoult l’a publiquement exprimé à plusieurs reprises et notamment dans un article du Canard qui soulignait « le conflit d’intérêts patent entre une décision ministérielle sur le statut des futurs IHU et la position similaire du PDG de l’Inserm ».
Lors de l’inauguration de l’unité de Didier Raoult, celui-ci n’a pas reçu les honneurs qu’il méritait : « quand il a été inauguré en mars 2018, l’IHU Méditerranée Infection de Didier Raoult n’a pas obtenu d’Yves Lévy, alors patron de l’Inserm et encore époux de l’ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn, le label qui lui donnerait une reconnaissance indiscutable. Le chercheur iconoclaste a donc dû batailler auprès du gouvernement pour faire entendre la voix de son pôle de recherche qui figure pourtant parmi les plus prolifiques du pays. » (source)
Le même Lévy qui inaugurait en 2017 le laboratoire de haute sécurité biologique P4 de Wuhan, ville où est apparue le coronavirus…

Des migrants forcent leurs enfants à avaler de la fumée et les battent pour les faire pleurer devant les caméras

Les migrants forcent leurs enfants à avaler de la fumée et les battent pour les faire pleurer devant les caméras

Les « réfugiés » forcent leurs enfants à inhaler de la fumée, les battent et les emmènent à la frontière exprès pour montrer à tout le monde comme les Grecs sont cruels avec les réfugiés.

Pendant ce temps, les « réfugiés » attaquent la frontière grecque à coups de cocktails molotov :

Parallèlement, il n’y a pas que des bus, mais même des taksis (orthographe turque) jaunes d’Istanbul qui emmènent les migrants à la frontière grecque :
Continuer la lecture de « Des migrants forcent leurs enfants à avaler de la fumée et les battent pour les faire pleurer devant les caméras »

Césars : valse des lobbys et hostilité envers les Blancs

La cérémonie « française » annuelle des « Césars » regroupe l’entre-soi du monde du cinéma, pour s’entre-féliciter et se décerner des prix.

Autour de films généralement « engagés » (dans le monde médiatique, « engagé » signifie uniquement « militant gauchiste », car les militants de droite n’y ont tout simplement pas droit de cité), et parfois de productions franchement immondes, ce sont finalement divers lobbys qui s’épaulent ou se querellent, comme l’a bien illustré ce cru 2020 : lobby féministe, lobby juif, lobby immigré. Les deux premiers se sont écharpés sur le cas du réalisateur pédocriminel juif Roman Polanski, objet d’un remarquable soutien tribal :

Mais la cérémonie a aussi été marquée par l’ahurissante charge d’une actrice africaine, une certaine Aïssa Maïga, venue cracher grossièrement dans la soupe et réclamer plus d’étrangers dans les films, poursuivant les Blancs de sa vindicte avec une formidable ingratitude et un aveuglement sidérant :

Continuer la lecture de « Césars : valse des lobbys et hostilité envers les Blancs »

« L’Opinion » ne prend même plus la peine de faire du journalisme

L’Opinion ne prend même plus la peine de faire du journalisme

Lu chez l’OJIM :

« Au lendemain du débat entre Éric Zemmour et Marlène Schiappa, dans l’émission Face à l’info de CNews, le quotidien libéral L’Opinion, tout en souhaitant en parler, ne juge pas utile de proposer un véritable article à ses lecteurs. Décryptage.

Le débat du lundi 10 février 2020 dans l’émission phare de CNews, « Face à l’info », entre Zemmour et Schiappa, sur le thème des discriminations, contre lesquelles la secrétaire d’État est censée lutter mais auxquelles Zemmour ne croit guère, avait tout pour attirer les téléspectateurs. Ce fut d’ailleurs le cas : l’événement médiatique a battu le record d’audience de CNews, avec plus de 390 000 téléspectateurs (1,9 % des parts d’audience). 75 000 personnes de plus que lors du précédent record.

Continuer la lecture de « « L’Opinion » ne prend même plus la peine de faire du journalisme »

Obsèques de Roger Holeindre : le journaliste Frédéric Martel confond salut scout et « signe nazi »

Cet énergumène est présenté par « France » « Culture », où il sévit, comme « écrivain, chercheur et journaliste ».

A l’occasion des funérailles de Roger Holeindre, voici ce que cet ignare gauchiste a osé pondre sur Twitter. Ca en dit long sur le sérieux, la compétence et les obsessions de ces individus qui, bien que minoritaires, tiennent le monde de la culture et des médias en France.

L’image contient peut-être : 3 personnes, texte

USA : à 9 mois de la présidentielle, Donald Trump n’a jamais été aussi populaire

Malheureusement pour les médias français, qui n’ont cessé de railler, d’insulter et de prédire la fin de Trump depuis 3 ans (de mentir), la réalité est tout autre. Trump est au zénith, la procédure d’impeachment est un fiasco et les Démocrates sont incapables de s’organiser.

Trouvé sur Europe 1 : « À neuf mois du scrutin présidentiel aux Etats-Unis, Donald Trump n’a jamais été aussi populaire. Une victoire fêtée comme il se doit par le président lors de son traditionnel discours sur l’état de l’Union, alors que son acquittement dans son procès d’impeachment devrait être prononcé dans la soirée.

Alors que l’on ne connait toujours pas le résultat définitif du caucus démocrate de l’Iowa deux jours après le vote, il se pourrait bien que le grand vainqueur soit…Donald Trump. Le 45ème président des États-Unis est en effet plein milieu d’une semaine parfaite. Continuer la lecture de « USA : à 9 mois de la présidentielle, Donald Trump n’a jamais été aussi populaire »

Auschwitz : Patrick Balkany prit en flagrant délit de bobard

A l’occasion de la commémoration des 75 ans de la libération d’Auschwitz, Isabelle Balkany, l’épouse du corrompu maire de Levallois (et ponte de la droite républicaine) a publié un message sur facebook dans le but de tirer des larmes à propos de son mari, Patrick Balkany, toujours détenu à la prison de la Santé, à leur grand dam, suite à sa condamnation pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale. Tous les moyens sont bons, décidément, chez ces gens-là. Aucune forme de pudeur et de décence ne semble envisageable.

« Appel téléphonique de Patrick, ce matin, littéralement épuisé par l’anémie et la douleur… « Isabelle, nous sommes la dernière génération qui peut encore transmettre ce que nos parents ont vécu… Je veux que tu rapportes aux Levalloisiens ce que je ne leur ai jamais raconté… » », écrit-elle au début de ce post.

L’histoire en question : le 27 janvier 1945, avant la libération du camp d’Auschwitz, le père de Patrick Balkany, Gyula Balkany, se serait enterré vivant avec dix de ses compagnons pour échapper aux nazis. « Après deux jours « enterrés », le camp vidé, ces hommes, sous la direction de Gyula, partent vers le camp des femmes et libèrent celles qui, comme eux, se sont cachées… Parmi elles, une certaine Simone Veil, sa sœur de cœur pour la vie !» écrit aujourd’hui Isabelle Balkany pour conclure son post Facebook.

Continuer la lecture de « Auschwitz : Patrick Balkany prit en flagrant délit de bobard »

Vidéo : le conditionnement pavlovien des étudiants qui découvrent une citation de Mélenchon

Cette vidéo montrent – sans surprise – les réflexes pavloviens des étudiants qui rejettent instantanément, sans réflexion préalable, toute idée aussi logique soit-elle, qui pourraient être perçue comme raciste. Car permettre aux gens de rester chez eux, n’est-ce pas justement ce que l’on peut souhaiter de mieux à chacun ?
A noter : l’intervention d’une étudiante montre que le discours indigéniste (racisme anti-Blanc) dépasse désormais largement le cercle des militants et imprègne progressivement toutes les universités françaises.

USA : Yale supprime un cours d’histoire de l’art car les artistes mentionnés étaient des hommes blancs hétérosexuels

L’idéologie « antiraciste » continue de faire des ravages dans le monde universitaire anglo-saxon. L’objectif – fou – des militants progressistes est de détruire dans la mémoire de nos enfants, l’histoire, la grandeur, la beauté, jusqu’à l’existence même des différents peuples d’Europe. C’est ainsi que la très prestigieuse université américaine de Yale a annoncé supprimer un cours d’introduction d’histoire de l’art « de la renaissance à aujourd’hui », car les œuvres et les artistes sont des Blancs hétérosexuels.

Trouvé sur Yale Daily News  : « Yale will stop teaching a storied introductory survey course in art history, citing the impossibility of adequately covering the entire field — and its varied cultural backgrounds — in one course.

Decades old and once taught by famous Yale professors like Vincent Scully, “Introduction to Art History: Renaissance to the Present” was once touted to be one of Yale College’s quintessential classes. But this change is the latest response to student uneasiness over an idealized Western “canon” — a product of an overwhelmingly white, straight, European and male cadre of artists. Continuer la lecture de « USA : Yale supprime un cours d’histoire de l’art car les artistes mentionnés étaient des hommes blancs hétérosexuels »

Le député LREM Aurélien Taché prétend que pas un seul demandeur d’asile n’a commis de délit !

Le député macroniste Aurélien Taché est une caricature de propagandiste politique : avec un aplomb remarquable, il est prêt à énoncer les plus grossières contre-vérités, à nier les réalités les plus claires, et même à traiter de menteurs ceux qui le démentent.
Voici ce qu’il ose déclarer à la télévision (mais il ne sera pas attaqué pour « fake news ») :

 

Voici un petit échantillon (cliquer pour agrandir si vous le souhaitez) :Image

A propos d’Aurélien Taché, il s’était déjà signalé :
en comparant le voile islamique (hijab) et le serre-tête chez les catholiques (et en inaugurant une mosquée radicale)
en voulant remplacer les maires de grandes villes françaises par des « Noirs et des Arabes »
en disant publiquement « c’est quoi le peuple français ? » (peuple dont il est député)
► en présentant un amendement octroyant un crédit d’impôt pour ceux qui hébergent des migrants (mais pas des sales Français à la rue).

Affaire Benalla : un militaire implique l’Elysée dans la disparition des coffres

Benalla et Chokri Wakrim

Il y a encore quelques semaines, évoquer l’implication de l’Etat dans la disparition des coffres de Benalla au cours d’une perquisition (sic!), suffisait à faire de vous un complotiste idiot à la solde d’un complot neo-nazi. Aujourd’hui, un témoin confirme devant les enquêteurs…

Trouvé sur Le Point : « Nouveau rebondissement dans la tentaculaire affaire Benalla, et plus particulièrement dans la disparition des coffres-forts de l’ancien chargé de mission de l’Élysée. Le militaire Chokri Wakrim a mis en cause des membres de l’Élysée, a-t-on appris mercredi 22 janvier 2020 de sources proches du dossier, confirmant une information de Mediapart. Selon une source proche du dossier, il a expliqué ce mardi à la brigade criminelle avoir vu les deux hommes en présence du premier coffre dans l’appartement parisien de Pascale Perez, une femme d’affaires qui a apporté son aide à Alexandre Benalla. Continuer la lecture de « Affaire Benalla : un militaire implique l’Elysée dans la disparition des coffres »

La France trafique les chiffres du nombre de demandeurs d’asile

Probablement pour minorer l’ampleur de la colonisation et le risque chaque jour accru de voir disparaître notre pays . Nos politiciens auront la responsabilité devant Dieu et l’histoire d’avoir menti aux Français pour noyer notre pays sous un flot continu d’immigrés.

Trouvé sur FDS : « En contradiction avec les consignes de l’office statistique européen, la France ne comptabilise pas dans les données qu’elle a transmises les demandeurs d’asile sous procédure de Dublin. Ce qui a pour effet de minorer les chiffres.

La France priée de corriger sa copie. Selon nos informations, Eurostat a récemment pris contact avec les autorités françaises, en raison de statistiques tronquées fournies par Paris quant au nombre de demandeurs d’asile. L’office statistique européen s’est en effet rendu compte que la France, depuis plusieurs années, ne comptabilisait pas dans ses chiffres les demandeurs sous procédure de Dublin (personnes demandant l’asile mais qui doivent en théorie être prises en charge par le pays dans lequel elles sont entrées dans l’UE). Ce qui a pour effet de minorer chaque mois de plusieurs milliers de demandeurs, et de biaiser toute comparaison. Ce qui est pourtant l’objet d’Eurostat. Continuer la lecture de « La France trafique les chiffres du nombre de demandeurs d’asile »