Jacques Attali : « Il faut casser les réseaux sociaux, démanteler Facebook »

Bien que les réseaux sociaux (Facebook et Twitter surtout) soient officiellement engagés dans le camp mondialiste et « progressiste », censurant (ou « invisibilisant », encore plus fourbe) et bannissant allègrement ce qui est politiquement incorrect quoiqu’inoffensif, ce n’est pas encore assez pour l’Oligarchie mondialiste, dont Attali est un bon porte-parole, sinon un penseur.
En effet, en dépit de leur action, ces réseaux permettent encore trop la libre circulation d’une information qui n’est pas créée par les gros médias officiels reliés à l’oligarchie.

Interrogé par son compère, l’horrible Frédéric Haziza, sur une radio communautariste juive, Attali se lâche :

L’Union européenne veut interdire le chiffrement sur WhatsApp et Signal

C’est lassant de le dire, mais, pour les novices, rappelons que le « risque terroriste » est systématiquement le prétexte, pour un pouvoir politique d’essence totalitaire, à accroître les mesures de surveillance et de contrôle des sociétés.
Rien ne doit à échapper à Big Brother.
Comment les Francs (= libres ») peuvent-ils supporter cela ?!
Du reste, gardons en tête que le même pouvoir politique (au niveau nationale et maintenant européen) est entièrement responsable de la situation sécuritaire déplorable de la France, ayant avec acharnement fait venir des millions d’étrangers très éloignés de notre civilisation et rarement amoureux de notre pays… Pourtant les conséquences en étaient bien prévisibles et des hommes courageux n’ont pas manqué de prévenir…

« Le chiffrement de bout en bout banni de WhatsApp, Signal ou encore Telegram ? C’est le projet de résolution que le Conseil de l’Union européenne (UE), réunissant les ministres de chaque état membre, a adopté ce vendredi 6 novembre. Cela obligerait les opérateurs de messageries sécurisées à autoriser les services de renseignement à accéder aux contenus échangés grâce à un accès privilégié, révèle le média autrichien ORF.at, cité par l’Usine digitale.

Continuer la lecture de « L’Union européenne veut interdire le chiffrement sur WhatsApp et Signal »

Interdiction du culte catholique : le Conseil d’État rejette le référé liberté déposé par les évêques français

Un grave scandale.

Le Conseil d’Etat, repaire de franc-macs.

(notre commentaire ci-après)

« Le Conseil d’État a rejeté samedi le recours liberté déposé par la conférence des évêques de France, des religieux agissant en leur nom, ainsi que plusieurs associations catholiques et pratiquants agissant en leur nom. Ils demandaient la levée de l’interdiction de célébrer des messes pendant le reconfinement.
Les juges du Palais royal ont estimé qu’à ce jour, cette interdiction était proportionnée au vu des risques sanitaires et de la nécessité constitutionnelle de protection de la santé et par rapport à la liberté fondamentale de culte.
Continuer la lecture de « Interdiction du culte catholique : le Conseil d’État rejette le référé liberté déposé par les évêques français »

Prof décapité : un homme reçoit la visite des gendarmes après avoir écrit aux députés angevins

C’est révoltant.
Ces politiciens n’ont aucune dignité, aucun scrupule, aucune décence.
Et comment ces gendarmes peuvent-ils accepter de telles missions, alors que des tas d’enquêtes pour des crimes et délits réels ne sont pas traitées ?!

« […] un habitant d’une petite commune de la région angevine qui se qualifie lui-même de « simple citoyen » […] a reçu ce mardi 20 octobre matin la visite des gendarmes à son domicile après avoir envoyé la veille un mail aux députés du Maine-et-Loire.

Voici ce qu’il leur a écrit, après avoir été horrifié par l’assassinat de Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine : « Bonjour. En tant que citoyen français et père de famille, je vous demande instamment de prendre immédiatement les dispositions d’exception qui permettront de chasser dans les plus brefs délais les islamistes de France ou de les mettre hors d’état de nuire. Sans action rapide de votre part, je considère que vous porterez l’entière responsabilité des évènements qui suivront. Bien sincèrement. » Ce courrier était signé de ses nom et prénom, avec le nom de sa commune. […]

Continuer la lecture de « Prof décapité : un homme reçoit la visite des gendarmes après avoir écrit aux députés angevins »

Méric : la dissolution d’organisations d’« extrême-droite » validée par la CEDH

https://i1.wp.com/www.alliancevita.org//wp-content/uploads/2018/02/cedh.jpg?w=840&ssl=1

Après la mort en 2013 de Clément Méric, un jeune gauchiste haineux, violent mais fragile – qui n’avait pas survécu au coup de poing défensif d’un jeune nationaliste qu’il avait attaqué avec ses amis antifas – il y avait eu un déchaînement médiatique, judiciaire et politique ahurissant.

L’ignoble Valls en avait profité pour interdire arbitrairement, et sans rapport avec l’affaire, divers mouvements antisystèmes de droite. C’est un abus de pouvoir qui n’a pas choqué grande monde, dans notre démocratie…

Plusieurs dirigeants des mouvements concernés, après avoir épuisés les recours en France, avaient introduit un recours auprès de la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) contre ses dissolutions scandaleuses.

Continuer la lecture de « Méric : la dissolution d’organisations d’« extrême-droite » validée par la CEDH »

Un message d’Hervé Ryssen !

Hervé Ryssen – écrivain « politiquement incorrect » emprisonné pour au moins un an et demi pour ses écrits, dans le pays du « droit au blasphème » ! – vient de faire passer un message encourageant.

On peut le soutenir :
• en priant pour lui
• en lui écrivant (voir détails en bas)
• en achetant ses livres comme il l’a écrit précédemment

 

« Chers amis,

Je reçois bien toutes vos lettres, tout votre courrier, toutes vos prières, et je sais qu’ici, d’autres prisonniers subissent sans doute une détresse plus grande que la mienne. Je vous en remercie du fond du cœur car je ne vous cache pas que l’on passe ici parfois par des moments difficiles.

J’ignorais jusqu’à présent le pouvoir de la prière… à ma grande honte. Il m’aura fallu attendre 53 ans et une incarcération pour comprendre le message d’amour porté par le christianisme. J’ignore si ce sentiment perdurera en moi. Je ne suis même pas certain que l’on puisse parler de foi religieuse. Tout ce que je sais est que cette solitude qui m’est imposée depuis maintenant deux semaines et les conditions que l’on me fait subir ici m’ont remué l’âme.

Toutes vos lettres m’ont été d’un grand secours. Elles ont aussi visiblement intrigué l’administration pénitentiaire qui, à mon arrivée, ignorait tout des causes de mon incarcération, résumées en un lapidaire chef d’inculpation : « Injure, provocation, haine, etc. » ; tant et si bien qu’ils ont jugé préférable de me placer à l’isolement ; c’est-à-dire qu’on est seul en cellule, au lieu d’être à deux, et à un étage séparé d’un bâtiment.

Continuer la lecture de « Un message d’Hervé Ryssen ! »

Pour la réédition d’un livre classique, la LICRA obtient 134 000 euros de condamnations contre Alain Soral !

L’ignoble LICRA (puissante officine communautaire qui traque les Français auteurs de propos politiquement incorrects pour les envoyer au tribunal) essaie de créer et maintenir un climat de terreur en France.
Elle tache d’envoyer les dissidents en prison, ou au moins de les ruiner.

On apprend ainsi que  :

« L’essayiste d’extrême droite Alain Soral a été condamné par la cour d’appel de Paris à payer 134.400 euros à la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) pour avoir remis en vente un ouvrage jugé antisémite, selon une décision consultée samedi par l’AFP.

Paru pour la première fois en 1892, l’ouvrage Le Salut par les Juifs de Léon Bloy avait été réédité par la maison d’édition de Soral et mis en vente sur son site Internet en 2013 […].

Continuer la lecture de « Pour la réédition d’un livre classique, la LICRA obtient 134 000 euros de condamnations contre Alain Soral ! »

Pour écrire à Hervé Ryssen

Il est possible d’écrire à Hervé Ryssen, écrivain incarcéré scandaleusement pour des propos dissidents, à :

Maison d’arrêt de Fleury Mérogis
Hervé LALIN
Ecrou 459-091
Bât D3 / Cellule 4G05
7 avenue des peupliers
91 700 Fleury Mérogis

Attention : pensez que votre courrier sera lu et doit être « validé » par la maison d’arrêt avant de lui être transmis.
Il faut aussi savoir que :
– Sans mention de l’adresse (vraie ou fausse) de l’expéditeur au verso de l’enveloppe, le courrier ne sera pas distribué. Évidemment, si vous mettez vos vrais nom et adresse, il est possible que vous soyez fiché : à vous de voir.
– Pensez à l’enveloppe, au timbre et au papier si vous voulez une réponse.

On peut aussi apporter son soutien à Hervé Ryssen en achetant, comme il l’a fait savoir, ses livres.

« Droit au blasphème » : l’écrivain dissident Hervé Ryssen emprisonné pour délit d’opinion !

Alors que se déroule le procès de l’attentat de Charlie Hebdo et que tout le monde n’a que les mots « liberté d’expression » à la bouche, nous apprenons que l’écrivain Hervé Ryssen vient d’être à la prison de Fleury-Mérogis, pour une peine de 17 mois, consécutive à des publications !

Il a été incarcéré vendredi 18 septembre « en exécution de trois condamnations à des peines de prison ferme pour des propos antisémites ou négationnistes », a indiqué le parquet de Paris.
Il avait été convoqué jeudi par la police judiciaire puis présenté à un magistrat qui a ordonné l’exécution de ces peines prononcées entre 2017 et 2020, pour un total restant de 17 mois d’emprisonnement, a précisé le parquet à l’AFP.
Il faut bien sûr le défendre et le soutenir – nous y reviendrons – et plus que jamais dénoncer l’hypocrisie de ce Système qui se targue de « liberté d’expression » – Macron plaidant encore il y a quelques jours pour le « droit au blasphème » – mais qui, en même temps, emprisonne les opposants, les dissidents, pour des publications.
Au pays des 100 000 peines d’emprisonnement non exécutées, alors même que l’on vide les prisons pour cause de Covid-19, on prend la décision – politique – d’enfermer un écrivain patriote.
Hervé Ryssen a étudié dans plusieurs livres le judaïsme politique – mais il est des sujets qui visiblement ne souffrent pas le « blasphème ». Il fut condamné essentiellement pour des tweets, des couvertures de livres, ses écrits (présentant de très nombreuses citations d’intellectuels juifs) étant inattaquables à quelques phrases près. Il n’a jamais eu d’écrits révisionnistes envers la version officielle de l’histoire de la 2e Guerre mondiale, mais il a simplement partagé sur facebook un dessin caricatural. Mais les gros médias qui évoquent dans un entrefilet son incarcération le présentent surtout comme un « négationniste ».

Cette République maçonnique, dominée par le CRIF, est odieuse non seulement car elle emprisonne pour délit d’opinion dans l’indifférence médiatique, mais encore plus par son hypocrisie.

L’ancien directeur de la NSA nommé au conseil d’administration d’Amazon

« Le général Keith Alexander, qui a dirigé la NSA entre 2005 et 2013 tout en participant activement au développement des outils de surveillance de masse de l’agence, va rejoindre le conseil d’administration du géant du commerce électronique Amazon. Il faut croire que son curriculum vitae n’a pas laissé insensible la direction d’Amazon : le général Keith Alexander, ex-directeur de l’Agence nationale de sécurité américaine (NSA), va en effet intégrer le conseil d’administration de l’entreprise de Jeff Bezos, selon un document publié le 9 septembre par la SEC, le gendarme boursier américain. »

Voici qui en dit long sur la politique d’Amazon – ce monstre capitalo-mondialiste qui détruit l’économie traditionnelle – en matière de respect de la vie privée…

« Nommé sous l’administration Bush, Keith Alexander a dirigé la NSA de 2005 à 2013. Une période à l’issue de laquelle l’agence spécialisée dans le renseignement électronique a dû faire face aux tonitruantes révélations d’Edward Snowden. Le lanceur d’alerte a dévoilé comment l’agence surveillait de façon systématique les citoyens américains, notamment via le programme Prism, qui permettait l’interception de communications réalisées auprès de géants américains comme Microsoft, Yahoo, Google ou Facebook.
Continuer la lecture de « L’ancien directeur de la NSA nommé au conseil d’administration d’Amazon »

YouTube a supprimé 11,4 millions de vidéos en un trimestre : un record !

Quand les grandes entreprises ont atteint le statut de quasi-monopole, elles mettent en œuvre leur activisme idéologique totalitaire, au service du Nouvel Ordre Mondial.

Lu chez le Siècle digital :

« En avril dernier, YouTube lançait une fonctionnalité de fact-checking aux États-Unis, cela pour vérifier la nature des informations partagées sur la plateforme. Et c’est aussi pour lutter contre la prétendue « désinformation » que le réseau social appartenant à Google a fait le choix, entre avril et juin, de supprimer 11,4 millions de vidéos. Un record en si peu de temps puisque durant le premier trimestre 2020, seules 6,1 millions de vidéos avaient été modérées.

YouTube a utilisé des algorithmes plutôt que ses modérateurs

Continuer la lecture de « YouTube a supprimé 11,4 millions de vidéos en un trimestre : un record ! »

Délirante obligation d’être masqués dans la rue, droit sacré à exhiber ses seins

Alors que tout semble indiquer que le virus chinois est moins dangereux qu’au printemps, le Régime – qui expliquait il y a six mois que le port du masque était inutile, voire dangereux – exige désormais que le masque soit porté dans tous les espaces publics de la capitale (et bientôt dans d’autres villes).
Si, sans masque, vous vous promenez sur un boulevard désert à 1h du matin ou si vous prenez l’air dans un grand jardin vide à 8h, vous risquez une forte amende…

Et encore, il faut bien avoir le masque sur le nez (sinon vous risquez l’interpellation), même si le motif officiel de son port est qu’il empêche la projection de gouttelettes de salive…

La situation est folle et on peut en venir à se demander si – en l’absence de toute justification sanitaire pour un port dans la rue – il n’y a pas, au-delà de la furieuse et brutale bêtise bureaucratique, des objectifs cachés d’ingénierie sociale et de domestication de la population.

Il y a un paradoxe à souligner.
En effet, parallèlement à cette formidable atteinte aux libertés, le libertinage, lui, est soutenu par le Régime : il est important que certaines femmes dénuées de toute pudeur aient le droit d’exhiber leurs seins sous le nez d’hommes et d’enfants sur les plages…
Ainsi, à Sainte-Marie-la-Mer, deux gendarmes avaient poliment demandé à trois femmes de bien vouloir rester un minimum vêtues.
Quel émoi médiatique cela allait-il susciter !
En particulier du côté d’une « droite » nationale (il faut voir les nombreux commentaires sur internet) soixante-huitardisée: c’est la charia qui arrive !
Alors qu’il s’agit tout simplement de bon sens (un sein n’est pas l’équivalent d’un mollet), de respect des autres, d’une convention millénaire évidemment défendue par le christianisme (et remise en cause tout récemment par le gauchisme).

Le ministre de l’Intérieur lui-même a réagi ; il s’agit d’une cause grave pour lui, alors que des Français se font gravement agresser chaque jour par les protégés du Régime :

« La Liberté est un bien précieux » : quelle tartufferie de la part de ceux qui organisent la censure d’internet et la répression des opinions dissidentes et politiquement incorrectes !

Facebook bannit les images du Père Fouettard et de personnes grimées

La multinationale Facebook, aux mains de cosmopolites, après avoir atteint sa puissance maximale (+ de 2 milliards d’utilisateurs) grâce à une politique de liberté relative, serre la vis du politiquement correct à un degré ahurissant.
Outre les fermetures arbitraires de comptes de personnalités ou organisations jugées pas assez « politiquement correctes », on apprend aussi une censure massive et ridicule de toute image de personne grimée de noir, car cela déplaît à des associations de gauche américaine particulièrement folles.
Le Père Fouettard, véritable institution en Belgique et aux Pays-Bas, en fait les frais, et tant pis si la culture de pays européens est si ouvertement piétinée.

Lu chez la RTBF :
« Les photos et vidéos du Père Fouettard sont désormais interdites sur Facebook et Instagram. Le règlement intérieur des deux réseaux sociaux a été adapté en conséquence, a rapporté l’entreprise mardi lors d’une conférence de presse.

Continuer la lecture de « Facebook bannit les images du Père Fouettard et de personnes grimées »

Italie. Matteo Salvini va être jugé pour « séquestration de migrants »

La liberté recule partout en Europe et les procédures visant les opposants à la mondialisation s’accélèrent. En Italie, Matteo Salvini va être poursuivi pour « séquestration de migrants » (sic). Etant parlementaire, la procédure était entravée puisqu’il bénéficiait d’une immunité. Cette dernière a été levée par le parlement et Salvini va donc être livré aux juges !

Loin de se coucher, Salvini fait honneur à son peuple, lançant, juste après le vote : « Je suis fier d’avoir défendu l’Italie et je le referai ». En théorie, Salvini risque jusqu’à 15 (quinze !) ans de prison. Rappelons les faits : Matteo Salvini est accusé par le tribunal de Palerme, au main de juges crypto-marxistes, de séquestration de personnes pour avoir refusé, en août 2019, en qualité de ministre de l’Intérieur, d’autoriser le débarquement de plus de 80 migrants à bord du navire Open Arms, bloqué au large de la Sicile.

Outre l’aspect scandaleux de ces procédures, celles-ci sont de véritables appels pour les migrants du monde entier qui voient que dès qu’un dirigeant s’oppose à leur venue, il a des problèmes avec la justice de son pays. On comprend pourquoi l’Italie a reçu la semaine dernière, plus de 11.000 migrants venus avec des moyens de fortune !