Hervé Ryssen condamné à 8 mois de prison de ferme (et critique de livres)

L’écrivain Hervé Ryssen, spécialiste du judaïsme auquel il a consacré de nombreux livres, cumule maintenant – après cette nouvelle condamnation -plusieurs années de prison ferme, pour des motifs variés, tel qu’un partage de dessin humoristique sur facebook, ou des écrits. C’est ça la France, pays des Droits de l’Homme.
Il évoque cela à la fin de cette video consacrée essentiellement à ses dernières lectures.
On peut trouver la plupart de ses livres à Paris à la Librairie française ou en ligne ici.

« Le maire de Vichy obtient le droit d’interdire un déjeuner en hommage à Robert Faurisson »

Un rude coup pour la liberté d’expression et de réunion.
Quant au professeur Faurisson, mort il y a un peu plus d’un an, il continue de faire peur.

Le déjeuner devait se tenir à l’occasion de la remise 2019 de ce prix

Lu dans la Montagne :

« Par une décision notifiée ce vendredi 24 janvier, le juge des référés du tribunal administratif (TA) de Clermont-Ferrand vient d’autoriser le maire de Vichy [où résidait et où repose le professeur Faurisson – NDCI], Frédéric Aguilera, à interdire un déjeuner-conférence qui devait se tenir le samedi 25 janvier, dans un hôtel de la cité thermale, en hommage à Robert Faurisson.

Au cours de ce repas, devait être remis un prix international portant le nom du militant révisionniste français, décédé en octobre 2018.
Continuer la lecture de « « Le maire de Vichy obtient le droit d’interdire un déjeuner en hommage à Robert Faurisson » »

Affaire Mila : ouverture d’une enquête pour « incitation à la haine »… contre la jeune femme !

Si les motifs de la colère et l’argumentaire de l’adolescente contre l’islam laissent perplexe, il faut noter que la justice républicaine, laxiste avec les promoteurs de haine contre la religion catholique, se montre beaucoup moins tolérante à l’égard de la critique de l’islam. Une étape supplémentaire dans le naufrage de la France.

Trouvé sur Valeurs Actuelles : « Le week-end dernier, cette adolescente iséroise de 16 ans avait été violemment menacée de mort et de viol par des milliers d’internautes musulmans, pour avoir critiqué l’islam au cours d’une vidéo Instagram.

La justice a donc décider d’investiguer sur les propos de Mila, qu’elle estime être de l’« incitation à la haine raciale ». Mais selon une source proche du dossier, « on ne peut pas pour l’instant taxer la jeune fille de racisme ».  Dans sa vidéo, la jeune femme avait expliqué « détester la religion, le coran », qu’elle estimait remplis de « haine ». « On ne peut pas être raciste d’une religion. L’islam est une religion, j’ai dit ce que j’en pensais, vous n’allez pas me le faire regretter. Votre religion c’est de la merde », avait-elle fait valoir. Plus tard, elle était revenue sur ses propos et avait fait ses excuses sur les réseaux sociaux : « Je m’excuse, je ne voulais offenser personne. J’ai parlé trop vite. L’erreur est humaine ».  175

Bientôt dans presque tous les commissariats, un logiciel pour fouiller dans vos portables

Ces logiciels permettent d’extraire des messages de périodes ciblées. / Crédits : Cellebrite

Photos, vidéos, emails, historique des navigations internet ou de géolocalisation, historiques de mots de passe, carnet d’adresse,  données, notes et les message des applis comme Snapchat, Facebook – même ceux des applicationss réputées « chiffrées » comme Signal ou Telegram…
Que vous le vouliez ou non, bientôt les policiers et gendarmes pourront fouiller votre téléphone pendant les gardes à vue, grâce à un logiciel israelien.
Est-ce légal ? Peu importe, tout le monde s’en fiche. D’ailleurs, on place déjà les gens en garde-à-vue sous des prétextes bidon et parfois illégaux : ce sera l’occasion d’espionner les militants politiques.

Au salon Milipol, « en novembre 2019, la police nationale y a fièrement présenté ses acquisitions en matière d’innovations technologiques. Parmi elles, le « kiosque », un « logiciel capable d’aspirer toutes les données d’un téléphone portable en moins de dix minutes », explique Reporterre, qui s’est promené dans les couloirs du salon.
Continuer la lecture de « Bientôt dans presque tous les commissariats, un logiciel pour fouiller dans vos portables »

France : surveillance renforcée sur les armes… légales !

Un fichier supplémentaire et donc une surveillance accrue des détenteurs de fusils de famille, des chasseurs et des tireurs sportifs. Désarmer les Français honnêtes est un tropisme des gouvernements successifs.

Trouvé sur Sputnik : « Le Service central des armes du ministère de l’Intérieur cherchant à perfectionner son suivi met en place un système d’information sur les armes, un fichier des armes à feu civiles où chacune sera immatriculée à vie, informe Le Parisien.

Le ministère de l’Intérieur introduit son Système d’information sur les armes (SIA), une application intuitive développée par le Service central des armes afin de mieux gérer les détentions d’armes à feu, relate Le Parisien.

Désormais chacune des armes à feu civiles, que ce soit pistolet, revolver, fusil ou carabine, sera immatriculée à vie. Continuer la lecture de « France : surveillance renforcée sur les armes… légales ! »

[MAJ : Renaud Camus condamné] Pour le commissaire politique Frédéric Potier (DILCRAH), évoquer le Grand Remplacement, c’est de la « haine », donc répréhensible par la justice

M-à-j. 17 janvier : les juges ont fait le travail que le Régime attendait d’eux. Renaud Camus a été reconnu coupable d’« incitation à la haine et à la violence », pour des propos aussi banals que « l’immigration est devenue invasion », à deux mois de prison avec sursis et 1800 € de « dédommagement et frais » à chacune des officines de délation remplacistes (jugement complet visible ici). C’est très grave.

L’écrivain (1) et militant politique Renaud Camus comparaissait ce jeudi, devant le tribunal correctionnel d’Auch, pour « incitation à la haine raciale et à la violence ». Il était jugé pour des tweets et des vidéos publiées sur Internet, en 2017 et 2018.
La Dépêche relate : « Une phrase a notamment été au cœur des débats : « S’il n’y a d’alternative que la soumission ou la guerre, la guerre cent fois », la présidente du tribunal Cécile Delazzari interrogeant longuement le prévenu quant à savoir s’il n’y voyait pas un appel à la violence. Ce dernier se bornera à dire qu’il s’agit d’un « appel politique ». Elle lui rétorque qu’elle y voit un « appel aux armes ». »

La République va-t-elle déboulonner les statues de De Gaulle ?!

Mais attardons-nous plutôt sur les propos, très graves et très révélateurs de sa méthode, de Frédéric Potier.
Préfet, ce zélé serviteur du Régime est délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH).
La DILCRAH est un énième (mais public cette fois, au budget de 100 millions d’euros par an !) organisme de traque des propos politiquement incorrects.
Continuer la lecture de « [MAJ : Renaud Camus condamné] Pour le commissaire politique Frédéric Potier (DILCRAH), évoquer le Grand Remplacement, c’est de la « haine », donc répréhensible par la justice »

Alors que la racaille sévit tranquillement, des Français persécutés pour une rue traversée alors que le petit bonhomme est rouge… (video)

Alors que la racaille étrangère sévit dans une assez large impunité, certains membres des « forces de l’ordre » s’amusent à exercer leur autorité sur les braves Français, bourgeois ou populaires, comme ici à Versailles, où une histoire de rue traversée alors que le bonhomme est rouge ne plait pas du tout, mais alors vraiment pas, à une policière.
Ce genre de chose (pour une fois passée à l’écran) est très grave et, comme l’a bien perçu le citoyen, totalitaire.
Mais apparemment dire que ce qu’on vit est totalitaire mène à la garde-à-vue : le comble, non ?

Les scandales et profits liés aux marchés publics des radars (reportage video)

« Après un an d’enquête, les journalistes d’ExtraMuros et de Reflets.Info révélent comment des entreprises privées ont fait main basse sur les juteux marchés public des radars et comment elles ont surfacturé de nombreuses prestations. Tout cela avec la complicité passive de l’Etat. »

Continuer la lecture de « Les scandales et profits liés aux marchés publics des radars (reportage video) »

Après la reconnaissance faciale, l’intelligence artificielle chinoise lit sur les lèvres

La Chine était déjà à la pointe dans l’application à grande échelle de programme de reconnaissance faciale à partir d’une intelligence artificielle.

Dans le cadre d’un régime chinois qui reste totalitaire, la surveillance de sa population est une priorité.

Dans ce registre, la Chine vient encore de coiffer au poteau les géants tels que Google en réussissant à mettre au point une intelligence artificielle capable de lire sur les lèvres.

Cette nouvelle technologie a été présentée par l’entreprise chinoise Alibaba en collaboration avec l’université du Zhejiang et reconnaît un taux d’erreur limité à 2,75 %. Google travaillait depuis longtemps sur le même projet mais a jusqu’ici échoué à proposer un système au taux d’erreur acceptable.

Comme toujours, cette nouvelle invention est présentée sous l’apparence d’un bien. Ses concepteurs déclarent en effet que cela permettra aux sourds et malentendants de comprendre leurs interlocuteurs. Mais en Chine comme en Europe ou en Amérique, c’est Big Brother qui en profitera le plus.

Source MPI

Charlie Hebdo : « il faut apprendre à dire merde aux associations tyranniques, aux minorités nombrilistes »

Les gauchistes bouffeurs de curés, pourfendeurs de l’ordre et des traditions, étaient les hérauts de la cause progressiste de la fin du XXème siècle.

Comme la Révolution mange ses enfants, le Progrès rattrape toujours les retardataires. Il n’y a pas loin du Capitole à la roche Tarpéienne, et désormais, les journalistes libertaires sont sous le feu croisé des progressistes bon teint et des associations islamo-indigénistes.

S’il y a beaucoup de vrai dans les geignements de Riss et de sa rédaction, nous pouvons savourer le retournement de situation, sans oublier que les véritables cocus du siècle, sont les Français.

Trouvé sur France Info : « Hier, on disait merde à Dieu, à l’armée, à l’Église, à l’État. Aujourd’hui, il faut apprendre à dire merde aux associations tyranniques, aux minorités nombrilistes, aux blogueurs et blogueuses qui nous tapent sur les doigts comme des petits maîtres d’école« , écrit Riss, le directeur de la rédaction, dans son éditorial. Continuer la lecture de « Charlie Hebdo : « il faut apprendre à dire merde aux associations tyranniques, aux minorités nombrilistes » »

Le père d’une victime du Bataclan : « j’ai été bloqué à la douane pendant une heure, parce que fiché S ! »

Résultat de recherche d'images pour "patrick jardin"

Patrick Jardin a eu la douleur de perdre sa fille dans l’attaque islamiste du Bataclan. Il est maintenant « fiché S »… et doit en subir les vexations et tracas.

Le fameux fichier « S » est utilisé par le régime non seulement pour ficher certains islamistes mais aussi pour répertorier abondamment tous ceux qui dénoncent par exemple l’immigration de remplacement, le règne des lobbys ou l’islamisation de la France. Des milliers de patriotes sont ainsi fichés S et surveillés.
Pour Patrick Jardin, il s’oppose trop vertement aux islamistes…

Que l’on soit militant ou simplement blogueur ou journaliste de droite, on se retrouve fiché S.
Le gouvernement justifie ce fichier auprès de l’opinion publique par la lutte contre le terrorisme – islamiste donc, et dont il est le premier responsable -, mais il s’agit simplement d’un procédé de police politique.

Quelle farce que ces histoires de pays des Droits de l’homme et de République qui défendrait les libertés.
Le régime devient de plus en totalitaire et si les citoyens n’y mettent pas un terme prochainement, ils le paieront cher.

Dans cet émouvant texte, Patrick Jardin raconte un de ces inacceptables traitements réservé aux Français les plus patriotes :

« Ma puce, c’est le 5e Noël sans toi. Tous les ans, c’est une date que je redoute, car pour moi, Noël, c’est une fête de famille que l’on doit passer avec tous les siens. Et moi je suis tout le temps seul, depuis ce terrible 13/11/2015. Alors, cette année, j’ai décidé de fuir 15 jours, pour ne pas subir cette solitude qui me pèse tant.
Continuer la lecture de « Le père d’une victime du Bataclan : « j’ai été bloqué à la douane pendant une heure, parce que fiché S ! » »

J-M. Le Pen : 10 années de procédure et une levée d’immunité parlementaire pour aboutir à une relaxe

Résultat de recherche d'images pour "Jean-marie le pen procès"

« Le tribunal correctionnel de Paris a relaxé vendredi l’ancien président du Front national Jean-Marie Le Pen, poursuivi pour avoir dit en 2009 que 90 % des faits divers ont à leur origine soit un immigré soit une personne d’origine immigrée.

Continuer la lecture de « J-M. Le Pen : 10 années de procédure et une levée d’immunité parlementaire pour aboutir à une relaxe »

Après une plainte du CSA, Eric Zemmour devant la justice en janvier. Il l’apprend en lisant « le Parisien » !

Le journal Le Parisien  a révélé que le tribunal correctionnel de Paris a convoqué Eric Zemmour suite à ses propos « polémiques » du 28 septembre, lors de la « Convention de la droite », diffusés sur LCI et provoquant la colère du CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel).

Le CSA avait adressé une « mise en garde » à LCI pour avoir diffusé ce discours en direct, en avait appelé à « la responsabilité des médias audiovisuels » et avait saisi le procureur de la République dans une procédure, rarissime, qui va donc conduire Eric Zemmour au tribunal le 22 janvier.

Eric Zemmour sera poursuivi iniquement pour « injures publiques » ainsi que « provocation publique à la discrimination, à la haine, ou à la violence » sur « une personne ou un groupe de personnes, à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ». La justice rouge et le CSA espèrent surtout faire peur à ceux qui seraient tentés de s’exprimer eux aussi librement.

Bref, le CSA, organe de censure du régime, non content de traquer les opinions non conformes à l’idéologie dominante et de sanctionner directement les chaînes et radios, se permet en plus de saisir la justice pour que les dissidents soient frappés.

C’est un grave scandale.
Autre scandale : l’avocat d’Eric Zemmour a réagi en s’étonnant que ni lui ni son client n’étaient au courant. Ils ont découvert que Zemmour passerait au tribunal dans le Parisien…
Les médias cosmopolites sont en étroite relation avec les juges rouges.

Voir aussi à propos du CSA :
 Escroc présenté comme un « juif tunisien » : le CSA recadre Télématin
Le clip grotesque du CSA, le « gendarme de l’audiovisuel »
Grand Remplacement sur les écrans : encore trop de Blancs selon le CSA !
Clip de campagne : le CSA interdit les drapeaux et la Marseillaise par crainte du nationalisme
 Le CSA rappelle à l’ordre Jean-Pierre Pernaut pour des propos sur les migrants
Le CSA veut flouter la tête du condamné à mort
Le CSA veut contrôler les sites internet ! La censure politique se met en place progressivement
Radio Courtoisie condamnée à 25 000 euros par le CSA

Le juge à Renaud Camus pendant le procès : « qu’est-ce que c’est, les Européens d’origine ? Moi les Européens d’origine, j’avoue, je connais pas. »

Les procès de Moscou sont une série de procès organisés par Joseph Staline entre août 1936 et mars 1938, pour éliminer ses anciens rivaux politiques en Union soviétique.
Un des « procès de Moscou », mascarades judiciaires à but politique organisées par Staline.

Jeudi, Renaud Camus (écrivain fameux ayant connu une nouvelle célébrité pour son engagement contre le « Grand Remplacement » – formule qu’il a popularisée) passait en procès à Auch pour des propos contraires à l’idéologie au pouvoir actuellement.
Après une présentation de ce procès politique, vous pourrez lire ce qu’en raconte Renaud Camus dans son journal, c’est à la fois effrayant, ridicule et cocasse.
La présidente, digne représentante de la « justice rouge » qui terrorise la France et les Français patriotes, affirme ne pas savoir ce qu’est un « Européen de souche » ; elle ne doit pas savoir non plus ce qu’est le peuple français qu’elle est censée protéger.
Plus drôle, elle se risque à donner à Renaud Camus, spécialiste de la langue française, un cours de grammaire…

Continuer la lecture de « Le juge à Renaud Camus pendant le procès : « qu’est-ce que c’est, les Européens d’origine ? Moi les Européens d’origine, j’avoue, je connais pas. » »

Le préfet de Paris Didier Lallement : mépris des gens, mépris des lois

L’image contient peut-être : 1 personne, chapeau et gros plan

Un point de vue juridique intéressant à propos du préfet (franc-maçon) de Paris Didier Lallement et la répression des Gilets jaunes.

de maître Régis de Castelnau sur son blog Vu du droit :

« Un garde chiourme sans état d’âme

L’aveu du préfet de police de Paris Didier Lallement filmé le 16 novembre a un énorme mérite, révéler la vérité d’un moment politique dans tous ses aspects.
Continuer la lecture de « Le préfet de Paris Didier Lallement : mépris des gens, mépris des lois »