Moissac (82) : déjà condamné 19 fois, Mohamed L. a été interpellé pour une série d’incendies criminels et des agressions au couteau. Il est “notoirement connu” dans la commune

https://i2.wp.com/images.rtl.fr/~c/1620v1080/rtl/www/1372611-un-pompier-intervient-dans-un-bureau-de-poste-incendie-de-bordeaux-le-1er-janvier-2021.jpg?w=840&ssl=1

« Un mois après sa deuxième comparution immédiate, Mohamed L., 42 ans soupçonné d’une série d’incendies criminels à Moissac, et de menaces avec arme contre des agents de La Poste de la cité uvale, a été interpellé ce week-end après de nouveaux faits de violences avec un couteau. Le quadragénaire qui était sous contrôle judiciaire strict, a été déféré au terme de sa garde à vue. Il a été écroué à la maison d’arrêt de Beausoleil, ce 11 juillet. Il doit être jugé une troisième fois en comparution immédiate, ce mardi 12 juillet.

source La Dépêche
via FDS

Trappes (78) : Michel R., retraité de 66 ans, égorgé par Mouhssine K., un délinquant multirécidiviste. “Il s’agit d’un acte purement gratuit”

Voici la France d’après. Arrivé à la retraite, se faire égorger sans raison (autre que celle d’être français de race) dans la rue.

« Michel R., un habitant “sans histoire” du vieux Trappes a été égorgé dimanche 10 juillet alors qu’il se promenait. Interpellé dans la foulée, le tueur présumé est un certain Mouhssine K., “déséquilibré” et “bien connu des services de police”. L’enquête a été entravée par des violences urbaines encouragées par le frère du tueur présumé, Mounir K.

Un drame est si vite arrivé… Ce dimanche 10 juillet, vers 13h, alors qu’il déambulait sous un beau soleil dans un parc de la ville du vieux Trappes, dans les Yvelines, à quelques mètres de chez lui et de l’église Saint-Georges, Michel R., 66 ans, s’est fait « gratuitement » égorger. Son agresseur l’a poignardé deux fois à la carotide avant de prendre la fuite, indiquait un premier rapport de police, mais l’autopsie révélera que la victime a reçu dix coups de couteau.  (…) » (source VA)

La famille est elle aussi une « chance pour la France » comme disent sérieusement les immigrationnistes :

« Il s’agit d’un homme de 44 ans, originaire de Trappes, qui souffrirait de troubles psychiatriques. Il serait déjà connu de la justice pour des faits de vols et de violences, mais également pour « de nombreux délits pour lesquels il n’a pas pu être poursuivi, au regard de son état mental » a expliqué le parquet de Versailles.
(…) D’après les premiers éléments de l’enquête, les deux hommes ne se connaissaient pas et il s’agirait donc d’un acte purement gratuit. La nature des poursuites sera déterminée par l’état de la victime : tentative d’homicide ou meurtre si elle ne s’en sort pas. Une information judiciaire pourrait donc être ouverte. » (20 minutes)

« Piqûres sauvages » sur des Français : cette fois c’est un Yéménite qui est arrêté

https://i0.wp.com/cdn.sortiraparis.com/images/58/62403/763772-agression-a-la-seringue-que-sait-on-sur-les-substances-injectees-et-quels-sont-les-risques.jpg?w=840&ssl=1

Après un Tunisien, puis deux Turcs, c’est un Yéménite qui a été arrêté hier dans le cadre de cette mode qui consiste depuis des mois à faire des piqûres, avec des seringues au contenu inconnu, aux Français lors de soirées festives.

« De nouvelles agressions à la piqûre ont eu lieu en marge de la fête de la musique, lors de la soirée du mardi 21 juin, a appris Le Figaro de source policière. Un homme a été interpellé à Versailles (Yvelines) pour «violences volontaires avec arme par destination» après que plusieurs victimes se sont plaintes de piqûres sur la voie publique durant les festivités. Cet homme de 37 ans, né au Yémen et résidant à Élancourt (Yvelines), a été arrêté grâce à plusieurs témoignages ainsi qu’une vidéo. » (source)

La France, poubelle du monde, et ses immigrés qui la haïssent.

Phénomène des “piqûres sauvages” : après un Tunisien, deux Turcs arrêtés

Plus d’un millier de personnes auraient en France été agressées à coup de seringues, lors de fêtes et concerts, ces dernières semaines, dans un certain mystère (quels produits? quel but?).

Après l’arrestation d’un Tunisien « connu de la justice » récemment, c’est au tour de deux Turcs.
Des étrangers viennent de partout en France pour se gaver sur le dos des Français mais en plus, les agresser gratuitement et sadiquement !

« Deux individus suspectés d’avoir piqué à la seringue une jeune femme dans un bar de Six-Fours ont été interpellés puis écroués.

Deux individus, de nationalité turque et âgés de 31 et 33 ans, ont été interpellés samedi et placés en détention provisoire dans le cadre d’une plainte après des piqûres dans un bar six-fournais, indique une source policière à BFM Toulon Var.

Une jeune femme de 25 ans a déposé plainte la semaine précédente après avoir été victime d’une piqûre aux alentours d’1h du matin alors qu’elle se trouvait à l’Eden Bar. En pleine audition, la victime, prise d’un malaise, a été évacuée vers l’hôpital pour réaliser des examens, notamment sanguins et urinaires. (…)
“Lors de la perquisition du domicile de ce dernier, des seringues, des aiguilles et des médicaments dans des fioles ont été saisis sur les lieux”, précise le procureur. » (source)

Voici la liste des « dix plus gros trafiquants de drogues français »

Le Nouvel Obs en avait fait une liste l’année dernière :

« Ils sont en fuite ou derrière les barreaux. Ils ont chacun leur particularité. Mais ils ont tous un point commun : celui de figurer sur la liste des barons de la drogue les plus puissants de France. »

Bon, ils ont un autre point commun, que les journaleux ne mentionneront pas. Mais il vous sautera aux yeux avec la liste.

« Depuis 2019, l’office des stups dresse un classement de ses cibles prioritaires, surnommé en interne le « top 25 » des trafiquants de drogue français. Sans doute pour ne pas lui donner un caractère trop prestigieux, ce tableau, classé confidentiel, a été, cette année, sobrement rebaptisé « liste nationale ». Pour intégrer ce cercle restreint des principaux narcos français, les prétendants doivent remplir un certain nombre de critères témoignant de leur puissance et de leur dangerosité : implications dans des règlements de comptes, capacité à se projeter à l’étranger, à corrompre des agents publics, des policiers, des douaniers, moyens logistiques, usage des technologies de dissimulation… Voici les dix plus gros trafiquants de cette liste. […] »

Pour résumer :

• Moufide Bouchibi
• Reda Abakrim
• Nordine D.
• « Ben de Trappes ». (il a « pris la fuite et serait possiblement au Maroc »)
• Bouchaïb El Kacimi
• Kevin Doure, surnommé « El Negro » (originaire de la Martinique)
• Rachid El M.
• Nasserdine et Abdelrani T.
• Younès L.
• Ali et Messaoud Bouchareb

Bref, ces « Français », selon les critères du Nouvel Obs et de la République, témoignent de la vitalité entrepreneuriale des « chances pour la France », prêts à tout pour dynamiser l’économie française. Plus performants que les Gaulois !

Phénomène des “piqûres sauvages” : le premier suspect mis en examen est un migrant clandestin tunisien connu de la justice

Agressions à la seringue: ce que l’on sait du premier suspect interpellé

Depuis quelques semaines il y a chez certains une « mode » qui consiste à s’intégrer dans des foules (lors de fêtes et concerts) et à piquer les gens avec des seringues, sans qu’on sache trop avec quel contenu. Près de 300 plaintes ont déjà déposées en France !
Enfin, on vient de prendre un de ces agresseurs, avec sa seringue sur lui.
Le profil : envahisseur clandestin, déjà condamné en France, mais « difficilement expulsable » car il a fait un enfant à une femme !

« Une première mise en examen qui devrait permettre de lever un coin du voile sur la mystérieuse vague d’agressions à la seringue . Pour la première fois, après des mois de violences perlées aux quatre coins du pays, un individu a été interpellé dans la nuit de vendredi à samedi, à Toulon, sur une plage du Var, lors de l’enregistrement d’une émission de TF1 . Une information judiciaire a été ouverte, ce qui a permis de placer en détention provisoire le mis en cause.

Continuer la lecture de « Phénomène des “piqûres sauvages” : le premier suspect mis en examen est un migrant clandestin tunisien connu de la justice »

Chaos au stade « de France » : « je n’ai jamais eu aussi peur », le témoignage horrifié du combattant UFC Paddy Pimblett

En complément de ce que nous avons déjà publié sur cette lamentable affaire, dans laquelle s’est déshonoré (encore une fois) Darmanin.

« Charismatique, fun et tout sauf mauvais dans la cage, Paddy Pimblett est une des stars en devenir de l’UFC, la plus grosse organisation au monde de MMA […]. Le Britannique de 27 ans est aussi un supporter invétéré du club de Liverpool, sa ville, et s’est rendu samedi dernier au Stade de France pour la finale de Ligue des champions contre le Real Madrid. Il livre à RMC Sport son témoignage glaçant et éclairant.

Paddy, vous nous avez dit n’avoir « jamais eu aussi peur pour (votre vie) » que ce samedi soir alors que vous gagnez votre vie en combattant dans une cage. Racontez-nous ce qui vous est arrivé au Stade de France.

Au moins, dans une cage, c’est du un-contre-un… Quand on est sorti du stade, il y avait des groupes de trente personnes qui couraient partout. Des grandes meutes. Certains d’entre eux avaient des armes, des machettes, des couteaux, des barres de fer, des battes… Il fallait juste essayer de s’enfuir de cet endroit. Les gens étaient mis au sol, on leur volait leur montre et leurs affaires. Certains se sont fait arracher leur sac. Ils les agrippaient, les attiraient vers eux et coupaient la lanière pour arracher le sac et courir. Avant le match, j’ai aussi vu des gens se faire arracher des tickets, des choses comme ça. Mais c’était vraiment après le match, à la sortie du stade, que c’était le pire. Entrer dans le stade était déjà compliqué. La police lançait du gaz lacrymogène sur tout le monde. Dans les petites sections que nous devions traverser pour arriver au stade, ils ont coincé et écrasé des milliers de personnes entre certains intervalles. Et quand on a demandé à des policiers ce qui se passait, ils nous ont rigolé au nez. Comme je l’ai dit, je n’ai jamais eu aussi peur pour ma sécurité et celle des personnes autour de moi que quand je suis sorti de ce stade samedi soir. […] » (source et suite RMC)

Des supporters anglais écœurés racontent leur soirée cauchemar au stade de France

Toujours à la suite du désastreux accueil par la « France d’après » du match Liverpool-Madrid et des mensonges des politiciens français, voici deux témoignages et quelques séquences de ce qu’ont subit les visiteurs anglais et espagnols de la part des colonisateurs de la Seine-Saint-Denis :

Stade de France : et maintenant, les agressions sexuelles…

de Gabrielle Cluzel :

« Les témoignages se suivent, toujours plus effrayants. Après les vols de portefeuille, les sacs et les portables arrachés, les arnaques au faux taxi, les injures, les rires face aux enfants effrayés et en larmes, voici les agressions sexuelles. Elles manquaient au tableau pour qu’il soit complet. Et, pour tout dire, on s’en doutait autant qu’on les redoutait.

C’est le site du Figaro qui a révélé d’accablants témoignages, mercredi. Le parquet de Bobigny annonce « ne pas avoir été informé de faits de cette nature », mais un syndicaliste policier parle de « remontées de terrain », un autre, présent sur le dispositif de sécurité, dit avoir vu « des femmes se faire toucher la poitrine ». Un supporter du Real Madrid déclare au Figaro « avoir vu des filles de moins de 12 ans pleurer parce qu’elles ont été touchées par ces monstres » : « Ces gars ont touché des mineures », commente-t-il avec indignation.

Dans la version espagnole de 20 Minutes, il est question de « filles déshabillées et volées ».
Continuer la lecture de « Stade de France : et maintenant, les agressions sexuelles… »

Toulouse : elle croise un “gentil” migrant malien dans la rue, décide de le ramener chez elle, il la poignarde à de multiples reprises et lui tranche la gorge

« […] Ce Malien avait quitté son pays natal avant de traverser l’Afrique du nord deux ans plus tôt. En rentrant chez elle à pied, “j’avais besoin de marcher, de me changer les idées”, la jeune femme l’a croisé près de la gare routière.

“C’était l’époque de la guerre en Syrie. On parlait beaucoup des migrants. J’avais envie d’agir. Quand je l’ai vu, je pensais que c’était un gamin. Il s’est montré gentil. J’ai eu envie de l’aider. Plus je me rapprochais de la maison, plus je pensais que c’était un peu fou de le ramener chez moi, avec mes enfants, mon mari. J’ai inventé, je lui ai dit que je n’avais pas mes clefs, qu’il fallait que j’escalade… C’est là qu’il a vrillé.”  […]

Continuer la lecture de « Toulouse : elle croise un “gentil” migrant malien dans la rue, décide de le ramener chez elle, il la poignarde à de multiples reprises et lui tranche la gorge »

Immigration et mensonges politiciens : chaos au stade de France et centaines d’agressions en marge du match Liverpool-Madrid

Samedi soir avait lieu au Stade de France, dans l’enclave colonisée de Seine-Saint-Denis, la finale d’un important tournoi européen de football (Ligue des champions) entre les clubs de Liverpool (Grande-Bretagne) et Madrid. Il devait avoir lieu à Saint-Pétersbourg mais Macron avait insisté pour qu’il fût déplacé ici…
Le résultat est une image de la France largement dégradée aux yeux du monde, et à juste titre :

La partie a débuté avec 36 minutes de retard, de nombreux Anglais qui avaient payé leur place est fait le déplacement n’ont pu entrer, des centaines de personnes ont été agressées et volées, des milliers d’autres – innocentes – ont été gazées par la police.

Bienvenue dans la « France d’après » !

« […] Annoncé à guichets fermés, le stade du 93 n’est pas rempli dans le virage sud, celui où ont pris place les supporteurs des Reds. Des milliers d’entre eux font encore la queue devant les grilles, où la tension est à son comble. Des fans anglais de tous âges commencent à paniquer à l’idée de manquer les premières minutes du spectacle, pour lequel certains ont déboursé des sommes folles. Rapidement, la pression devient intenable pour les stewards, en sous-nombre, présents au premier point de filtrage situé à deux cents mètres du parvis du Stade de France. Les supporteurs des Reds, en nombre, passent en force après plusieurs heures d’attente et créent la première zone de tension. Situation identique un peu plus loin aux tourniquets censés contrôler les billets. D’autant plus que plusieurs centaines d’individus sans ticket se sont mêlés à la foule. Les resquilleurs refoulés bloquent le passage aux détenteurs de places et la foule s’entasse dangereusement aux portes U, X, Y et Z.

Comment la situation a-t-elle dégénéré ?

Profitant des failles d’un dispositif de contrôle et de sécurité clairement sous-dimensionné, des jeunes difficilement assimilables à des fans de Liverpool ou du Real escaladent les grilles hautes de plus de 4 mètres. Puis se ruent vers les escaliers pour rallier les tribunes, coursés par des agents dépassés. Des fans de Liverpool font eux-mêmes la police en interceptant des fraudeurs. Quant aux forces de l’ordre, déployées en nombre insuffisant, elles font usage de gaz lacrymogène pour casser les attroupements et tenter de ramener le calme aux abords de l’enceinte. Tout en adoptant parfois un comportement discutable face à des supporteurs anglais simplement désireux d’entrer dans le stade, comme le montrent des vidéos sur les réseaux sociaux. Des femmes, des enfants et des personnes en fauteuil roulant ont les yeux rougis par le gaz. Un quinquagénaire nous interpelle en montrant son billet : « Écrivez bien que ce ne sont pas les supporteurs de Liverpool qui ont mis la pagaille, ce sont des gens d’ici qui n’ont pas de tickets et qui tentent de rentrer. » À ses côtés, un autre fan, plus jeune, montre sa main ensanglantée et explique s’être fait agresser. « Certains se font voler leurs billets et on se fait gazer, c’est une honte ! » Un père de famille montre l’arcade sourcilière ouverte de son jeune fils, à qui on a arraché sa place. Le chaos est total. Du côté de la police et du ministère de l’Intérieur, on assure que beaucoup de fans de Liverpool sans billet ont voulu frauder. Un argument plus que discutable. La police britannique de Merseyside-Liverpool, présente au stade, a évoqué des « circonstances choquantes » et défendu le comportement « exemplaire » des supporteurs des Reds pendant la rencontre, « la pire » à laquelle elle dit avoir jamais eu affaire en termes d’organisation. […] » (source)

Des hordes d’Afro-Maghrébins ont tenté d’entrer dans le stade, qui est effectivement sur leur territoire et non plus en France, et ont attaqué les visiteurs étrangers. De nombreuses photos et videos en témoignent, pour la grande rage de Darmanin :

Le ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, n’hésite pas à mentir brutalement – transformant les racailles immigrées en supporters anglais – pour protéger le Grand-Remplacement :

Le ministre de l’Intérieur, l’inénarrable traître Darmanin, n’hésite pas à raconter n’importe quoi lui non plus :

Pourtant, il a évidemment accès aux informations de la police. D’autres les répercutent :

Au total, il y aura 105 interpellations (et 39 gardes à vue), qui ne concerneront qu’ « un ou deux » Britanniques d’après le Figaro.

Nous partageons ce constat :

Peut être une capture d’écran de Twitter de 1 personne et texte qui dit ’Thomas Joly @ThomasJoly60 L'acharnement de Moussa #Darmanin à nier l'implication de la racaille du 93 dans le désastreux épisode du #StadedeFrance samedi (diversion grotesque des faux billets) démontre une réelle solidarité ethnique avec tous ces allogènes. Il faut le remigrer lui-aussi. 20:17 mai 22 Twitter Web App’

Mais à côté de sa remigration, il faudra tout de même que Darmanin paye ses crimes, ici ou dans son pays d’accueil en cas d’accord.

Mort d’Alban Gervaise, médecin militaire, égorgé gratuitement par Mohamed devant ses enfants

Gratuitement mais certainement pas au hasard…
Peut être une image de 1 personne
Alban Gervaise, médecin militaire, a consacré sa vie à servir et sauver.
Il y a deux semaines, il avait été attaqué au couteau par un certain Mohammed L., devant ses enfants, en allant les chercher à l’école, comme nous le relations.
Après de longs jours d’agonie, il est mort dans la nuit de jeudi à vendredi, dans un relatif silence médiatique.
La « France d’après »…

Toulouse : 9 ans de prison pour Mohamed, le délinquant multirécidiviste qui a mutilé Camille, tué sa soeur Pauline, et leur mère Sophie

Ce brave Mohamed, chauffard récidiviste, ressortira dans 5 ou 6 ans.
A comparer aux peines que subissent certains Français condamnés pour motifs politiques.
Est-ce que cette « chance pour la France » va recommencer à faire n’importe quoi et à mettre en danger des Français à votre avis ?

« Impliqué dans un accident où deux personnes ont trouvé la mort, et une troisième a été grièvement blessée le 24 août 2021 à Bourg-Saint-Bernard, près de Toulouse, un conducteur (Mohamed) comparaissait ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Toulouse. Une audience à fleur de peau, où  la dignité s’est imposée, malgré la douleur  […]

J’avais fumé la veille, ou l’avant-veille à Paris, lors d’une fête…” Quand il a repris le volant d’un Volkswagen Touran, “je l’avais acheté pour ma mère”, il a foncé.

Continuer la lecture de « Toulouse : 9 ans de prison pour Mohamed, le délinquant multirécidiviste qui a mutilé Camille, tué sa soeur Pauline, et leur mère Sophie »

Le fils du Chef Yannick Alléno tué par un voleur de voiture en fuite

Qui conduisait la voiture volée, à votre avis ?

Mise-à-jour 2 :

C’est un rendez-vous riche en émotion que Yannick Alléno, ses proches, le milieu de la gastronomie et celui de la politique ont vécu en cette journée du vendredi 13 mai. Réunis en la collégiale Notre-Dame de Poissy dans les Yvelines, tous ont tenu à être présents pour rendre un ultime hommage à Antoine, fils de Yannick Alléno, dont la vie a été brutalement fauchée à seulement 24 ans dimanche 8 mai.
S’il avait déjà fait part de toute sa détresse sur les réseaux sociaux et dans un communiqué diffusé dans la presse, Yannick Alléno a prononcé un discours devant l’assemblée dont quelques mots ont été dévoilés sur CNews notamment : “Cette mort, cette horreur doit être à l’origine d’un changement, du retour de la sévérité contre la délinquance qui sévit. C’est un jeune homme de 24 ans qui a été fauché, un Français qui avait des ambitions patriotes. » » (source)

C’est vrai qu’il y a un laxisme judiciaire envers la racaille étrangère qui est révoltant. Mais il faut prendre le problème à la racine, avec une vaste remigration.

Mise-à-jour 1 :
Le chauffard a été interpellé, c’est un multirécidiviste :

« (…) Une information judiciaire a été ouverte pour homicide et blessures involontaires aggravés (le suspect étant en état d’ivresse et ayant conduit malgré un permis de conduire annulé), dégradations, violences volontaires, vol et délit de fuite. Le suspect a été mis en examen de ces chefs par un juge d’instruction et écroué. Le parquet de Paris a par ailleurs ramené à exécution deux autres peines de six et trois mois d’emprisonnement déjà inscrites au casier judiciaire de cet homme, ce qui signifie qu’il devra exécuter ces neuf mois en prison. » (source)

Le fils et le père. Le premier commençait à marcher dans les pas du second…

« Antoine Alléno, fils du chef multi-étoilé Yannick Alléno, est mort dimanche soir après avoir été percuté à Paris (7e arrondissement) par un homme à bord d’un véhicule volé, a-t-on appris de sources concordantes. Une enquête a été ouverte pour « homicide involontaire aggravé » et un homme a été placé en garde à vue peu de temps après les faits, indique le parquet de Paris.

Continuer la lecture de « Le fils du Chef Yannick Alléno tué par un voleur de voiture en fuite »

Marseille : Mohamed L. essaye d’égorger un père de famille devant ses enfants à côté d’un collège catholique, le laissant pour mort

Ben quoi, il va falloir s’y faire, à défaut d’une révolution nationaliste et d’une vaste remigration.

C’est ça le « vivre-ensemble », vanté par les politiciens, journalistes et autres militants cosmopolites.

« Un père de famille d’une quarantaine d’années a été poignardé une dizaine de fois au niveau de la gorge, mardi 10 mai aux alentours de 18h, dans le 13e arrondissement de Marseille, a appris Le Figaro de source policière. Appelés sur les lieux, les secours ont entrepris un massage cardiaque. Grièvement blessée, la victime a été transportée à l’hôpital avec un pronostic vital engagé.

Continuer la lecture de « Marseille : Mohamed L. essaye d’égorger un père de famille devant ses enfants à côté d’un collège catholique, le laissant pour mort »