Une femme député LREM agressée et dépouillée à Paris XVII, victime du « sentiment d’insécurité »

Interdiction de se réjouir ! Même si ça peut être tentant.
La députaille (avec ses 2000 euros en espèce sur soi) et autres gredins qui détruisent la France sont de moins en moins à l’abri de subir ce que beaucoup de Français subissent par leur faute depuis des décennies, dans l’indifférence des décideurs. (voir aussi le cas Bernard Tapie par exemple).

Cette femme continuera-t-elle à oser parler, comme ses compères, du « sentiment d’insécurité » des Français qui subissent la violence étrangère ?

« Les vols de Rolex à Paris sont un véritable fléau. La députée LREM, Coralie Dubost, 38 ans, et son compagnon Stanislas viennent d’en faire les frais. Le couple a été agressé, durant la nuit de mardi à mercredi à Paris (VIIe), par un groupe de voleurs en maraude dans les beaux quartiers de la capitale.

Continuer la lecture de « Une femme député LREM agressée et dépouillée à Paris XVII, victime du « sentiment d’insécurité » »

Berlin : une jardinière de 58 ans poignardée dans le cou par un Afghan, « qui ne supportait pas de voir une femme travailler », un passant venu la secourir poignardé lui aussi

Dans la série « pauvres Afghans » venus en Europe.

« Des scènes terribles se sont déroulées samedi après-midi dans un espace vert du quartier de Wilmersdorf. Un homme (29 ans) a grièvement blessé une femme (58 ans). Un homme de 66 ans qui s’est précipité à son secours a également été grièvement blessé. L’attaque a-t-il un motif islamiste ?

Selon la police dimanche, l’Afghan de 29 ans s’est approché de la jardinière de 58 ans, parce que cela le dérangeait que la femme travaille.

Continuer la lecture de « Berlin : une jardinière de 58 ans poignardée dans le cou par un Afghan, « qui ne supportait pas de voir une femme travailler », un passant venu la secourir poignardé lui aussi »

Le suspect dans l’égorgement de Maxime, à Rouen, a été interpellé

La semaine dernière, plusieurs Français ont été tués, dans la rue.
Cela devient une routine, pour les indigènes, dans la « France d’après » que leur façonnent les cosmopolites.

Pour l’un de ces crimes – à Rouen, Maxime, 25 ans, avait été retrouvé égorgé dans son hall d’immeuble mardi dernier – le suspect (à droite ci-dessous) a été arrêté et a avoué.

A gauche, Maxime, la victime. A droite, son meurtrier. Sans commentaire.

Théo, vendeur de 18 ans, poignardé à mort par un Sénégalais de 62 ans

Peut être une image de 1 personne
Théo dans la boutique où il venait de commencer son premier travail

Théo, 18 ans, était un jeune Français qui venait d’avoir son bac.
Il avait décroché son premier travail : vendeur dans une boutique de téléphonie, à Claye Souilly (Seine-et-Marne).

Mais ce samedi 10 juillet, il a croisé la route d’un Sénégalais de 62 ans qui, à la suite d’un désaccord de quelques euros sur une facture, l’a poignardé à mort, et a blessé gravement son collègue.

Notons que cet immigré – qui a été arrêté – était clandestin, « bien connu des services de police », mais toujours tranquillement en France.

Voilà ce que ce pays a à offrir désormais à ses jeunes.

Et pour ce Théo, évidemment aucune manifestation, aucun déplacement de ministre, aucun genou à terre de footballer débile.

Que le sang de ce jeune Français retombe, comme celui de tant d’autres, sur les politiciens de gauche et de « droite », sur leurs compères des médias et sur ceux qui sont derrière, eux qui sont responsables de l’état catastrophique de la France.

Les soirées festives des jeunes Français aux Invalides cibles de groupes d’immigrés

Depuis quelques semaines, l’esplanade des Invalides, à Paris, est devenu le lieu de soirées festives organisées de façon un peu sauvage, presque clandestine au début (ce qui leur donnait du charme, aux yeux des jeunes Français frustrés par des mois de restrictions parfois délirantes) : des milliers de jeunes Français s’y retrouvent pour s’amuser de façon plus ou moins sage selon les groupes.

Mais voilà, dans la « France d’après », ça ne peut pas se passer ainsi.
Si ce n’est pas la police qui vient les déloger brutalement, ce sont des hordes de racailles immigrées qui déferlent de banlieue pour assouvir leur soif de violence, leur haine et leur goût du vol. Les jeunes Français héritent des choix honteux des générations précédentes qui ont, dans leur majorité, laissé la France se faire envahir.

« Des ados jetés à terre et tabassés par des grappes de petites frappes, parfois pour un simple regard, des vols avec violence à la chaîne et même des attouchements sur de toutes jeunes femmes… La soirée lycéenne totalement improvisée des Invalides, à Paris, le 18 juin dernier, a été le théâtre de ce que la police qualifie d’«actes de prédation».
Les vidéos filmées sur le vif par les participants au rassemblement et diffusées instantanément sur les réseaux sociaux ont servi de chambre d’écho à ces phénomènes de violence urbaine. Ainsi, des groupes de voyous un brin stéréotypés se sont invités à la soirée Projet X des lycéens des environs. […] » (source)

Les fonctionnaires de police interrogés par le Figaro ne brillent pas par l’intelligence et le courage de leur propos. L’un ironise sur les « fils de famille » bourgeois qui se retrouvent confrontés aux « durs » de banlieue (alors que ces racailles sont violentes en meute mais la plupart sont lâches en plus de n’avoir pas de sens moral : ce n’est pas ça être « un dur ») – très amusant ces délits contre des petits Blancs, en effet, non ? – tandis qu’un « membre actif de l’Association des hauts fonctionnaires de la police nationale (AHFPN) » (donc probablement franc-maçon?) affirme : « La police peut difficilement cerner et contenir ce genre de dérives, qui sont vraiment le fruit de l’époque, de cette convergence inopinée, du fait des réseaux sociaux, entre des milieux qui d’ordinaire ne se mélangent pas. »

« Fruit de l’époque », « inopiné »… Non, vraiment il ne voit pas quel phénomène a pu se produire en France ces dernières décennies et créé cette insécurité générale…

Emeutes immigrées de 2016 : un général explique qu’il préfère sacrifier ses gendarmes plutôt que neutraliser les tireurs

Bel aveu de la part de l’ex-chef de la gendarmerie du Val-d’Oise, au premier jour du procès des émeutes allogènes qui avaient – dans les communes de Persan et Beaumont-sur-Oise (à une trentaine de kilomètres de Paris) – suivi la mort d’Adama Traoré (délinquant africain mort lors d’une interpellation).

Sur les trois nuits d’émeutes, du 19 au 23 juillet 2016, « c’est un bilan assez lourd : une centaine de coups de feu sur les forces de l’ordre, 35 blessés dont 13 par arme à feu, des dizaines d’incendies et surtout une population traumatisée »énumère devant le tribunal le général T., colonel commandant du groupement de gendarmerie du Val-d’Oise à l’époque des faits.

L’Union rapporte :

« […] « Cette première nuit a constitué véritablement un traumatisme pour les militaires engagés. On s’attendait à des mortiers, des bouteilles incendiaires, mais surtout pas à se faire tirer dessus », relate le général en uniforme.
Il faut l’intervention des véhicules blindés du GIGN (Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale) pour ramener le calme vers 4 heures du matin dans le quartier de Boyenval, où réside la fratrie Traoré. […]

Continuer la lecture de « Emeutes immigrées de 2016 : un général explique qu’il préfère sacrifier ses gendarmes plutôt que neutraliser les tireurs »

Attaque au couteau à Wurtzbourg : c’est un migrant somalien, ça alors !

« Un homme a tué hier trois personnes et en a blessé cinq autres en Allemagne, à Wurtzbourg, avec un couteau.

L’auteur ? Un Somalien de 24 ans.
Immense surprise donc, un coup de théâtre inattendu, personne ne s’y attendait. Là vraiment les bras m’en tombent, jamais j’aurais cru ça possible. Pincez-moi s’il vous plait. Un Somalien, vraiment ? C’est un choc, je n’arrive pas y croire. Vous êtes certains que ce n’est pas une erreur ? Un Somalien qui tue des Allemands en Allemagne en 2021 ? N’importe quoi, fake news sans aucun doute. Ouh la la.

J’espère que ça ne fera pas le jeu des fachos et que ça n’empêchera pas Munich, la capitale de la Bavière où se trouve Wurtzbourg, de continuer à promouvoir «la tolérance et l’inclusivité» comme elle voulait le faire encore récemment en peinturlurant le stade aux couleurs de la propagande LGBT. Il ne faudrait pas que ce fait divers sans aucune signification culturelle ne vienne déranger les nobles et belles priorités de ces braves responsables politiques. »

Jonathan Sturel

Message émouvant de la mère de Pierrick Berthier, 23 ans, tué par Abdelkader et David mardi dernier à Nixon

Peut être une image de 12 personnes, plein air et texte qui dit ’NOTRE ANGE PIERRICK BERTHIER L HUOTO’

Le jeune Pierrick avait été aidé Cécilia, sa voisine de 33 ans, mère de famille qui avait peur de son ex-conjoint Abdelkader, avec qui elle avait rompu quelques jours plus tôt…
Ce dernier, déjà connu des services de polices, est venu tuer Cécilia et Pierrick à l’arme blanche, accompagné de son complice, avant d’enfermer les 3 enfants de Cecilia dans une chambre, d’ôter la poignée de leur porte et de mettre le feu à la maison.

Ces Françaises qui s’adonnent au métissage et s’unissent à n’importe qui, en plus de blesser la France dans son identité, se mettent en danger, ainsi que leurs enfants et leur entourage.

La mère de Pierrick a posté un message émouvant sur facebook.
Il y en aura beaucoup d’autres, de plus en plus, tant qu’il n’y a pas de changement radical de politique et pas de remigration.

Continuer la lecture de « Message émouvant de la mère de Pierrick Berthier, 23 ans, tué par Abdelkader et David mardi dernier à Nixon »

France cosmopolite : la mode des « panic room »

Une « panic room » est une pièce très sécurisée où se réfugier en cas d’attaque de son logement…

Vu dans Le Particulier :

Aucune description de photo disponible.

« Ouvrons les frontières, ce sont des barrières artificielles », « accueillons l’autre » , « nous avons besoin d’eux pour faire ci ou ça », etc.
Et puis barricadons-nous, terrons-nous comme des rats chez nous.

Bon, reconnaissons que l’immigration stimule [certains secteurs de] l’économie.

Les interventions de la police limitées dans la Drôme pour cause de… ramadan

Bienvenue dans la « France d’après », où le laïcisme et l’égalitarisme républicain s’accommodent bien du Grand Remplacement.

« Dans une note interne adressée à des policiers drômois, une organisation spécifique de leurs interventions dans un quartier a été précisée. Les raisons ? Les violences urbaines mais aussi… « la période du Ramadan ». La direction indique qu’il s’agit d’une maladresse.

« Vu les récents épisodes de violences urbaines dans le quartier et l’arrivée de la période du Ramadan du 13 avril au 11 mai 2021, les missions non urgentes […] doivent être reportées en journée. »
Continuer la lecture de « Les interventions de la police limitées dans la Drôme pour cause de… ramadan »

Bordeaux : un retraité français très apprécié massacré au pied de sa demeure pour une remarque

Avec la diversité et les mœurs de la « France d’après », ce ne sont plus seulement les Français coincés dans les quartiers pourris (par qui?) qui risqueront de se faire massacrer en bas de chez eux pour « un regard » ou une « remarque ».

Cette semaine, évoquons ce brave retraité qui, en sortant de chez lui, croise un groupe de « jeunes » buvant et fumant du cannabis.

« C’est un quartier familial et tranquille de la rive droite de Bordeaux (Gironde). Ici, on est loin des cités sensibles des Aubiers ou de Chantecrit qui ont défrayé la chronique ces derniers mois. […]

Au pied du petit bâtiment de deux à trois étages, les riverains sont bouleversés, huit jours après le meurtre de l’un des leurs. Car tout le monde connaissait la victime, Pierre Sourgen, paisible retraité de 68 ans. « Il était très gentil, poli. On est sous le choc de cette horreur. C’est fou ! » lâche Michel, un vieil habitant du quartier. Et la nouvelle de l’arrestation des auteurs présumés du passage à tabac ne change pas grand-chose. […]

Continuer la lecture de « Bordeaux : un retraité français très apprécié massacré au pied de sa demeure pour une remarque »

Retour de bâton : Bernard Tapie et sa femme agressés chez eux par des voleurs immigrés

Bernard Tapie est une figure emblématique du personnel politique qui a détruit la France dans les années 80-90 particulièrement.

« Homme d’affaires » (c’est le cas de le dire), politicien démagogue, député socialiste à l’Assemblée « nationale » et au Parlement européen, habitué des plateaux télévisuels, il a toujours été en pointe du combat immigrationniste et remplaciste, et était employé par les médias, avec sa grande gueule, pour contrer Jean-Marie Le Pen et séduire le populo.
Ce qu’il faisait avec haine, bêtise et violence : « ceux qui votent Le Pen sont des salauds » osait ce politicien corrompu et antifrançais, qui a contribué à faire de la douce France un enfer cosmopolite.

Précisons que Bernard Tapie, dont la fortune est actuellement d’environ 150 millions d’euros, s’est fait attraper quelques fois (sur combien?) : il fut notamment condamné au fil des ans pour « corruption » et « subornation de témoins », pour « fraude fiscale », pour « abus de biens sociaux », pour « faux, usage et recel de faux, abus de confiance et de biens sociaux ». Un beau spécimen de politicien républicain.

On apprend que ce grand partisan de l’immigration massive (peut-être bonne pour le business?) vient d’en faire les frais, comme un vulgaire Français de base.

« Cambriolage au domicile de Bernard Tapie : parmi les 4 agresseurs cagoulés, 3 sont de « type africain » et 1 de « type nord-africain », selon une source policière. Le couple a été violenté, attaché avec des câbles électriques et séquestré. Rolex et bijoux volés. » [source]

Nous ne saurions nous en réjouir, mais c’est tout de même savoureux. Pour une fois que ce n’est pas un Français innocent, mais un arroseur, qui se fait arroser.

40e condamnation pour Abderrahim, trentenaire qui avait dépouillé une femme accidentée mourante

Dans la catégorie « Chances pour la France », comme disent avec un culot stupéfiant les politiciens et militants cosmopolites…

Pour rappel, en octobre 2010 :

« […] L’automobiliste de 86 ans, hospitalisée en urgence absolue ce dimanche après une collision avec un tramway porte de Bourgogne à Bordeaux, n’a pas survécu à ses blessures, confirme la police à 20 Minutes. Sa voiture avait percuté une rame de la ligne C place Bir-Hakeim vers 11 heures et terminé sa course sur un poteau. La conductrice n’aurait pas vu le feu rouge.
L’enquête, elle, se poursuit puisque « de jeunes individus se sont approchés et ont profité de ce que les passagers du tramway portaient secours aux deux femmes dans leur voiture pour dérober des effets appartenant aux victimes, notamment une carte bancaire », expliquait le parquet de Bordeaux dimanche à 20 Minutes. » (20 Minutes)

Puis :
Continuer la lecture de « 40e condamnation pour Abderrahim, trentenaire qui avait dépouillé une femme accidentée mourante »

Début du procès de Mohamed et Bilal, accusés d’avoir lynché et brûlé Fabien Lherbier pour « un regard »

photo d’illustration – DR

Mohamed A. et Bilal B. sont accusés d’avoir gratuitement (mais pas vraiment « au hasard », on s’en doute) tabassé Fabien Lherbier, père de famille français, puis de lui avoir roulé dessus avec leur voiture, avant de le mettre dans leur coffre et de l’emmener plus loin, de le déshabiller, de l’arroser d’essence et de le faire brûler.

Fabien a survécu de justesse mais, « traumatisé crânien, [il] mettra des années à reparler et à récupérer quelques souvenirs. »

Les lois de la république nous empêchent de commenter davantage ce « fait divers » comparable à des milliers d’autres qui se produisent en France, bizarrement, depuis quelques décennies.

Mais on peut remercier les politiciens de gauche et de « droite » et ceux qui ont voté pour eux…

« […] à l’arrivée des pompiers, ce 28 mai 2015 près de Phalempin (Nord), cette terrible vision : à quelques mètres d’une voiture en flammes, un bras qui se lève et retombe, le son d’un râle, le corps nu et brûlé, aspergé d’essence, d’un homme au visage gonflé et aux yeux fermés. Ce corps meurtri, vite identifié par les enquêteurs, est celui de Fabien Lherbier, 41 ans. Son pronostic vital est engagé.

Continuer la lecture de « Début du procès de Mohamed et Bilal, accusés d’avoir lynché et brûlé Fabien Lherbier pour « un regard » »

Lagorce (33) : Mourad, clandestin, jugé pour avoir tué sa compagne Michèle à coups de marteau, devant sa mère. Il voulait l’épouser pour obtenir des papiers. Elle a refusé

Pas besoin de commentaire…
La naïveté et l’absence de principes communautaires forts (tels que se marier entre Français) se payent parfois cash.

« Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Mourad Fatah, Marocain de 33 ans, est jugé depuis le 1er mars 2021 par la cour d’assises de la Gironde pour meurtre sur conjoint. Le 24 avril 2017, vers 17 h 30, le corps sans vie de Michèle Jaeckel, 38 ans, était retrouvé à son domicile de Lagorce (Gironde).

La victime avait été tuée à coups de marteau, emprunté le matin-même à une voisine. Le bas de son jogging était baissé jusqu’aux mollets et son t-shirt remonté au-dessus de sa poitrine. Venu clandestinement du Maroc après avoir “rencontré” la trentenaire sur internet, Mourad Fatah était pourtant censé épouser Michèle Jaeckel.
Continuer la lecture de « Lagorce (33) : Mourad, clandestin, jugé pour avoir tué sa compagne Michèle à coups de marteau, devant sa mère. Il voulait l’épouser pour obtenir des papiers. Elle a refusé »