Alors que la France est confinée, les banlieues bénéficient d’un confinement allégé pour ne pas « mettre le feu »

« C’est un extrait du Canard Enchainé qui en dit long sur la capitulation du Gouvernement en banlieue, et sur l’Etat du pays, mais surtout sur la discrimination favorable à ces populations qui n’entendent manifestement pas respecter la loi et le confinement. Ainsi, ce confinement, toujours d’après le Canard, serait allégé dans les banlieues.

« Ce n’est pas une priorité que des faire respecter dans les banlieues les fermetures de commerces et les rassemblements » indique Laurent Nunez, secrétaire d’Etat.

Nous vous invitons à lire le papier ci-dessous et à vous rendre compte du scandale. N’hésitez pas à l’imprimer et à le montrer aux forces de l’ordre qui vous contrôlent lorsque vous avez le malheur d’aller faire un achat de produit de première nécessité, ou un footing à 1,3 km de chez vous au lieu du km autorisé… »

Source : le Canard enchainé
via Breizh Info

Banlieues colonisées : la police ne peut ou ne veut faire respecter le confinement (video)

Alors que les nouvelles de pillages de magasins par des « Français comme vouzémoi » se multiplient – et même des attaques de camions de ravitaillement – il faut signaler les nombreuses difficultés que rencontre la police pour faire respecter le confinement dans les zones où la population française a déjà été remplacée. Elle n’insiste pas trop, auprès d’une population souvent insolvable (à juste titre ou non). Il est beaucoup plus rentable de coller des amendes au brave Français.

Ici par exemple, la police ne parvient à rien et doit même déguerpir :

Il y a ça aussi :
Continuer la lecture de « Banlieues colonisées : la police ne peut ou ne veut faire respecter le confinement (video) »

Les premiers pillages de magasins d’alimentation ont commencé dans les enclaves afro-musulmanes

« Nous savions que nous pouvions compter sur le sens civique de nos compatriotes afro-musulmans en cette période de crise sanitaire ; ils n’ont pas attendu bien longtemps les mesures de confinement annoncées hier par le Président de la République pour se livrer à l’une de leur spécialité : le vol, le pillage, la razzia.

C’est dans le riant bidonville de Trappes que, dès hier soir, un groupe de pillards a attaqué une supérette de quartier, avant de se retourner contre la police qui est intervenue pour faire cesser les vols.
Continuer la lecture de « Les premiers pillages de magasins d’alimentation ont commencé dans les enclaves afro-musulmanes »

Nantes. Vols avec violence : « on en est parfois à plus de 100 par jour »

Résultat de recherche d'images pour "nantes"

Il n’est pas permis de dire pourquoi – cela dit tout le monde comprend de qui il s’agit –, mais Nantes est devenue un vrai coupe-gorge le soir.
Des habitants nous l’ont confirmé. Les femmes n’osent plus sortir le soir. A A cela il faut ajouter l’explosion des vols.

Vu chez Breizh-info :

« Le week-end dernier encore, la délinquance n’a pas chômé à Nantes. Outre les vols de pièces détachées de voiture, qui se multiplient, un mineur a été violemment tabassé par une bande ethnique et deux agressions sexuelles relevées. Par ailleurs une vague de cambriolages secoue la localité de Bouvron, entre Blain et Savenay.

En ce moment, plus que le vol roulotte, c’est le vol d’accessoires et de pièces détachées de voiture qui prospère à Nantes : poignées, pneus, tableau de bord, pièces moteur, portières – certains véhicules sont littéralement désossés, qu’ils soient garés en pleine rue ou dans des garages souterrains. Continuer la lecture de « Nantes. Vols avec violence : « on en est parfois à plus de 100 par jour » »

Paris : des Congolais s’affrontent et déclenchent des incendies

C’est un projet intéressant qu’ont mis en place les politiciens, pour la France.

Vendredi, un chanteur congolais se produisait à Paris. Des opposants au président congolais dont il est proche sont venus en découdre.
On a donc maintenant les affrontements inter-ethniques et politiques africains qui arrivent en France.

Ces Françis-comme-vouzémoi s’en sont pris à la gare de Lyon, interrompant le trafic.

Non seulement ils brûlent les biens des Parisiens mais en plus ils empêchent les pompiers d’intervenir en les agressant :

Brest : un lycéen marocain de 16 ans et Mohamad, combattant de l’État islamique accueilli en France comme « réfugié », au cœur des projets d’attentats

Ils sont de plus en plus précoces.
Quant aux fameux « réfugiés syriens »…

 

« L’enquête sur les sept interpellés de Brest, en janvier, confirme le rôle de premier plan d’un lycéen de 16 ans dans les projets d’attentats à Brest et Paris. Autre surprise glaçante : le passé de combattant djihadiste du leader présumé de ce groupe, un réfugié syrien.

Continuer la lecture de « Brest : un lycéen marocain de 16 ans et Mohamad, combattant de l’État islamique accueilli en France comme « réfugié », au cœur des projets d’attentats »

Rouen : Mohamed B. viole un enfant alors qu’il était censé… être en prison pour viol

Le prévenu, au « lourd casier judiciaire », déjà condamné à 10 ans de prison pour viol, était en train de « purger sa peine de détention » dans un foyer. « Ses obligations : y dormir tous les soirs et séjourner un week-end par mois à la maison d’arrêt. »

La justice rouge ainsi que les politiciens sont corresponsables de ce viol d’enfant.

« L’affaire semble cocasse, elle pourrait être dramatique. Mohamed B., 35 ans, le cheveu court et le regard intense, a été condamné pour une bizarre évasion constatée le 9 octobre dernier […]. Mais juste avant son évasion, il est soupçonné d’avoir commis un viol sur mineur de moins de quinze ans. Le crime aurait eu lieu alors même qu’il bénéficiait d’un régime de détention aménagé avec un placement extérieur dans un foyer de Rouen.

Continuer la lecture de « Rouen : Mohamed B. viole un enfant alors qu’il était censé… être en prison pour viol »

Montpellier : l’ex-fugitif franco-algérien Saïd Nadi, coupable d’avoir poignardé à mort l’étudiant Pierre Hibon, est remis en liberté

Seulement 8-9 ans pour le meurtre d’un jeune Français et une tentative de meurtre, et le voici qui revient…

 

« La cour d’appel de Montpellier a tranché ce vendredi 21 février dans l’imbroglio judiciaire qui a conduit Saïd Nadi en prison, en France, alors qu’il a déjà été condamné en Algérie.

(…) Ce franco-algérien âgé de 25 ans avait été arrêté mi-novembre à Montpellier, à l’aéroport, à son arrivée d’Algérie, car il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international.

Continuer la lecture de « Montpellier : l’ex-fugitif franco-algérien Saïd Nadi, coupable d’avoir poignardé à mort l’étudiant Pierre Hibon, est remis en liberté »

Diversité à Nantes : un *client* gifle une serveuse et lui jette le café brûlant au visage car elle l’a servi de la main gauche

« Une serveuse a été victime d’une agression en plein service jeudi matin à Nantes, allée Cassard. Un client lui a jeté un café brûlant au visage. Il l’a ensuite giflée. Placé en garde à vue, il a dit aux policiers qu’elle aurait dû le lui servir de la main droite.

Âgé de 25 ans, il est déjà connu de la justice pour des affaires de violences volontaires. » (source France bleu)

France bleu oublie de préciser que dans l’islam, la main gauche est généralement considérée comme « réservée à l’accomplissement des tâches basses et impures »…

Angers : un migrant guinéen viole une femme de 62 ans

De par leur idéologie et leur inaction coupable, nos élites politiques sont directement responsables de chaque meurtre, de chaque viol et de chaque agression liés à l’invasion migratoire. Dopés par un niveau de vie correct et gavés de propagande, les Français restent résilients. Pour combien de temps encore..?

Trouvé sur France 3 : « es faits remontent au 31 janvier dernier. Une femme âgée de 62 ans s’est faite agressée lors d’une marche matinale aux abords de l’étang Saint Nicolas à Angers.

Sous la menace d’une paire de ciseaux, elle a été violée par son agresseur.

L’enquête ouverte a permis d’obtenir le signalement de l’individu auprès de plusieurs témoins. Son ADN avait également pu être relevé. Continuer la lecture de « Angers : un migrant guinéen viole une femme de 62 ans »

L’agriculteur qui a tiré sur un voleur, remis en liberté

Devant l’indignation populaire, la justice fait enfin preuve d’un peu de mansuétude pour ce Français qui n’a fait que se défendre après plus de 40 cambriolages et 30 plaintes sans effet… Espérons que la condamnation reste symbolique.

Trouvé sur France Bleu : « La cour d’appel de Reims a ordonné ce jeudi 13 février la remise en liberté sous contrôle judiciaire de Jean-Louis Leroux, cet agriculteur marnais mis en examen pour « tentative d’homicide volontaire » et placé en détention provisoire le 3 février. L’exploitant est accusé d’avoir tiré sur un homme de 19 ans, soupçonné de lui avoir volé du carburant sur son exploitation dans la nuit du 31 janvier au 1er février, à Ambrières dans la Marne. Le pronostic de la victime a été engagé. Continuer la lecture de « L’agriculteur qui a tiré sur un voleur, remis en liberté »

Isère : en représailles à une arrestation, un commando de dealers brûle 35 voitures dans une banlieue

C’est une information du journal France Bleu : en une nuit, un commando d’une quinzaines d’hommes cagoulés a brûlé 35 voitures dans une banlieue classée zone de « Reconquête républicaine » à l’Isle-d’Abeau en Isère.

Le maire de ce village pense qu’il s’agit de représailles de dealers suite à l’arrestation de l’un d’entre eux vendredi soir.

Alors que la violence se banalise, des Français modestes subissent la loi de la jungle et se retrouvent sans véhicule pour travailler.

Arrêtés armés de fusils volés, soupçonnés d’une soixantaine de cambriolages et de vols, ils sont relâchés le soir-même

Une partie du butin retrouvée par les gendarmes
Une partie du butin retrouvée par les gendarmes – Gendarmerie de Largentière

Pas étonnant que ces Gitans continuent ensuite.
Évidemment, s’ils avaient cambriolé un membre de la caste au pouvoir, le traitement eut été un peu différent.

« Une vingtaine de gendarmes étaient mobilisés ce samedi 8 février autour de Lablachère en Ardèche. Vers 1 heure du matin, ils ont contrôlé une voiture avec cinq jeunes à bord, âgés de 17 à 20 ans. Ils ont découvert des fusils provenant d’un cambriolage que les jeunes avaient réalisé plus tôt dans la soirée. Les cinq individus ont été placés en garde à vue. Ils ont été relâchés samedi soir.

Continuer la lecture de « Arrêtés armés de fusils volés, soupçonnés d’une soixantaine de cambriolages et de vols, ils sont relâchés le soir-même »