Les interventions de la police limitées dans la Drôme pour cause de… ramadan

Bienvenue dans la « France d’après », où le laïcisme et l’égalitarisme républicain s’accommodent bien du Grand Remplacement.

« Dans une note interne adressée à des policiers drômois, une organisation spécifique de leurs interventions dans un quartier a été précisée. Les raisons ? Les violences urbaines mais aussi… « la période du Ramadan ». La direction indique qu’il s’agit d’une maladresse.

« Vu les récents épisodes de violences urbaines dans le quartier et l’arrivée de la période du Ramadan du 13 avril au 11 mai 2021, les missions non urgentes […] doivent être reportées en journée. »
Continuer la lecture de « Les interventions de la police limitées dans la Drôme pour cause de… ramadan »

Bordeaux : un retraité français très apprécié massacré au pied de sa demeure pour une remarque

Avec la diversité et les mœurs de la « France d’après », ce ne sont plus seulement les Français coincés dans les quartiers pourris (par qui?) qui risqueront de se faire massacrer en bas de chez eux pour « un regard » ou une « remarque ».

Cette semaine, évoquons ce brave retraité qui, en sortant de chez lui, croise un groupe de « jeunes » buvant et fumant du cannabis.

« C’est un quartier familial et tranquille de la rive droite de Bordeaux (Gironde). Ici, on est loin des cités sensibles des Aubiers ou de Chantecrit qui ont défrayé la chronique ces derniers mois. […]

Au pied du petit bâtiment de deux à trois étages, les riverains sont bouleversés, huit jours après le meurtre de l’un des leurs. Car tout le monde connaissait la victime, Pierre Sourgen, paisible retraité de 68 ans. « Il était très gentil, poli. On est sous le choc de cette horreur. C’est fou ! » lâche Michel, un vieil habitant du quartier. Et la nouvelle de l’arrestation des auteurs présumés du passage à tabac ne change pas grand-chose. […]

Continuer la lecture de « Bordeaux : un retraité français très apprécié massacré au pied de sa demeure pour une remarque »

Retour de bâton : Bernard Tapie et sa femme agressés chez eux par des voleurs immigrés

Bernard Tapie est une figure emblématique du personnel politique qui a détruit la France dans les années 80-90 particulièrement.

« Homme d’affaires » (c’est le cas de le dire), politicien démagogue, député socialiste à l’Assemblée « nationale » et au Parlement européen, habitué des plateaux télévisuels, il a toujours été en pointe du combat immigrationniste et remplaciste, et était employé par les médias, avec sa grande gueule, pour contrer Jean-Marie Le Pen et séduire le populo.
Ce qu’il faisait avec haine, bêtise et violence : « ceux qui votent Le Pen sont des salauds » osait ce politicien corrompu et antifrançais, qui a contribué à faire de la douce France un enfer cosmopolite.

Précisons que Bernard Tapie, dont la fortune est actuellement d’environ 150 millions d’euros, s’est fait attraper quelques fois (sur combien?) : il fut notamment condamné au fil des ans pour « corruption » et « subornation de témoins », pour « fraude fiscale », pour « abus de biens sociaux », pour « faux, usage et recel de faux, abus de confiance et de biens sociaux ». Un beau spécimen de politicien républicain.

On apprend que ce grand partisan de l’immigration massive (peut-être bonne pour le business?) vient d’en faire les frais, comme un vulgaire Français de base.

« Cambriolage au domicile de Bernard Tapie : parmi les 4 agresseurs cagoulés, 3 sont de « type africain » et 1 de « type nord-africain », selon une source policière. Le couple a été violenté, attaché avec des câbles électriques et séquestré. Rolex et bijoux volés. » [source]

Nous ne saurions nous en réjouir, mais c’est tout de même savoureux. Pour une fois que ce n’est pas un Français innocent, mais un arroseur, qui se fait arroser.

40e condamnation pour Abderrahim, trentenaire qui avait dépouillé une femme accidentée mourante

Dans la catégorie « Chances pour la France », comme disent avec un culot stupéfiant les politiciens et militants cosmopolites…

Pour rappel, en octobre 2010 :

« […] L’automobiliste de 86 ans, hospitalisée en urgence absolue ce dimanche après une collision avec un tramway porte de Bourgogne à Bordeaux, n’a pas survécu à ses blessures, confirme la police à 20 Minutes. Sa voiture avait percuté une rame de la ligne C place Bir-Hakeim vers 11 heures et terminé sa course sur un poteau. La conductrice n’aurait pas vu le feu rouge.
L’enquête, elle, se poursuit puisque « de jeunes individus se sont approchés et ont profité de ce que les passagers du tramway portaient secours aux deux femmes dans leur voiture pour dérober des effets appartenant aux victimes, notamment une carte bancaire », expliquait le parquet de Bordeaux dimanche à 20 Minutes. » (20 Minutes)

Puis :
Continuer la lecture de « 40e condamnation pour Abderrahim, trentenaire qui avait dépouillé une femme accidentée mourante »

Début du procès de Mohamed et Bilal, accusés d’avoir lynché et brûlé Fabien Lherbier pour « un regard »

photo d’illustration – DR

Mohamed A. et Bilal B. sont accusés d’avoir gratuitement (mais pas vraiment « au hasard », on s’en doute) tabassé Fabien Lherbier, père de famille français, puis de lui avoir roulé dessus avec leur voiture, avant de le mettre dans leur coffre et de l’emmener plus loin, de le déshabiller, de l’arroser d’essence et de le faire brûler.

Fabien a survécu de justesse mais, « traumatisé crânien, [il] mettra des années à reparler et à récupérer quelques souvenirs. »

Les lois de la république nous empêchent de commenter davantage ce « fait divers » comparable à des milliers d’autres qui se produisent en France, bizarrement, depuis quelques décennies.

Mais on peut remercier les politiciens de gauche et de « droite » et ceux qui ont voté pour eux…

« […] à l’arrivée des pompiers, ce 28 mai 2015 près de Phalempin (Nord), cette terrible vision : à quelques mètres d’une voiture en flammes, un bras qui se lève et retombe, le son d’un râle, le corps nu et brûlé, aspergé d’essence, d’un homme au visage gonflé et aux yeux fermés. Ce corps meurtri, vite identifié par les enquêteurs, est celui de Fabien Lherbier, 41 ans. Son pronostic vital est engagé.

Continuer la lecture de « Début du procès de Mohamed et Bilal, accusés d’avoir lynché et brûlé Fabien Lherbier pour « un regard » »

Lagorce (33) : Mourad, clandestin, jugé pour avoir tué sa compagne Michèle à coups de marteau, devant sa mère. Il voulait l’épouser pour obtenir des papiers. Elle a refusé

Pas besoin de commentaire…
La naïveté et l’absence de principes communautaires forts (tels que se marier entre Français) se payent parfois cash.

« Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Mourad Fatah, Marocain de 33 ans, est jugé depuis le 1er mars 2021 par la cour d’assises de la Gironde pour meurtre sur conjoint. Le 24 avril 2017, vers 17 h 30, le corps sans vie de Michèle Jaeckel, 38 ans, était retrouvé à son domicile de Lagorce (Gironde).

La victime avait été tuée à coups de marteau, emprunté le matin-même à une voisine. Le bas de son jogging était baissé jusqu’aux mollets et son t-shirt remonté au-dessus de sa poitrine. Venu clandestinement du Maroc après avoir “rencontré” la trentenaire sur internet, Mourad Fatah était pourtant censé épouser Michèle Jaeckel.
Continuer la lecture de « Lagorce (33) : Mourad, clandestin, jugé pour avoir tué sa compagne Michèle à coups de marteau, devant sa mère. Il voulait l’épouser pour obtenir des papiers. Elle a refusé »

Une école catholique doit fermer car le voisinage immigré l’utilise comme déchèterie (+ agressions, intrusions, etc.)

L’école, dans le quartier d’Etouvie, Amiens. Photo : Google Map

Une école catholique se trouve à proximité d’une tour HLM peuplée par qui l’on devine. Résultat : les déchets – même lourds – pleuvent dans la cour. Sans parler d’autres nuisances intolérables. Résultat : l’école ferme.

Cette lamentable histoire symbolise bien les deux France en train de s’affronter à mort (elles ne cohabiteront pas éternellement, l’une chassera l’autre : aux Français de choisir) : d’un côté la « France d’avant », catholique, française et civilisée, et la « France d’après » (comme le disait avec fierté Sarközy) : grand-remplacée, tiers-mondisée, ensauvagée, inhumaine.

Notons un point important : la tour HLM a été rénovée il y a peu pour 11 millions d’euros. Contrairement à ce que disent les remplacistes, si la criminalité et la sauvagerie règnent dans certains quartiers (et en rayonnent), ce n’est pas à cause de l’environnement urbain et social dégradé (par qui? …). Des centaines de millions sont déversés en vain sur les « banlieues » chaque année. Le problème est autre et le Régime empêche d’en parler.

« Des bouteilles, des poubelles éventrées, des mégots pas éteints… et même, à l’occasion, une machine à laver ou un frigo. Parce que sa cour de récréation est devenue un dépotoir, que les habitants de l’immeuble qui la surplombe ont pris l’habitude de jeter leurs déchets par les fenêtres, une école primaire va fermer. L’établissement catholique privé Monseigneur Cuminal, situé au bas d’une tour du quartier Étouvie à Amiens, a annoncé jeudi qu’étant « devenu impossible d’assurer la sécurité des élèves et personnels », il quitterait définitivement les lieux à la fin de l’année scolaire.

Continuer la lecture de « Une école catholique doit fermer car le voisinage immigré l’utilise comme déchèterie (+ agressions, intrusions, etc.) »

Plus de trois milliards de logins et mots de passe Gmail et Hotmail ont été volés puis mis en ligne

Email is an easy target for hackers; don't make it easier ...

« Une nouvelle alerte sur le plan de la cybersécurité vient d’être dévoilée. Une immense base de données regroupant 3,2 milliards de logins [noms d’utilisateurs] et mots de passe volés a été mise en ligne la semaine dernière. Associés à des services comme Gmail, Hotmail, mais aussi Netflix et LinkedIn, ces identifiants ont été partagés sur divers forums dédiés au piratage, selon un article du site BGR relayé par RTL et Ouest-France. » (source)

Vous pouvez vérifier sur ce site si votre adresse électronique figure parmi celles qui ont été piratées.

Toulouse : à 88 ans, il ne peut plus accéder à sa maison, des squatteurs sont installés et ont changé la serrure

Dans l’Absurdistan républicano-administratif devient un enfer pour de plus en plus de Français de souche, isolés.

« Roland ne peut cacher son désespoir. Comme le rapporte La Dépêche du midi, cet octogénaire a été éjecté de son domicile par des squatteurs qui ont profité de son absence pour s’introduire dans le logement et changer les serrures. L’homme, âgé de 88 ans, avait pour projet de vendre sa demeure pour rejoindre son épouse placée dans un Ehpad. « Ils m’ont pris ma maison, celle où j’ai grandi et fondé ma famille », témoigne-t-il avec émotion dans les colonnes du quotidien régional. Selon les précisions de La Dépêche, l’octogénaire revenait chaque semaine à Toulouse pour entretenir sa maison, ayant loué un appartement dans un département voisin pour se rapprocher de sa compagne.

Ce genre d’affaires tend à se multiplier depuis plusieurs mois en France.
Continuer la lecture de « Toulouse : à 88 ans, il ne peut plus accéder à sa maison, des squatteurs sont installés et ont changé la serrure »

À Poitiers, le « chêne de Jean de la Fontaine » incendié. Les très vieux arbres de plus en plus victimes de destruction

Que se passe-t-il en France ?
Même les vieux arbres sont pris à partie et n’échappent pas à l’ensauvagement de la société…
Là c’est un magnifique chêne près de Poitiers, mais, par exemple, en juin dernier, un vieux platane (classé « remarquable ») était détruit en Alsace. En 2017, c’était une aubépine tricentenaire brûlée à Limoges. Ou encore, en 2016, c’était un chêne de 800 ans, volontairement incendié dans le Morbihan.

« Un magnifique arbre de 350 ans situé sur le chemin de la Matauderie à Poitiers, classé arbre remarquable et qui aurait inspiré le poète lui-même, a été incendié dans la nuit de samedi à dimanche dernier 31 janvier, rapporte France3 Nouvelle Aquitaine .

La découverte a été faite dimanche matin peu après 8 heures, un habitant entendant le craquement de l’effondrement du tronc. Les gérants d’une écurie voisine ont ensuite alerté les pompiers, qui ont découvert la souche calcinée. Avec ses 30 mètres de haut, ses 25 mètres d’envergure et ses 6 mètres de circonférence, le chêne rouvre était un arbre remarquable, et avait été labellisé par l’association nationale Arbres comme tel il y a deux ans.

Continuer la lecture de « À Poitiers, le « chêne de Jean de la Fontaine » incendié. Les très vieux arbres de plus en plus victimes de destruction »

Paris XVe : le passage à tabac d’un jeune Blanc laissé pour mort par une horde étrangère, filmée par une caméra

ImageYuriy, jeune de 15 ans d’origine ukrainienne, sans histoires, a été tabassé par une horde de sauvages qui se sont acharnés sur lui alors qu’il était allongé, visant sa tête, à coup de pied puis de marteau.

« “Yuriy était avec des copains sur la dalle Beaugrenelle après les cours, il était entre 17 h et 18h”,relate son cousin Petro joint par LCI ce jeudi. “Une bande d’individus est arrivée, apparemment de Vanves. Elle cherchait apparemment des jeunes du quartier. Une histoire de bandes rivales, semble-t-il. Ils ont dû se dire que Yuriy faisait partie des personnes qu’ils recherchaient. Et quand mon cousin a voulu partir en courant, il est tombé au sol et là, ils l’ont tabassé. Je ne crois vraiment pas que Yuriy soit d’un quelconque manière melée à ce genre d’histoire.”
Alertés par des témoins, les policiers et les pompiers sont rapidement arrivés sur place. Les agresseurs avaient déjà pris la fuite. La victime, elle était toujours au sol. » (source)

Le garçon a été placé en coma artificiel. Ses jours ne seraient actuellement plus en danger. Mais pour ce qui est des séquelles…

En tout cas tout cela est signé. Tout le monde sait quelle est la principale caractéristique des agresseurs mais les médias n’en diront rien, par respect de l’idéologie « antiraciste ».

« Un détail dans l’effroyable vidéo du lynchage de Yuriy dit toute l’horreur de cet instant. Le gamin laissé pour mort vient de recevoir des coups de pied dans les jambes, le ventre, le visage. La meute s’enfuit. L’un des agresseurs, pourtant, revient pour donner encore un coup de marteau sur la tête du jeune garçon inanimé. Lâcheté hideuse, cruauté bestiale, le bourreau se déshumanise à chaque coup porté sur la victime. […] Pendant que les ligues de vertu surveillent les « micro-agressions » dans Babar ou Les Aristochats, qu’on glose, la main sur le cœur, sur la pertinence du mot « ensauvagement », des adolescents, à peine sortis de l’enfance, frappent à mort en plein Paris. Nous l’avons su parce qu’une vidéo diffusée sur Twitter (de l’utilité parfois des réseaux sociaux) a dévoilé cette réalité tragique. » (source)

Les gros médias ont attendu 6 jours pour évoquer cette attaque comme il s’en produit chaque semaine en France.
A comparer avec la moindre bavure en banlieue remplacée.

Attention, la video ci-dessous est choquante :

Bref, les jeunes Français (et plus généralement les jeunes Blancs) peuvent remercier les générations précédentes de leur avoir laissée une société à ce point « ensauvagée », par l’immigration.

PS : tiens, les gros médias font maintenant un tas d’enquêtes sur cette affaire ! Des enquêtes sur… la victime et sa famille ! En effet, les journaleux et leurs maîtres ne sont pas contents que cette affaire enfin médiatisée fissure, de fait, le mythe du « vivre-ensemble ».
Le jeune homme « aurait eu un tournevis sur lui » (et donc ? Il avait peut-être peur et il avait d’ailleurs malheureusement raison), sa mère serait impliquée dans une affaire de travail au noir (quel rapport ?).  C’est curieux, ils n’avaient pas du tout la même démarche concernant l’affaire Adama Traoré, pourtant il y avait matière…

France : un « suprémaciste noir » préparait des bombes (et ça lui explose à la figure)

Clenched brown fist against a black backdrop, the universal Black Power symbol

Il n’y a pas que l’immigration islamiste qui génère du terrorisme dans la « France d’après » (comme disait avec satisfaction le mondialiste Sarközy). Pour preuve avec cet individu qui agissait non pas, a priori, par motivation religieuse mais surtout par haine des Blancs, qui pourtant l’hébergent et lui offrent un niveau de vie incomparable avec celui d’où il vient…

« Ce matin, aux alentours de 8 heures, un incendie s’est déclaré dans un appartement d’une résidence située à Saint-Leu-la-Forêt, dans le Val-d’Oise, blessant les deux occupants, un homme et une femme. De sources concordantes, le feu a été causé à la suite de la manipulation de produits chimiques. L’homme est soupçonné d’avoir cherché à confectionner un ou plusieurs engins explosifs.

« De nombreuses substances chimiques ont été retrouvées. Il va falloir les analyser », indique ainsi une source préfectorale. L’auteur des faits a été grièvement blessé aux mains. […]

Le locataire est connu pour être un militant « très radical » de la cause « noire ».
Continuer la lecture de « France : un « suprémaciste noir » préparait des bombes (et ça lui explose à la figure) »

En Ile-de-France, 93 % des vols et 63% des agressions sexuelles dans les transports sont le fait de citoyens étrangers, et les victimes sont très majoritairement françaises

Donc, si l’on ajoute les immigrés qui ont obtenu la citoyenneté française – qui ne signifie plus rien – et ne sont donc plus considérés comme étrangers bien qu’ils le soient en réalité pour la plupart, les proportions sont encore plus énormes.

Cela dit, ces chiffres ne surprendront pas grand monde, à part peut-être quelques gauchistes ou bobos politiquement correct englués dans leur monde fantasmé.

Ce 17 décembre 2020, le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI) publiait en effet son rapport annuel sur « les vols et violences dans les réseaux de transports en commun en 2019 ». Celui-ci annonce en préambule, comme précisé sur le site du ministère de l’Intérieur, que « la majorité (87 %) des mis en cause impliqués dans des vols ou des violences dans les transports en commun sont des hommes, plus de quatre sur dix sont identifiés comme mineurs et plus de la moitié seraient de nationalité étrangère ». Chose intéressante, le rapport prend à la fois en compte la nationalité des victimes et celles des coupables, donnant une assez bonne idée de la situation sécuritaire.

Continuer la lecture de « En Ile-de-France, 93 % des vols et 63% des agressions sexuelles dans les transports sont le fait de citoyens étrangers, et les victimes sont très majoritairement françaises »

Le fils du tueur en série Fourniret pense qu’il agissait de concert avec son maître en franc-maçonnerie (video)

Un précieux moment de télévision, grâce à « la magie du direct » !

L’ignoble Michel Fourniret, arrêté en 2003, est un violeur et tueur en série condamné pour le meurtre de sept jeunes filles et jeunes femmes.
En plus de ces crimes, il en a avoué trois supplémentaires, dont l’un pour lequel l’enquête se poursuit. Il est en outre soupçonné d’en avoir commis plusieurs autres.
Il s’est lui-même déclaré « pire que Dutroux ».

Son fils, prénommé Selim, vient de faire une déclaration fracassante dans une émission télévisée.

Il est interrogé par Christine Kelly. Il est gêné pour répondre (« Que ça vienne de vous, c’est un peu… »), car il s’apprête à parler de franc-maçonnerie. Or, Christine Kelly est franc-maçonne (ce qui a bien sûr aidé sa carrière au CSA et ce qui n’est pas étonnant, la Secte étant très présente dans les Antilles) et il le sait.
Mais elle l’autorise à continuer (peut-elle à ce moment faire autrement?), et il révèle alors que Michel Fourniret est franc-maçon (il « en parlait souvent à la maison »), et qu’il était au moment de ses crimes en rapport étroit avec son maître (le « vénérable maître » – c’est-à-dire le chef de sa loge), et que ce dernier aurait même commandité les assassinats.

Tiens. Un lien entre réseaux pédo-criminels et franc-maçonnerie ? Nous n’osons le croire…

Continuer la lecture de « Le fils du tueur en série Fourniret pense qu’il agissait de concert avec son maître en franc-maçonnerie (video) »

Début du procès de Kamal qui a « massacré » gratuitement Michel, 70 ans, livreur de journaux, mort après deux ans de calvaire

Nous n’avons pas le temps suffisant pour relayer les attaques horribles et meurtrières dont sont victimes chaque semaine les Français de la part de la « diversité » qu’on leur impose.
Mais portons tout de même à la connaissance de nos lecteurs celle-ci, emblématique.
Un humble travailleur de la « France d’en bas », contraint à travailler à 70 ans, massacré avec sauvagerie et acharnement par un certain Dhoul Kamal Bacar, jeune immigré, qui bien sûr a choisi un Gaulois pour se défouler…
Mais les tribunaux ne soulèvent guère cet aspect dans l’étude des motivations des meurtriers et l’aggravation des peines qui devraient s’en suivre (d’après la loi).

Le procès vient de s’ouvrir à Besançon.

Ce genre de crimes antifrançais ignobles ne bénéficient jamais d’une grande médiatisation. Contrairement au croche-pied fait par un CRS à un clandestin qui prend la fuite : 10-15 jours de frénésie médiatique.

Il faut regarder dans la presse locale.
Ici, l’Est républicain en parle davantage, car ce malheureux travaillait pour lui :

« La victime a été abordée puis agressée en pleine tournée de livraison, vers 4h place Marulaz, le 23 janvier 2018, à Besançon. Alcoolisé et sous l’emprise de cannabis, l’auteur présumé des coups a ensuite tenté de voler la voiture du porteur, qu’il a abandonnée accidentée à deux pas de là, avant d’être rattrapé par la police.

Les détails sont éprouvants à entendre, tant l’attaque fut brutale. Et gratuite. « C’était un massacre », résume un témoin direct, devenu depuis gendarme, « des violences j’en ai vues, mais là, c’était autre chose… C’était barbare. J’en ai cauchemardé pendant des semaines ».

Continuer la lecture de « Début du procès de Kamal qui a « massacré » gratuitement Michel, 70 ans, livreur de journaux, mort après deux ans de calvaire »