Caen : un bus de pèlerins catholiques attaqué par des gauchistes cagoulés

Comme à Toulouse récemment, où elle attaquait une crèche, l’extrême-gauche n’hésite pas à attaquer les gens les plus paisibles, y compris avec leurs enfants…
Ici, ces crapules violentes et impunies ont cru qu’il s’agissait d’un car partant pour la manifestation anti-PMA à Paris (ce qui n’enlève rien à leur vilenie).

Un bus de pelerins attaqué à Caen, dimanche 19 janvier 2020, après un nettoyage lui ayant permis d'effectuer le déplacement en Mayenne / © Alizé Voyages

« Il était 8 heures 10, dimanche 19 janvier 2020, quand un bus emmenant des pèlerins de Caen jusqu’à Pontmain (Mayenne) a été attaqué par une vingtaine de personnes cagoulées qui voulaient l’empêcher de partir.

Alors que le véhicule s’apprête à quitter la maison diocésaine, une vingtaine d’individus tentent de l’immobiliser. Au bout de quelques minutes, le chauffeur du bus parvient à s’extraire du groupe qui jette alors de la peinture sur le pare-brise, à l’aide de pistolets de paintball, pour empêcher le départ.

Continuer la lecture de « Caen : un bus de pèlerins catholiques attaqué par des gauchistes cagoulés »

Paris : un collégien violemment frappé parce qu’il portait une croix au cou

Les agresseurs ont seulement 11 ans !  Dans cet arrondissement colonisé par l’immigration africaine, la pression religieuse gangrène désormais tous les espaces publics. La « France d’après », comme disait le mondialiste Sarközy, se met en place progressivement…

« Un élève chrétien d’origine serbe a été la victime d’une grave agression, le 14 janvier, dans l’enceinte du collège Marx-Dormoy à Paris (XVIIIe arrondissement).
Il a été pris à partie par cinq collégiens âgés de 11 ans exigeant qu’il enlève la chaîne à laquelle était suspendue une croix, alors même qu’elle se trouvait sous ses vêtements.
Continuer la lecture de « Paris : un collégien violemment frappé parce qu’il portait une croix au cou »

France Inter : une ignoble chronique insulte le Christ et le qualifie d’homosexuel

La radio gauchiste France Inter semble ne pas avoir de limites dans sa lutte contre l’identité française, l’ordre naturel, la religion catholique et Dieu lui-même.
Elle vient de frapper très fort avec la chronique d’un certain Frédéric Fromet, qui pense peut-être corriger son manque de notoriété et de talent par la « transgression », comme beaucoup d’artistes modernes. A moins que ce ne soit une haine recuite et personnelle de Jésus-Christ qui a motivé la dernière prestation de ce chansonnier.
Nous ne pouvons décemment pas décrire en détail la chanson – ni même écrire son titre – ignoblement blasphématoire de Frédéric Froment, dans laquelle il prête pendant plusieurs minutes des mœurs contre-nature au Christ (au Christ sur la Croix!), dans un langage ordurier…

France Inter, chaîne publique, est payée par les impôts des Français tout comme ce pitoyable et méprisant Fromet, qui s’était déjà signalé il y a quelques mois par une scandaleuse « chanson » concernant l’incendie de Notre-Dame de Paris, dont ce malade a dû bien rire.
Au vu de l’histoire de notre pays et de la quantité de catholiques qu’il est encore censé compter, quelle impunité !

Vous pouvez toutefois contacter le standard de Radio France (la maison mère) au 01 56 40 22 22 pour leur faire part de vos sentiments (en évitant les menaces afin que la police ne s’en prenne pas à vous).

 

 

Au moins cinq statues de la Sainte Vierge vandalisées à Pau (Pyrénées-Atlantiques)

« Au moins cinq statues de la Vierge-Marie ont été vandalisées jeudi dans plusieurs églises à Pau, Artix, Lons et Mourenx (au moins huit selon France Bleu). Les dégradations, visiblement coordonnées, seraient l’œuvre d’un même individu, ou d’un même groupe.

L’évêque de Bayonne, Lescar et Oloron se dit choqué. Dans un communiqué daté du 9 janvier, Mgr Marc Aillet, dénonce vigoureusement les actes de vandalisme commis jeudi matin aux cinq statues de Notre-Dame dans trois églises de la paroisse du Christ-Sauveur. Une plainte a été déposée et l’évêque rappelle qu’en France les agressions ou provocations antireligieuses ne cessent de croître, avec notamment 1063 actes antichrétiens répertoriés par le Ministère de l’Intérieur en 2018. »

L’image contient peut-être : intérieur

Source FranceBleu / illustration : DR
via TVL

L’attaque de la crèche vivante à Toulouse par les antifas : témoignage (vidéo)

Souvenez-vous : il y a quelques jours à Toulouse, les « antifas » (extrême-gauche violente) interrompaient brutalement une traditionnelle « crèche vivante » (avec des acteurs), n’hésitant pas à traumatiser les enfants présents comme spectateurs ou participant à cette scène universellement touchante.

Une cinquantaine de nervis antifa-féministo-LGBTPHV (Lesbiennes-Gay-Bi-Trans-Petits Hommes Verts) dont des membres clairement identifiés d’Act Up et de l’Union Antifasciste Toulousaine, avaient sifflé les choristes, scandé des chansons blasphématoires et insulté des participants avant d’en arriver aux mains avec certains, arguant « que cet événement était illégal dans un État laïc ».

La crèche vivante a donc du être écourtée de plus d’une heure, empêchant trois groupes de choristes de se présenter sur scène et les enfants de poser dans la crèche. Outrés, les participants ont été contraint de quitter la place, parfois avec les pleurs effrayés des enfants.

On notera en plus de l’impunité habituelle dont jouit l’extrême-gauche à Toulouse comme ailleurs, le lamentable communiqué « d’indignation » de Mgr Le Gall, archevêque de Toulouse, qui par un travestissement du message du Christ se trouve des points de convergences avec les agresseurs de la crèche tel que « l’accueil des étrangers  ».

Source : Infos-Toulouse.fr

Tollé mondial : Netflix diffuse pour Noël un programme « humoristique » avec Jésus-Christ ayant des mœurs contre-nature

Netflix est une plate-forme de diffusion de films et séries à la demande, que ce soit ses productions ou d’autres. Cette multinationale est devenue un géant dans son domaine. Moyennant un abonnement mensuel, on peut accéder à des milliers de films et séries, avec sans cesse des nouveautés, souvent bien faites sur le plan technique.
En France, un quart du trafic internet est dû à Netflix (un tiers aux Etats-Unis).

Netflix est un piège à éviter, ainsi que son concurrent Amazon Prime, car ils diffusent énormément de productions perverses, normalisant grossièrement ou sournoisement l’homosexualité, la débauche ou encore la sorcellerie (ou présentant les démons sous des traits sympathiques).

Continuer la lecture de « Tollé mondial : Netflix diffuse pour Noël un programme « humoristique » avec Jésus-Christ ayant des mœurs contre-nature »

Toulouse : la crèche vivante interrompue par l’extrême-gauche

Douce France…

Ces « antifas » n’ont pas hésité à s’en prendre à des enfants qui participaient ou assistaient à ce charmant spectacle.
Il ne faut pas oublier – ce serait dommage – que les gauchistes sont avant tout des idiots, et de surcroît méchants quand ils sont radicaux ou antifas.

Bien que ce scandale ait duré un petit moment, la police n’est pas intervenue.

« Tout avait pourtant bien commencé, vers 15 heures, avec une crèche vivante « à l’ancienne » organisée par l’association Vivre Noël autrement, avec la venue outre de la présentation dans la tradition provençale, de cette pastorale du camion d’une ferme solidaire, qui réinsère des gens sans travail et qui avait prêté pour l’occasion quelques moutons. […] »

Puis « une cinquantaine d’individus, a interrompu samedi, vers 16h la crèche vivante avec chœurs, qui devait se dérouler jusqu’à 18 heures, place Saint-Georges.

Continuer la lecture de « Toulouse : la crèche vivante interrompue par l’extrême-gauche »

Une élue parisienne, adjoint au maire, se moque des chrétiennes

Valérie Maupas est adjoint au maire du 14e arrdt de Paris, et se présente « présidente de Socialisme et Judaïsme, Co-présidente du Cercle Léon Blum, membre fondateur du Printemps Républicain ».

Sur son compte twitter, très actif et très communautariste, entre un message de défense de son coreligionnaire le violeur Polanski et un appel à aller voir le nouveau film sur Dreyfus, elle se permet de se moquer, en toute indifférence, des femmes qui vont à la messe, qu’elle présente comme des crédules (incohérentes si elles sont hostiles à l’homéopathie) :

 

 

Turcs et Kurdes s’en prennent (à nouveau) aux chrétiens du nord-est de la Syrie

« Conformément à la carte publiée préalablement par l’agence de presse officielle turque, Anadolu Agency, les troupes turques se sont contentées d’occuper la bande frontalière syrienne de 32 kilomètres de long, sauf la ville de Qamishli.

Cependant aujourd’hui il est clair que la Turquie et le YPG mènent une politique commune d’expulsion des chrétiens de cette bande, y compris à Qamishli.

À la fin du XIXème siècle et au début du XXème les Ottomans et leur supplétifs kurdes ont massacré 1,4 million d’Arméniens, 200 000 Assyriens et chrétiens de rite grec plus 50 000 Assyriens en Perse (1914-1918)
Continuer la lecture de « Turcs et Kurdes s’en prennent (à nouveau) aux chrétiens du nord-est de la Syrie »

Télévision française : un « humoriste » blasphème le Christ

« Sugar Sammy », de son vrai nom Samir Khullar, est un “humoriste” canadien d’origine indienne. Il se trouve être un des quatre jurés ayant à opiner sur le “talent” des candidats en lice lors de l’émission La France a un incroyable talent.
Le magazine “people” Voici relate la façon dont cet énergumène s’est illustré en France, fille aîne de l’Eglise, dans l’émission diffusée sur M6 le 12 novembre dernier :

Après la jeune Rivkah […] c’était au tour de Lioz Shem Tov, 43 ans, de tenter de séduire Héléne Ségara, Sugar Sammy, Eric Antoine et Marianne James. À l’aide d’un numéro de télékinésie hilarant, le candidat qui vient tout droit d’Israël a obtenu son laisser passer pour l’étape suivante. Pourtant, ce n’était pas gagné […] Mais celui qui aura marqué les esprits par son commentaire, c’est bien Sugar Sammy, qui a lancé :
Continuer la lecture de « Télévision française : un « humoriste » blasphème le Christ »

Gers : incendie criminel dans la cathédrale d’Eauze

Cette cathédrale Saint-Luperc d’Eauze a conservé son titre bien que le diocèse d’Eauze ait disparu dès le IXe siècle. Elle est désormais une église catholique de la paroisse Notre-Dame-de-la-Gélise, rattachée à l’archidiocèse d’Auch. L’incendie, assurément criminel, a été commis le 11 novembre, et il est peut-être dû à des satanistes. Les gendarmes enquêtent et nous finirons peut-être par en savoir plus… L’église, quant à elle, restera fermée plusieurs jours.

Ce mardi 12 novembre, lorsqu’il pousse les portes de la cathédrale Saint-Luperc, le bénévole chargé de l’ouverture du monument voit de la fumée et sent une forte odeur de brûlé.
Continuer la lecture de « Gers : incendie criminel dans la cathédrale d’Eauze »

Ardèche : manifestation anti-catholique à la sortie d’une messe

Il y a dans certaines régions de France, une haine tenace et farouche envers le catholicisme.
Dans le Midi, elle prend ses racines dans la révolte protestante (qui fera de certaines zones, qu’elle ravagea particulièrement, un terreau favorable à la Révolution française puis à la franc-maçonnerie anti-cléricale).
Il ne reste chez ces malheureuses populations plus aucune croyance religieuse ; en revanche, cette haine sourde du catholicisme persiste irrationnellement. Tous les prétextes sont bons, y compris écologique ici, alors que tout ce petit monde véhément resterait bien sagement devant sa télévision s’il s’agissait de la construction d’un hypermarché, d’une mosquée ou d’une synagogue.

Ardèche : manifestation anti-catholique à la sortie d’une messe
Visez ce boomer ignoble et lâche avec son poing levé de la haine.

vu chez Le Salon beige :

« Vous n’en avez pas entendu parler ? C’est tout à fait normal dans le cadre du “deux poids, deux mesures”. Quelles auraient été les réactions des médias si une soixantaine de personnes (dont 20 enfants) avaient manifesté à la sortie d’une mosquée, devenue trop petite, pour s’opposer à la construction d’une mosquée plus grande ?

Dimanche dernier, un soixantaine d’opposants (dont vingt enfants) à la construction du site de Notre-Dame des Neiges à Saint-Pierre-de-Colombier en Ardèche se sont rassemblés à la sortie de la messe dominicale pour invectiver bruyamment et de manière très provocatrice les frères et les sœurs, dont certaines sont très âgées puisque la communauté est née en 1946 :
Continuer la lecture de « Ardèche : manifestation anti-catholique à la sortie d’une messe »

Charente-Maritime : une église dévastée et les hosties profanées. Mais les médias mettent des guillemets…

La profanation de l’église de Tonnay-Charente (Charente-Maritime) a eu lieu samedi vers 18 heures, mais l’évêque de La Rochelle et de Saintes, Mgr Georges Colomb, n’a confirmé les faits que ce lundi 11 novembre : elle « a été profanée, pas cambriolée. Le tabernacle, qui contient les hosties, a été fracturé et la custode, qui renferme les hosties pour l’Adoration lors de la messe, a été volée, a déclaré le religieux. Des statues ont été brisées, la croix du Christ a été renversée, la statue de saint Joseph portant l’enfant Jésus a été décapitée. C’est une offense faite aux catholiques ». Et surtout à Dieu, ajouterons-nous.

Le forfait a eu lieu quelques minutes à peine avant l’arrivée à l’église des paroissiens.
Concernant les objets d’art, le préjudice est énorme. « On a des objets inscrits au titre de la Drac (Direction régionale des affaires culturelles) dont une porte du retable, qui a été pliée en deux, une autre arrachée. Il faudra faire réparer par des artisans d’art. Il faudra aussi remettre l’église dans son état initial », commente le maire, Éric Authiat.

Il s’agit objectivement d’une profanation. C’est la « France d’après », qui rappelle furieusement les heures les plus sombres de notre histoire (guerres de religion, Révolution française…). Mais pour certains médias (dont Le Figaro), les églises et même les saintes Hosties ne sont plus sacrées (contrairement à d’autres édifices et aux dogmes historico-politiques du moment), cela leur répugne donc de parler de profanation sans mettre de guillemets :

La cathédrale d’Oloron-Sainte-Marie attaquée cette nuit à la voiture-bélier

Voilà où nous en sommes…
C’est la « France d’après ».
Imaginez l’émoi si cela avait été une mosquée ou une synagogue…

https://i1.wp.com/upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/ba/Oloron_cath%C3%A9drale_ste_marie_8.JPG/1280px-Oloron_cath%C3%A9drale_ste_marie_8.JPG?resize=840%2C630&ssl=1

« La cathédrale d’Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques), classée au patrimoine mondial de l’Unesco, a été prise pour cible par des malfaiteurs qui ont enfoncé la porte de l’édifice à la voiture-bélier pour y dérober une partie de son trésor, dans la nuit de dimanche à lundi, a-t-on appris auprès de la municipalité.

Continuer la lecture de « La cathédrale d’Oloron-Sainte-Marie attaquée cette nuit à la voiture-bélier »

Mélenchon allergique aux églises

Sur BFM TV, le frère trois points Jean-Luc Mélenchon a exprimé son allergie aux églises. “Pour les funérailles nationales, il y en a marre d’aller dans les églises”, a-t-il déclaré.

Si Jean-Luc Mélenchon, en héritier assumé de la Terreur, est de ces politiciens foncièrement hostiles au christianisme, il faut noter que son propos n’est pas totalement dénué de sens. Il est en effet absurde et contraire à la doctrine traditionnelle de l’Eglise d’accorder des funérailles catholiques à des personnages dont la vie publique est notoirement en contradiction avec les enseignements de l’Eglise. Ainsi, un déviant sexuel ne doit pas avoir droit à des funérailles catholiques. De même pour un politicien complice des lois mortifères (avortement, euthanasie). Ce qui signifie que Jacques Chirac, par exemple, n’avait pas droit à des funérailles catholiques.

Quant à Jean-Luc Mélenchon, son appartenance à la franc-maçonnerie (il est membre du Grand Orient de France) l’exclut de facto de la possibilité de recevoir des funérailles catholiques…

Source MPI