C’était un 20 septembre : la bataille des champs catalauniques

En l’an 451, les Huns connurent une défaite lourde de conséquences.

Cette confédération de barbares européens et asiatiques menée par Attila, dont le gigantesque empire était basé en Pannonie (Hongrie), entendait conquérir la Gaule.
Après avoir franchi le Rhin, les Huns détruisirent Metz. Mais ils se détournèrent de Paris suite à l’opposition menée par Sainte Geneviève, avant de se casser le nez sur la résistance d’Orléans. Quinze jours après, près de Chalons-en-Champagne se déroula la bataille des Champs catalauniques où les Huns furent battus par une coalition.

Continuer la lecture de « C’était un 20 septembre : la bataille des champs catalauniques »

Le député franc-maçon Jean-Louis Touraine : « il n’y a pas de droit de l’enfant à avoir un père, à quelque moment que ce soit »

Ce vieux politicien (longtemps socialiste, puis macroniste), actuellement député, consacrait jusqu’à présent l’essentiel de son activité parlementaire à militer pour la légalisation de l’euthanasie, ce qui est naturel pour ce membre (revendiqué) de la secte maçonnique du Grand Orient.
Mais il a un autre but immédiat : ouvrir la « procréation médicalement assistée » aux femmes célibataires ou en duo homosexuel.
Comme s’il y avait un « droit à l’enfant ».
Pour le fou furieux Touraine, les choses sont claires : « il n’y a pas de droit de l’enfant à avoir un père, à quelque moment que ce soit » (video ci-dessous). Avec la malhonnêteté propre aux hommes comme lui, il ose mettre sur le même pied les malheureux orphelins (victimes d’un accident de la vie) et les malheureux enfants victimes du désir égoïste de femmes égarées…

Les « antifas » parisiens soutiennent le djihadiste Kamel Daoudi : « Force à lui ! »

Les antifas (extrême-gauche violente) s’offusquent sur facebook que des militants identitaires manifestent devant le domicile d’un certain Kamel Daoudi, assigné à résidence.
Pour rappel, cet individu est assigné à résidence (à nos frais) car la France a eu interdiction par l’Union européenne de l’expulser vers l’Algérie.
Pourquoi voulait-elle l’expulser ?
Car il a été reconnu et condamné en justice comme membre d’Al Qaïda, en train de monter une cellule terroriste en France, rien de moins…

Mais pour les antifas, c’est lui la victime, victime des « politiques islamophobes de l’Etat » !
Il faut vraiment être très atteint pour considérer que le régime est islamophobe, alors que ce dernier fait tout pour développer l’immigration musulmane et fait poursuivre et condamner les Français pour « islamophobie »…

Image

La jonction entre gauche extrême et islamisme n’est pas un fantasme.

PS : le cas de Daoudi est rapprocher de celui de Ali Meguimi, autre Algérien que l’Union européenne oblige la France à garder sur son sol.

Condamnation d’Eric Zemmour confirmée par la Cour de Cassation

Mardi, la Cour de Cassation a rejeté le pourvoi en cassation d’Eric Zemmour et confirmé sa condamnation “pour appel au rejet et à la discrimination des musulmans en tant que tels”, l’obligeant à dédommager une nouvelle fois l’association CAPJPO-EuroPalestine qui a porté plainte contre ses propos sur l’islam tenus lors de l’émission “C à vous”, diffusée sur la chaîne de télévision France 5, le 6 septembre 2016.

Continuer la lecture de « Condamnation d’Eric Zemmour confirmée par la Cour de Cassation »

18 septembre 1981 : abolition de la peine de mort en France

Le projet de loi abolissant la peine capitale, présenté par Robert Badinter, fut adopté par l’Assemblée nationale le 18 septembre 1981 (par la majorité de gauche mais aussi certaines voix de droite dont celles de Jacques Chirac et de Philippe Séguin), puis par le Sénat le 30 septembre 1981.
Badinter, avocat cosmopolite né en 1928, fut l’artisan majeur de cette petite révolution judiciaire (avec François Mitterrand, dont ce fut l’une des premières mesures), qu’il avait entamée en défendant et  sauvant de la guillotine Patrick Henry.
Ce dernier avait assassiné un enfant de 8 ans, qu’il avait kidnappé en demandant une rançon. Son procès s’ouvrit en 1977 et le tueur fut condamné à la prison à vie au lieu de la peine capitale.
Bien sûr, sa « perpétuité » n’atteint pas son terme et pris fin en 2001 alors que le détenu avait 48 ans.

La traditionnelle pyramide des peines lourdes fut décapitée avec l’abolition de la peine de mort, qui fut prise contre l’avis majoritaire des Français à l’époque !
En effet d’après des sondages d’octobre 1981, 62% des Français voulaient le maintien. Telle est la démocratie…
Continuer la lecture de « 18 septembre 1981 : abolition de la peine de mort en France »

C’était un 17 septembre 1793 : la « loi des suspects »

Petit rappel démocratique :
le 17 septembre 1793, à la veille d’instaurer la Grande Terreur, la Convention vote la « loi des suspects ».

Elle permet l’arrestation de ceux qui « n’ayant rien fait contre la Liberté, n’ont rien fait pour elle ».

Tout le monde est menacé et les massacres vont prendre de l’ampleur.

Notez que les manuels scolaires préfèrent évoquer avec effroi les « lettres de cachet » royales.

Quatre sites (2000 emplois) de Michelin (1,68 Mds de bénéfice) menacés en France

Résultat de recherche d'images pour "usine michelin cholet"

« Dans un document présenté aux syndicats, le fabricant de pneumatiques dresse un diagnostic inédit de ses usines en France faisant apparaître une nette dégradation de la compétitivité, pour quatre sites notamment.

Continuer la lecture de « Quatre sites (2000 emplois) de Michelin (1,68 Mds de bénéfice) menacés en France »

Les chaînes Public Sénat et France 2 arrêtent leur émission littéraire

Public Sénat et France 2 ont retiré de leurs grilles de rentrée « Livres & Vous » et « Dans quelle éta-gère? ».

Bon, ces chaînes sont globalement nulles et au service de l’idéologie cosmopolite, mais cette suppression est bien significative de la disparition progressive de la culture et de l’abaissement intellectuel d’une nation…

Résistons, en fréquentant notamment les bonnes librairies (il n’y en a pas des masses), telles que la Librairie française.

Rouen : un Français tué dans la rue, « atrocement mutilé », par des étrangers mineurs

L’un des principaux mineurs immigrés mis en cause dans ce massacre d’une « violence inouïe » (commis gratuitement ou pour voler) avait déjà été arrêté par la police en juin, en flagrant délit d’agression d’un couple (nez cassé, etc.), avec ses amis : le parquet avait classé l’affaire sans suite.

Voici les vrais responsables : gauchistes, politiciens et mondialistes de tous poils

Des faits qui deviennent banals dans la « France d’après » :

Un homme âgé de 47 ans a été retrouvé mort dans les jardins de l’Hôtel de ville de Rouen (Seine-Maritime) mardi 10 septembre au matin. Il était entièrement nu et avait été atrocement mutilé. Un adolescent de 17 ans a déjà été mis en examen dans cette enquête, deux autres ont été interpellés ce week-end.

Continuer la lecture de « Rouen : un Français tué dans la rue, « atrocement mutilé », par des étrangers mineurs »

Contre les propos hérétiques du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine

Le médiatique père Michel-Marie Zanotti-Sorkine (prêtre diocésain mais qui se distingue de beaucoup d’autres par sa volonté missionnaire), dans une de ses récentes vidéos, évoque l’enfer et le sort de ceux qui meurent loin du Christ.
En quelques dizaines de secondes, il jette hélas en pâture aux auditeurs des théories fort éloignées de la doctrine catholique, voire franchement hérétiques.

Voici sa video suivie d’une réponse solidement étayée de l’abbé Guy Pagès (auteur du livre Judas est-il en enfer ?), qui rappelle les vérités catholiques.


Abbé Pagès (source) :

Continuer la lecture de « Contre les propos hérétiques du père Michel-Marie Zanotti-Sorkine »

16 septembre 1943 : les Américains attaquent Nantes

nantesLe 16 et le 23 septembre 1943, les Alliés ravagent la ville de Nantes.
Leurs bombardements massifs font 1463 morts et 2500 blessés civils.
Continuer la lecture de « 16 septembre 1943 : les Américains attaquent Nantes »

15 septembre 1700 : mort d’André Le Nôtre

André Le Nôtre, né à Paris en 1613, fut jardinier du roi Louis XIV de 1645 à 1700 et eut notamment pour tâche de concevoir l’aménagement du parc et des jardins du château de Versailles, mais aussi celui de Vaux-le-Vicomte et Chantilly.

Continuer la lecture de « 15 septembre 1700 : mort d’André Le Nôtre »