Décathlon s’engage à gauche et boycotte Cnews en parlant de « discours de haine » !

La chaîne Cnews n’est plus assez gauchiste, au goût d’associations gauchistes. En effet, on y reçoit, en plus d’intervenants de gauche (qui ne représentent pas grand chose numériquement, dans la société française) qui peuvent y déblatérer leurs salades, d’autres intervenants qui ne sont pas de gauche. Insupportable pour ces tenants de la tolérance et du dialogue.
Différentes marques ont décidé de boycotter Cnews (qui vit de la publicité), soit par gauchisme, soit par soumission à la gauche.

Aujourd’hui signalons particulièrement Décathlon, avec cet échange sur le réseau Twitter :

« Cultura » s’en prend à la langue française et verse dans le féminisme le plus brutal

« Cultura », grosse enseigne de vente de « biens et loisirs culturels », s’est mis à la langue gauchiste pseudo « inclusive »…
Quelle insulte à la culture.
Et ils semblent déterminés :

L’image contient peut-être : texte qui dit ’Oreliane @Oreliane2 23h Cultura, vous pensez gagner des clients leur mails en écriture inclusive qui semble un comble un libraire pour raté. la et la dernière fois commande chez vous. Signé ex-nouvelle cliente Cultura 16 Cultura @Cultura réponse à @Oreliane2 Bonjour Oreliane, l'écriture inclusive est née de la volonté de faire changer les mentalités sur l'égalité homme/femme par le langage. cela est un soucis pour vous, nous ne vous retenons pas Très bonne continuation 10:47 AM 3 août 2020 Twitter Web App’

Nombreux seront ceux, amis de la culture, qui ne voudront plus entendre parler de « Cultura »…

La plateforme Airbnb en plein délire pervers « LGBT »

Le géant AirBnb (qui propose aux particuliers de louer sur de courtes durées leur bien immobilier) était déjà très engagé à gauche (la gauche milliardaire), obligeant ses utilisateurs à signer une charte « antidiscrimination » scandaleusement liberticide.

Il franchit une étape et diffuse désormais sur son application des publicités pour des spectacles de malades mentaux pervers :

Ceux qui veulent trouver un hébergement temporaire sans financer ces gauchistes se tourneront plutôt vers « Gens de confiance » ou « Le Bon coin ».

Haine des Blancs : le message incroyable de Ben & Jerry’s

Si l’hystérie et la haine de l’homme blanc s’emparent des pays occidentaux les plus cosmopolites, ce n’est pas sans la complicité de la presse progressiste et de certaines multinationales. Par idéologie et afin de se faire de la publicité à peu de frais, beaucoup de grandes marques dans divers secteurs de l’économie ont affiché leur soutien aux émeutiers d’Amérique. Mais le – mauvais – glacier américain Ben & Jerry’s va plus loin et encourage dans un message transpirant le fanatisme, à détruire la prétendue « suprématie blanche ».
Ce fabriquant de produits immangeables appelle à la destruction de l’Occident sans que cela ne suscite aucune réaction des professionnels de l’indignation… Plus aucun amoureux de la France ne doit acheter, sous aucun prétexte, les glaces de ces antifas.

Traduction : « Le meurtre de George Floyd est le résultat d’une brutalité policière inhumaine perpétuée par une culture de la suprématie blanche. Nous devons démanteler (détruire) la suprématie blanche »

L’ignoble campagne d’affichage de Netflix dans le métro parisien

photo floutée par nos soins

La plateforme de films et séries Netflix (dont nous avons récemment parlé pour son programme blasphémateur envers le Christ) agresse violemment les Franciliens, et en particulier les plus jeunes, avec des affiches comme on n’en avait pas encore vues dans le métro (et pourtant il y a de la concurrence) : il s’agit d’un gros plan sur l’embrassade à pleine bouche, langue dehors, de deux hommes.
Le prétexte est de faire une connaître un programme consacré à la « sexualité », notion évidemment confondue avec la débauche et la perversion.

« Pour l’occasion Netflix distribue gratuitement un guide à destination des adolescents : « 64 pages pour parler de cul sans tabous et pour aborder les bases d’une sexualité plus épanouie » écrit sur son compte Instagram Charlotte Abramow, celle qui signe à la fois le livre et la campagne publicitaire du géant du streaming. » (source)

Avec la complicité des pouvoirs publics, au-delà du fait qu’il s’agisse d’une grossière provocation, d’une scandaleuse atteinte aux bonnes mœurs, d’une répugnante obscénité, d’une banalisation des pratiques contre-nature, c’est aussi le signe qu’il n’y a finalement plus d’espace public, grâce à la République.
Qui oserait prendre le métro avec ses enfants ?

Faire ses achats chez Monoprix… « ou pas ». L’enseigne s’en prend aux traditions

Notre société n’a plus beaucoup de repères et d’éléments fédérateurs et chez Monoprix, on se félicité de déconstruire ceux qui restent. Pitoyable.

Aucune description de photo disponible.

Le Groupe Casino, dirigé par Jean-Charles Naouri, est devenu l’unique actionnaire de Monoprix et de ses enseignes (dont Naturalia) en 2013.
Que M. Naouri soit insensible à Noël, pour des raisons religieuses, aurait-t-il un lien avec cette campagne honteuse ?

Source

Tollé mondial : Netflix diffuse pour Noël un programme « humoristique » avec Jésus-Christ ayant des mœurs contre-nature

Netflix est une plate-forme de diffusion de films et séries à la demande, que ce soit ses productions ou d’autres. Cette multinationale est devenue un géant dans son domaine. Moyennant un abonnement mensuel, on peut accéder à des milliers de films et séries, avec sans cesse des nouveautés, souvent bien faites sur le plan technique.
En France, un quart du trafic internet est dû à Netflix (un tiers aux Etats-Unis).

Netflix est un piège à éviter, ainsi que son concurrent Amazon Prime, car ils diffusent énormément de productions perverses, normalisant grossièrement ou sournoisement l’homosexualité, la débauche ou encore la sorcellerie (ou présentant les démons sous des traits sympathiques).

Continuer la lecture de « Tollé mondial : Netflix diffuse pour Noël un programme « humoristique » avec Jésus-Christ ayant des mœurs contre-nature »

Ben & Jerry’s : les glaces militantes faussement naturelles et pro-invasion, pro-homosexualité, etc.

« Ben & Jerry’s » est une marque américaine fondée en 1978 par Ben Cohen  et Jerry Greenfield qui commercialise des crèmes glacées et des sorbets un peu partout.

Elle se caractérise par ses engagements marqués, comme avec cet emballage où l’on peut lire « refugees welcome » (« bienvenue aux réfugiés », c’est-à-dire aux migrants envahisseurs, généralement faux réfugiés d’ailleurs).

La marque s’était déjà signalée en utilisant ses emballages et campagnes commerciales pour soutenir activement les projets de parodie homosexuelle de mariage (Vermont en 2009, Australie en 2017…), la candidature du gauchiste Bernie Sanders à la présidentielle américaine de 2016, pour l’accueil de 9000 « réfugiés » afghans en Suède en 2018, contre Donald Trump, etc.

Continuer la lecture de « Ben & Jerry’s : les glaces militantes faussement naturelles et pro-invasion, pro-homosexualité, etc. »

Ferrero, la MAIF, Groupama et Monabanq : ces sociétés qui font pression sur les chaînes pour bannir Zemmour !

Vont-elles être en retour elles-mêmes boycottées ?

On comprend mieux pourquoi le slogan de la MAIF est « l’assureur militant »…
Il faut savoir que le secteur juteux des assurances et mutuelles est particulièrement aux mains des loges maçonniques, le logo et la présentation de la MAIF – qui est singulièrement gauchiste – sont d’ailleurs éloquents. La MAIF s’était d’ailleurs engagé dès 2012 pour les « familles » homoparentales.
Bref, Groupama et Maif, deux sociétés que vous voudrez peut-être éviter plus que les autres…

Ferrero est de son côté propriétaire des marques Nutella, Kinder, Tic-Tac, Delacre, Delichoc, Mon-Cheri, etc.

« Ferrero, la MAIF, Groupama, et Monabanq ont décidé de ne plus être annonceurs de l’émission hebdomadaire de Paris Première « Zemmour et Naulleau », dont le nouvel épisode sera diffusé ce mercredi soir, a appris le Parisien.

Continuer la lecture de « Ferrero, la MAIF, Groupama et Monabanq : ces sociétés qui font pression sur les chaînes pour bannir Zemmour ! »

Playmobil verse dans la propagande homosexualiste !

Fichez la paix aux enfants et n’abîmez pas leur innocence !

Alors qu’elle touche principalement des enfants, la firme allemande donne, à l’occasion de la saint Valentin – imaginent-ils ce qu’en pense ce saint évêque ?! – dans une brutale et perverse propagande homosexualiste.

Voici la petite animation qu’elle a diffusée sur sa page facebook :
Continuer la lecture de « Playmobil verse dans la propagande homosexualiste ! »

5 infos-clés sur le monstre capitalo-mondialiste Amazon

Rappelons qu’Amazon détruit les commerces traditionnels à grande vitesse, sans parfois gagner d’argent sur les produits vendus (notamment les livres), qu’il s’arrange pour ne pas payer d’impôts en France, et que son patron Jeff Bezos (première fortune mondiale) se sert de l’argent gagné pour financer des gay-prides et autres monstruosités militantes…

Il est incompréhensible que certains médias « dissidents » s’acoquinent avec.

Bonne nouvelle : Starbucks voit ses ventes chuter depuis plusieurs mois

Que cette enseigne immigrationniste, anti-chrétienne et LGBT (voir ici, ici et ici) soit peut-être au début de son déclin est une excellente nouvelle. Aucun patriote français ne doit donner un seul euro à cette multinationale.

Alors qu’elle était parvenue à prendre d’assaut la planète entière en quelques années seulement, la plus grande chaîne de cafés au monde se retrouve désormais dans le rouge. Née aux États-Unis en 1971 et implantée dans près de 80 pays, Starbucks n’a pas vu ses ventes augmenter depuis plus d’un an outre-Atlantique, révèle BuzzFeed News. Le nombre de transactions réalisées dans ses boutiques aurait même baissé de 3% ces trois derniers mois dans sa patrie d’origine. La fin d’une époque? (…)

Continuer la lecture de « Bonne nouvelle : Starbucks voit ses ventes chuter depuis plusieurs mois »

Evian (groupe Danone) déraille et met en scène l’homosexualité sur ses bouteilles

La célèbre marque d’eau minérale vient de produire plusieurs modèles de bouteille, pour sa communication.

L’un d’eux propose en illustration ce qui ressemble à un duo d’homosexuels se promenant main dans la main comme si tout était normal.

Banalisation ? Promotion de ce qui a presque toujours et partout été considéré comme un grave vice, voire (jusque dans les années 90 en France) comme une maladie mentale ?
Envie d’en finir avec le modèle familial traditionnel, pourtant socle de la société ?

Photo censurée de l’objet du délit

Suite à la pluie de commentaires étonnés ou légitimement choqués, Evian a répondu qu’elle n’avait « pas vocation à faire la promotion de quiconque » (et pourtant…), ajoutant qu’elle était « ouverte et respectueuse de tout un chacun et représentative de la société sans barrière. »
Argument léger, auquel on pourrait répondre de façon taquine qu’il existe de tout dans la société (y compris, en poussant sa logique, des zoophiles ou des meurtriers par exemple).

Refus de vente. La société Print 24 annule une commande d’autocollants contre l’immigration

*« Print 24 se réserve le droit de refuser toute commande et de résilier de
manière exceptionnelle et sans préavis tout contrat déjà conclu dans
l’hypothèse où les données imprimées transmises révèlent un contenu
pornographique, raciste ou politiquement extrémiste ou qui transgresse la
réglementation française.»*

Voici la réponse formulée à Ronan Le Gall, président d’Adsav, parti
nationaliste breton, qui souhaitait faire imprimer des autocollants contre
l’immigration – un sujet particulièrement clivant aujourd’hui.
L’autocollant est en réalité la reprise détournée du slogan «* Refugees
Welcome »* (réfugiés bienvenue) transformé en *« Refugees not welcome »*,
avec la mention *« bring your family home », « destination Africa ». *

Critiquable par ceux qui souhaitent accueillir les migrants ? Sans aucun
doute. Mais raciste ou extrémiste de s’opposer à l’accueil de migrants ? Ce
n’est pourtant pas (pour le moment encore) condamné pénalement.

Pas possible à imprimer pour la société Print 24, qui se lance donc en
politique. Oui mais, car il y a un gros mais : en effet, une commande
similaire a déjà été validée une première fois des autocollants ont déjà
été reçus la semaine dernière, comme nous l’indique M. Le Gall, qui étudie
actuellement avec son avocat la possibilité d’attaquer la société pour
refus de vente.

Par le passé, d’autres organisations ont par ailleurs déjà imprimé des
autocollants, des affiches, hostiles à l’immigration ou à l’islamisation,
sans rencontrer un tel barrage. Est-ce alors le fruit d’un employé mal
intentionné ? Impossible de le savoir.

La deuxième réponse adressée à M. Le Gall, par François Boccassino, semble
toutefois claire : «*Malheureusement nous ne pouvons pas imprimer votre
fichier à caractère raciste. La première commande était passée en contrôle
automatique mais celle ci a été faite par l’un de nos graphistes qui,
éthiquement ne peut accepter ce document. En effet, la politique de notre
entreprise est de ne pas imprimer de fichier pouvant faire polémique. Nous
avons vu avec notre service juridique et sommes totalement dans nos droits.
Nous pouvons cependant vous offrir les frais d’annulation.»*

Nous n’avons pour le moment – malgré nos demandes répétées – pas réussi à
joindre un responsable de la société United Print, SARL qui gère le site
Print 24. Une société qui ne possède pas de service communication, et au
sein de laquelle les responsables ne sont pas francophones.

Pour un avocat que nous avons contacté, *« cela peut constituer un refus de
vente. L’autocollant ne me semble pas tomber sous le coup de la loi.». *

Les opposants à l’immigration en Europe le savent désormais : la société
Print 24, mais plus globalement United Print, n’est pas favorable à leurs
idées, ils devront donc aller dépenser leur argent ailleurs.

Crédit photo : DR
*[cc] Breizh-info.com , 2018.*

Garanti
sans virus. www.avast.com

La Procure : quand la plus importante librairie religieuse d’Europe fait de la propagande LGBT

Ajoutons que cette librairie réputée catholique propose sur son site plus d’un demi-millier d’ouvrages pornographiques, dont des illustrés, certains à tendance sado-masochiste, etc.