Le député Karima Delli parle de son expérience familiale avec les allocations familiales (et se tire une balle dans le pied)

Cette étrangère est député rouge-vert à l’Assemblée nationale.

Elle fait part de son émotion, survenue à propos d’une polémique autour des allocations familiales versées à des familles nombreuses dont les pères sont oisifs (et immigrés) :

donc ses parents vivent de l’argent des Français, ils ont du mal à nourrir leurs, disons, 6 enfants, et qu’est-ce qu’ils décident ? D’en faire d’autres, encore et encore…
Irresponsabilité ou business ?

Saïd et ses dix enfants : pas de besoin de travailler

Lui et sa femme sont entretenus par ceux qui travaillent.

 

Contactée par CheckNews, la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) indique que cette feuille est authentique et correspond bien à une famille vivant dans le Bas-Rhin. Elle précise qu’il s’agit d’une famille composée «d’un couple et de leurs dix enfants, âgés de 0 à 19 ans». Les parents sont tous deux bénéficiaires du RSA, et leurs enfants sont tous à charge.

La CNAF rappelle que le montant du RSA et des APL sont calculés «de manière familiarisée» et signale également que cette feuille correspond à une situation particulière puisqu’elle inclut l’allocation de rentrée scolaire, qui est versée une seule fois par an, au mois d’août.

En temps normal, cette famille de douze personnes touche une somme située «entre 3 600 et 3 700 euros» d’allocations mensuelles, estime la CNAF.

La richissime famille Cohen organise l’implantation d’une colonie d’une centaine de migrants dans un village breton

et espère que ce sera la première d’une longue série…

La mairie de Callac, commune des Côtes-d’Armor.

« Avec l’aval du maire, Callac a été choisie par une famille fortunée pour y installer des immigrés. Un «village pionnier» qui pourrait devenir «un modèle duplicable» dans d’autres régions. La contestation monte chez les habitants.

L’idée est de bâtir une «Arche de Noé des temps modernes» en plein cœur de la Bretagne. «Convaincu que les personnes réfugiées sont une chance pour la France» […], le fonds de dotation Merci, une fondation familiale créée en 2009 pour des actions de solidarité, veut faire «la preuve par l’exemple». C’est donc à Callac, une bourgade de 2200 habitants dans les Côtes-d’Armor, retenue parmi une vingtaine d’autres communes, que s’installera le «projet Horizon» : l’objectif est d’«allier l’insertion de réfugiés au développement d’un territoire». Et que ce «village pionnier» devienne «un modèle duplicable» dans d’autres régions. […] » (source)

Il y a encore, en 2022, des gens qui osent dire que l’immigration est « une chance pour la France ».
Evidemment, ils prennent leurs interlocuteurs pour des idiots, mais ils considèrent que l’immigration est une chance pour servir leur idéologie, leur projet à eux, leur haine de la France française.

Cette fondation « Merci » a été créée par une certaine famille Cohen (le couple Bernard et Marie-France [sic] et leurs enfants), comme elle l’explique sur son site. Famille qui a fait fortune en France et remercie ce pays à sa façon…

Capture d’écran du site de la fondation Merci

Jetez un coup d’oeil à la liste des soutiens qu’elle affiche sur son site, histoire de peut-être orienter certains de vos choix.

PS : on notera que les antifas de la région de Callac se mobilisent pour soutenir le projet de ces riches cosmopolites, et veulent affronter les Bretons qui s’y opposent. Tout cela est très habituel mais toujours très significatif du véritable rôle de cette extrême-gauche.

L’équipe de « France » de football féminin

Au-delà de l’incongruité de la diffusion de ce genre de match (le foot féminin n’a aucun intérêt, pour être aimable), on notera que cette affiche totalement africaine ne semble choquer personne, parmi les médias, les associations antiracistes, les politiciens cosmopolites, tous ceux qui réclament perpétuellement de la « diversité ».
Or, le moins qu’on puisse dire, c’est que cette équipe de « France » n’est pas diversifiée.
Mais l’indifférence de tous ces acteurs immigrationnistes n’a rien d’étonnant en réalité : la promotion de la « diversité » n’est que le masque du racisme antifrançais, celui du Grand Remplacement.

Sondage : aux moins deux-tiers des Français estiment qu’il y a trop d’immigration en France

Selon un sondage de l’Institut CSA pour Cnews, dévoilé ce jeudi 23 juin, les deux tiers des Français estiment qu’il y a trop d’immigration dans l’Hexagone.

Dans le détail, 30 % des personnes interrogées estiment que «oui, tout à fait», il y a trop d’immigration en France, et 35 % «oui, plutôt». Dans le camp adverse, 11 % pensent qu’il n’y a «pas du tout» trop d’immigration, et 24 % «non, plutôt pas».

Cela fait longtemps que les Français, et on le sait bien, sont rétifs à l’immigration massive et ce qu’elle induit. Mais cela ne se traduit pas dans les urnes, car ils votent généralement de façon stupide, égoïste ou lâche.

Il faut aussi garder en tête que les sondeurs, comme les pouvoirs publics, considèrent comme « français »  tous ceux qui ont des cartes d’identité française, ce qui ne veut plus rien dire depuis un moment. Donc, si l’on ne garde parmi les sondés que les véritables Français, le chiffre de l’opposition à l’immigration doit être encore plus élevé (car les « Français de papier » sont généralement favorables à plus d’immigration, par solidarité raciale et absence totale du souci de l’intérêt de la France).

 

L’ancien ministre Najat Vallaud-Belkacem va devenir présidente de l’association pro-invasion « France terre d’asile »

Cette étrangère, qui a énormément nui en tant que ministre de l’Education gauchiste, suit un parcours cohérent en prenant la tête d’une des principales organisations immigrationnistes françaises (payée par le contribuable) : sa ligne de conduite reste la destruction totale de l’identité française.

« Ministre socialiste de l’Education nationale sous François Hollande, la désormais retraitée de la vie politique, Najat Vallaud-Belkacem sera la prochaine présidente de France terre d’asile début juillet.

L’ancienne ministre doit récupérer le poste de président de l’association jusqu’alors détenu par Thierry Le Roy, conseiller d’Etat. L’annonce a été faite par l’association elle-même ce jeudi 23 juin. FTDA (l’association) souligne une arrivée prévue pour le samedi 2 juillet, lors de la prochaine assemblée générale.

L’objectif pour la prochaine présidente serait d’ « apporter ses compétences et ses connaissances » tout en préservant la direction générale de One, une ONG qui lutte contre la pauvreté. » (source)

Des Gitans bloquent l’autoroute Sedan-Charleville

 

Cauchemar pour les automobilistes des Ardennes ce mardi :

« Mardi 17 mai, l’autoroute Sedan-Charleville a été bloquée dans les deux sens pendant plusieurs heures à cause de « véhicules en feu ». Des gens du voyage réclamaient la libération de quatre membres de leur communauté arrêtés dans la nuit de dimanche à lundi après l’accident de leur véhicule en fuite, au cours duquel un cinquième passager, un adolescent de 15 ans, est décédé. Le conducteur du véhicule, âgé de 36 ans, devait être présenté dans la soirée à un juge d’instruction en vue de sa mise en examen pour homicide involontaire et blessures involontaires.
Le procureur de la République de Charleville-Mézières, Laurent de Caigny a insisté sur le fait que « les militaires de la gendarmerie n’ont pas fait de course-poursuite » et qu’ « ils n’ont pas vu l’accident ». (Source)

Il faut vraiment n’avoir aucune gêne et jouir d’un sentiment d’impunité (à juste titre…) remarquable pour se permettre de nuire ainsi aux autres, alors qu’on est en tort.
Gageons que ces malfaisants qui ont bloqué l’autoroute n’auront droit à aucune interpellation, aucune suite. A comparer avec ça par exemple.

Présidence de l’Union européenne : la « France » annonce la couleur

La république cosmopolite de France, qui assure actuellement la présidence de la non moins répugnante Union européenne, diffuse des visuels assez éloquents quant à sa vision de l’Europe :

Mais, attention, le « grand remplacement est une théorie d’extrême-droite ».

Maison de l’horreur à Nogaro (32) : des enfants auraient été violés, séquestrés et torturés pendant des années par un Ivoirien islamiste, ayant 4 femmes et 28 enfants qui vivaient de la CAF

Evidemment, la France gardera ces 28 enfants élevés dans un climat délirant et ultra-violent, avec pour nombre d’entre eux, les conséquences que l’on devine.

« Vingt-neuf adolescents et enfants auraient été victimes de l’emprise nocive d’un homme de 42 ans, mis en examen ce jeudi 7 avril à Agen, pour viols sur mineurs et placé en détention provisoire. Les faits se seraient produits entre 2017 et 2020 dans une maison isolée à Nogaro.

Continuer la lecture de « Maison de l’horreur à Nogaro (32) : des enfants auraient été violés, séquestrés et torturés pendant des années par un Ivoirien islamiste, ayant 4 femmes et 28 enfants qui vivaient de la CAF »

Marine Le Pen : la remigration est un « concept profondément injuste »

Marine Le Pen dit :

– que l’idée de « remigration » est « profondément injuste », sans préciser pourquoi, ni dans quelles limites : il peut y avoir tout un tas de degrés dans la « remigration » (des seuls clandestins et délinquants étrangers jusqu’aux immigrés qui ont une carte d’identité « française »).
La remigration, c’est l’inversion des flux migratoires. Le FN l’a toujours réclamée, même si ce mot récent n’était pas utilisé.
La présidente du Rassemblement national amalgame cette idée de remigration avec le retrait général de la nationalité à tous les individus issus de l’immigration récente, ce qui n’est pas nécessairement le cas, et particulièrement pas le cas dans le cadre de ce ministère de la remigration qu’a annoncé Zemmour.

– Elle explique que l’idée de revenir sur la nationalité distribuée surabondamment et sur des critères très vagues à des millions d’étrangers est une idée de Jean-Yves Le Gallou, et qu’elle a « toujours été en désaccord profond avec ce concept là », « j’y suis opposé » « il est totalement antirépublicain ».
« Ce sont des Français à part entière » (sic), « ils garderont la nationalité française », parce que la loi leur a donné.
Elle se cambre sur une posture purement juridique : « moi je respecte l’Etat de droit ».
Marine Le Pen ne sait pas que ce qu’une loi a fait, une autre peut le défaire.
Et au-delà des arguties juridiques, il y a une chose à laquelle ne semble pas penser Marine Le Pen : l’intérêt vital de la nation française.
Et il est évident que l’immigration massive menace directement et mortellement l’identité française.
La survie de celle-ci passe par une révision de la nationalité française qui a été bradée par les gouvernements cosmopolites de ces dernières années, et par une large remigration, pacifique et humaine. C’est cela qui serait « juste ».
Mais, pour Marine Le Pen, la priorité c’est « la République » (dans son sens maçonnique), sa seule boussole intellectuelle semble être l’idéologie républicaine.

PS : le retrait de la nationalité distribuée automatiquement à des millions d’étrangers, depuis 1976, figurait au programme du FN en 1995. (Nous n’avons pas pu vérifier pour 2002). Il est maintenant évident que Marine Le Pen a subverti le FN : elle en a pris la tête car c’était le désir de son père, mais n’en avait pas les idées, et a donc vidé le parti de sa substance sur à peu près tous les sujets majeurs (identité, indépendance nationale, mœurs publiques).

Henri Ménestrel