Dialogue interreligieux… au Pakistan

Une famille de chrétiens pakistanais refusait de se convertir à l’islam malgré les menaces.

Vendredi 19 mars, des musulmans ont brûlé vif le père de famille, âgé de 38 ans, devant un commissariat d’une ville proche de la capitale. Il est décédé des suites de ses blessures.
Son épouse a été violée par plusieurs des policiers présents.

Tout ceci s’est déroulé devant leurs enfants, âgés de 7 à 12 ans.

Source

Les Sud-Coréennes n’ont plus le droit d’avorter

Jadis surnommée la « République de l’avortement », la Corée du Sud a commencé à appliquer strictement, pour la première fois au cours des dernières semaines, une loi de 1953 interdisant les interruptions volontaires de grossesse sauf en cas de viol, d’inceste et de graves maladies génétiques.

La Corée du Sud enregistre le taux de fécondité le plus bas au monde avec 1,15 enfant par femme en 2009, selon le Service d’information statistique coréen.

Source

Luis Fernandez fait son Allyah

Luis Fernandez est le nouveau sélectionneur de l’équipe d’Israël. Le bruit courait depuis plusieurs jours. Il a été confirmé dimanche par le président de la Fédération israélienne de football, Avi Louzoun.

L’accord avec l’ancien international français et ex-entraîneur du Betar Jérusalem a été conclu à Tel-Aviv.

Fernandez prendra ses fonctions pour le match amical contre l’Uruguay, le 26 mai.

« Je suis très heureux de revenir en Israël, a confié le Français. Mon objectif est de qualifier la sélection pour l’Euro 2012. C’est une mission difficile, mais je crois qu’on peut y arriver. Je donnerai le maximum et j’espère ne pas décevoir la Fédération. »

Source

Attentat antinationaliste à Athènes

Ce matin, une bombe a explosé dans le bâtiment abritant les bureaux du mouvement nationaliste « Aube dorée » (Chryssi Avgi en grec), dans le centre d’Athènes, sans faire de victime.
Dans son communiqué, la police précise que l’explosion s’est produite vers 9h heure locale (7h GMT). Un appel anonyme à un journal européen avait prévenu de l’explosion. 

Les militants d’extrême gauche ont perpétré plusieurs attaques à la bombe ces derniers temps, même si d’autres pistes sont envisageables.

Ce dynamique mouvement grec avait envoyé une délégation en France en mai dernier, à l’occasion du Congrès nationaliste.

«L’homosexualité est un désordre biologique, une maladie (qui) doit être soignée»

Une association turque de défense des droits des homosexuels a porté plainte mardi à Istanbul contre la ministre de la Famille et de la Femme Aliye Selma Kavaf (photo), après que celle-ci eut qualifié l’homosexualité de «maladie» devant être soignée.

Ministre d’Etat au sein du gouvernement islamo-conservateur du Parti de la justice et du développement (AKP), Mme Kavaf avait affirmé dans un entretien publié le 7 mars par le quotidien Hürriyet: «Je considère que l’homosexualité est un désordre biologique, une maladie.» «A mon avis, c’est une chose qui doit être soignée», avait-elle ajouté.

Source

Terrorisme judiciaire du lobby gay aux USA

Une lycéenne lesbienne, Constance McMillen, a  mis en demeure son lycée du Mississipi de l’autoriser à se rendre au bal traditionnel de fin d’année en compagnie de sa petite amie, vêtue d’un smocking.

Le bal de fin d’année est une institution aux Etats-Unis. On ne peut s’y rendre qu’en couple, robes de soirée et smockings y sont de rigueur…

La demande provocatrice fut refusée mais l’administration du lycée dû se résoudre à annuler le bal de peur d’être traînée devant les tribunaux pour homophobie.

Peine perdue, avec l’aide de la HALDE locale (l’American Civil Liberties Union), Constance McMillen a porté plainte auprès de la Cour Fédérale pour faire condamner son école et l’obliger à organiser le bal où elle pourra s’afficher devant tous avec sa petite copine travestie!

Source

Rêve américain

A Seattle (E-U), cinq jeunes noirs ont battu à mort un blanc âgé de 53 ans.
Edward McMichael fut jeté à terre et roué de coups de pied alors qu’il était recroquevillé. Les cinq voyous l’ont laissé pour mort, et il est décédé un peu plus tard des suites de ses blessures.

La seule motivation des agresseurs semblent être d’ordre racial. La même nuit, ils avaient commis deux autres attaques vicieuses, non mortelles, sur des adolescents.
Etant donné leur jeune âge (15 ans), on peut penser qu’ils se feront simplement taper sur les doigts et feront bien pire plus tard.

Si les races avaient été inversées, ce serait le plus gros titre d’actualité d’Amérique. Ici, il ne s’agit que d’une couverture locale et mineure. Les médias de Seattle censurent même le fait que les voyous étaient des Noirs et les informations sur les autres victimes ne sont pas détaillées. Si on avait la situation inverse, chaque article commencerait par mentionner les races des agresseurs et des victimes.
Un peu comme en France, en fait.
Source

Homofolie planétaire : deux femmes ont été « mariées » au Mexique

Lol Kin Castaneda et Judith Vazquez sont devenues jeudi à Mexico les deux premières femmes à se marier en Amérique latine, grâce à la légalisation du mariage homosexuel en décembre dans la capitale mexicaine.

Les deux pionnières ont été suivies par un autre couple féminin et deux masculins, dans une cérémonie collective retransmise à la télévision.

Tous avaient pour témoin le maire de Mexico, Marcelo Ebrard, une des principales figures de la gauche, dans le pays administré par le président conservateur Felipe Calderon.

Source

L’oligarchie euro-mondialiste veut s’en prendre à Nigel Farage

Cet euro-député souverainiste britannique avait outré récemment la classe politique dominante.
Voici ci-dessous un intéressant entretien avec cet homme, même si ressort fréquemment un démocratisme qui pourrait être taxé de naïf.


Source : le forum nationaliste

Manifestation nationaliste interdite en Lettonie

La mairie a interdit toutes les manifestations liées à l’anniversaire de la formation de la Légion lettonne en 1944, dont son défilé traditionnel vers le monument de la Liberté dans le centre de Riga.

Cette légion,  alliée de l’Allemagne, avait pris les armes pour chasser les troupes soviétiques  qui avaient envahi leur pays. Cet acte de résistance face à l’oppresseur communiste russe est un symbole fort du nationalisme letton.

Après la défaite de l’Axe, les Soviétiques ont envahi de nouveau et annexée la Lettonie. Afin d’écarter les rêves d’indépendance des Lettons, le pouvoir communiste implanta une forte communauté de colons russes sur le territoire de ce petit pays.

Aujourd’hui, c’est le descendant d’un de ces colons russes, le maire russophone de Riga, Nil Ouchakov qui interdit le défilé traditionnel des membres de la Légion lettonne  le 16 mars prochain.

Contactée par RIA Novosti, le ministre lettonne de l’Intérieur, Linda Murniece, a expliqué que cette interdiction n’était pas « motivée », les forces de l’ordre n’étant pas informées d’éventuelles « menaces » à la sécurité publique.

Source

Kosovo : pour qui travaillent les services secrets ?

Un article de V. Kasapolli (source) traduit par Thomas Claus (source).

« Si des scandales soulèvent régulièrement la question, aucune voix officielle ne se décide à répondre. Ni à mettre fin à la coexistence de plusieurs structures concurrentes, complaisamment liées aux partis politiques. En novembre 2009, les révélations d’un homme affirmant avoir été tueur pour le ShIK, le service de renseignement « officiel », et le PDK, le parti actuellement au pouvoir, ont ébranlé le Kosovo. Retour sur les conséquences et les points d’ombre de ce scandale.

C’est en train de devenir une tradition : chaque année en novembre, les pages des journaux kosovars se couvrent de scandales liés aux services secrets. En novembre 2008, c’est l’arrestation de trois espions allemands en relation avec un attentat qui avait secoué le siège du Bureau Civil International (ICO). Les réactions des médias confinent alors à l’hystérie, l’affaire ayant fait émerger l’information que les services secrets de plus de vingt pays ont des agents sur le territoire kosovar [1]. Après l’intervention de plusieurs chancelleries, ce scandale se referme rapidement et tombe dans l’oubli.
En novembre 2009, une nouvelle affaire attire l’attention de l’opinion publique et des médias.

Continuer la lecture de « Kosovo : pour qui travaillent les services secrets ? »

Vent de rébellion nationale aux Etats-Unis ?

Le Southern Poverty Law Center, une association américaine présentée comme « antiraciste » comme nous en avons en France, qui surveille « l’extrême-droite » et plus largement les mouvements patriotiques, aurait dénombré l’an dernier 512 groupuscules actifs, contre 149 en 2008. Sur ce total, 127 seraient de véritables milices paramilitaires, contre 42 un an plus tôt. Le nombre de groupes d’autodéfense anti-immigrés (« nativistes ») serait passé de 173 à 309.

Des chiffres à prendre avec des pincettes bien sûr, mais qui peuvent traduire une tendance au réveil des Blancs face au Système.

« Nous avons constaté une explosion du nombre de milices et du mouvement patriote antigouvernemental en général », a expliqué Mark Potok, qui dirige le Southern Poverty Law Center. « Il s’agit d’un mouvement qui voit dans l’Etat l’ennemi public numéro un et qui se laisse entièrement dévorer par tout un tas de théories sur des complots présumés », a-t-il ajouté. « Pour eux, l’Etat fait partie d’une conspiration malfaisante qui a décidé d’éliminer les Américains. »
Source

La Cour européenne des droits de l’homme impose l’homofolie à la Pologne

C’est une décision qui est passée inapercue auprès du grand public.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) pourrait bien ouvrir la voie à la légalisation des mariages homosexuels en Pologne.
La Cour de Strasbourg a donné raison le 2 mars à un sodomite de la ville de Szczecin qui revendiquait le logement social de son concubin aujourd’hui décédé.
Les tribunaux  polonais, qui ne reconnaissent pas les couples homosexuels, avaient jugé que le caractère héréditaire du bail ne pouvait s’appliquer qu’en faveur des hétérosexuels.

La honteuse Cour européenne des droits de l’homme a rejeté l’argumentation des juges polonais portant sur la nécessité de défendre « la famille traditionnelle« .

Elle a également jugé que la différence de traitement faite par la loi polonaise entre homosexuels et hétérosexuels était illégale!
Pour motiver sa décision, cette Cour totalitaire et abjecte a estimé que l’Etat (polonais) doit tenir compte de l’évolution de la société.

En clair, la Pologne est montrée du doigt pour n’avoir pas encore mis en place le processus d’ homosexualisation de la société comme Bruxelles l’ordonne à tous les états membres.

Source