Vérités sur le génocide des Blancs en Afrique du Sud

Intéressante video, malheureusement en anglais (si un lecteur veut bien la sous-titrer…), sur le calvaire que vivent les Blancs dans ce paradis multiracial qu’est l’Afrique du Sud. Attention, images dures.

Source

Brésil : encore un prêtre homosexuel et pédophile

Un curé polonais de 44 ans, Marcin Strachanowski, faisant l’objet d’un mandat d’arrêt de la justice brésilienne pour pédophilie, s’est livré à la police de Rio de Janeiro, a-t-on appris lundi 24 mai de source policière.

Jeudi dernier, le tribunal de justice de l’Etat de Rio avait ordonné l’arrestation du curé, arguant qu’il avait transformé la maison paroissiale où il travaillait à Realengo (zone ouest) « en prison érotique ». Continuer la lecture de « Brésil : encore un prêtre homosexuel et pédophile »

« The Guardian » dévoile l’existence d’un accord nucléaire entre Israël et l’Afrique du Sud

Selon des documents d’origine sud-africaine que le quotidien britannique The Guardian s’est procurés, Israël aurait offert en 1975 de vendre des têtes nucléaires à l’Afrique du Sud, encore sous le régime de l’apartheid.

La publication de ces documents, dénichés par Sasha Polakow-Suransky, un universitaire américain auteur d’un livre sur les liens entre Israël et l’Afrique du Sud, confirme des révélations faites peu après la fin du régime de ségrégation raciale par un ancien officier de la marine sud-africaine, Dieter Gerhardt, emprisonné en 1983 pour espionnage au profit de l’URSS. Il avait évoqué à sa libération un accord intitulé « Chalet », passé entre Shimon Pérès et Pieter Willem Botha, respectivement ministres de la défense israélien et sud-africain. Classé top secret, l’accord, qui n’a finalement pas abouti, prévoyait la fourniture de huit missiles à têtes nucléaires à l’Afrique du Sud, ainsi qu’une coopération militaire renforcée entre les deux pays. Mais jusqu’à présent, aucun document écrit n’était venu prouver son existence.
Continuer la lecture de « « The Guardian » dévoile l’existence d’un accord nucléaire entre Israël et l’Afrique du Sud »

20% des Sud-africains blancs ont émigré en dix ans

Les derniers chiffres rendus publics par l’institut sud-africain des relations raciales (SAIRR) révèlent qu’entre 1995 et 2005, près d’un Sud-Africain blanc sur cinq a quitté le pays (en général pour l’Europe, l’Australie ou l’Amérique du Nord). Cette tendance va en s’accélérant en raison de la délinquance et de la discrimination à rebours mise en place par le gouvernement noir sud-africain.

Cette évolution a déjà des conséquences sur l’économie, les Blancs constituant la principale source de recettes fiscales du pays et le réservoir de spécialistes indispensables au fonctionnement d’une société développée. A titre d’exemple, les diplômés noirs sont une minorité dans les matières mathématiques et techniques dont l’industrie a besoin.

Article tiré de Faits et documents n°295

François Bon

Un officier français tué en Afghanistan

Un capitaine du 3ème Régiment du Génie de Charleville-Mézières a été tué samedi matin. Il était affecté à un détachement de soldats français encadrant les forces de sécurité afghanes. Intervenant au sein d’une équipe de déminage à Deh Rawood, dans la province de l’Oruzgan (sud de l’Afghanistan), le déclenchement d’un EEI (Engin Explosif Improvisé) l’a mortellement blessé.

On ignore encore si cette perte est due à l’activation de l’engin principal ou à celle d’un engin secondaire.

Le bilan des pertes françaises en Afghanistan est porté à 42 militaires. Certains diront que c’est proportionnellement peu par rapport à des conflits comme l’Indochine. Pour notre part, nous estimons que c’est beaucoup pour une guerre qui n’est pas la nôtre.

Nos condoléances vont à la veuve du capitaine Christophe Barek-Deligny ainsi qu’à leurs deux enfants.

En hommage à l’officier mort en service.

François Bon

Espionnage sur facebook

Durant un an, un faux profil facebook, Reut Zukerman, se présentant comme une belle israélienne a ajouté de nombreux militaires de l’État hébreux parmi ses contacts, en profitant pour leur soutirer des informations.

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, le Spiegel rapporte que nombre de ces contacts virtuels auraient rapporté des noms de soldats, du jargon, des codes secrets et des descriptions détaillées des bases militaires.

Au bout de quelques temps, certains de ces imprudents internautes ont trouvé étrange le nombre de militaires d’élite en contact avec cette Mata-Hari du net, que personne n’avait jamais vu (et pour cause: elle n’a jamais existé, les photos n’ayant, comme cela arrive parfois, aucun rapport avec la réalité)

La page fut finalement effacée par ses auteurs, sans que l’on sache qui ils étaient.

Quoi qu’il en soit, cela démontre une faille de sécurité évidente au sein de Tsahal, dont les soldats ne respectent pas les consignes de sécurité dés qu’un joli minois se profile…

Source

François Bon

L’histoire selon Arte

Mercredi 19 mai, Arte a diffusé un documentaire de trois heures dont l’intitulé était « Histoire de l’Afrique du Sud ». Comme il fallait s’y attendre, le regard porté par arte sur le défunt État blanc était très orienté.

D’emblée, on s’escrime à nous convaincre de la grandeur de la civilisation des Khoisans, celle des indigènes de la région du Cap, arrachés à leur terre par les Hollandais. On y apprend que ces derniers constituaient – la génétique le démontre ! – un des peuples les plus anciens de la Terre. Ces génies, vivant à moitié nus, possédaient un langage admirable « faisant corps avec la nature ». Artistes nés, ils peignaient des profils de gibier dans les cavernes. Inventeurs, ils avaient élaboré le principe de la flèche empoisonnée, mais s’étaient arrêtés là, sans doute fatigués de leur génie. Restés au stade de la chasse et de la cueillette, ils avaient fait l’impasse sur l’agriculture. Les Hollandais, nous dit Arte, ont méconnu et méprisé cette brillante civilisation et volé ces terres fertiles qui, rappelons-le, n’avaient jamais connues le soc d’une charrue.

Continuer la lecture de « L’histoire selon Arte »

Ján Slota, l’anti-hongrois

La haine envers la Hongrie est toujours un atout politique entre les mains de Ján Slota, homme politique slovaque d’extrême droite, qui a l’habitude de provoquer des scandales politiques (tant intérieurs qu’extérieurs) et de ruiner les liaisons hungaro-slovaques avec ses déclarations.
Slota, dont les propos ne surprennent toutefois plus réellement ses voisins hongrois, a l’intention de rafler plus de 10 % des votes lors des élections législatives slovaques qui auront lieu en juin (son parti est actuellement en coalition).
Continuer la lecture de « Ján Slota, l’anti-hongrois »

Après l’Europe, l’Amérique du sud?

Lundi, le chef du gouvernement socialiste espagnol José Luis Rodriguez Zapatero a appelé les pays sud-américains à former une « union latino-américaine » similaire à celle de l’Union européenne.

« Je serais grandement en faveur d’une union latino-américaine, ce serait un grand projet », a expliqué Zapatero à l’occasion d’une conférence de presse dans le cadre du sommet Europe-Amérique latine-Caraïbes qui se tient à Madrid. Le chef d’État espagnol a également expliqué que l’union des pays européens avait été bénéfique pour leur économie.
Continuer la lecture de « Après l’Europe, l’Amérique du sud? »

La Gay Pride interdite en Biélorussie

Une dizaine de personnes qui tentaient d’organiser samedi à Minsk une « gay pride slave » interdite par les autorités bélarusses ont été interpellées par la police.

Ces extrémistes de la cause homosexuelle ont été appréhendés après avoir déployé un drapeau arc-en-ciel symbole de la « gay pride » et des banderoles dénonçant la pseudo homophobie des Bélarusses, alors qu’ils se dirigeaient vers le centre-ville.

Parmi les personnes interpellées figure le très activiste président du Groupe de défense des droits des homosexuels au Bélarus, Sergueï Androsenko.

Source

Obama veut financer davantage l’armement d’Israël

Nous évoquions récemment les accusations israéliennes à l’encontre de la Syrie: celle-ci aurait livré des missiles de moyenne portée (300 kms pour la version B) SCUD au Hezbollah libannais, tout comme l’Irak détenait des armes de destruction massives.

Si ce prétexte pourrait servir de prétexte pour lancer cet été une nouvelle offensive de Tsahal contre le Liban, une autre piste est à explorer: le prix Nobel de la paix Barack Obama a demandé au congrès américain de débloquer 205 millions de dollars à destination d’Israël; ce fond devant servir à la mise en place d’un système de défense anti-missiles.
Continuer la lecture de « Obama veut financer davantage l’armement d’Israël »

Le juge espagnol rouge Garzon en mauvaise posture. Une victoire pour…

… la Falange espagnole, organisation nationaliste qui aura d’ailleurs un stand au 3ème Congrès nationaliste et dont un représentant prendra la parole.

Le Conseil général du pouvoir judiciaire (CGPJ) espagnol a suspendu, vendredi 14 mai, le juge Baltasar Garzon de ses fonctions, conséquence de sa mise en accusation pour avoir voulu enquêter sur les « crimes » amnistiés du franquisme. Cette mesure fait suite à la décision prise mercredi par un magistrat du Tribunal suprême d’ordonner l’ouverture du procès pour « forfaiture » (abus de pouvoir) du juge Garzon, dont la date n’a pas encore été fixé.

Continuer la lecture de « Le juge espagnol rouge Garzon en mauvaise posture. Une victoire pour… »

Effets de la crise grecque sur notre économie

La récente crise subie par la Grèce à la suite de manœuvres spéculatives a eut pour conséquence une plan de rigueur et d’austérité imposé à Athènes. Devant effectuer des coupes franches dans ses dépenses, les hellènes vont devoir sacrifier une part de leur budget militaire.

En effet, par crainte que la Turquie ne cherche à « entrer dans l’Europe » de force plutôt que de gré, les dépenses militaires sont traditionnellement élevées: 4,3% du PIB (premier en Europe, ce taux est le double de son équivalent français). Cinq cents millions d’euros devront être économisés sur les 6,9 milliards consacrés à la défense.

En premier lieu, la commande de six frégates multimissions (pour un montant de 2,5 milliards) envisagée lors de la dernière visite d’Hervé Morin est passée à la corbeille. Quand aux espoirs de l’industriel Dassault de fournir quarante à cinquante avions de chasse Rafale à l’armée grecque, ils sont envolés.

Soit tout autant de travaux qui ne seront pas confiés aux travailleurs français.

François Bon