Commémoration du 70ème anniversaire du massacre de Katyn

Une messe de Requiem aura lieu ce vendredi 29 Octobre 2010 à 18H30 en l’Eglise Saint Nicolas du Chardonnet, Paris Ve métro Maubert Mutualité.

Nouvelle émission d’histoire nationaliste : Jules Guérin, le marquis de Morès, etc.

La radio en ligne Radio Résistance propose une nouvelle émission d’histoire consacrée au mouvement nationaliste.



Hardy, dirigeant historique de Lutte ouvrière, est mort l’an dernier

Robert Barcia, alias Hardy, dirigeant historique et cofondateur de Lutte ouvrière (LO), est mort l’an dernier, a-t-on appris jeudi auprès de l’organisation trotskiste, qui avait jusqu’alors maintenu le décès secret, à la demande du défunt.
Ce culte du secret, c’est Robert Barcia lui-même qui l’avait institué au sein de Lutte ouvrière. Au point que pour le grand public, qui ignorait jusqu’à son existence, le parti d’extrême-gauche a été totalement incarné pendant plus de trois décennies par Arlette Laguiller. Mais celle qui a participé à six élections présidentielles -dépassant les 5 % des suffrages en 1995 et 2002-, étaient, comme tous ses camarades, sous les ordres de Hardy.

Né à Paris le 22 juillet 1928, Hardy, fondateur de Lutte ouvrière, est décédé à Créteil début juillet 2009, à presque 81 ans, a révélé jeudi le site internet marianne2.fr.

(merci à Hulk)

Le trésor de l’Armée blanche retrouvé ?!

« Un mini sous-marin russe a peut-être trouvé l’or perdu dans un lac de Sibérie, a-t-on appris mardi.

Les explorateurs ont longtemps cherché les trésors impériaux perdus durant la révolution bolchevique, lorsque les forces fidèles à la famille royale fuirent l’avancée de l’Armée rouge.

La légende veut que 1.600 tonnes d’or – qui vaudraient aujourd’hui des milliards d’euros – ont été perdues lorsque le train de l’amiral Alexander Koltchak, commandant des forces contre-révolutionnaires, a plongé dans le lac Baïkal, le lac d’eau douce le plus ancien et le plus profond du monde.

L’année dernière, les pièces d’un train et des caisses de munitions ont été trouvés.

Et ces derniers jours, le sous-marin Mir-2 a découvert « des objets en métal brillant » à 1200 pieds sous la surface du cap Tolstoï.
Continuer la lecture de « Le trésor de l’Armée blanche retrouvé ?! »

Le Pen au Japon : « Le criminel de guerre n’est pas une exclusivité des vaincus, il y en a aussi parmi les vainqueurs. »

Mise à jour du 17/08 (Merci à Enjuivement)

A l’invitation du mouvement nippon « Issuikai » et avec une délégation de dirigeants européens nationalistes, Jean-Marie Le Pen, accompagné de Bruno Gollnisch, a visité le sanctuaire de Yasukuni, qui honore la mémoire des soldats tombés pour le Japon lors de la Deuxième Guerre mondiale et celles de 14 soi-disant « criminels de guerre » condamnés par les vainqueurs Alliés. Continuer la lecture de « Le Pen au Japon : « Le criminel de guerre n’est pas une exclusivité des vaincus, il y en a aussi parmi les vainqueurs. » »

Adolf, le bon prétexte pour soutirer de l’argent à l’Allemagne

Alors que l’Allemagne continue de verser des indemnités aux « victimes » du national-socialisme et à l’état d’Israël, les américains sont décidés à toucher leur part du gâteau.

L’Allemagne pourra être poursuivie par des investisseurs de Floride exigeant le remboursement de bons du Trésor allemands qu’Adolf Hitler a cessé de rembourser dans les années 1930, a décidé hier une cour d’appel américaine.

« La cour a décidé que la plainte déposée contre l’Allemagne pouvait être traitée (…) et ne pouvait être rejetée au motif que l’Allemagne est une ‘puissance souveraine' », a déclaré Michael Elsner, qui représente les investisseurs, regroupés dans la société World Holdings basée à Tampa (Floride). « Nous avons réclamé des dommages et intérêts se comptant en centaines de millions de dollars, un chiffre supérieur à 450 millions de dollars, » a-t-il ajouté.

Continuer la lecture de « Adolf, le bon prétexte pour soutirer de l’argent à l’Allemagne »

5 juillet 1962 : massacre d’Oran

Ce 5 juillet 1962, après les accords d’Evian, le FLN prenait le contrôle de la ville d’Oran, peuplée aux deux tiers de Français et Européens, et massacre la population blanche, tandis que la gendarmerie a ordre de ne pas intervenir. Les ordres viennent du général De Gaulle.


Vidéo via FDesouche

C’était un 29 mai : la chute de Constantinople

Le 29 mai 1453 figure traditionnellement parmi les dates clé de l’Histoire occidentale. Ce jour-là, Constantinople tombe aux mains du sultan ottoman Mehmet II.
Elle sera renommée Istanbul et sa fameuse basilique Sainte Sophie transformée en mosquée…
La ville, vestige de l’empire romain, était l’ultime dépositaire de l’Antiquité classique. Elle faisait aussi office de rempart de la chrétienté face à la poussée de l’islam.

Les vainqueurs s’offrent le droit de piller la ville, de violer et de tuer à qui mieux mieux pendant les trois jours qui suivent sa chute. Tous les habitants survivants (25.000) sont réduits en esclavage.

Les historiens datent de cet événement la fin de la longue période historique appelée faute de mieux Moyen Âge.