« Bois mes règles toi » : les tweets délirants de Lilia Salmi, membre du Conseil national du PS

Quand on parle de « gauche tarée »…

Une certaine Lilia Salmi, se présentant comme « membre du Conseil National du PS », « militante MJS et Secrétaire Fédérale à la vie Militante PS 67 », exprime à sa façon son idéologie marxisto-« féministe » sur twitter.

A la présentatrice TV Karine Le Marchand, qui postait un message gentil et un peu cul-cul envers les hommes, la socialiste rétorque agressivement que cette « journée de la femme » est une « journée de lutte« , lui intimant de « supprimer » son tweet. Et à quelqu’un la qualifiant alors de « dictatrice » (en français il faudrait dire « dictateur »), Lilia Salmi, énervée, de répondre : « Bois mes règles toi ».

Voilà les cadres politiques de la « France d’après ». Ils ne sont français ni par le sang ni par l’esprit.

7 commentaires concernant l'article “« Bois mes règles toi » : les tweets délirants de Lilia Salmi, membre du Conseil national du PS”

  1. Le drame de cette « France d’après » est que moult français de sang ne le sont plus par l’esprit…

    Ce serait faire honneur à cette militante (PS 67) mondialiste que de qualifier son tweet d’idéologie marxiste. Elle est juste « féministe » dans sa bêtise la plus crasse…

  2. Le drame de cette « France d’après » est que moult français de sang ne le sont plus par l’esprit…

    Ce serait faire honneur à cette militante (PS 67) mondialiste que de qualifier son tweet d’idéologie marxiste. Elle est juste « féministe » dans sa bêtise la plus crasse…

  3. Il faut excuser Karine Le Marchand qui est amoureuse en ce moment…d’ailleurs, elle a raison. Les vraies femmes aiment les hommes et ne cherchent pas à les castrer contrairement aux féministes.

  4. Bonjour à tous,

    Je tiens à rappeler que la dame a raison sur un point : historiquement la journée du 8 mars est une idée de Lénine et est une journée de la lutte des femmes. Ce qui devrait suffire à détourner les gens de bon sens et les vrais catholiques de d’accorder la moindre attention à cette chose impie.

  5. A lilia Salami,
    Pauvre socialiste, tu devrais essayer de lire entre les lignes, toute la gentillesse de cette présentatrice si douce et surtout plus humaine que la plupart de la populace.
    Ton manque d’intelligence ne nous surprend pas….
    Les hommes sont parfois violent mais les femmes sont souvent sans cervelle.
    Vous venez de nous en donner la preuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.