3 février 1917 : mort d’Edouard Drumont,

journaliste, écrivain et homme politique.

Presque aveugle, Edouard Drumont décède peu avant 20h dans sa résidence de Moret-sur-Loing, près de Fontainebleau, à l’âge de 72 ans.

Outre de nombreux ouvrages consacrés à Paris (dont il était amoureux), ce brillant pamphlétaire est l’auteur d’une description de la société française au XIXe siècle : le « best-seller » La France juive (disponible ici), « livre magique » pour Georges Bernanos qui lui consacrera un ouvrage fameux : La Grande Peur des bien-pensants (disponible ici).
La fin d’un monde (disponible ici) est aussi un maître-ouvrage d’Edouard Drumont, qui a, à notre avis, moins vieilli.
Drumont fonda en 1892 et dirigea le journal La libre parole et fut un leader du camp nationaliste et antidreyfusard.


Après avoir connu succès et notoriété, Drumont finira ses jours seul et démuni, alors que la France est toute tournée vers la ligne de front avec l’Allemagne.

Drumont élu député

Charles Maurras, dans son Dictionnaire politique et critique, dit que « la formule nationaliste est ainsi née presque tout entière de lui ; et Daudet, Barrès, nous tous, avons commencé notre ouvrage dans sa lumière. »
Plus loin, Maurras ajoute : « Chroniqueur merveilleux, historien voyant et prophète, cet esprit original et libre s’échappait aussi à lui-même. Il ne vit point tout son succès. »
Léon Daudet (dont le père Alphonse était un ami de Drumont) rendra un puissant hommage à l’écrivain dans son livret Edouard Drumont ou le sens de la race.

Ecrits de Drumont et autour de lui ici.

18 commentaires concernant l'article “3 février 1917 : mort d’Edouard Drumont,”

  1. A lire absolument pour qui veut connaître en profondeur l’action des […] jusqu’en 1900 dans le corps national.

  2. Edouard Drumont n’a pas apporté d’idées nouvelles , mais il a contribué à la vulgarisation d’idée apparues dans les chapelles socialistes alors que se propageait la révolution industrielle et le capitalisme financier .
    C’est un secret soigneusement gardé par les maîtres de l’EN que les promoteurs du socialisme -Pierre Leroux, Charles Fourrier , Victor Considérant , Proudhon …- avaient tous dénoncé les financiers apatrides qui , à la faveur de la  » Révolution  » mettaient notre pays en coupe réglée .
    Les Fédérés ou Communards héritèrent de cet esprit hostile à la bourgeoisie affairiste et nombre d’entre eux rejoignirent ce qui est stigmatisé comme l’extrême-droite .
    Ils ne trahirent pas la cause des travailleurs français ; ce sont les représentants officiels de la gauche qui livrèrent le monde du travail aux démagogues républicains à la faveur de l’affaire Dreyfus .
    Désormais le socialisme dévoyé servait à fournir du prolétariat au Capital . Il décomposait la société au profit des Grands Juifs , pour reprendre l’expression de rigueur à l’époque de Drumont .

  3. correction : idées apparues
    le socialisme ne se situe pas d’emblée à gauche ; il critique violemment la Révolution de 1789 et reprend les analyses des penseurs traditionalistes .

  4. « La propriété, c’est le vol » Prouhon

    Comme vous le voyez, nous sommes d’emblée dans la pensée traditionaliste 🙂

  5. Dans sa théorie « la terre de la Société harmonique sera divisée en trois millions de phalanstères, chacun regroupant 1 500 personnes des trois sexes », (les mineurs, pour Fourier, appartiennent à un troisième sexe, un sexe neutre ou impubère).
    Fourrier , un penseur traditionnel ! 🙂

  6. Ne demandez pas au jeunes du FuNj qui est drumont ?, je constate depuis plusieurs années l’inculture des jeunes FuNj hormis Marine ils ne connaissent rien, mais alors O pointé, il est loin de temps de Jp Stirbois ou les jeunes FNJ étaient formés, la maintenant rien !!! que des zozos moue sans constance, pauvre France !!! et quand ils ont de bon militant comme (Laura Lussaut) ils préferent les virées, courage Laura toi tu es une vrais militante nationaliste exemplaire comme hélas il n’y a en a plus
    au FNJ et les nouveaux Funj ne t’arriverons jamais aux talons de tes esparpins.

  7. Proudhon affirme bien que  » la propriété , c’est le vol  » . Il ajoute immédiatement  » c’est aussi la liberté  » .
    C’est l’une des idées qu »il développe dans son  » Système des Contradictions économiques  » dont Marx s’est gaussé sans en proposer de réfutation qui emporte la conviction .
    Ce socialisme désuet retrouvait souvent des idées développées jadis par des hommes d’Eglise dont le destin fut tragique .
    addendum : Proudhon était un contempteur de la démocratie et il connaissait fort bien les chantres de la Contre-Révolution .
    -Le socialisme à gauche ? Voilà qui ne va pas de soi .
    La gauche glorifie le progrès . L’un des plus célèbres dénonciateurs de cette idole fut )Georges Sorel ( pourtant sorti de l’X)
    La gauche exalte la déesse Liberté des individualistes libéraux , ce qui n’est pas le cas du socialisme .
    Last but not least , les préoccupations sociales apparues à droite chez des catholiques restèrent longtemps étrangères à la gauche .

  8. Anonyme ,
    En fait le socialisme de Proudhon et de quelques autres de l’époque héroïque ne m’intéresse guère .
    Celui qui m’interpelle , c’est le marquis Georges Vacher de Lapouge . Du Rouge vif !
    « Le conflit des races commence ouvertement , dans les nations et entre les nations , et l’on se demande si les idées de fraternité , d’égalité des hommes n’allaient point contre les lois de la nature . »
     » Aux fictions de Justice , d’Egalité , de Fraternité , la politique scientifique préfère la réalité des Forces , des Lois , des Races , de l’Evolution . Malheur aux peuples qui s’attarderont dans les rêves ! »
    Si l’on ne se décide pas à faire de la sélection systématique , l’avenir de la race est en danger et le mouvement démocratique est un véritable suicide de l’humanité « .
    Ces idées avaient déjà été exprimées par les anciens Grecs . Elles sont proscrites aujourd’hui en Occident . Nous allons à notre perte .
    Elles vont de soi dans les pays d’Asie orientale où je suis resté une bonne quinzaine d’années . Que le gouvernement soit de Gôôche ou de Droâte , la belle affaire !

  9. Je maintiens l’essentiel de mes propos précisant toutefois que :
    – la mafia des Khasars joue un rôle moteur dans le monde actuel . Ses liens de parenté avec le peuple de la Bible sont pour le moins fort incertains .
    – le socialisme n’est pas  » de gauche  » . L’affaire Dreyfus en a fait l’un des piliers de notre démocratie ou ,si vous voulez exprimer cette vérité autrement , la providentielle affaire l’a métamorphosé en chien de garde du système qui dénature les peuples en les livrant sans défense au  » grand capital  » .
    L’ennemi , c’est la ploutocratie apatride , aujourd’hui comme hier .
    La démocratie n’est qu’un paravent .

  10. Plusieurs signes à venir (sans date et dans le désordre) de l’approche imminente des tribulations, transmis par Dieu à Frère Elyôn :
    -déces de Yasser Arafat : réalisé le 11 novembre 2004
    -décés d’Ariel Sharon : réalisé le 11 janvier 2014
    -décés de Fidel Castro : réalisé le 25 novembre 2016
    -inondations à Paris : réalisé le jour de la Fête du Sacré Coeur, le vendredi 3 juin 2016
    parce que le Sacré-Coeur est en colère contre les français, mais une inondation plus importante
    est à venir.
    -décés de Jhonny Halliday : réalisé le 6 décembre 2017
    -réhabilitation dans l’affaire Ceznec.
    -Faillite et fermeture des banques en France et en Europe, ce qui provoquera des pénuries et des conflits
    civils et ethnico-religieux sanglants.
    http://www.prophete-du-sacre-coeur.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.