3 anciens « évêques » anglicans sont devenus catholiques

Les anciens évêques anglicans Andrew Burnham, Keith Newton (et sa femme), et John Broadhurst (et sa femme), et trois jeunes religieuses du sanctuaire de Walsingham, ont été officiellement reçus dans la communion catholique, par Mgr Alan Hope, le 1er janvier lors d’une messe à la cathédrale de Westminster.

Andrew Burnham, Keith Newton et John Broadhurst seront ordonnés diacres le 13 janvier et prêtres le 15 janvier à la cathédrale de Westminster.

Trois autres (anciens) évêques anglicans devraient suivre dans quelques jours.

Source : le blog d’Yves Daoudal (via Le Salon Beige)

Nigeria: Au moins 80 morts dans des affrontements entre chrétiens et musulmans

Les affrontements survenus ces derniers jours entre jeunes chrétiens et musulmans dans les environs de la ville de Jos, dans le centre du Nigeria, ont fait 80 morts au moins, déclarent les autorités.
La police avait fait état samedi de 32 morts et une centaine de blessés – dont 70 dans un état critique – dans une série d’attaques à la bombe la veille de Noël.

Des centaines de personnes ont péri cette année victimes d’affrontements à caractère ethnique et religieux dans le centre du Nigeria, à la lisière d’un Nord majoritairement musulman et d’un Sud principalement chrétien.

Sources

Succès de la messe de toujours dans les Yvelines

« Une centaine de personnes à Rolleboise, des églises bien remplies à Versailles…

Les messes de Noël en latin ont connu un franc succès hier et vendredi soir dans le département. Au Chesnay, une centaine de personnes ont assisté hier matin à cette cérémonie dans l’église Notre-Dame-de la-Résurrection.

Pratiquées selon le rite traditionaliste, elles attirent de plus en plus de fidèles. «Nous pouvons accueillir jusqu’à 800 personnes », se félicite l’abbé Gonzague Babinet. »

Source

Merci à Eris

« Ils se battent pour rester chrétiens »

En cette période sainte, un intéressant article de Jean Sévilla pour le Figaro magazine.

« De l’Irak à la Chine et de l’Algérie au Pakistan, le christianisme est aujourd’hui, dans l’indifférence quasi générale, la religion la plus constamment et la plus violemment persécutée. Pourtant, partout dans le monde, il est des catholiques, des orthodoxes et des protestants qui ne capitulent pas devant le fondamentalisme musulman, l’hindouisme sectaire ou le marxisme militant. Les reporters et les correspondants du Figaro Magazine sont allés à la rencontre de ces héros silencieux qui luttent pour défendre leurs droits – et leur foi. »

Lire la suite

Benoît XVI, le préservatif et Mgr Williamson par Jérome Bourbon

JB« Dans un livre d’entretiens avec Peter Seewald, un journaliste allemand, déjà publié en Italie et en Allemagne et à paraître demain en France, Lumière du monde, Benoît?XVI se déclare, «?dans certains cas?», en faveur de l’usage du préservatif, pour, dit-il, «?réduire les risques de contamination?» du virus du sida. En mars 2009, Josef Ratzinger avait soulevé une polémique lorsque, dans l’avion qui l’amenait au Cameroun et en Angola, il avait déclaré que l’utilisation du préservatif “aggravait» le problème du Sida, pandémie dévastatrice en Afrique. Mais en réalité, déjà à l’époque, les propos n’étaient pas aussi fermes qu’on l’a dit?: il n’avait pas condamné en soi l’emploi du condom mais le fait que les campagnes contre le sida reposent exclusivement, “uniquement” sur le préservatif.

Continuer la lecture de « Benoît XVI, le préservatif et Mgr Williamson par Jérome Bourbon »

Tension dans la Fraternité Saint Pie X

comme le révèle cet inquiétant communiqué de la direction de la Fraternité Saint Pie X, principale société de prêtres catholiques traditionalistes :

« Le Supérieur général, Mgr Bernard Fellay, a appris par la presse la décision de Mgr Richard Williamson de révoquer, dix jours avant son procès, l’avocat chargé de ses intérêts pour se laisser défendre par un avocat ouvertement lié à la mouvance dite néo-nazie en Allemagne et à certains de ses groupes.
Mgr Fellay a intimé l’ordre formel à Mgr Williamson de revenir sur cette décision et de ne pas se laisser instrumentaliser par des thèses politiques totalement étrangères à sa mission d’évêque catholique au service de la Fraternité Saint-Pie X.
La désobéissance à cet ordre ferait encourir à Mgr Williamson l’exclusion de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X.

Menzingen, le 20 novembre 2010
Abbé Christian Thouvenot, secrétaire général
»

Addendum C-I 21/11/10 01h38 : le nouvel avocat se nomme Wolfram Nahrath.

Un catholique peut-il manger halal ?

En attendant l’extension de cette réflexion à la nourriture kasher, voici une petite étude intéressante pour les catholiques :

« La nourriture halal s’étale maintenant sur tous les présentoirs. Impossible d’y échapper. Il faut même vérifier que les steaks hachés choisis ne comportent pas le tampon islamique. Même l’armée parsème ses stocks de rations halal. Quand à l’équipe de France de football, cela fait déjà longtemps que le régime est strictement halal, sans grands résultats semble-t-il. Mais, au fait, un catholique peut-il manger de la nourriture halal ? Peut-il accepter une invitation chez un voisin musulman ? Peut-il acheter de la viande estampillée par les sacrificateurs patentés des mosquées ?
Continuer la lecture de « Un catholique peut-il manger halal ? »

Les non-croyants se suicident plus que les autres

L’étude des chercheurs de l’Institut de médecine sociale et préventive de l’Université de Berne, menée par Matthias Egger, se base sur le recensement de la population mené en 2000, a indiqué l’Université de Berne. Les données de plus de trois millions de personnes âgées de 35 à 94 ans ont été associées aux statistiques des décès jusqu’à fin 2005.

Sur 100’000 habitants sans religion, les scientifiques ont dénombré 39 suicides, rapportent-ils dans le magazine «International Journal of Epidemiology». Sur le même nombre de protestants, ils ont enregistré 29 suicides et 20 chez les catholiques. Continuer la lecture de « Les non-croyants se suicident plus que les autres »

Les gros médias voudraient nous faire croire que le Christianisme n’est qu’une bouffonnerie

… avec la complicité de lamentables curés modernes, progressistes et décadents.

Kiss in devant Notre Dame : SOS homophobie lance un appel à témoin

Les militants sodomites de l’association SOS homophobie ne rêvent que d’une chose, faire condamner les quatres catholiques arrêtés pour avoir défendu Notre Dame de Paris, le 14 février dernier, lors de la provocation du Kiss in (cf article 1 et 2) .

Dans cette optique, l’association s’est portée partie civile en vue du procès qui se déroulera en novembre prochain. But de la manoeuvre : gagner en notoriété et si possible un petit peu d’argent…

Mais seulement voilà, les preuves sont minces et l’avocat des accusés risque fort d’obtenir l’acquittement sans trop de difficultés.

L’ultime solution qui s’offre aux invertis est de faire appel à d’ éventuels témoins qui ne se seraient pas faits connaître auprès de la police. Vous remarquerez que sur l’appel lancé par SOS homophobie, les responsables de l’association invitent des « témoins » à prendre contact auprès… d’eux ! Et non de la police ! C’est toujours mieux de pouvoir donner quelques instructions aux témoins avant le dépôt au commissariat, ça évitera qu’ils puissent refaire les mêmes erreurs que leurs prédécesseurs…

Afin de les aider au mieux nous vous invitons à laisser le témoignage de  votre gratitude pour l’action menée par cette belle association : sos@sos-homophobie.org

source

Thiberville : le recours de l’abbé Michel accepté par Rome

Tremblement de terre dans l’évêché d’Evreux : Mgr Nourrichard, qui annonçait il y a peu que Rome lui avait donné raison, s’inquiète. La plus haute juridiction du Saint Siège, le Tribunal Suprême de la Signature Apostolique, a donné droit à M. l’Abbé Francis Michel, curé de Thiberville, d’exposer sur le fond, ses réclamations, en acceptant le recours qu’il avait présenté.

Contrairement aux affirmations publiques de Mgr Nourrichard, qui estimait donc avoir raison, aucune décision définitive n’a été rendue par les autorités romaines, actuellement saisies de plusieurs autres réclamations. Rome avait donné tort à l’abbé Michel sur des problèmes de formes, mais pas sur des problèmes de fond. L’évêque d’Evreux peut donc remballer sa menace de suspension.

Source