Les « décodeurs » du Monde fact-checkent un site parodique

Les « experts » du torche-cul Le Monde, censés vérifier et décrypter les fausses informations (fakes news) diffusées par l’extrême drouaaaaate, ont « décodé » un article de Nordpresse, un site parodique équivalent au Gorafi… Et ce sont les mêmes qui donnent des leçons de vérification de sources…

La finale de la Coupe du monde de football aura été l’occasion de voir apparaître de nombreuses rumeurs et photos manipulées qui, de fils Twitter en pages Facebook, ont été abondamment relayées. Tour d’horizon des intox ayant vu le jour sur les réseaux sociaux au lendemain de la victoire de la France.

Les « 89 morts » et les photos de Nordpresse

Le site parodique Nordpresse — équivalent belge du Gorafi français — n’a pas perdu de temps. Dès le lendemain de la victoire de la France contre la Croatie, l’article est partagé près de 15 000 fois sur les réseaux sociaux : « Bilan meurtrier à Paris : 89 morts, 13 000 voitures brûlées, 123 tués légers », annonce le titre, accompagné d’une image d’incendie en milieu urbain. Si nombre d’utilisateurs le partagent au second degré, une partie prend « l’information » au sérieux.

03

Dans ses mentions légales, le site Nordpresse prévient que « certaines informations présentes sur ce site sont satiriques et/ou parodiques ». En l’occurrence, aucun mort n’a été à déplorer dans la capitale — et le chiffre des 13 000 voitures brûlées est totalement inventé.

Au-delà des faits mensongers présentés dans le titre, l’article est composé d’une série d’images censées illustrer les débordements consécutifs à la finale. Mais la plupart d’entre elles ont été sorties de leur contexte.

02
(…)

Le Monde

01

Source : FDS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.