Facebook a déposé un brevet pour activer le micro de votre mobile à distance

Ce 14 juin 2018, un inquiétant brevet déposé par Facebook a fait son apparition sur le net. Comme le rapporte le média britannique Metro, le brevet décrit une technologie capable d’activer à distance le micro des smartphones des utilisateurs du réseau social. Cette technologie permet au micro d’entendre des sons imperceptibles, « des signaux » explique le brevet, par l’oreille humaine, diffusés par le biais de publicités ( sur votre TV, votre tablette, votre smartphone…).

Une fois que le micro de votre smartphone serait parvenu à capter ces sons inaudibles, il passerait automatiquement en mode « enregistrement » pour s’emparer de vos réactions (ou « bruit ambiant » décrit le brevet). Avez-vous apprécié la publicité ? Avez-vous soupiré lors de sa diffusion ? L’avez-vous commentée avec votre entourage ?

Le fichier audio récolté serait ensuite transmis sur les serveurs de l’entreprise pour être analysé par des experts. Cette technologie pourrait permettre à Facebook de récolter de précieuses informations pour les annonceurs publicitaires et d’optimiser les publicités ciblées qui apparaîtront sur votre fil d’actualité.

Contacté par nos confrères de Mashable, Facebook a promis que «  la technologie contenue dans ce brevet n’a été incluse dans aucun de nos produits et ne le sera jamais. C’est une pratique courante de déposer des brevets pour se protéger d’autres entreprises » a assuré Allen Lo, vice président de Facebook.

Source : Phonandroid

2 commentaires concernant l'article “Facebook a déposé un brevet pour activer le micro de votre mobile à distance”

  1. Vendez vos smartphones, et n’achetez surtout pas d’enceinte connectée, « Big Brother » vous voit et vous écoute… J’ai l’immense privilège de n’être sur aucun réseau « social » et de ne posséder qu’un téléphone qui ne fait… que téléphoner…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.