Affaire du portrait de Pétain : un commando de la « Mémoire » tague la mairie récalcitrante

Il semble que certains esprits faibles, trop perméables aux discours de haine de la Licra, se soient organisés en commando de la « Vengeance  » pour punir cette petite mairie du Calvados qui n’avait pas obtempéré au diktat de l’organisation sioniste.

« Mort aux collabos », « Pétain = P… », « Honte ». Ces trois inscriptions ont été taguées durant la nuit du 20 au 21 mars dernier sur la façade de la mairie de Gonneville-sur-Mer. C’est dans cette mairie que le maire avait refusé de décrocher le portrait de Philippe Pétain figurant parmi ceux des présidents de l’Etat français. Nous en avions parlé ici et ici.

Gageons que l’association qui a visiblement incité à troubler l’ordre publique ne sera jamais inquiétée… Qu’on se le dise : la LICRA a tous les droits !

Source

4 commentaires concernant l'article “Affaire du portrait de Pétain : un commando de la « Mémoire » tague la mairie récalcitrante”

  1. Vivement qu’un parti de droite national arrive au pouvoir, et mette à bas toutes ces puissances lobbyiste . Y’en à marre!

  2. En effet, je savais que la LICRA et cie étaient assez répressive niveau liberté d’expression, mais là ça devient du grand n’importe quoi.
    Exiger une telle chose, non mais stop là! Et non pas parce que Pétain était un homme comme les autres au final a dû faire une décision que bien d’autres auraient eu la lâcheté de faire, mais parce que cette requête de la LICRA relève d’une atteinte à la démocratie, voire même à la liberté d’expression.

  3. LICRA !!! vous avez dit LICRA ??? comme c’est LICRA….
    C’est quoi ça ??? C’est qui ça ???
    Avec eux (et d’autres) plus le droit de dire ce que l’on veut…Pauvre France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.