Le Maire d’un petit village refuse le diktat sioniste

Monsieur Bernard Hoyé, maire de Gonneville-sur-Mer (Calvados), refuse de retirer un portrait du maréchal Pétain affiché de la salle des mariages de l’hôtel de ville, malgré les multiples pressions de la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) :
« Pétain apparaît dans une galerie de portraits des chefs de l’Etat français, qu’il soit controversé ou pas, je ne suis pas historien, je n’ai pas à prendre partie, contrairement à la Licra qui n’est pas objective ».

Face à la fermeté de l’élu, le secrétaire général de la Licra, Richard Séréro, est allé pleurnicher chez le Préfet du Calvados : « Nous venons d’écrire au préfet pour qu’il mette fin à ce trouble à l’ordre public ».

Le portrait étant présent depuis des décennies à la mairie, le Préfet va-t-il écouter le bon sens d’un élu local ou l’hystérie  haineuse d’un lobby communautaire et ultra-minoritaire?

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.