80 km/h : une forme de racket au détriment de la Sécurité

Intéressants propos de l’avocat Eric de Caumont : « Le 80 km/h est une forme de racket au détriment de la sécurité des automobilistes. Le gouvernement s’attend l’an prochain à une rentrée de 230 millions découlant de cette mesure.
Je redoute que ce soit une des premières mesures qui augmente la mortalité. Beaucoup de conducteurs vont connaître le Salaire de la Peur. La privatisation des voitures #radars simultanée n’est certainement pas une coïncidence. »


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

5 commentaires concernant l'article “80 km/h : une forme de racket au détriment de la Sécurité”

  1. c’est bien simple: avant même que l’impopularité de cette mesure, qui s’ajoute au nouveau contrôle technique, ne soit récupérée par le FN, je peux vous assurer que cela va se payer aux prochaines élections.
    Je n’ai aucune affinité pour l’extrême droite mais ils auront le droit à mon vote en guise de protestation, même si je sais que cela ne sert à rien puisque nous ne sommes pas en démocratie.

  2. Arf ! vous pensez vraiment que les gens vont voter FN ? Le Peuple Français est complément abruti.Comme à chaque fois, il votera comme on lui dira de voter.Et de toute façon, il faut être stupide pour croire que le changement passera par les Urnes dans la mesure ou c’est une Illusion instituée par la Franc-Maçonnerie pour faire accroire au Peuple qu’il a le contrôle.

  3. Armons-nous de sacs poubelles pour aller recouvrir les machines à spolier les automobilistes ! Ne cèdons pas à cette grosse arnaque de magouilleurs !

  4. On apprend hier qu’il y a quatre fois plus de morts dans les accidents domestiques…

    Par ailleurs l’honneteté voudrait que le chiffre des morts soit rapporté au nombre de vehicules en circulation; on aurait peut-être la surprise de voir que le ratio morts/ vehicules est en baisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.