Télé : une nouvelle série s’en prend à l’Eglise catholique

Décidément, ils ne s’arrêtent plus ! Après le téléfilm « Inquisitio », produit par France 2 et historiquement mensonger, puis « Borgia » , Canal + récidive avec « Ainsi soient-ils ». La diffusion de cet étron de 8 x 52 minutes commence le 11 octobre prochain. Yahoo news présente ainsi cette série : « Elle met en scène cinq futurs prêtres partagés entre leurs idéaux de jeunesse et la rigueur de leur engagement, et confrontés aux réalités d’un monde extérieur plus complexe qu’il n’est écrit dans la Bible. »
Concrètement, la série va insister sur les « tentations auxquelles sont confrontées les 5 jeunes séminaristes de la série : l’argent, la violence et le sexe. » Quelle programme ! Quatre affiches sont sorties pour annoncer ce navet, et illustrent parfaitement l’esprit de la production :

La Luxure
La violence
L'argent

Voici la bande annonce qui présage un film absolument écœurant :


Une fois de plus le modèle de vie vertueux proposé par l’Église catholique va être souillé. Les intransigeants relèvent les noms des dégénérés mêlés à cet immondice ; l’origine des protagonistes ne surprendra que les plus naïfs :

Créateurs : David Elkaïm, Bruno Nahon
Scénario : David Elkaïm, Vincent Poymiro
Avec : Samuel Jouy, Julien Bouanich …
Production : Zadig Productions, Arte France

Président du Comité consultatif des programmes d’ARTE : Françoise Benhamou
Président du Conseil de surveillance d’ARTE : Bernard Henri Lévy
Producteurs associés de ZADIG Productions : Bruno Nahon, Paul Rozenberg, Caroline Nataf, Florian Lobstein …

Petite parodie des affiches :

19 commentaires concernant l'article “Télé : une nouvelle série s’en prend à l’Eglise catholique”

  1. Toutes ces séries qui crachent sur la religion commence sérieusement à m’énerver. Ces ordures méritent une petite correction maison.

  2. Que ces messieurs, si mal intentionnés, fassent la même chose avec Mohamet et l’islam. Et on verra s’ils sont aussi provocateurs. De plus ne comptons pas sur nos chers évêques pour défendre la religion. ils sont préts à défendre toutes les religions… sauf la leur!

  3. Sur fesse Bouc, circule une affiche de votre Christ en Hippy fumant un pétard….et, réalisant la promo de la Drogue

    Comme vous êtes dans le Déni de Réalité sur l’origine de votre religion juive, je vous envoie cette infos uniquement par mémoire au séjour très formateur fait dans un pensionnat de jésuite…

    Aidez vous, le Seigneur vous aideras, trouvez cette affiche

  4. Je ne sais pas qui a fait cette parodie, mais elle me fait bien plier en deux, c’est tellement ça.
    N’empêche, ça fait déja un moment qu’ils passent à la vitesse grand V, en effet pour eux il n’y a plus que des larves écervellées à tenir devant ces diaboliques écrans.
    Je pense que si leurs tentatives de manipulations sont de plus en plus mauvaises et grossières, (bien qu’elles l’aient toujours été) c’est juste pour nous les montrer à des gens comme nous (disons éclairés sur leurs agissements), nous montrer leurs horreurs pour nous dégouter encore plus que le possible.

    PS: L’on peut de nouveau commenter les articles, ou est-ce seulement cet article ? Parceque le bloquage de commentaire est vraiment dommage, le site y perd énormément d’intérêt.

    [Bonjour, uniquement quelques articles. La modération prend trop de temps…]

  5. De la prt d’une chain e pro Talmud et procoran, qui passe son temps à faire du révisionisme sur les génocides Vendéens, Serbes et Arméniens entre deux films de cul (vaguement enrobés sous un emballage « informatif »), on s’étonne de pouvoir encore s’étonner.

    En revanche, après le film de cul sus-nommé, vous aurez droit à votre rappel larmoyant shoatesque.

  6. Je boycotterai ,bien sur , ce torrent de vomi injurieux envers les cathos ,en refusant de regarder ce programme, c’est le minimum syndical à faire .

    Sinon j’espère que des militants feront de la castagne contre cette chaine télé subventionée par les cathos contre leur gré !
    Poeter plainte et pourquoi pas déferler des millers de courriers et courriels pour exiger l’interdiction de ce programme me semble parfaitement raisonnable .A qui, comment , euh , faudrait demander ça à ceux qui savent y faire là-dessus (Renouveau Francais ? )
    L’Etat est responsable et coupable en laissant faire ce genre de propagande anti-catho , alors que jamais ni l’Etat ni Arté n’oserait bien sur offenser ainsi la moindre synagogue ou mosquée !
    Cette constante haine anti-catho ,subventionnée, doit impérativrment cesser car ce genre de propagande n’est pas faite pour informer ni inciter le respect du à une religion millénaire .
    C’est fait pour salir, se gausser et inciter à la haine anti-chrétiens !

  7. Le site « Les intransigeants » donne quelques renseignements sur les producteurs de ce nouveau brûlot antichrétien :

    Créateurs : David Elkaïm, Bruno Nahon

    Scénario : David Elkaïm, Vincent Poymiro

    Avec : Samuel Jouy, Julien Bouanich …

    Production : Zadig Productions, Arte France

    Président du Comité consultatif des programmes d’ARTE : Françoise Benhamou

    Président du Conseil de surveillance d’ARTE : Bernard Henri Lévy

    Producteurs associés de ZADIG Productions : Bruno Nahon, Paul Rozenberg, Caroline Nataf, Florian Lobstein …

  8. Merci à Bédidonk pour cette liste de noms sur ceux qui participent directement à l’incitation à la haine anti-catho !

    Est-ce un hazard ou un complot que tous ces noms soient juifs , et prouvant clairement qui sont ceux qui controlent la propagande merdiatique subventionnée à la télé !

  9. Pourquoi z’ont pas mis la chanson de la vilaine fermière « ainsi sois-je » ? J’aime bien les signes maçonniques des 2 mains du prêtre tenant le missel et avec la main féminine… ZOG demeure demeuré !

  10. Ben Déjà, « Président du Conseil de surveillance d’ARTE : Bernard Henri Lévy ».

    Tout de suite c’est signé, emballé, téléphoné, prêt à chier.
    On va l’avoir cette guerre ethnique, on va l’avoir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.