Les Européens critiques envers le gouvernement US fichés

Le service secret américain SDU (Surveillance Detection Unit), jusqu’à présent pratiquement inconnu du public, poursuit et photographie des Européens qui se montrent critiques envers le gouvernement américain.

Des documents publiés montrent que rien qu’en Norvège, par exemple, plus de 2000 personnes ont été visées par la SDU. Les données sont traitées et classifiées à Washington dans le système Simas (Security Incident Management Analysis System), la banque de données de l’anti-terrorisme américain. Les documents de WikiLeaks montrent que des unités de la SDU sont stationnées et actives en permanence aussi en Autriche, en Suisse et en Allemagne. Berlin a hâtivement déclaré qu’elle n’avait aucune information concernant des activités de la SDU. Il semble qu’à Londres des agents secrets anglais insatisfaits soient prêts à adhérer à la SDU. « Le gouvernement a réduit nos moyens, nous ne pouvons plus travailler efficacement. Il semble que les Américains, eux, n’aient pas de soucis d’argent. » Selon certaines rumeurs des centaines de collaborateurs des services secrets anglais seraient révoltés et prêts à changer de côté.

Source: Vertraulicher Schweizer Briefdu 30/12/10 via Mecanopolis

D’un lecteur, en Egypte.

[Assouan, d’Egypte pour Contre-Info]

Les tensions demeurent vives entre coptes et musulmans au Caire et dans les autres villes d’Egypte. L’armée et la police de Moubarak sont déployées en nombre aux abords des différents lieux de culte. Jeudi, pour le Noël copte, les rues ont été bouclées tôt dans l’après-midi pour éviter tout incident. Des blindés sont mobilisés autour des principales mosquées de la ville et des périmètres de sécurité établis autour des églises coptes.
Si les deux communautés cohabitent plutôt pacifiquement, toutes deux ne voient qu’une main étrangère dans cet attentat sanglant  (
le Progrès égyptien du 05/01/2011).
Le patriarche du Caire Chenouda III appelle ses fidèles au calme, dans un oecumenisme dégoulinant et faisant fi de la relative discrimination dans laquelle évolue pourtant sa communauté.
Cette main étrangère, ayant pour but de déstabiliser le pays et encore un peu plus toute cette région du Moyen-Orient pour la faire basculer dans « l’axe du mal », parait toute désignée malgré les non-dits des médias locaux et des autochtones.
Continuer la lecture de « D’un lecteur, en Egypte. »

« Il y a de la place pour la diversité culturelle. Mais pas dans un seul pays. »

« Il y a de la place pour la diversité culturelle. Mais pas dans un seul pays. Une tour de Babel n’a pas de culture. Quelqu’un ne peut pas être chrétien un jour, païen le suivant et musulman le jour d’après. Un pot pourri de valeurs culturelles et religieuses ne fournit aucun socle de lois, sauf la force brutale des temps pré-chrétiens. » – Paul Craig Roberts, 24 décembre 2009.

Paul Craig Roberts est un économiste et ancien secrétaire d’Etat sous l’administration Reagan. Il se démarque des autres commentateurs politiques américains par son refus de la guerre en Irak en 2003, son scepticisme quant aux attentats du 11 septembre 2001, sa vigilance vis à vis d’Israël, des néoconservateurs ou encore de l’attitude des Etats-Unis pendant l’invasion de l’Ossétie du Sud par les forces géorgiennes puis russes.

Sarkozy, « le président le plus pro-américain depuis la Seconde Guerre mondiale »

C’est ainsi que la diplomatie américaine considère à juste titre le président « français ». Nous l’apprenons au travers des télégrammes révélés par le site Wikileaks.

« Les diplomates américains présentent dans leurs télégrammes Nicolas Sarkozy comme le président français « le plus pro-américain depuis la Seconde Guerre mondiale », dont ils saluent « le libéralisme, l’atlantisme et le communautarisme ».
Ils précisent que Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur de Jacques Chirac, avait déclaré dès le 1er août 2005 aux Américains qu’il serait candidat à la présidentielle de 2007, seize mois avant qu’il ne l’annonce au peuple français.

Après l’élection de ce candidat « instinctivement pro-américain et pro-israélien » à l’Elysée, l’ambassade note que « l’héritage juif de Sarkozy et son affinité pour Israël sont célèbres ». »

Source

Les télégrammes utilisés concernés :
Continuer la lecture de « Sarkozy, « le président le plus pro-américain depuis la Seconde Guerre mondiale » »

Document exceptionnel : la stratégie de l’ambassade américaine en France vis-à-vis des immigrés.

Vous avez sûrement entendu parler du site d’informations confidentielles Wikileaks qui vient de divulguer de nombreux documents secrets liés principalement à l’action internationale des Etats-Unis.
L’un deux nous en dit beaucoup sur la stratégie de la diplomatie yankee vis-à-vis des populations immigrées en France. On savait qu’une opération de séduction et de mise en valeur des « élites » des banlieues immigrées avait cours, depuis Washington.
Mais l’ambassadeur des Etats-Unis lui-même en explique le but et le plan, principalement par le biais du métissage et de la soi-disant « discrimination positive ».
Extrait : « Notre but est de motiver la population française à tous niveaux à augmenter ses efforts en vue d’atteindre ses propres idéaux égalitaires, et donc de promouvoir les intérêts nationaux américains. »

Ambassade américaine de Paris / Stratégie d’engagement pour les minorités
C O N F I D E N T I A L SECTION 01 OF 04 PARIS 000058
Continuer la lecture de « Document exceptionnel : la stratégie de l’ambassade américaine en France vis-à-vis des immigrés. »

Les Etats-Unis auraient promis 50 milliards de dollars aux chefs de l’opposition iranienne pour renverser Mahmoud Ahmadinejad

L’organisme iranien chargé de surveiller les élections accuse Washington d’avoir versé un milliard de dollars aux chefs de l’opposition et de leur avoir promis 50 autres milliards pour renverser le régime islamique, rapporte mercredi l’agence Ilna.

D’après le chef du Conseil des gardiens de la Constitution, l’ayatollah Ahmad Jannati, Washington aurait versé un milliard de dollars aux « meneurs de la sédition » lors des violentes manifestations qui ont suivi la réélection controversée du président Mahmoud Ahmadinejad en juin 2009. Continuer la lecture de « Les Etats-Unis auraient promis 50 milliards de dollars aux chefs de l’opposition iranienne pour renverser Mahmoud Ahmadinejad »

Une armada de navires américains et israéliens vers l’Iran ?

Douze navires de guerre américains et israéliens, dont deux porte-avions, ont franchi le Canal de Suez vendredi et se dirigent vers la mer Rouge, itinéraire le plus direct vers le golfe Persique depuis la méditerranée. L’objectif serait d’acheminer des troupes, des munitions et des véhicules blindés, dans cadre d’ultimes préparatifs avant d’engager un conflit militaire avec l’Iran. Continuer la lecture de « Une armada de navires américains et israéliens vers l’Iran ? »

Affaire de pédophilie: l’administration Obama défend le droit international

L’administration Obama a demandé à la Cour suprême de confirmer que le Vatican disposait de l’immunité dans une affaire de pédophilie aux Etats-Unis et que ses hauts responsables, y compris le Pape, ne pouvaient être interrogés, selon un document dont l’AFP a obtenu copie mardi. La Cour suprême a été saisie en février d’un appel déposé par le Vatican pour contester la décision d’une cour d’appel de lever l’immunité du Saint-Siège dans une affaire de prêtre pédophile dans l’Oregon (ouest des Etats-Unis).
Continuer la lecture de « Affaire de pédophilie: l’administration Obama défend le droit international »

Après l’Europe, l’Amérique du sud?

Lundi, le chef du gouvernement socialiste espagnol José Luis Rodriguez Zapatero a appelé les pays sud-américains à former une « union latino-américaine » similaire à celle de l’Union européenne.

« Je serais grandement en faveur d’une union latino-américaine, ce serait un grand projet », a expliqué Zapatero à l’occasion d’une conférence de presse dans le cadre du sommet Europe-Amérique latine-Caraïbes qui se tient à Madrid. Le chef d’État espagnol a également expliqué que l’union des pays européens avait été bénéfique pour leur économie.
Continuer la lecture de « Après l’Europe, l’Amérique du sud? »

Terrorisme judiciaire du lobby gay aux USA

Une lycéenne lesbienne, Constance McMillen, a  mis en demeure son lycée du Mississipi de l’autoriser à se rendre au bal traditionnel de fin d’année en compagnie de sa petite amie, vêtue d’un smocking.

Le bal de fin d’année est une institution aux Etats-Unis. On ne peut s’y rendre qu’en couple, robes de soirée et smockings y sont de rigueur…

La demande provocatrice fut refusée mais l’administration du lycée dû se résoudre à annuler le bal de peur d’être traînée devant les tribunaux pour homophobie.

Peine perdue, avec l’aide de la HALDE locale (l’American Civil Liberties Union), Constance McMillen a porté plainte auprès de la Cour Fédérale pour faire condamner son école et l’obliger à organiser le bal où elle pourra s’afficher devant tous avec sa petite copine travestie!

Source

Rêve américain

A Seattle (E-U), cinq jeunes noirs ont battu à mort un blanc âgé de 53 ans.
Edward McMichael fut jeté à terre et roué de coups de pied alors qu’il était recroquevillé. Les cinq voyous l’ont laissé pour mort, et il est décédé un peu plus tard des suites de ses blessures.

La seule motivation des agresseurs semblent être d’ordre racial. La même nuit, ils avaient commis deux autres attaques vicieuses, non mortelles, sur des adolescents.
Etant donné leur jeune âge (15 ans), on peut penser qu’ils se feront simplement taper sur les doigts et feront bien pire plus tard.

Si les races avaient été inversées, ce serait le plus gros titre d’actualité d’Amérique. Ici, il ne s’agit que d’une couverture locale et mineure. Les médias de Seattle censurent même le fait que les voyous étaient des Noirs et les informations sur les autres victimes ne sont pas détaillées. Si on avait la situation inverse, chaque article commencerait par mentionner les races des agresseurs et des victimes.
Un peu comme en France, en fait.
Source