30 commentaires concernant l'article “Sondage le Figaro : « Comprenez-vous les manifestants du Théâtre de la Ville ? »”

  1. J’ai voté et bien voté moi aussi !

    ====================

    Je vous partage ce superbe commentaire trouvé sous ce sondage:

    Antonin de Pari

    Hier soir, je suis passé en rentrant à pied chez moi près du théâtre de la Ville, au Châtelet, où se donne cette pièce très controversée, insultante pour les chrétiens et financée avec les deniers publics. C’est quand même le comble que nos impôts servent à outrager le Christ! Qu’y ai-je vu? Le théâtre encerclé et protégé par dix cars de CRS (le même car qui en début de semaine a roulé sur la jambe d’un jeune militant de l’Action Française, menotté et couché à terre, qui venait d’être interpelé par la Police pour avoir perturbé la pièce?…). De l’autre côté, sur la place, plusieurs dizaines de jeunes catholiques (150 à 20h à la louche, 300 selon certains blogs), chantant des Ave, enchaînant des cantiques, scandant quelques slogans que la presse accréditée aurait qualifiés de particulièrement agressifs et fanatiques (« Christ outragé, Chrétiens humiliés, assez, assez… »), tout cela dans une très bonne ambiance. Ce petit groupe était tout de même encerclé par un cordon de policiers en civil (un flic tous les mètres), sous l’oeil de CRS déguisés en tortues Ninja. Le spectacle était absolument grotesque tant la disproportion des moyens mis en oeuvre était flagrante!
    Tout cela pour qu’une bande de bobos psychanalysés (qui confondent souvent le Dieu de Miséricorde avec leur Surmoi, avide de régler leurs comptes avec le premier à défaut d’intégrer le second) puisse aller voir en paix un vieillard en couche culotte, repeignant la scène des ses déjections et vomissant verbalement sa haine de la vie et sa rancœur contre Dieu, tout cela devant une reproduction grand format d’un visage du Christ sur lequel des enfants jetteront des grenades et qui se retrouvera à la fin recouvert d’un liquide douteux!…
    Quand on pense à ce que le christianisme a apporté à la culture (les architectures romanes, gothiques, baroques… le miserere d’Allegri, le requiem de Mozart, la symphonie pour orgue de Saint-Saens … Fra Angelico, le Greco, Rembrandt…)! il faut que nous soyons tombés bien bas en quelques décennies de haine systématique de Dieu et du Christianisme pour en arriver là et n’avoir plus qu’à proposer une telle vulgarité, laideur et grossièreté: produire de la merde au sens propre et figuré.
    Par ailleurs, outrager le Christ de la sorte, est-ce vraiment le message adéquat à donner en Occident à l’heure où les chrétiens sont les plus persécutés dans le monde et où beacoup vivent leur Foi au péril de leur vie? Que penseraient de cette pièce les coptes harcelés par l’Armée en Egypte? Que penseraient les chrétiens d’Irak massacrés dans leur pays? Que penserait la jeune Asia Bibi, en prison depuis des mois, condamnée à mort, pour un supposé blasphème contre Mahomet?… Et dire qu’il y a des journalistes de mauvaise foi pour mettre sur le même plan le « fanatisme » de ces chrétiens qui prient et celui des terroristes qui tuent des chrétiens?! Que « Le Monde », dont l’actionnaire Pierre Bergé est un mécène de cet odieux spectacle, dirige le concert passe encore; que « La Croix » se joigne au choeur des loups, vue sa haine de tout ce qui sent un peu le « tradi », cela se comprend; que « Le Figaro » nous joue le couplet des « activistes fondamentalistes », c’est décevant!!! Vous allez finir par perdre vos lecteurs, comme la droite parlementaire va perdre son électorat…

    ===================
    MERCI pour ce merveilleux commentaire.

  2. C’est bien de parler de l’héritage du Christianisme dans notre culture mais tu oublies notre héritage antique et protohistorique qui est aussi riche.Il n’y a rien de blasphématoire dans cette pièce surtout si vous prenez le temps de lire les commentaires du metteur en scène ce qu’il a voulu exprimer c’est là le soucis ,aujourd’hui dès que l’on parle de dieu le gens commencent à se sentir attaqués alors qu’il n’y a pas d’attaque dans cette pièce et qu’au contraire la morale de la pièce c’est que la vie est bien difficile sans Dieu.

  3. Une bonne partie de la population commence à comprendre que nous ne sommes pas devenus nationalistes ou/et traditionalistes par simple loisir et que nos constats relèvent de faits authentiques et particulièrement dramatiques, autant pour la communauté nationale que pour les individus qui la compose. Que les vrais salopards sont les socialistes, il faut le crier haut et fort, dénonçons leurs incohérences sans relâche !

    Il n’est nullement question de violence, mais de colère légitime. Et que avant de combattre pour nos intérêts, nous nous engageons pour le bien commun. Notre combat est un combat noble et respectable car seul l’Amour guide nos pas.

  4. @Azerty

    Modérateur, je suis conscient que mon message est quelque peu hors sujet. Mais, Azerty, aurais-tu des nouvelles du fondateur du PJ. Je me suis fais mettre dehors avec perte et fracas de « propagande info » alors que j’intervenais sur des sujets très périphériques.

  5. @Azénor.
    La vie est bien difficile sans Dieu.
    L’ont bien compris:
    – les révolutionnaires français qui ont remplacé le culte de Dieu (la superstition….) par le culte de l’être suprême….
    Qu’est ce qu’set y?
    – les révolutionnaires (?) arabes qui plébiscitent les islamistes,
    – les révolutionnaires lybiens, libérés par l’Otan (!) qui vont installer la charia.
    Eux, au moins, ne se chient pas dessus.
    La vie serait probablement plus facile sans Azénors.

  6. En image de fond, sur mon PC, il y a une scène de « Dieu seul le sait » où l’on voit Deborah Kerr, douce, belle, dans son habit immaculé de religieuse, qui soutient Robert Mitchum, excellent dans son rôle de marine complètement étranger à la religion, et dont on sent bien que la préoccupation, la seule, n’était pas comment il allait bien pouvoir la polluer et par quels orifices.
    Même les ricains, même les ricains ne se chient pas dessus.

  7. Azénor nous dit: « La pièce nous dit qu’il est bien difficile de vivre sans Dieu! »
    L’ont bien compris, avant lui, et sans matières fécales:
    – les révolutionnaires français, avec l’invention du culte de l’être suprême,
    – les révolutionnaires tunisiens avec le triomphe électoral des islamistes,
    – les libérés libyens qui entendent instaurer la charia.

  8. On est vraiment des abrutis fanatiques et tout et tout.
    On n’a pas compris le message!
    C’est parce qu’on est cons et aliénés.
    J’ai honte.
    Merci, Azénor, d’avoir pris la peine de m’ouvrir les yeux.
    Je te baise les pieds, tout nouveau messie.

  9. Enfin, fais gaffe quand même.
    Je tends la joue gauche, certes, mais mon pied de fusco a des velléités d’indépendance incontrôlables.

  10. Je n’ai pas dit que vous êtes idiot ce n’est pas toujours simple de percevoir les propos d’un scénariste d’un metteur en scène qui créer des pièces de théâtre contemporaine mais ça l’est d’autant plus diffcile quand on n’a pas vu le spectacle et que l’on a juste des extraits de provocation de cette pièce qui ne sont pas remplacés dans le contexte. Le soucis c’est que vous vous basé sur des extraits,le mieux pour critiquer et comprendre la pièce serait d’aller la voir et à partir de ce moment vous pourrez dire oui c’est scatophile je n’aime pas,où je trouve ça un peu insultant.De plus je ne vous ai jamais insulté (donc la vive serai mieux sans Azénor n’est pas top).Je respecte la culture chrétienne ,notre patrimoine mais aujourd’hui la france est un pays laïc donc les gens peuvent s’exprimer,il y a la liberté d’expression.Je trouve au contraire dégradant pour les chrétiens et les protestants(je suis protestante) que vous osez interrompre une pièce avec des bombes lacrimo etc.Vous faites quand même honte au autre chrétiens qui eux respectent quand même la liberté d’expression et artistique et il y en a beaucoup.

  11. @woah

    J’ai eu des nouvelles du PJ @ france.eternelle.over-blog.com ou la comprendrelencule.com. Le fondateur se serait mis au vert quelques temps, mais je n’ai rien de concret. Pour propagande.info j’ai remarqué que le fait religieux se cantonne souvent aux dégâts causés par le judaïsme talmudique, mais essaye encore car:

    « Demandez et l’on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l’on vous ouvrira. » (M 7;7)

    😉

  12. @OFMAR

    Vous oubliez les révolutionnaires de 1917 avec leur société chronologiquement dépressive dans laquelle tous ceux qui n’étaient pas enfermés au Goulag l’étaient dans l’alcoolisme.

  13. Enfin voilà une bonne nouvelle ; nos concitoyens n’ont pas perdu tout sens rationnel : Les excréments n’ont sont pas une oeuvre d’art et les jeter à la figure de quelqu’un une insulte extrêmement violente.

  14. Merci Azenor pour l’explication sur les intentions de l’auteur. Ha ben si son but était de montrer que « la vie est bien difficile sans Dieu », tout devient clair. Et le lancer de m*rde sur le portrait du Christ, c’est pour montrer l’intimité qu’il existe entre Jésus et ses frères? Il faut voir ce qu’en dit Castellucci. C’est lui qui a fait la pièce, tout ce qu’il dira est certainement vrai!
    Je pensais pas qu’on pouvait être aussi naïf, croire Castellucci alors qu’il essaye juste de justifier son blasphème. S’il a bien sorti un truc pareil, il doit être vraiment stupide, mais aussi très bon manipulateur. Arriver à faire croire à l’Eglise que jeter de la m*rde sur le portrait du Christ ce n’est pas un blasphème, il faut le faire! Enfin, ça prouve que cette Eglise ne vaut plus rien… merci Vatican II.

    « Vous faites quand même honte au autre chrétiens qui eux respectent quand même la liberté d’expression et artistique » … Encore quelqu’un qui sort qu’on empêche la liberté d’expression alors qu’elle n’existe même pas! Vous ne comprenez rien et vous ne cherchez même pas à comprendre. C’est décevant de voir à quel point vous pouvez gober tout ce qui est dit pour justifier cette pièce sans même utiliser votre esprit critique pour séparer le vrai du faux. Vous trouvez normal qu’on paye une pièce blasphématoire (oui oui, blasphématoire! réfléchissez un peu, Castellucci ne va pas dire que sa pièce est dégradante pour la religion chrétienne, ce serait contre-productif) et que l’on fasse subir une telle répression aux chrétiens qui sont venus protester sans violence? C’est qui la victime dans l’histoire? Est-ce qu’on empêche vraiment la liberté d’expression de ce Castellucci en protestant contre ses inepties, ou est-ce les manifestants qui subissent cette privation de liberté d’expression à coup de CRS et de garde à vue?

    Et franchement, pourquoi le fait de voir seulement certains extraits ne suffirait pas à qualifier cette pièce de blasphématoire? Est-il possible de se rattraper après avoir ch*é sur scène et avoir lancé de la m*rde sur le portrait de Jésus? Qu’est-ce qui pourrait faire que cette pièce ne soit finalement pas un blasphème?
    Vous voyez que ces extraits sont largement suffisants…

  15. Mon commentaire n’a pas été publié.
    je me suis fait censuré pour avoir dit une vérité.
    Pourtant mon com n’avait rien de contraire à la loi.
    Sur ce coup là,j’ai du mal à comprendre…

    [comprenez que vos commentaires ne sont pas publiés avant relecture. Certaines fois cela peut prendre plusieurs heures]

  16. Il faudrait éviter de prendre les gens pour des billes en leur faisant croire que déféquer sur une scène serait de l' »art » et que blancer la même matière sur le visage du Christ serait autre chose que de l’AntiChristianisme primaire.

    Nous appelons un chat un chat, point barre.

    Un Chrétien ne respecte pas la « liberté d’expression », surtout ceux qui sont un minimum lucide. Un Chrétien respecte la Voie, la Vérité et la Vie. Ou alors, ce n’est qu’un Chrétien de papier.

    @Azénor

    Vous avez bien mal choisi votre combat.

    Vous devriez vous inquiéter plutôt de cette permanence et de cette intensité, de cette institutionalisation de l’AntiChristianisme en France. Et aussi dénoncer un peu plus les persécutions des Chrétiens dans le monde si humaniste des musulmans. Ce serait d’avantage à sa place.

  17. « Je respecte la culture chrétienne ,notre patrimoine mais aujourd’hui la france est un pays laïc donc les gens peuvent s’exprimer,il y a la liberté d’expression. »

    Azénor, je souhaite que vous soyez un troll, car sinon je pense sincèrement que personne ne peut rien pour vous.
    La liberté d’expression n’existe pas en France; n’existe que la propagande maçonnique et sioniste subventionnée.

  18. Mais il n’y a pas de propagande maçonnique et sioniste c’est juste de vos têtes ça,c’est de la paranoïa.

  19. La plus grande ruse du diable consiste à faire croire qu’il n’existe pas.

    Une petite recension des évenements de 1789 (étudier entreb autres la participation d’un certain Philippe Égalité), de 1917 (rechercher à quelles organisations appartenaient Goutchkov, Kovalevski, Kerenski…et même Oulianov), de 1928-29 au Mexique (savoir un peu qui était Elias Calles) devrait déjà vous permettre de reconnaitre certaines réalités au sujet de la FM. Car notre paranoia est hélas fondée sur pas mal de fosses communes. Bien concrètes.

  20. @ Tchetnik
    La liberté d’expression, qui évidemment exclut les appels au meurtre et aux actes délictueux et criminels de droit commun, c’est la vie.
    Mais elle doit exister pour tout le monde; croyez-moi, c’est la meilleure façon de neutraliser les malfaisants trois points et assimilés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.