Répression : l’ouverture d’un local alternatif lyonnais bloqué par la police

Samedi 28 février, le local associatif « Lyon non conforme » (droite radicale) devait ouvrir ses portes et accueillir une soirée de lancement.

Mais les autorités, sur le qui-vive, débarquent auparavant avec d’importants renforts policiers (et des canons à eau) et au mépris de la loi, interdisent l’accueil du public, qui en sera pour ses frais de déplacement.

Un comportement politique honteux et mû par la haine idéologique, à l’heure de la « liberté d’expression » et où pullulent les mosquées à islam radical que l’Etat ne ferme pas pour des motifs de légalité…

Les autorités et un premier cordon de CRS :

Détails dans le communiqué ci-dessous.

 

Commentaires

commentaires

Les commentaires sont fermés.



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)
Connect!