Piss Christ, les catholiques doivent passer la deuxième vitesse

Après la fermeture temporaire de l’exposition christianophe « Piss Christ » suite à l’action menée par civitas, le site conservateur libéral Nouvelles de France nous informe que la réouverture est prévue pour aujourd’hui. NDF nous apprend également que « des mesures de sécurité ont été prises pour protéger les œuvres ». Puisque les moyens démocratiques n’ont, sans surprise, pas conduit à la fermeture définitive de cette insulte faite à NSJC, nous engageons les patriotes et catholiques avignonnais à réfléchir à une action plus musclée.

Comme certains l’ont fait devant Notre dame de Paris ou Saint Jean de Lyon lors des Kiss in de 2010, les catholiques français doivent se mobiliser, et réagir avec force s’il le faut, pour faire cesser les attaques blasphématoires contre la vraie religion. Alors que juifs et musulmans défendent avec virilité leurs idoles, nous devons sans tarder monter au front et faire comprendre aux ennemies de la foi, que l’on ne s’attaque pas au christianisme sans subir la colère de Dieu et des catholiques français.

7 commentaires concernant l'article “Piss Christ, les catholiques doivent passer la deuxième vitesse”

  1. Tout à fait d’accord avec cet article, A L’ACTION MAINTENANT!

    Contre cet exposition organisée sans doute par des zélotes…

  2. Tout à fait d’accord, l’action pour un Catholique ne consiste pas uniquement à signer des pétitions. Qu’auraient fait nos ancêtres dans une pareille situation?
    Je n’habite pas près d’Avignon mais si quelque chose s’organise je ne serais pas mécontent d’être prévenu.
    Notre Abbé nous a dit dimanche dernier à la messe que le sacrilège était pire que l’homicide!

  3. Vos propos sont, à l’heure actuelle, pour le moins provocateurs… Et pourtant on vous laisse vous exprimer. Vous qui défendez les « vraies choses de ce pays », n’oubliez vous pas un peu vite que la liberté d’expression est un droit inaliénable, que l’on vous doit, mais que vous devez aussi aux autres ?
    Je ne suis pas venu vous agresser, loin de là, mais je ne partage absolument pas vos idées. J’y suis même opposé. Pour autant, l’idée jamais ne me viendrait de venir dégrader des oeuvres dans une église, sous quelques prétextes fallacieux…
    Ce sont vos symboles, vos idéaux et je les respecte en tout point.
    Pourquoi, vraiment je ne comprendrai jamais je crois, pourquoi tant de haine ?

  4. Je propose, au nom de la liberté d’expression, de prendre une affiche de Marie José Roig, de chier dessus et d’exposer cette oeuvre d’art sur la façade du Palais des Papes en l’intitulant « Roig Sheat »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.