Écriture inclusive : « Journées du Matrimoine et du Patrimoine »

Joëlle Morel, une « élite » féministe de notre pays

Joëlle Morel, élue EELV, a proposé de changer le nom des Journées européennes du Patrimoine en « Journées du Matrimoine et du Patrimoine » ». Cette folie est justifiée de la façon suivante :

« L’égalité entre femmes et hommes dans les arts et dans la culture passe par la revalorisation de l’héritage des femmes artistes et intellectuelles d’hier. Notre héritage culturel est composé de notre patrimoine, héritage des pères et de notre matrimoine, héritage des mères. Le matrimoine est constitué de la mémoire des créatrices du passé et de la transmission de leurs œuvres.

En réhabilitant la notion de matrimoine et les femmes qui le composent, nous nous réapproprierons l’héritage culturel qu’on nous vole : autrices, peintres, photographes, chorégraphes… ont toujours créé mais sont invisibilisées dans l’histoire de l’art. Les Journées du Patrimoine, instaurées depuis 1984, sont un moment incontournable de notre calendrier national. Le groupe écologiste souhaite que la ville de Paris s’engage activement dans les Journées du Matrimoine et du Patrimoine. Nous souhaitons que la ville utilise ces journées pour intégrer à notre héritage commun les femmes et leur production. »

 

7 commentaires concernant l'article “Écriture inclusive : « Journées du Matrimoine et du Patrimoine »”

  1. Sur france2, dans l’émission des chiffres et des lettres, on se pâmait devant le mot SERGENTE.
    J’écrivis pour faire remarquer que, dans la Marine, un sergent est un second-maitre.
    Je leur ai demandé s’ils acceptaient alors SECONDE-MAITRESSE au féminin.
    Pas de réponse…

  2. Là, à l’instant, je suis assis…
    Je médite et me demande comment un.e « cerveau.velle » peut-il être tordu.e.s.es.etc.etc… à ce point.
    Qui a ouvert la porte des asiles ????

  3. La Marseillaise, c’est sexiste. Il faudrait changer les paroles :
     » Allons enfants de la Matrie, le jour de gloire… »
    La bêtise des féministes est comme l’univers, sans fin…

  4. La langue française est déjà assez complexe pour bourrer le crâne de nos enfants avec cette nouvelle langue militante.

  5. Il est certain que cette Bécassine, alias la fée carrabosse, peut déambuler le soir tard dans les rues malfamées, il ne lui arrivera rien…

  6. En matière musicale , aurons-nous les cheftaines d’orchestre ? Le féminin des prud’hommes sera-t’il les sages femmes ? Du temps de Molière , on appelait cela les précieuses ridicules . Au vu du portrait de Mme Joëlle Morel, on frise la césure à l’hémistiche .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.