En France comme en Italie : des élus suppriment la croix de leur cimetière !

croix-du-cimetire-au-soleil-couchant-2501e569-08bd-4c24-97fc-eb6d776e63d6

Alors que la grille du cimetière de la ville de Crotone, en Italie, allait être remise en place après réparation, un conseiller de l’opposition a fait remarquer que la Croix qui l’ornait avait disparu. Ce n’était pas un vol mais bien une décision de l’administration pour « ne pas troubler la sensibilité des islamistes et des représentants des religions non chrétiennes ».

 Une décision directement issue d’une laïcité mal comprise conjuguée à une islamisation grandissante qui finit par tuer l’identité de ce pays européen et chrétien.

A noter que le Conseil d’Etat italien avait pourtant récemment rappelé que la Constitution Républicaine, « en assurant les mêmes libertés à tous les cultes religieux ne prescrit pas l’exposition dans les bureaux publics d’un symbole, comme le Crucifix, car faisant partie du patrimoine historique. »

Retour en France, même constat à Brou, une petite commune de 4.000 habitants située dans le Perche et dont une conseillère municipale a décidé la semaine dernière de retirer la croix qui se trouvait au-dessus du portail du nouveau cimetière, construit dans les années 1980. Une décision qui a bien heureusement déclenché une vive polémique.

« C’est vrai, je suis chrétienne, mais également profondément laïque, et je ne comprends pas cette polémique, mais si cela était à refaire, je le referais, je ne regrette rien », a répondu Marie Scheffer-Art, conseillère municipale à l’origine du retrait.

Une preuve de plus, s’il en était besoin, que la laïcité a d’abord pour cible la religion catholique. Rappelons que nos gouvernants prétendent ne pas avoir l’argent pour réparer nos églises mais le trouvent pour construire des mosquées !

Faut-il préciser que les Français sont encore majoritairement chrétiens, au moins de tradition, et que la suppression de leurs signes religieux n’est qu’une attaque contre leur foi mais aussi leur culture et leur identité…

 


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :