De pseudos théologiens catholiques demandent à l’Eglise de reconnaître les faux mariages « gays »

Dans une pétition intitulée «Eglise 2011: un renouveau indispensable», 143 « théologiens » allemands, autrichiens et suisses somment l’Eglise de se conformer à leurs désirs progressistes. Dans la tribune publiée vendredi dans le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, ces pseudos théologiens mais vrais lobbyistes, expliquent vouloir, entre autres, l’acceptation des partenariats homos.

La réthorique est toujours la même : « il ne faut pas que l’Eglise rejette ceux qui partagent amour, fidélité et peines réciproques au sein d’un partenariat de même sexe ou ceux divorcés qui décident de mener une vie responsable au sein d’un nouveau mariage ».

Ces faux catholiques appellent également à la fin du célibat des prêtres, à l’ordination des femmes et réclament la participation des fidèles aux nominations d’évêques et, plus généralement, la fin du «rigorisme moral» de l’Eglise.

Bref, ils veulent changer toutes les règles de l’Eglise… mais pourquoi ne changent-ils pas, eux, d’Eglise ? Pourquoi s’obstiner à se revendiquer catholique quand on n’en partage pas la Foi ?

16 commentaires concernant l'article “De pseudos théologiens catholiques demandent à l’Eglise de reconnaître les faux mariages « gays »”

  1. Parce qu’ils veulent détruire l’Eglise, tout simplement. Terras de chez Golias est inspiré par le démon qui lui dicte de détruire l’Eglise, je ne vois pas d’autre explication.

  2. Les soi-disant « théologiens » ou « homme d’église » qui préfèrent faire la volonté des hommes plutôt que celle de Dieu ont toujours été légion, hélas. Ce n’est pas nouveau. Ce qui peut l’être, c’est le soutien sans pareil dont ils bénéficient de la part des banques et des médias.

    leur discours n,est pas biblique. Il est idéologique.

  3. AUCUNE religion n’accepte le mariage gay. Aucune. Pourquoi demande-t-on seulement à l’église catholique de changer ? Et pourquoi l’Islam ne changerait-elle pas sa position sur l’homosexualité ? Et les Juifs ? Et les bouddhistes ?

  4. Ces cas cliniques souffrent probablement de masochisme psychologique qui peut conduire à un désir d’auto-destruction. En soi ils n’ont peut etre pas pour but véritable de détruire l’eglise car ils n’ont pas la haine de l’Eglise mais ils ont la haine d’eux même et c’est ce qui les conduit a se détruire et a vouloir détruire ce qui les entoure, ce qui les relie à la vie…c’est à dire l’Eglise! Ces hommes quoiqu’on dise ont quand même la foi en Dieu, seulement….seulement ce sont des malades!

  5. que les homos aient du courage et vont manifester dans une mosquée au lieu par lâcheté s’en prendre à l’Eglise

  6. Joséphine va-t’il devoir céder ? Mal placé… pour ce faire ?
    C’est à croire qu’ils n’ont jamais entendu parler de Sodome et Gomorrhe !

    Q’on les envoie paître chez satan …
    S’ils veulent des exorcismes pour guérir de ces possessions; d’accord, mais pas question de légitimer l’acte contre-nature qui est une abomination devant Dieu. Rien ne peut être modifié de la parole du Christ, de ses condamnations, seule la miséricorde de Dieu est infinie pourvu qu’on reconnaisse l’entière vérité du dépôt révélé aussi pécheur soit-on avec regret.

  7. Dieu a fait l’être humain « homme et femme », c’est ainsi que l’homme est à l’image de Dieu, et c’est ainsi que Dieu lui donne de pouvoir procréer. Toute la base du mariage est là. Le mariage civil n’est qu’une copie anti-cléricale, anti-chrétienne et anti-religieuse tout court du mariage tel que Dieu l’a implicitement voulu. Rappelons que l’anti-cléricalisme napoléonien permet toujours au Gouvernement français de mettre en prison un prêtre qui célebrerait un mariage religieux avant le mariage civil. Les lois protègent toutes les diversités socio-culturelles… à l’exclusion des chrétiens que l’on peut attaquer par tous les moyens, y compris en donnant raison au mariage homosexuel.

  8. Alors pour le mariage homosexuel ou pour Dieu… il faut choisir son camp, et arrêter de vouloir tout et son contraire.

    Que des athées ou agnostiques puissent demander le mariage chrétien, c’est simplement une erreur. En effet, ce que les philosophes appellent la « Loi naturelle » – les « écologistes » ne devraient-ils pas s’y intéresser ? – montre qu’un couple stérile de par sa conformation (ne pas confondre avec la stérilité d’une personne) ne peut être voulu dans un univers où le couple ne justifie son existence que par sa fécondité.

    Mais que des croyants en Dieu, qu’ils soient chrétiens, juifs ou musulmans, puissent réclamer le mariage des homosexuels, là c’est autre chose qu’une erreur philosophique : c’est une hérésie.

    DIEU A FAIT L’HOMME, ET IL L’A FAIT HETEROSEXUEL

    Voyons cet étonnant verset : Genèse 1,27 « Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa ». Dans la même phrase, l’homme est évoqué au singulier en tant que genre humain unique à l’image de Dieu, puis au pluriel pour être évoqué en tant qu’existant selon deux sexes. Le fait que le singulier et le pluriel soient utilisés dans une même phrase signifie que la totalité de l’humanité réside dans le masculin et féminin et que cette totalité ne peut être représentée par un seul des deux sexes.

    La phrase affirme même, par deux formules similaires mais croisées, que l’être humain est à l’image de Dieu, et que le fait qu’il soit séparé en deux sexes est secondaire. Mais la phrase veut aussi dire que ce sont ces deux « états » qui font que l’être humain est à l’image de Dieu. Non seulement parce que les richesses propres aux hommes d’une part et propres aux femme d’autre part trouvent leur origine en Dieu qui, possède toutes les richesses, mais surtout parce que l’être humain est plus proche de l’image originelle de Dieu lorsqu’il fait de la dualité homme/femme une image du potentiel de Dieu.

    Car ce n’est pas l’être humain masculin seul ou l’être humain féminin seul qui est à l’image de Dieu. C’est l’être humain global. Dès lors que l’on élimine volontairement l’un des deux sexes, l’image de Dieu en l’homme est fragmentée, elle devient incomplète, et la vie de l’homme n’a plus rien à voir avec le projet de Dieu.

    LE MARIAGE VISE LA PROCREATION

    Genèse 1,27 (suite) : « Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre… ». Depuis quand la sodomie est-elle féconde ??? Qu’on pardonne cet humour un peu « limite », mais sans doute Pierre Dac et Francis Blanche auraient pu dire « Par là je ne féconde pas grand-chose… » je kif . Il suffit d’y penser pour en avoir la nausée !!!

    Tout le monde sait bien quel est l’avis de Dieu sur la question : l’histoire de Sodome serait-elle un compliment pour les pratiques homosexuelles ?

    Un couple artificiel et stérile serait naturel ? On ne peut que rire en constatant que les « écologistes », attachés à protéger la procréation des oiseaux, ne pensent jamais à protéger la procréation de l’homme. Ils vont défendre l’existence de couples artificels qui ne peuvent procréer, et pendent ce temps trouvent que l’avortement est un acte non condamnable (on milite en faveur de l’avortement et de l’euthanasie, mais on fera tout pour sauver un chien de la mort ! Quand contradiction et débilité s’en mêlent…)

    OU EST LA FAUTE ?

    Alors évidemment se pose la question : un homosexuel est-il condamnable en raison de ce qu’il est ? Non. La réponse est claire : c’est non, trois fois non !

    Seuls les actes sont des fautes, non pas les états. Homosexuel, c’est un état, ce n’est pas condamnable. Les pratiques homosexuelles sont des actes, elles sont condamnables.

    ET LA LIBERTE ?

    Elle reste totale ! Chacun est libre de croire ou de ne pas croire ; chacun est même fondamentalement libre de faire soit le mal soit le bien. L’Eglise se contente simplement de prévenir des conséquences selon le cas. Mais qu’on ne demande pas à l’Eglise de renier l’exemple donné par Dieu aux hommes. L’Eglise continuera à dire ce qu’elle dit, car elle ne peut qu’être d’accord avec ce qui est son fondement. L’Eglise ne peut donc que dire sa désaprobation totale devant le mariage civil homosexuel, qui est déjà contre nature.

    DES HOMOSEXUELS TRICHEURS ET ANTI-DEMOCRATES

    On ne peut pas non plus accepter ce militantisme qui tient à placer les homosexuels comme un troisième sexe (les allemands disent « genre », tour de passe-passe d’incultes), et qui amène beaucoup d’entre eux à devenir tellement pro-homos, qu’ils en deviennent anti-hétéros. On a même vu un certain abruti reprocher au Président d’Act-Up de ne pas être malade du sida (oui, vous avez bien lu !). Voilà où on en arrive.

    Ainsi, il existe toute une frange d’homosexuels, ceux qui vocifèrent, qui promeuvent la gay-pride, qui se déguisent en religieuses lubriques (si ce n’est pas de l’incitation à la haine religieuse, qu’est-ce c’est ???), qui exigent que les valeurs classiques soient écrasées. Pendant ce temps, la majorité des hétéros, plus nombreux il me semble, tiennent à conserver les valeurs classiques. Mais la minorité homosexuelle veut imposer son point de vue de… minorité. Les mêmes vont aussi se prétendre démocrates. Contradiction, quand tu nous tiens !

    ILLOGIQUE ET INCONSEQUENCE

    Et qu’est-ce que c’est que que ces réformateurs de société qui se disent contre les valeurs classiques, mais qui les réclament pour eux ? Le mariage, institution ringarde, devait être concurrencée par le pacs. Le pacs a été obtenu, jettant ainsi un pavé dans la mare des affreux conservateurs. Les promoteurs du pacs avaient remporté une grande victoire, disaient-ils. Eh bien non, en fait ! Une fois le pacs obtenu, ils se sont aperçu que le mariage c’était mieux ! Ô triste déconvenue ! Alors maintenant ils veulent le mariage, cette institution arriérée qu’ils avaient auparavant tant voulu démoder. Il faudrait savoir !!!

    Bon, qu’ils se rassurent. Les promoteurs du mariage gay n’ont finalement rien gagné. Il leur manque encore le mariage à l’église, le bouquet de la mariée à la Sainte Vierge, la robe blanche et les enfants d’honneur, bref, ce qui annonce le passage d’une vie familiale ordonnée à une autre vie familiale ordonnée. Ceci leur est inaccessible car ils luttent contre cette culture. Leur combat n’est pas fini, surtout contre le ridicule.

  9. @Bertrand : analyse pertinente. J’ai 2 questions : si l’homosexuel ne peut pas être condamné pour ce qu’il est (état) mais pour ce qu’il fait (actes), comment doit-il « vivre » son état ? Abstinence ? Dans votre analyse, je suppose que vous considérez l’homosexualité comme acquise et non comme innée (dans ce dernier cas, cela signifierait que c’est bien Dieu qui a créé l’homosexualité) ?

  10. « Tu es celui que Dieu a créé et non celui que tu crois être. »

    l’homosexualité comme acquise et non comme innée (dans ce dernier cas, cela signifierait que c’est bien Dieu qui a créé l’homosexualité) ?

    Certainement pas Dieu qui cré l’être homo

    on devient voleur ppour plusieurs raisons on ne naît pas voleur et
    la pornographie si accèssible a perverti les êtres on l’aiguille dans ce sens en faisant croire que puisque c’est reconnu par les lois des hommes donc  » il n’y a pas de mal ( mâles ) a pratiquer l’homosexualité et l’inversion des valeurs précipite nos sociétés vers son  » nouvel ordre morale « .

    les normes dictées aujourd’hui à coup de lois passagères, la rendent esclave les mêmes qui se disent fières de leurs homosexualités mais au fond ne le sont pas .

    Nous vivons dans un monde d’illusions où une grande majorité a perdu le sens de l’orientation et n’arrive plus à définir quels sont les bornes, les jalons qui servent à avoir un équilibre honorant le genre humain.

    Ainsi l’homme, dans sa liberté de faire le mal ou de ne plus vouloir faire la différence entre le bien et le mal, (ou de ne plus savoir faire la différence), cet homme est satisfait (pour un temps) de pouvoir assouvir ses passions au détriment de son être intérieur, de son âme!

    Je sais qu’il s’introduira parmi vous, après mon départ, des loups cruels qui n’épargneront pas le troupeau, et qu’il s’élèvera du milieu de vous des hommes qui enseigneront des choses pernicieuses, pour entraîner les disciples après eux. Actes 20: 29-30

    Certains “chrétiens” restent silencieux acceptant que la pollution envahisse leur univers personnel. Ils vont même jusqu’à nourrir leur âme du spectacle que les gay-pride leur offrent à bon compte et à grand renfort de publicité.
    Beaucoup de bruit, beaucoup de tapage pour influencer la jeunesse et l’encourager à déboulonner le christianisme

    Dieu ne nous demande pas de tirer à boulets rouge sur les homosexuels en les mettant au pilori, au banc de la société parce qu’ils commettent un péché que la Bible qualifie “d’abominable”; Dieu ne nous demande pas de tirer sur des brebis mais bien de “tirer” sur les loups qui tordent les Écritures, de les dénoncer afin que les brebis puissent enfin entendre la voix du Bon Berger.

    L’identité homosexuelle est une identité non validée par Dieu.

    l’identité homosexuelle trompe, elle aussi, la personne honnête qui subit son influence.
    Les homosexuels ne sont pas des gens malhonnêtes, ils sont simplement tombés dans un piège, dans un péché pour lequel Jésus a donné sa vie sur la croix afin de les libérer, de les affranchir de cette passion, de cet esclavage.
    Pour être bien au clair, il faut inviter les homosexuels professant la foi chrétienne, à revenir au “commencement”, à l’instant où Dieu créa le genre humain.

    L’Éternel Dieu dit: Il n’est pas bon que l’homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui. Genèse 2: 18

    Et l’homme dit: Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! on l’appellera femme, parce qu’elle a été prise de l’homme.
    C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.
    Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme. Genèse 2. 23-24

    Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, Genèse 1: 27-28

    Dieu n’a pas changé l’ordre de la création:

    – La terre tourne toujours dans le même sens.
    – Le soleil se lève toujours à l’Est et se couche à l’Ouest.
    – Le couple légal est toujours fait de l’homme et de la femme qui deviennent inséparables formant une seule chair.

    Si l’homosexuel peut quitter son père et sa mère, il ne lui est pas possible de s’attacher à un partenaire dans le but de multiplier! Sa relation est donc stérile et ne contribue qu’à son “plaisir” qu’à sa satisfaction personnelle, (nous ne mettons pas en doute ses sentiments).

    La relation sexuelle n’est pas anodine aux yeux du Créateur, du Juge suprême, cet acte touchant l’intimité de l’individu, a été bien légiféré dans les Saintes Écritures afin de démontrer la sainteté de notre corps, le trésor que nous possédons.
    Notre corps, à nous enfants de Dieu, est le TEMPLE DU SAINT-ESPRIT.

    Une relation sexuelle conforme aux enseignements bibliques, une relation entre mari et femme, ne souille pas le temple du Saint-Esprit.

    Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes? 1 Corinthiens. 6: 19

    Toute autre relation sexuelle souille ce temple qui n’a peut-être jamais été la demeure de l’Esprit Saint, la désobéissance à la Parole de Dieu l’empêchant de faire sa demeure en nous.

    Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui… 1 Jean 3. 24

    Ainsi,si l’identité homosexuelle n’est pas autorisée par Dieu, nous pouvons comprendre que le Seigneur ne peut habiter là où se pratique ce qu’il n’a pas ordonné.

    La sainteté de Dieu est telle qu’il ne peut cohabiter avec le péché, avec le pécheur vivant dans sa “pollution”.

    Par contre son amour le pousse à aller chercher l’âme qui vit dans la saleté la plus infecte, dans la souillure la plus immonde, la plus abominable, pour la laver, la purifier, lui donner un vêtement blanc et la faire habiter dans le royaume de son amour.
    Seul un aveugle ou quelqu’un aveuglé ne peut faire la différence entre le blanc et le noir, entre la lumière et les ténèbres, entre le péché et la sainteté.

    C’est donc le pécheur, l’homme souillé qui change de condition, et non Dieu, qui s’abaisse à nous accompagner dans les chemins où Satan trouve son plaisir.

    Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. 2 Corinthiens 5: 17

    Ami homosexuel, tu pensais que ton identité venait de Dieu?
    C’est une erreur! C’est un mensonge qui a été colporté par ceux qui sont au service, consciemment ou non, du prince des ténèbres, de Satan qui pervertit sans cesse les voies droites du Seigneur!

    Ami homosexuel, tu pensais que tu étais chrétien?
    C’est une erreur car on ne peut suivre Christ sans accepter sa Parole!

    Chrétien à une autre signification que celle de seulement croire en Dieu.

  11. Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination. Lévitique 18: 22

    Si un homme couche avec un homme (avec un mâle) comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable; ils seront punis de mort: leur sang retombera sur eux. Lévitique 20: 13

    … et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement (Le Sida conséquence des péchés sexuels???). Romains 1: 27

    Ne vous y trompez pas: ni fornicateurs, ni idolâtres, ni adultères, ni efféminés, ni ceux qui abusent d’eux-mêmes avec des hommes, ni voleurs, ni avares, ni ivrognes, ni outrageux, ni ravisseurs, n’hériteront du royaume de Dieu. 1 Corinthiens 6: 9-10

    , Dieu veut sauver, veut libérer les captifs, il veut sortir de leur bourbier infect ceux qui sont liés par le péché. Ne l’oublions pas, il n’y a pas de juste, pas même un seul: TOUS ont péché! (Romains 3: 10)

    ni fornicateurs, ni idolâtres, ni adultères, ni efféminés, ni ceux qui abusent d’eux-mêmes avec des hommes (ni ceux qui commettent des péchés contre nature ), ni voleurs, ni avares, ni ivrognes, ni outrageux, ni ravisseurs, n’hériteront du royaume de Dieu.

    Et quelques-uns de vous, vous étiez tels; MAIS vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus, et par l’Esprit de notre Dieu. 1 Corinthiens 6: 9-11

    L’apôtre Paul nous montre qu’il peut y avoir dans le corps de Christ des personnes qui ont une vie sexuelle non conforme à l’Écriture.

     » va et ne pêche plus  » le repentir doit être sincère

    un témoignage pour en finir car je ne suis rien ni prêtre , Diâcre etc

    Miais ceux qui ont contribués et changeaient le cours des choses pour beaucoup d’être et les ont soumis à la tentation auront leur salaire aussi un jour

    VAINCRE L’HOMOSEXUALITE: c’est possible par la grâce de Dieu!

    http://www.blogdei.com/pauletbarnabas/index.php/2007/07/22/201-vaincre-lhomosexualite-cest-possible-par-la-grace-de-dieu

  12. je suis entièrement d’accord avec vous Bertrand et je rajouterai : la fin de la sexualité n’est pas la sexualité mais le don de la vie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.