14 juillet : l’Armée ridiculisée joue un medley de Daft Punk

A l’occasion du défilé du 14 juillet, la fanfare interarmées a joué un « medley » du groupe « électro-house » Daft Punk…

Une prestation ridicule, devant un Donald Trump – invité d’honneur – qui semble sceptique. Il doit se demander s’il n’est pas au cirque…

L’an prochain, la même chose interprétée par des musiciens en tenue légère de la « cellule LGBT » de l’armée ?

Le « festivisme » même pour l’armée.

 

1 commentaire concernant l'article “14 juillet : l’Armée ridiculisée joue un medley de Daft Punk”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.