14 juillet : l’Armée ridiculisée joue un medley de Daft Punk

A l’occasion du défilé du 14 juillet, la fanfare interarmées a joué un « medley » du groupe « électro-house » Daft Punk…

Une prestation ridicule, devant un Donald Trump – invité d’honneur – qui semble sceptique. Il doit se demander s’il n’est pas au cirque…

L’an prochain, la même chose interprétée par des musiciens en tenue légère de la « cellule LGBT » de l’armée ?

Le « festivisme » même pour l’armée.

 

Commentaires

commentaires

1 Réponse à l'article to “14 juillet : l’Armée ridiculisée joue un medley de Daft Punk”


  1. Christophe Belimoun

    Juste génial !
    Le XXIème siècle enfin !