Les journalistes reprennent bêtement les dépêches de l’AFP, fautes grossières comprises

De plus en plus, les journalistes reprennent telles quelles les dépêches fournies par l’Agence France Presse, sans même relire…

La preuve avec cette dépêche de l’AFP datée du 14 décembre 2015 et consacrée au rachat du magazine South China Morning Post par le géant de l’Internet chinois Alibaba : on pouvait y lire que « cette opération fait crainte une mainmise accrue de Pékin… » au lieu de « fait craindre« .

Et voici ce que l’on retrouve ensuite dans les médias :

 

Source ESJ Lille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.