Le bourrage de crânes commence de plus en plus tôt

Une institutrice du regroupement pédagogique intercommunal des communes de Pin et Saint-Pons-la-Calm, dans le Gard, a enseigné à ses élèves de CP-CE1 une berceuse en arabe. Il s’agit d’une berceuse du film « Azur et Asmar ».
Certains parents ont réagi et ont demandé des explications à la maîtresse. Sans succès, ils ont envoyé aux parents du regroupement scolaire une lettre anonyme (probablement de peur d’être taxé de racistes) dénonçant cette initiative.
Interrogé par lepost.fr, le maire de Pin, François Rouzaud, répond aux parents scandalisés : « J’espère que ça n’ira pas plus loin. Il appartient à notre école d’enseigner aussi la tolérance dans sa différence, et, me semble-t-il, l’aspect pédagogique d’une classe relève de la responsabilité de la maîtresse. Il n’appartient donc pas aux parents d’intervenir directement dans ce contenu. »
Intervenant ce matin sur RMC au journal de 07h30, Francis Rouzaud défend bec et ongles la « maîtresse » en expliquant qu’elle effectue « du très bon travail ».

25 commentaires concernant l'article “Le bourrage de crânes commence de plus en plus tôt”

  1. Par tous les Dieux c’est de pire en pire.

    Bientôt quoi? L’alphabet arabe enseigné à la place de l’alphabet français?

  2. Les chères têtes blondes ne savent déjà pas écrire ni lire correctement le français en Première L…

    Cela montre de plus encore une fois la volonté de l’État républicain de se substiteur et aux parents en particulier et aux familles en général, dont la destruction est programmée.

    Système soviétoide? Même pas. Au moins le système Soviétique transmettait aussi de vraies connaissances de qualité, en plus de sa regrettable propagande. Ici, on a la propagande à sens unique, sans les connaissances.

  3. Je me souviens que, dans une école primaire d’un village de Normandie, les premiers mots qui se trouvaient sur les répertoires des élèves (pourtant de parfaits FDS pour la plupart) étaient « tchador » et « ramadan ».

    Demandez par contre aux instits de parler de carême ou de Pâques, et c’est le tollé laicard…

  4. Voici un aperçu du bourrage de crâne permanent dont nous sommes victimes, par le biais de l’Histoire officielle.
    http://www.legaulois.info/2011/01/lhistoire-officielle-ment-par-nb.html?utm_source=BP_recent

    L’Histoire, la vraie, existe, et elle est tout autre.
    Il est temps de poser les choses clairement et de bien montrer que l’Islam, partout où il s’est installé, a provoqué une forte régression des civilisations autochtones, contrairement à ce que dit l’Histoire officielle.

    La culture musulmane c’est la culture de l’utilisation à outrance et de la non-production.
    Beaucoup de pays ou régions qui ont été « désislamisés », malgré un épais vernis chrétien, restent encore fortement acculturés musulmans et ont un mal fou à s’en sortir:

    La péninsule Ibérique et ses prolongements: l’Amérique du sud et les Philippines (utilisation à outrance de tout, répugnance flagrante à produire, domination permanente par le meurtre).
    La botte de l’Italie, la Sicile, la Sardaigne, la Corse (Mafia, Cosa Nostra, Camora, Vendetta).

    Les provinces musulmanes des Balkans ou du Caucase sont de véritables boulets pour la région.

    Tous les pays musulmans sans exception, pataugent lamentablement malgré notre aide permanente, nous jalousent, nous détestent et veulent nous détruire.

    Ce que l’on nous raconte sur l’Islam est un honteux bla-bla. C’est FAUX. L’Islam est une religion de pillards. Mahomet était un simple pillard, illuminé. Il a passé sa vie à piller, tuer, torturer, et à essayer de dominer le monde par la terreur avec son grand copain Dieu. Il avait 11 femmes dont une de 8 ans.
    L’Islam est très attirant pour les populations minables. En effet, Dieu a fait le monde pour les musulmans. Tout ce que les autres hommes ont fait ou font appartient légitimement aux musulmans. Dieu le veut. Il suffit de s’en emparer, et s’il y a résitance, il y a offense à Dieu. Dieu qui exige que l’on tue et que l’on terrorise. Dieu le veut. Dieu aime être craint.

    En fait Dieu n’a jamais écrit de livre. C’est Mahomet le pillard et ses copains qui l’ont écrit.
    Il faut lire le Coran, il faut à tout prix lire ce torchon mal copié sur la bible 600 ans après… ça vaut son pesant de cacahuètes.
    C’est incroyable de prétention, d’arrogance et de bêtise. Un enfant de 10 ans aurait fait mieux.
    Bref, IL FAUT LE LIRE!
    Et dire qu’il y a des braves gens qui croient en Dieu à travers ce machin: c’est affolant !

    Mais ça plaît beaucoup à nos grands financiers qui sont eux-mêmes des pillards, mais en col-blanc.

    Il est évident que nos grands financiers et les gouvernements de droite ou de gauche qui rampent à leurs bottes veulent construire l’Eurafrique pour faire pendant à la Chine, aux États-Unis et à l’Inde.
    Ils veulent faire main basse sur les richesses immenses encore inexploitées de l’Afrique, et donc, l’accrocher à l’Europe, sans se préoccuper le moins du monde des populations.
    Il faut les mélanger à tout va.
    Pour faciliter les choses on utilise l’Islam qui a deux avantages: il réunit tout le monde sous la même bannière et offre une population apeurée et d’une servilité effarante.

    Ces crétins « intelligents » rêvent éveillés, car même s’ils arrivent à construire l’Eurafrique, il n’y aura personne pour l’exploiter, car l’occident, la civilisation occidentale n’existera plus… toutes les civilisations s’écroulant par métissage.

    En résumé : la construction de l’Eurafrique est en marche sous la houlette de l’Islam.

    Nous, les occidentaux sommes simplement considérés comme du bétail à faire saillir par d’autre bétail, comme de simples esclaves supérieurs destinés à civiliser tous les connards de la planète.
    L’utopie est totale. On n’y arrivera pas. C’est impossible: ils sont trop nombreux et trop cons pour leur immense majorité.

    Il faut refuser ce manteau d’Arlequin, ce « truc » de bric et de broc qui bafoue les principes moraux les plus élémentaires et insulte les peuples.

    Tous les peuples ont droit à l’amour-propre, à la fierté, à la dignité et au respect.
    Même le nôtre.

    J’ai aussi écrit:
    http://www.legaulois.info/2011/02/le-snobisme-le-mal-du-siecle-par-nb.html#more

    http://www.legaulois.info/2011/01/la-paysannerie-fer-de-lance-de.html?utm_source=BP_recent

    http://www.legaulois.info/2010/12/la-cretinisation-de-loccident-par-nb.html#more

    http://www.legaulois.info/2010/11/des-elites-devenues-nuisibles.html#more

    http://www.legaulois.info/2010/11/histoire-un-oubli-repare.html#more

    1/ Tout en bas des articles. Titre: Courrier des lecteurs. Premiers mots: « Je suis raciste… »
    http://www.legaulois.info/2010/11/la-contre-offensive-anti-islamique-est.html?utm_source=BP_recent

  5. Je peux pas laisser dir ça de l’Italie. Peut être en Sicile mais pas en Toscane, Ni vers Venise ou Rome.
    Ni en Espagne sauf en Andalousie….

    L’Amérique du Sud n’a jamais été muzz

  6. Et pour les chansons en anglais, c’est pour quand l’indignation.
    Ou il faudrait accepter notre soumission au monde anglo-saxon pour vaincre le monde arabo-musulman ?(Peste&Choléra)

  7. @Kaamelott

    En effet, l’Italie du Sud fut aussi Byzantine, et Normande (Pierre Guiscard et Roger Ier de Sicile), comme en témoigne la basilique Saint Nicolas de Bari. L’Italie du Sud a quelques problèmes, mais on ne peut assimiler la mentalité de ses habitants au monde islamique. Même pas la Sicile.

    La Grèce non plus. Même si on peut repprocher à une certaine classe bourgeoise Grecque sa collaboration avec le pouvoir Ottoman.

  8. @Blanc
    Dieu n’a jamais été le grand copain de mahomet .C’est le diable son grand copain
    C’est quand même pas tout à fait pareil.
    Je ne sais pas si vous saisissez la « petite » différence…

  9. @ blanc

    Vous n’êtes pas tout à fait blanc ou juste en apparence car à l’intérieur vous êtes très noir.
    Quelle malhonnêteté intellectuelle de dire ses mensonges.
    A moins que vous n’ayez jamais fait d’études et poursuivis des recherches personnelles sur le sujet, et dans ce cas vous feriez mieux de vous abstenir de déblatérer ses insanités.
    Votre discours tiens plus de la jalousie maladive enveloppée dans les vieux journaux de la belle époque coloniale à papy et mamy.
    Vous gagnerez certainement à utiliser votre temps en vous cultivant même par vous même(honnêtement) plutôt que de tenir des discours de celui qui pisse le plus loin.
    Avicenne, Averroes, Al khovaresmi, Ibn battuta, Ibn Khaldoun…
    et tant d’autres scientifiques que l’islam à répandu sur l’occident obscur.
    Mon frère lorsqu’il a fait médecine me disait que au delà de cinq ans, un livre de médecine était dépassé.
    Que diriez-vous si je vous apprenais qu’un seul livre de Avicenne a fait autorité pendant plus de deux siècles; c’est à dire qu’en 200ans personnes n’a trouvé mieux à dire en médecine que ce qu’il avait écrit.
    Les rares intellectuels français n’hésitaient pas à faire le mur (traverser les Pyrénées) pour venir prendre quelques bouquins de savants musulmans pour s’instruire.
    Et pour l’histoire ce génial médecin à avoir pratiqué et réussi la première césarienne (entre autres) il y a plus de mille ans s’appelait Ibn Cina mais comme ça faisait trop « bougnoule » on préférait changer son nom en Avicenne.
    Pareil pour Avérroès et Al khovaresmi qui a inventé et donné son nom aux algorithmes.
    Et je peux vous citer des savants comme ça jusqu’à demain, mais je m’arrêtes là.
    Pendant que le roi français s’enorgueillissait de posséder la bibliothèque la plus fournie de l’Europe d’alors car elle comptait deux mille ouvrages, la bibliothèque de Cordoue disposait de plus de 500 000 livres.
    Mais pendant que les livres du roi de France étaient dans sa bibliothèque privée, les bibliothèques des villes musulmanes était au centre des universités ou se croisaient toutes sortes de scientifiques.
    Bien avant que les français ne déclenchent les croisades barbares et anéantissent la beauté de leur monde par la suite avec le colonialisme, oui, ils étaient supérieurs à nous dans presque tous les domaines.
    On a tendance à retenir que les chiffres arabes.
    Même le mot « chiffre » qui vient de sifr en arabe qui veut dire zéro on leur doit et sans cela pas d’ordinateur, pas d’arienne pas d’airbus…
    Et plein d’autres mots encore.
    Bien plus de mots arabes ont façonné la langue française que des mots anglicans ou autre.

    Mes excuses pour toutes ces fautes mais il est tard et je suis fatigué.
    Et je terminerais à votre adresse monsieur Blanc pour que vous ne passiez pas au rouge de la honte, par notre cher écrivain bien français de chez nous comme vous les aimez n’est-ce pas? Alors méditez ses paroles:
    « C’est dans l’absolue ignorance de notre raison d’être qu’est la racine de notre tristesse et de nos dégoûts. »

  10. Imaginez

    « Il y a deux fois plus de mots français d’origine arabe que de mots français d’origine gauloise ! Voilà, sans doute, de quoi méditer la question de l’« intégration » sous un jour nouveau…

    Il faut reconnaitre que notre héritage linguistique (pour ne citer que celui-ci) qui nous vient de l’arabe est bien plus important qu’on pense.

    Il y en a plus de 500 mais je vous ai réservé juste un échantillon sans mettre tous les mots scientifiques.
    Et puisque le sujet de l’article sur lequel vont nos commentaires est la langue arabe, il m’a paru opportun de laisser devant chaque mot sa signification et son écriture d’origine.
    J’espère que ça ne chagrinera personne de voir certaines réalités en face, n’est-ce pas Mr Blanc?

    Abricot – أَلْبَرْقُوق
    Adobe – الطوب
    Alambic – إنبيق
    Albatros – القرطس
    Alchimie – الكيمياء
    Alcool – الكحول
    Alcôve – القبة
    Aldebran – الدبران
    Algèbre – الجبر
    Algol – الغول
    Algorithme – الخوارزم
    Alidade – العضادة
    Alizari – العصارة
    Alkermes – قرمز
    Almée – عالمة
    Alquifoux – الكحول
    Amalgame – عمل الجماع
    Ambre – عنبر
    Amiral – أميرالبحار
    Assassin – حشاشون
    Aval – حوالة
    Avarie – عوار
    Balais – بدخشان
    Baraka – بركة
    Barde – برذون
    Bardot – بردعة
    Baroud – بارود
    Bezef – بزاف
    Cafard – كافر
    Calfater – قلفة
    Calibre – قالب
    Camaïeu – قماعل
    Camphre – كافور
    Charabia – عربية
    Chemise – قميص
    Couffin – قفة
    Cramoisi – قرمزي
    Crouillat – خوي
    Estragon – طرخون
    Fakir – فقير

    Fanfaron – فرفار
    Fardeau – فردة
    Fissa – في الساعة
    Fustet – فستق
    Gabelle – قبالة
    Gerboise – يربوع
    Goudron – قطران
    Houle – هول
    Kohol – كحل
    Macabre – مقابر
    Magazine – مخزن
    Marcassite – مرقط
    Masser – مسَّ
    Matelas – مطرح
    Matraque – مطرقة
    Mesquin – مسكين
    Moka – مخا
    Moucharabieh – مشربية
    Mousson – موسم
    Natron – نطرون
    Nénuphar – نينوفر
    Nizeré – نسرين
    Noria – ناعورة
    Nuque – نخاع
    Oasis – واحة
    Orange – نارنج
    Papegai – ببغاء
    Potiron – فطر
    Quintal – القنطار
    Racahout – ركوات
    Raquette – راحة
    Razzia – غازية
    Réalgar – الفار رهج
    Récif – رصيف
    Risque – رزق
    Saphene – سفينة
    Sarrasin – شرقي
    Satin – زيتوني
    Savate – سباط
    Sébile – سبيل
    Séide – زائد
    Sinus – جيب
    Sofa – صفة
    Sorbet – شربات
    Soudan – سودان
    Taboulé – تبولة
    Talisman – طلسم
    Tare – طرْح
    Tartre – درد
    Trafic – ترويج
    Truchement – ترجمان
    Typhon – طوفان
    Zellige – زليج
    Zouave – زواوي

  11. Un petit dernier pour la route:

    Pour Mr Blanc ou toute personne aimant l’histoire, voici un livre d’une historienne allemande, il est très économique (6euros en format poche) : SIGRID HUNKE « Le soleil d’Allah brille sur l’occident ». Pour toute personne désireuse de pousser en profondeur sa recherche sur ce qui nous lie aux « arabes ».
    Alors que l’Europe se débattait dans un Moyen Age de conflits et de blocages, le monde arabe était le théâtre d’une admirable civilisation fondée sur les échanges économiques, intellectuels et spirituels. Dans toutes les disciplines – mathématiques, astronomie, médecine, architecture, musique et poésie -, les Arabes multiplièrent les plus prodigieuses réalisations. Venant d’Italie, de Sicile, d’Espagne et autres territoires soumis à la domination ou à l’influence arabe, passant par l’entremise de grands princes, comme Frédéric II de Hohenstaufen ou par le canal de nombreux voyageurs (négociants, pèlerins, croisés, étudiants), les réalisations de cette prestigieuse civilisation ont peu à peu gagné l’Europe où elles jouèrent un rôle déterminant dans l’éclosion de la civilisation occidentale. Sigrid Hunke brosse un tableau saisissant de cette rencontre entre l’Orient et l’Occident. L’influence décisive de la civilisation arabe sur celle de l’Europe – influence trop souvent passée sous silence, sinon ouvertement contestée – est enfin mise en pleine lumière.

  12. Ce Paul O a l’air complètement fou, ce doit être un de ces tarés convertis à l’islam. Il va jusqu’à dire que la première césarienne a été pratiquée par Avicenne, alors que le moindre des érudits sait que César tire son nom du fait qu’il est né d’une césarienne .
    PaulO lui doit être tombé sur la tête , peut-être dès la naissance.

  13. @ Gérard -Marie
    Vous dites de moi que je suis fou, taré, converti à l’islam,tombé sur la tête,peut-être dès ma naissance.
    Tout ça en trois phrases… eh bein!
    Je ne vous répondrais pas là dessus et je laisse toutes vos remarques chez vous dans le reflet de chaque miroir de votre maison.

    Pour le reste vous ajoutez : « le moindre des érudits sait que César tire son nom du fait qu’il est né d’une césarienne. »

    Permettez moi de vous répondre ceci:
    C’est vrai qu’il est dit que son nom vient du latin caesus, participé passé de caedere, « couper ».
    -En effet, il est dit qu’on a dû ouvrir le bas ventre de la mère de César afin que celui-ci puisse voir le jour.
    De là le mot césarienne, désignant l’action de délivrer un bébé en coupant le bas ventre de sa mère, lorsqu’un accouchement naturel n’est pas possible. Caedere a aussi donné le mot césure, pause métrique au sein d’un poème.
    Le nom de César est la racine de l’allemand Kaiser, du russe tsar et du finnois keisari, signifiant « personne investie de pouvoirs dictatoriaux »
    -Il est aussi dit que voulait savoir comment un demi-dieu tel que lui avait pu naître d’une femme aussi ordinaire et a donc fait ouvrir le ventre de sa mère pour en voir l’intérieur.
    De là la césarienne.
    Parce que des naissances avec ce procédé étaient, pas si courantes, du moins sporadiques, dans la Rome antique.
    -j’ai entendu une histoire un peu différente (non confirmée) que « Césarienne » ne viendrait pas de Jules César, mais les 2 mots auraient une origine commune (incision). Le patronyme César viendrait du fait que l’un des antécédents du fameux Jules serait né de cette manière.

    Une des principales idées reçues en matière d’histoire de la médecine consiste à attribuer à Jules César le fait d’avoir été le premier enfant vivant né par laparotomie. En réalité, il semble établi qu’il y ait eu confusion dans les rôles.

    Ce qui est sûr c’est que dès l’antiquité, on rapporte des pratiques plus ou moins sauvages de laparotomies pratiquées dans le but de sauver l’enfant en cas de décès maternel. Bien entendu, les complications septiques étaient souvent effroyables, mais il semblerait que Jules César ait officiellement autorisé ces laparotomies du désespoir, confiant ainsi son nom à l’intervention.

    Bien évidemment aucune femme ne pouvait survivre à ce genre d’opération vu les règles d’hygiène de l’époque et surtout la chirurgie complexe :
    -ouvrir la paroi abdominale
    -ouvrir l’apovévrose des muscles grands droits
    -ouvrir le feuillet péritonéal
    -ouvrir l’utérus
    -ouverture du péritoine
    Tout ceci avant même d’avoir touché l’enfant et en contrôlant la vie de la mère avec les risques de plaies des organes de voisinage, vessie, perforation intestinale(intestin grêle et colon), plaie urétérale, etc…
    Sans toucher les veines et artères.
    En appréciant les risques d’infection et les risques thromboemboliques, etc..

    -Après cela extraire le bébé avec forceps avec mille complications qui pourraient se produire.
    -délivrer le placenta
    Après tout ça le compliqué est à venir : il faut fermer l’utérus et fermer la paroi abdominale.
    Sans oublier tous les risques ultérieurs liés à cette pratique (rupture utérine entre autres)
    Je ne vous parle même pas des risques pour l’enfant.

    Dans ce contexte aucune chance de pratiquer une césarienne en sauvant la mère!!!
    La mère de César, Aurélia, n’a subi aucune césarienne. Elle a mis plusieurs enfants au monde, et a vécu très âgée, conseillant son fils dans sa politique.

    Les grands médecins arabes de l’époque : Avicenne, Abulcasis et Rhazès, etc… (cette manie qu’on a de gommer dans leur nom ce qui fait trop « bougnoule »

    Rhazès : rédigea une énorme encyclopédie médicale de 22 volumes.
    22 volumes rendez-vous compte!!!
    Il y étudie des infections comme la rougeole, la variole… Il s’intéresse aux infections des enfants, et à l’influence de la psychologie sur l’état des malades entre autres…

    Avicenne avec entre autre son énorme bouquin sur la médecine el canun traduit « le canon de la médecine » était à même de pratiquer et réussir ce genre d’opération.
    Au Xe siècle des ouvrages de Shâh Nâmeh et Ferdowsi décrivent une césarienne effectuée sur la princesse Rudaba, fille du roi de Kaboul Mehrab Kaboli.
    Il y en aura beaucoup d’autres car iL a beaucoup enseigné au reste des musulmans les techniques et tout le reste de son savoir.

    Les premières opérations réussies en Europe ont été pratiquées au 16ème siècle.
    Soit 600ans après.

    Renseignez-vous honnêtement sur la médecine arabe et de leurs scientifiques de l’époque et vous reconnaitrez comme moi qu’on était très en retard.

    Monsieur Gérard-Marie, si moi je suis tombé sur la tête, vous, vous devriez remplir la votre.

  14. Dis mon paulo , toi tu as lus la version de l´education nationale sur notre moyen age …en guenille sans culture et sale , mangeant peniblement des pommes de terre …c´est la version pour les ecorches du bulbe …imagine toi , meme dans cet etat la , nous avons reussis a venir vous tirer la barbichette …

  15. Outre que Averroes ne parlait pas un mot de grec (alors qu,il était censé traduire Aristote…), il n’existe pas de « culture arabe » proprement dite, surtout pour cette époque.

    Les rares et très sélectionnées connaissances médicales ou scientifiques qu’ils portèrent ont été piqués à l’Empire Byzantin (qui reste un Empire Chrétien jusqu’à preuve du contraire) et transmises par les Arabes Chrétiens (Edesse et autres lieux).

    De plus, on parlait grec à l’université de Tolède au VI ième siècle, et dans les monastères Irlandais, comme à Bangor. Les relations entre Constantinople et le monde occidental, loin de n’avoir été que conflictuelles, ont permis une transmition de savoir antique dès les premiers siècles du Christianisme (Bede le Vénérable avait lui-même réuni une bibliothèque des plus riches à Wearmouth Jarrow).

    Le Matenadaran de Erevan comme celui de San Lazarro à Venise contiennet de précieux manuscripts de médecine, et de philosophie grecque antique également (certains, comme certains ouvrages de Zénon, n’existent même que dans leur traduction Arménienne « moyenageuse »).

    Donc, au temps pour les stéréotypes maçonniques archirecuits sur le moyen âge obscurantiste blablabla…

    Essayez encore.

  16. Par ailleurs, pour les « Croisades barbares », il faudra nous expliquer ce que les Seldjoukides faisainet en une Terre Sainte où nuls ne les avaient invités. Si vous voulez des estimations des massacres et réductions en esclavage, de Mantzikert et de la destruction d’Ani à la chute de lA’rménie Cilicienne en 1375, ne vous gênez pas, on a tout ça en magazin.

    La destruction de L’Espagne Wisigotique qui était un pays très avancé, avec déportation de sa population devrait vous parler aussi. Sans oublier les crimes mahos dans les Balkans et en Asie Mineure, face à des civilisations qui leur étaient intellectuellement, artistiquement et techniquement supérieures.

    incroyable. Et il y a encore des poire spour croire que les Mahos en pate d,amande genre paul O sont nos « alliés ». Alliés à la Fm, certainement.

  17. si la médecine arabe est si forte et si avancée que ça on se demande pourquoi vous voulez tous venir vous faire soigner chez nous
    On vous avait pourtant construit des hôpitaux durant la période coloniale , qu’en avez vous fait ?
    Tout ce que vous dites n’est que baratin .
    On n’est pas encore assez bêtes pour tomber dans votre panneau

    Par ailleurs , on sait tous que les musulmans , eux sont toujours très polis, courtois ,très cultivés .On n’a jamais entendu un musulman pratiquer l’insulte .Les musulmans en seraient incapables tant ils sont raffinés .

  18. Tiens pour une fois je suis en accord avec Gérard -Marie ; Paul O n’est qu’un vulgaire propagandiste.
    « Il y a deux fois plus de mots français d’origine arabe que de mots français d’origine gauloise ! Voilà, sans doute, de quoi méditer la question de l’« intégration » sous un jour nouveau… »
    Pauvre type , qu’entendez-vous par « gaulois  » , car la majorité des mots de la langue française est d’origine latine , ne vous en déplaise , et même si la majorité des mots était d’origine arabe , par effet de l’invasion arabo- musulmane , dont l’Europe s’était débarrassée , mais que certains , non musulmans et non catholiques , nous refourgue, qu’est ce que cela changerait ? les Français seraient-ils devenus génétiquement arabes ? chacun chez soi et les vaches seront bien gardées.
    En outre les maghrébins ne sont pas à l’origine des arabes, même si par métissage , ils le sont devenus en partie.

    Il suffit de constater l’état du monde arabe aujourd’hui , le reste n’est que du baratin, bien d’accord.
    Je me demande si c’est la religion qui fait l’homme ou le contraire.
    Mais j’espère que Gérard Marie a la même clairvoyance à l’endroit du peuple élu , leur cousin; j’aimerais voir l’état d’israel sans les subsides colossaux des EU , entre autres .

    @ Blanc
    J’ignorais que les peuples indigènes d’Amérique du Sud avaient été musulmans !
    Si vous voulez parler des conquistadors et de leurs descendants, c’est encore plus du n’importe quoi .
    Quant à vos affirmations sur la péninsule ibérique, l’Italie et sa région de Sicile , que je connais , là aussi c’est du n’importe quoi .
    Les canaques cannibales , ils sont musulmans ?
    Beaucoup de peuples qui ne sont pas musulmans ne s’en sortent pas .
    Et la France , elle s’en sort , alors qu’elle ne survit que grâce à une dette à peine imaginable; la France est le pays où l’immigration est la plus forte d’Europe et où elle augmente , contrairement aux autres pays européens ; à croire que nous sommes fascinés par les populations minables comme vous le dîtes ; et c’est possible , car depuis la Révolution Française , et peut-être même avant , toutes les têtes qui dépassent doivent être coupées.
    Et le Talmud , pourquoi le passez-vous sous silence ?

    Bref entre Paul O et Blanc , qui ne met pas en cause dans notre asservissement qui vous savez , aucune différence.
    Ils sont les deux côtés d’une même médaille.

  19. @Anonyme

    D’origine latine en effet, avec beaucoup de grec (surtout pour la médecine en l’occurence, et les sciences, certainement beaucoup plus de mots grecs qu’arabes…) et de francique. Du celte qui traine ça et là et du slave de façon résiduelle.

  20. @Tchetnik
    Exact , du latin, du grec , du celte , du francique -j’avoue que je ne savais pas exactement ce qu’est le francique, je viens de faire un tour sur Wikipédia – et d’autres langues de façon résiduelle.
    Je ne sais ce que veut dire Paul le musulman, car il l’est , c’est évident , par « gaulois « .
    Il passe allègrement sur la civilisation gréco-latine ,comme Sarko avec les origines juives de la France.
    Quant à Blanc, il attaque des pays très catholiques , comme par hasard , même si l’Espagne malheureusement n’est plus ce qu’elle était.
    Je peux vous dire que l’Italie est un pays beaucoup plus dynamique que la France; il suffit de passer la frontière .
    Il y a trente ans , lorsqu’on passait de France en Italie , on avait l’impression de passer d’un pays développé à un pays en voie de développement ; maintenant , c’est exactement l’inverse.
    Et les Italiens ne sont pas déprimés , abrutis et résignés devant l’invasion comme les Français ; je vais en choquer beaucoup , mais c’est la vérité , hélas.

  21. Paul O pourrait en effet être FM , plutôt qu’un CPF qui répète les sottises que les FM leur mettent dans le crâne , et qui arrangent les deux parties , au détriment des Européens chrétiens.

  22. @Anonyme

    Tout à fait vrai pour l’Italie. Bon, ce n’est pas parfait (immigration en force aussi), mais c’est un pays qui reste plus agréable à vivre que la France actuelle.
    Y compris du point de vue de la vie religieuse.

  23. @anonyme
    C’est vrai , quand je ne vous parle pas de notre sainte religion vous vous trouvez en accord avec moi car vous n’aimez entendre parler que de culture et de politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.