Attentat de Boston : un faux mutilé, joué par un soldat ?

[C’est la thèse que soulèvent certains sur le net, après avoir étudié une video des attentats de Boston.
Ils affirment qu’un type, amputé des jambes de longue date, fait le comédien durant les attentats de Boston en se montrant avec des moignons ensanglantés.

Il est vrai qu’il faut s’attendre à toutes les manipulations de la part de Washington, depuis longtemps, mais est-ce convainquant ?
Vous pouvez le dire en commentaire.
Contre-info]

« C’est le genre de choses qu’ils ne veulent pas que nous voyions. S’il vous plaît partagez cette information avec tous ceux que vous connaissez. (Avertissement, certaines de ces images sont repoussantes, à première vue. Je vous assure cependant que le sang et la chair sont du toc, je peux le prouver par simple observation, médicalement informée.)

J’ai étudié et obtenu un diplôme d’ambulancier avec l’état d’Oregon. Je suis parti en mission pour des saignements artériels lourds, des hémorragies internes, des morts, des morts à l’arrivée. Je parle d’une expérience directe et personnelle des traumatismes sérieux.

Voici une photographie éloquente de l’acteur amputé (prise le jour de l’attentat, ndt). J’encourage les lecteurs à comparer la photo avec mon analyse.

Continuer la lecture de « Attentat de Boston : un faux mutilé, joué par un soldat ? »

Qui est vraiment l’opposition syrienne ? Qui la finance ? Qui sont ses représentants ?

Des navires de guerre russes en route vers le port syrien de Tartous sont entrés dans la Méditerranée après avoir passé le détroit de Gibraltar, a annoncé mardi le ministère russe de la Défense.

Alors que la tension internationale continue de monter, avec notamment l’arrivée de navires de guerre russes en Méditerranée, et que les médias français s’adonnent à une propagande éhontée, voici une enquête édifiante qui montre à quel point l’oligarchie mondialiste s’affaire en Syrie, via ses pions de l’opposition.

« Les médias ne sont pas très curieux lorsqu’il s’agit du mouvement d’opposition syrienne. Examinons donc leurs origines et leurs connexions politiques.

C’est un cauchemar qui se déroule à travers toute la Syrie, dans les maisons d’Al-Heffa, de Homs et les rues de Houla. Et nous savons tous comment l’histoire se termine : des milliers de soldats et de civils tués, des villes et des familles détruites, et le président Assad battu à mort dans un fossé. C’est l’histoire de la guerre syrienne.

Mais il y a une autre histoire à raconter. Un conte moins sanglant, mais néanmoins important. Il s’agit d’une histoire au sujet des conteurs : les portes-paroles, les “experts de la Syrie”, les “militants de la démocratie”. Ceux qui nous font l’état des lieux. Ces personnes qui “pressent” ,”avertissent” et “appel à l’action”.
Continuer la lecture de « Qui est vraiment l’opposition syrienne ? Qui la finance ? Qui sont ses représentants ? »

11 septembre : 10 ans d’une phénoménale arnaque

Loin du concert des pleureuses au service du Nouvel Ordre Mondial, c’est l’occasion – pour ceux qui y croiraient encore ou pour ceux qui veulent réviser leur argumentaire – de revoir ce très bon documentaire sur la face cachée des « attentats » du 11.09 :


L’arnarque du 11 septembre aura permis de :
Continuer la lecture de « 11 septembre : 10 ans d’une phénoménale arnaque »

Les soldats américains qui auraient tués Ben Laden sont morts

Vous avez peut-être entendu parler de la mort de 31 soldats US vendredi dernier, après que l’hélicoptère (qui les ramenait d’un raid) a été détruit. Les médias ont d’abord parlé d’un accident, puis la résistance afghane a affirmé avoir abattu l’appareil à l’aide de deux roquettes RPG.

Sur la mort d’Oussama Ben Laden, il n’y avait ni corps ni photographie. Depuis vendredi soir, il n’y aura plus aucun témoin direct non plus, puisque les membres du « Navy SEAL Team 6 » (unité d’élite sous commandement de la CIA) qui avaient participé à l’opération anti-Ben Laden, sont morts dans le crash de l’hélicoptère.

Source

La CIA et l’empire de la drogue

Vu sur le blog de Laurent Blancy

Si les acteurs du trafic de l’opium semblent avoir changé, la CIA n’en a pas moins accru son emprise… et, depuis la fin de la guerre froide, sa connivence avec l’intégrisme musulman pour lequel le contrôle de l’opium est vital.
Le territoire afghan a vu depuis sa libération une augmentation de 59 % de sa production d’opium sur une superficie de 165 000 hectares. En termes de production annuelle, cela représente 6 100 tonnes, soit 92 % de la production mondiale. L’ONU rapporte que dans la province de Helmand, la culture de l’opium a augmenté de 162 % sur une superficie de 70 000 hectares. Ces statistiques sont d’autant plus alarmantes que ce sont seulement 6 des 34 provinces afghanes qui en sont productrices. Les Nations-Unies ont bien entendu proposé une aide au développement économique pour les régions non encore touchées par cette culture. Ce à quoi le président afghan Hamid Karsai a répondu de manière très explicite et franche que l’on devait d’abord réviser les succès du « camp anti-drogue »…

Les Skulls and Bones et les services secrets

Continuer la lecture de « La CIA et l’empire de la drogue »

Un ex-chef de la DGSE : « Al Qaida est morte en 2002 »

Alain Chouet, haut responsable du contre-espionnage français qui dirigea entre 2000 et 2002 le service anti-terroriste de la DGSE, est certainement l’un des mieux informés sur ces questions en France. Le 29 janvier 2010 au cours d’une table ronde tenue au Sénat sur le thème : « Où en est Al Qaïda ?», il affirma que l’organisation terroriste « était morte en 2002 du point de vue opérationnel dans les trous à rats de Tora-Bora, les Services pakistanais s’étant contentés entre 2003 et 2008 de nous en revendre les restes par appartements contre quelques générosités et quelques indulgences diverses ».
« Best of » de son intervention (video intégrale ici) :

Source : Rivarol

Les Allemands pas si naïfs

D’après un sondage de l’institut allemand TNS Emnid, près de 90% des Allemands (très précisément 89,5%) ne croient pas aux explications officielles du gouvernement américain quant aux attentats du 11 septembre 2001 et 80% pensent que la CIA a déjà monté des opérations secrètes sur le sol allemand.
En 2003, un sondage de l’institut Forsa, pour le journal
Die Zeit, montrait que 31 % des Allemands de moins de 30 ans pensaient que les attentats de 2001 étaient un coup monté (« inside job »). La méfiance n’a donc fait que croître…

Source : Faits & Documents n°310.

John Rambo arrêté au Pakistan

Le 27 janvier dernier, Raymond Davis, « consultant » au consulat US de Lahore (Pakistan), se rend en voiture dans un quartier miteux de la ville et tue deux Pakistanais. Il appelle du renfort et un 4×4 du consulat américain venu à la rescousse de Davis renverse une troisième personne (qui succombera à ses blessures).
Un officier des services secrets pakistanais raconte : « C’est lui (Davis) qui avait appelé du renfort à l’aide du matériel sophistiqué dont la voiture était truffée ». Davis se défend en expliquant avoir été en état de légitime défense. Il soupçonnait les deux Pakistanais de vouloir lui dérober de l’argent.
Continuer la lecture de « John Rambo arrêté au Pakistan »

Après la Tunisie, l’Egypte s’embrase et les islamistes attendent leur heure

A peine deux semaines après la chute du régime de Ben Ali en Tunisie, voilà que l’Egypte de Moubarak s’embrase à son tour. Des milliers de manifestants se sont affrontés à la police dans les principales villes du pays, demandant la démission du président au pouvoir depuis 1981, la dissolution du gouvernement du Premier ministre Ahmed Nazef, la dissolution de l’Assemblée populaire et tenue de nouvelles élections, établissement d’un nouveau gouvernement soutenu par le peuple. Derrière des émeutes, qui ont fait pour l’heure trois morts dont un policier, il y a la diplomatie américaine et les Frères musulmans.
Continuer la lecture de « Après la Tunisie, l’Egypte s’embrase et les islamistes attendent leur heure »

Document exceptionnel : la stratégie de l’ambassade américaine en France vis-à-vis des immigrés.

Vous avez sûrement entendu parler du site d’informations confidentielles Wikileaks qui vient de divulguer de nombreux documents secrets liés principalement à l’action internationale des Etats-Unis.
L’un deux nous en dit beaucoup sur la stratégie de la diplomatie yankee vis-à-vis des populations immigrées en France. On savait qu’une opération de séduction et de mise en valeur des « élites » des banlieues immigrées avait cours, depuis Washington.
Mais l’ambassadeur des Etats-Unis lui-même en explique le but et le plan, principalement par le biais du métissage et de la soi-disant « discrimination positive ».
Extrait : « Notre but est de motiver la population française à tous niveaux à augmenter ses efforts en vue d’atteindre ses propres idéaux égalitaires, et donc de promouvoir les intérêts nationaux américains. »

Ambassade américaine de Paris / Stratégie d’engagement pour les minorités
C O N F I D E N T I A L SECTION 01 OF 04 PARIS 000058
Continuer la lecture de « Document exceptionnel : la stratégie de l’ambassade américaine en France vis-à-vis des immigrés. »

La CIA, mécéne de l’expressionnisme abstrait

« L’historienne Frances Stonor Saunders, auteure de l’étude magistrale sur la CIA et la guerre froide culturelle, vient de publier dans la presse britannique de nouveaux détails sur le mécénat secret de la CIA en faveur de l’expressionnisme abstrait. La Repubblica s’interroge sur l’usage idéologique de ce courant artistique.

Jackson Pollock, Robert Motherwell, Willem de Kooning, Mark Rothko. Rien moins que faciles et même scandaleux, les maîtres de l’expressionnisme abstrait. Un courant vraiment à contre-courant, une claque aux certitudes de la société bourgeoise, qui pourtant avait derrière elle le système lui-même. Car, pour la première fois, se confirme une rumeur qui circule depuis des années : la CIA finança abondamment l’expressionnisme abstrait. Objectif des services secrets états-uniens : séduire les esprits des classes qui étaient loin de la bourgeoisie dans les années de la Guerre froide. Ce fut justement la CIA qui organisa les premières grandes expositions du New American Painting, qui révéla les œuvres de l’expressionnisme abstrait dans toutes les principales villes européennes : Modern Art in the United States (1955) et Masterpieces of the Twentieth Century (1952).

Donald Jameson, ex fonctionnaire de l’agence, est le premier à admette que le soutien aux artistes expressionnistes entrait dans la politique de la « laisse longue » (long leash) en faveur des intellectuels. Stratégie raffinée : montrer la créativité et la vitalité spirituelle, artistique et culturelle de la société capitaliste contre la grisaille de l’Union soviétique et de ses satellites. Stratégie adoptée tous azimuts.
Continuer la lecture de « La CIA, mécéne de l’expressionnisme abstrait »

La CIA aurait voulu faire croire que Saddam Hussein était pédéraste.

La CIA aurait envisagé divers coups tordus pour nuire à Saddam Hussein.
Un chroniqueur du Washington Post « expose plusieurs des propositions du Iraq Operations Group, une cellule spécifique de l’agence de renseignements. L’un des projets était de tourner une vidéo prétendant que le dictateur avait des relations sexuelles avec un jeune homme et de diffuser la séquence au peuple irakien.

Un ancien employé de la CIA, s’exprimant sous couvert d’anonymat a déclaré qu’«le film aurait eu l’air d’être tourné par une caméra cachée. Comme s’il s’agissait d’une bande vidéo secrète d’une relation sexuelle». Une sex-tape, en somme. »

Source