Sylvie Goulard, nouveau ministre de la Défense : « je ne me sens pas française »

Sylvie Goulard en mai 2013.Sylvie Goulard (née Grassi : ses quatre grand-parents sont italiens), après une carrière de bureaucrate en France et à Bruxelles, vient de décrocher la timbale de ministre de la Défense.

Européiste fanatique, elle fut « conseiller politique » de Romano Prodi, le président de la Commission européenne, et même présidente du « Mouvement européen-France », une officine fédéraliste !

Pour elle, la France ne mérite donc pas mieux que d’être une région, un länder de l’Union européenne, et le député Jacques Myard rapporte même, à son sujet :

« Sylvie Goulard me confiait dans notre parcours commun au ministère des Affaires étrangères ‘Je ne me sens pas française’ et c’est cette personne qui est placée au ministère de la Défense rebaptisé ministère des Armées, ça promet ! »

Une femme à la tête des armées, c’était déjà étonnant, mais une anti-patriote aussi patentée, il faut le faire !
Une pensée pour tous les militaires non gamellards…

Commentaires

commentaires

Les commentaires sont fermés.