Quand Valls défendait la liberté d’expression des pièces blasphématoires

vallsCi-dessous une video où l’on voit Valls en 2011, manifestant pour défendre la liberté d’expression de la pièce de théâtre antichrétienne et scatologique de Jean-Michel Ribes, Golgota Picnic.

Évidemment, c’est le discours inverse de celui qu’il tient actuellement contre Dieudonné.

Contre les chrétiens, tout est permis. En revanche, rien n’est permis envers une autre communauté, autrement plus influente, et à laquelle Valls avait affirmé se sentir « attaché de manière éternelle ».

Commentaires

commentaires

Les commentaires sont fermés.



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)