Les détenus de l’ETA entament une grève de la faim

Les prisonniers politiques basques de l’ETA (indépendantistes marxistes) incarcérés en Espagne et en France ont entamé lundi une grève de la faim pour dénoncer la politique carcérale de la France et de l’Espagne à leur égard.

Il y a quelque 750 membres de cette organisation séparatiste armée basque détenus dans les prisons françaises et espagnoles. Ils représentent de loin la plus grande partie des prisonniers politiques de nos deux pays.

L’ETA est considérée comme responsable de la mort de 828 personnes en plus de 40 ans de violences politiques.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.