La République met la jeunesse entre des mains bien particulières.

L’information est si aberrante et inquiétante que nous l’avons vérifiée deux fois.

Stéphane Garniéri est journaliste juridique au torchon homosexualiste « Têtu » et par ailleurs conseiller juridique au « Commissariat à la diversité et à l’égalité des chances » (sic).
En plus de ces nobles fonctions, il est aussi devenu « conseiller chargé de la jeunesse (!), du service civique et des expérimentations » (sic) au cabinet de Jeannet Bougrab, la secrétaire d’Etat à « la jeunesse et la vie associative ».

Source via Faits & Documents n°308

15 commentaires concernant l'article “La République met la jeunesse entre des mains bien particulières.”

  1. Démentiel !

    Qui sont ses adjoints pour s’occuper de la jeunesse ? Marc Dutroux, Émile Louis et Jean-Louis Fourniret ?

  2. Si comme je le crains c’est du a une « promotion coucherie » c’est scandaleux. Voila des sinecures juteuses payees par les contribuables pour flatter dans le sens du poil les pulsions communautaristes stipendiees par le milliardaire P,Berge.

  3. Il est peut-être très compétent ce monsieur ? Aucun homosexuel ne trouve grâce à vos yeux ? Que de haine dans tous vos commentaires.

  4. A vous lire, on a l’impression que l’homosexualité (ou à l’inverse l’hétérosexualité) est le moteur de vie d’une personne, professionnelle en l’espèce… Ce qui est assez idiot. Et je rejoins David : aucun homosexuel ne trouve grâce à vos yeux ? Je me demande aussi ce que vous pensez de certains artistes homosexuels reconnus, tels que Marcel Proust, Oscar Wilde… Leurs oeuvres sont-elles à jeter du fait de leur orientation sexuelle ?

  5. david et bibi, les archétypes d’une communauté où une grande majorité sont d’une bêtise crasse !
    il n’y a qu’à constater comment s’exprime les deux gouines qui osent s’appeler « mères de famille » (avec trois enfants artificiels) !!!…elles bafouillent, n’ont pas d’arguments, elles ont un discours bourré de sophismes imbéciles,…
    il est évident que des homosexuels ont certaines qualités et qu’il n’est pas question de mettre au ban les oeuvre magnifiques de Proust ou de Wilde !!!! qu’il est profondément stupide d’écrire cela !!!
    il y a une différence entre des productions artistiques et des projets politiques !
    il est évident que la sexualité ou la religion d’une personne influencera grandement son travail si cette personne a un pouvoir décisionnel politique !!!!!
    quelle naïveté voire ineptie que de croire le contraire !!
    Ge a raison, le conflits d’intérêts est évident !!!!

    et de grâce, arrêtez avec vos discours de fiottes « tant de haine »…les larmettes ne nous viendront pas.

    un inverti est un tordu, Proust a écrit des oeuvres magnifiques mais c’était un tordu au même titre que Gainsbourg, pourtant a priori hétéro (on ne sait jamais chez les artistes !), était tordu pour d’autres raisons !!!!

  6. @ MarxNietzsche : pourriez-vous, afin d’éclairer ma lanterne, me donner les caractéristiques d’une personne qui n’est pas « tordue » selon vous ? Et au passage, je n’avais pas le projet de vous tirer des larmes avec mon commentaire « de fiotte », mais j’apprécie la franchise de votre réaction.

  7. « David dit :
    29 janvier 2011 à 12 h 15 min »

    On les connaît vos méthodes ! L’intelectualisation, couper les cheveux en 4 … la pédérastie c’est un mec qui encule un autre mec et c’est profondément (c’est le cas de le dire) répugnant. Il faut être détraqué pour aimer ça. Il n’y a pas à « dialoguer » avec vous, il faut vous faire soigner.

  8. Outre que beaucoup d’artistes n’ayant jamais été homos sont souvent récupérés par ces derniers pour servir leur cause, ceux qui l’ont vraiement été (de façon prouvée et établie, pas sur la base de « on-dit ») n’ont jamais utilisé leur tendance comme vecteur de création artistique. En tout cas ceux qui ont laissé un souvenir.

    L’Art Européen reste hétérosexuel.

  9. Ecrire que Wilde et Proust n’ont pas utilisé cet aspect de leur personnalité (leur homosexualité) pour écrire leurs œuvres est une idiotie… Relisez donc « Le portrait de Dorian Gray », chef d’œuvre incontesté, où le côté homo-érotique très léger est bien présent et donne une dimension bien plus intéressant aux trois principaux personnages…

  10. @bibi

    Depuis l’Iliade et l’Odyssée, et les centaines de milliers d,artistes et d’écrivains Européens (et pas forcément Chrétiens notez bien), vous n,avez trouvé que deux figurants pour vous représenter.

    Je sais que le nombre ne compte pas forcément, mais…n’avez vous pas l’impression de vouloir encercler une division entière avec trois clampins?

  11. La véritable idiotie liée sûrement à une incapacité à comprendre une argumentation basée sur une syntaxe plutôt abordable, est d’interpréter de travers (rien de surprenant pour un tordu surtout avec un pseudo de fiotte aussi ridicule…) un énoncé limpide.
    je n’ai jamais écrit que « Wilde et Proust n’ont pas utilisé cet aspect de leur personnalité (leur homosexualité) pour écrire leurs œuvres » !!!
    j’ai seulement répondu à : « A vous lire, on a l’impression que l’homosexualité (ou à l’inverse l’hétérosexualité) est le moteur de vie d’une personne, professionnelle en l’espèce »…et bien oui ! effectivement !
    un politique encore plus que quiconque est influencé par son fort intérieur et que ses décisions sont toutes orientées dans ce sens !!!!
    c’est tout !
    Wilde ou Proust aurait pu écrire 200 oeuvres influencées par leur homosexualité, il n’y aurait eu aucun impact sur la société !!!
    alors qu’une décision politique, un projet de loi peut ébranler des traditions séculaires ou des civilisations millénaires !!!
    ce n’est pas compliqué à comprendre tout de même !….

    et d’écrire « chef-d’oeuvre incontesté »…quelle affirmation digne d’un apparatchik de la stasi !
    on peut préférer H.P. Lovecraft ou Frank Herbert par exemple, considérer que dans ces cas, nous avons à faire à des chefs-d’oeuvre, et que Wilde reste un bon auteur sans plus !!!….
    quant à être persuadé que : « le côté homo-érotique très léger est bien présent et donne une dimension bien plus intéressant aux trois principaux personnages… », ceci est bien symptomatique d’une dégénérescence hédoniste et relativiste de votre pauvre âme !!!
    ce côté « homo-érotique » est tout simplement écoeurant, sordide et pitoyable ! il ne donne aucune dimension positive aux personnages !!! il s’agirait plutôt d’une dimension scabreuse !

  12. @ David

    une personne qui n’est pas tordue est une personne acceptant son statut d’homme ou de femme (un homme est prévu génétiquement pour trouver une femme, et réciproquement, un homme n’est pas efféminé puisque que l’origine même de cet adjectif montre qu’il s’agit d’attitudes typiques de femmes, une femme est féminine, maternelle,….un homme est fort, sûr de lui, protecteur,…), fondant une famille (donc avec l’envie viscérale d’avoir une descendance et avec la certitude d’être aimant et d’assurer son statut de parent !!) en lui fournissant un toit, ayant un boulot, participant activement à la collectivité dans l’intérêt du plus grand nombre, ayant des activités sportives et culturelles, traçant sa route sans faire chier le voisin, et surtout en ayant une morale d’acier (pas de vices tels le SM, le bondage, la drogue, les partouzes, l’homosexualité, la scatophilie, la pédophilie, la zoophilie,…et j’en passe !).
    c’est simple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.