Des organes génitaux en peluche pour éduquer des enfants de 10 ans

Le canton de Bâle en Suisse entend utiliser à la rentrée prochaine des peluches en forme d’organes génitaux masculins et féminins afin d’offrir des cours d’éducation sexuelle aux enfant à l’école primaire, révelait le mois dernier le journal SonntagsBlick.

« Les spécialistes de la branche ont fait confectionner une sex-box, une sorte de kit pédagogique, où l’écolier trouvera des pénis en bois et en peluche ainsi que des sexes féminins à manipuler. »

« Une pétition a été lancée par des parlementaires de l’UDC, du PDC, de l’UDF et du PLR demandant que l’éducation sexuelle soit mieux cadrée par les cantons, que les enfants ne soient pas obligés d’y assister et que «la pornographie» déserte ces cours de prévention. »

Source : La Tribune de Genève

15 commentaires concernant l'article “Des organes génitaux en peluche pour éduquer des enfants de 10 ans”

  1. On n’arrête décidément pas le « progrès ».

    Là vache. Là ils sont à leur max, ou ils ont encore de la marge?

  2. Oui on n’arrete pas le progrès un petit retour en arrière s’impose.Je propose un ministère de la censure surveillant le ministère de la culture, de l information et de l éducation nationale.
    Pour les détraqués de la braguettes camps de rééducations morales car manifestement la génération du papy boom (no ex 68 tard) née après la guerre à ouvert la boite de pandore.
    Aujourd’hui la pornographie pour les primaires et demain l’inceste comme éducation sexuelle à la maison.
    La franchement on tombe très bas c’est plus de la prévention c’est de la pervertion!

  3. De source sûre, on m’a rapporté un cour d’svt de 4e. Au programme présentation et utilisation de « sex-jouet », et rapport des effets de ces objets par la prof. Le plus choquant c’est que le parents disent rien !

  4. Le très gauchisant département de l’Instruction publique du canton de Genève n’est pas en reste, dans un autre domaine, à savoir celui de l’intégration des immigrés albanais (qui sont très nombreux en Suisse)… quelle magnifique idée que d’aider de jeunes écoliers albanais à s’intégrer en leur offrant, avec l’argent du contribuable, des cours… d’albanais… le pire c’est qu’il ne s’agit pas d’une blague :

    http://www.lematin.ch/actu/suisse/leur-apprend-leur-propre-langue

    Article hostile à ce projet délirant :
    http://fouthese.com/2011/06/21/lintegration-a-la-genevoise-le-monde-a-lenvers/

  5. Si c’est pour l' »intégration » des Albanais, ils n’ont pas besoin de manuel, pourtant.
    Ni de mode d,emploi.

  6. Plan de la maçonnerie: pervertir les âmes dès le plus jeune âge; but ultime: leur faire accepter toutes les valeurs inverses à la morale chrétienne supposée naïve et stupide préjudiciable à la maturité intellectuelle et citoyenne future de l’enfant qui forcément sera un attardé voire un perturbé mental à l’âge adulte, rétrograde amateur de la Tradition catholique, afin que généreusement il accueille les « bonnes » valeurs de la future société de l’antéchrist.
    Pauvres mômes: non seulement ils vont connaître la pire des guerres , ils sont déjà saturés avec les mass-médias et autres dessins animés stupides voire dangereux, mais voilà qu’on leur met des peluches quasi-porno en leurs mains.

  7. Que l’on enseigne la sexualité me paraît une idée intéressante. Mais respectons les âges des enfants avant tout, les histoires de choux et de roses, aujourd’hui …. ouais bof. Mais 10 ans, un âge où l’enfant est encore basé sur sa propre recherche, me paraît bien trop jeune pour la démarche proposée. Ironiquement je dirais aussi: « pourquoi ne pas les envoyer vers la prostitution, tant qu’à faire. » 🙂

  8. Pfff, confier l’éducation sexuelle à des vieilles pies du planning familial (qui planifie les naissances avec droit de vie ou de mort sur les enfants à naître), franchement, je trouve cela inquiétant.

    Déjà qu’à 14 ans, ça me gonflait que des adultes se permettent de nous obliger à écouter leur topo sur les mécanismes de la reproduction humaine et sur les moyens de contraception, alors à 10 ans, je ne pense pas que cela les passionnera. Et ça peut, en plus heurter la pudeur des enfants.

    Et on prétend, après ça, que la Suisse serait moins touchée que la France ? L’idée des sex toys en peluche pour enfants, fallait la trouver. Et seul des esprits pervers pouvaient la concrétiser. A bas tous ces pédophiles non avoués !

  9. Je vois bien la mise en rayon au moment de noel , pour les cours á domicile avec papa et maman … quand on en arrive á cela , c´est qu´il n´y a pas de limites … les pervers ont de beau jour devant eux … je sais que si on touche á mes gosses , je reglerais moi meme le probleme.

  10. Aberrant, encore une entreprise visant les enfants ou plutot le statut de l’enfance. Ce n’est pas l’age pour aborder ces questions et la méthode me parait discutable, je vois déja les pervers avec des phrases du genre, viens voir j’ai le meme jouet qu’a l’ecole tu peux jouer avec….

  11. Quand j’étais enfant on me disait que les filles naissaient dans les fleurs, les garçons dans les choux…. J’ai grandi… aujourd’hui je pense que les homosexuels doivent naître dans les choux-fleurs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.