Archives pour la catégorie 'Détente, humour'

Le Sida est raciste et homophobe

C’est Libération (via LSB) qui constate :

« A Paris, la situation est préoccupante, pour ne pas dire mauvaise: l’épidémie y est cinq fois plus élevée que la moyenne française et deux fois plus que dans le reste de l’Ile-de-France. Les cas parisiens représentent un cinquième du chiffre pour toute la France, alors que les Parisiens représentent un peu plus de 3% de la population. Ce sont plus d’un millier de nouvelles contaminations par an. Et à Paris encore, l’épidémie y est très particulière, fortement concentrée – à près de 90% – dans deux groupes : les hommes ayant des rapports sexuels entre hommes (52%) et les migrants, principalement de pays à forte prévalence (38%). Enfin, géographiquement, l’épidémie est surtout forte dans les quartiers centraux (Ier à IVarrondissements) et dans le nord-est (Xe, XIe, XVIIIe, XIXe et XXe arrondissements) mais aussi dans le XIIIe. »

Une conséquence de la Gay Pride et de toutes les incitations à la débauche ?

Marseille : les agents de la Ville vont devoir (vraiment) travailler

« Incroyable mais vrai : les agents de la Ville de Marseille vont être tenus de faire leurs heures de travail », rapporte La Provence. « Dans une ville où, souvent à tort mais parfois à raison, les fonctionnaires municipaux n’ont pas la réputation de se tuer à la tâche, c’est un tabou que la municipalité a décidé de briser », malgré la colère de l’intersyndicale FSU, CGT et Unsa.

Cette décision de régularisation fait écho au scandale du Samu social, où les agents ne travaillaient que 10 à 12 jours par mois ! Une enquête préliminaire a d’ailleurs été ouverte par le parquet. La Ville va donc imposer à ses agents 1 567 heures par an de travail effectif. C’est encore 40 de moins que la durée légale. Soit un cadeau à 10 millions d’euros, déjà pointé en 2013 par la Chambre régionale des comptes.

Source

Fonte des glaces : Royal déjà recasée par Macron

C’est une nomination qui ne s’invente pas. Selon les informations du Canard enchaîné à paraître mercredi 21 juin, Emmanuel Macron a pensé à Ségolène Royal après avoir refusé qu’elle fasse partie du gouvernement Philippe. L’ancienne ministre de l’Environnement devrait échouer… ambassadrice de France chargée de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique.

Source

Un journaliste BFMTV : « Des candidats En Marche n’ont même pas le niveau d’un délégué de classe »

Jean-Rémi Baudot (journaliste BFMTV) : « Le casting En Marche au niveau local laisse parfois à désirer. On a vu ces derniers jours des gens qui refusent de débattre avec des politiques plus expérimentés par peur de la confrontation. Et puis il y a ceux qui ne sont pas au niveau, et on se rend compte que certains n’ont même pas le niveau de délégué de classe. Une candidate du Rhône [Anissa Khedher] se décompose littéralement à la télévision, incapable de tenir un débat avec des arguments de fond, comme sur la forme, c’est en termes d’image absolument ravageur, et pour l’instant, peut-être que c’est elle qui sera élue. »
– BFM TV, 16 juin 2017, 10h36

Source : FDS

Bientôt des rues « Chardi Goulle » ?

Sur twitter, quelqu’un met une photo de ce ticket de caisse significatif du changement de peuple.

Législatives : un sondage donne Manuel Valls en difficulté à Évry

Ce serait une immense claque pour l’ancien ministre de l’Intérieur. Cette circonscription qui regroupe Évry et Corbeil-Essones lui est totalement acquise depuis 15 ans. Il y a été élu sur son nom en 2002, 2007 et 2012. De plus, si La République en marche a refusé de lui accorder l’investiture, ni le mouvement d’Emmanuel Macron ni le Parti socialiste ne présentent de candidat face à lui. L’ex-Premier ministre avait donc un boulevard devant lui. Cela ne suffira peut-être pas.

Un sondage Ifop-Fiducial pour le JDD et Sud Radio publié ce dimanche donne Manuel Valls à égalité (50-50) au second tour avec Farida Marani, la candidate de La France insoumise, dans la 1re circonscription de l’Essonne.

Source

BHL entarté en Serbie… Il devient violent

L’inénarrable Bernard-Henri Lévy a osé se rendre en Serbie pour y palabrer, lui qui a été l’un des grands promoteurs du bombardement de cette nation par l’OTAN il y a une quinzaine d’années.
Il a tout de même eu droit à un geste de réprobation : une tarte à la crème, dont il est maintenant un habitué, à défaut d’en être friand.

Il tente de garder son calme dans un premier moment, avant de passer au kung fu contre un photographe opposant…

Art contemporain : il place un ananas dans une exposition, la galerie en fait une « œuvre »

Ruairi Gray est étudiant en technologie de l’information à l’université écossaise de Gordon. Avec son ami Lloyd Jack, il a décidé il y a quelques jours d’acheter un ananas et de le placer dans une exposition intitulée «Look Again», «Regarde encore» au sein du RGU. The Independent, qui relaie l’histoire, explique que les deux jeunes hommes l’avaient simplement déposé sur une caisse blanche, espérant que les personnes le prendraient pour de l’art. Au Mail Online, Ruairi a expliqué sa démarche:

« J’ai vu un stand vide dans l’exposition et j’ai décidé de voir combien de temps il faudrait pour que les gens croient que c’est de l’art. Je suis revenu et j’ai vu qu’il avait été mis sous verre. C’est la chose la plus drôle qui soit arrivée cette année. »

Un de ses superviseurs à l’université est lui-même allé voir l’exposition car il ne croyait pas ce qu’on lui racontait.

Source : Slate

Les publicitaires en politique (par les Inconnus)

Ca commence à dater un peu (surtout les vestes) mais ça fait tout de même penser à l’opération Macron !

Hypothèse…

Manque juste Valls : ce serait peut-être pour un remaniement…

La grande magouille

Mascarade électorale : Hollande oublie de prendre un bulletin Hamon

A son arrivée au bureau de vote de Tulle en Corrèze, François Hollande a sélectionné plusieurs bulletins avant d’aller dans l’isoloir pour voter. Mais le chef de l’Etat semble avoir oublié le bulletin de Benoît Hamon, comme on peut le constater sur les images diffusées.

Si on se fie à l’ordre de la présentation des bulletins, similaire partout en France, le président français s’empare d’un bulletin Jean-Luc Mélenchon, Jean Lassalle, Emmanuel Macron et Nicolas Dupont-Aignan. Mais pas celui de Benoît Hamon.

Finalement, aiguillé par son conseiller, il finit par prendre le bulletin du candidat de la gauche. Un petit oubli qui fait tâche, alors que Hamon est théoriquement celui qui devait bénéficier du soutien de Hollande.

Source

Connaissez-vous le mougeon ?

La Femen qui est montée sur scène lors du meeting de MLP à Paris, pleurniche et annonce porter plainte

Lundi, au Zénith de Paris, le meeting de Marine Le Pen a été brièvement interrompu par une militante Femen, qui assure avoir reçu des coups et des insultes. Elle annonce également qu’elle va porter plainte mercredi.