Croyant citer Marc Bloch, Griveaux reprend les mots de Charles Maurras

Ce jeudi, le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, s’est emmêlé dans ses références au moment de défendre la prétendue volonté de l’exécutif, engoncé dans la crise des « gilets jaunes », d’établir un meilleur contact avec la population.

« C’est le pays légal qui rencontre le pays réel, pour reprendre les propos de Marc Bloch il y a bien longtemps. »

Célèbre historien et résistant juif fusillé par les Allemands en 1944, l’aujourd’hui incontournable Marc Bloch n’est pourtant pas l’auteur de cette formule distinguant deux « pays ».
Elle est l’une des plus fameuse de l’essayiste, chef royaliste et nationaliste Charles Maurras.
Il la présente dans son Enquête sur la monarchie (1900) : « Le pays officiel et légal, qui s’identifie au gouvernement parce qu’il en retire l’aliment de sa vie, ce petit pays constitutionnel commence néanmoins à voir et à entendre l’émotion qui gagne le pays vrai, le pays qui travaille et qui ne politique pas ».

Rav Ron Chaya : « déchirer du papier toilette sur les pointillés est extrêmement grave »

Peu de nos contemporains savent que le judaïsme moderne (élaboré après le Christ) est avant tout un code de conduite, plutôt qu’une spiritualité.

Ron Chaya est un célèbre rabbin israélien multipliant les videos en français.

Sur son site, il répond aussi aux questions existentielles angoissantes des juifs qui recourent au savoir que les rabbins ont acquis au cours de très longues années d’études religieuses…

Décadence : le défilé « femme » printemps-été 2019 de Gucci

Si les « grands couturiers » (auto-proclamés) nous ont habitué aux tenues  loufoques, avec des aspects androgynes et débraillées, Gucci vient de franchir une étape avec sa collection « femme » printemps-été 2019.

Continuer la lecture de « Décadence : le défilé « femme » printemps-été 2019 de Gucci »

Matteo Salvini tance Juncker : « Il devrait boire deux verres d’eau avant d’ouvrir la bouche »


A l’origine du différend, une petite phrase lancée lundi par le président de la commission européenne, Jean-Claude Juncker. Il jugeait « hors des clous » le projet de budget italien présenté par Matteo Salvini, qui prévoyait un déficit de 2,4% du PIB pour les trois années à venir, au lieu des 1,6% envisagés. A demi-mots, il a même évoqué une possible indemnisation.

« Je ne voudrais pas qu’après avoir géré la très difficile crise grecque, nous nous retrouvions dans une nouvelle crise, cette fois-ci en Italie », s’était plaint Jean-Claude Juncker la veille.

Continuer la lecture de « Matteo Salvini tance Juncker : « Il devrait boire deux verres d’eau avant d’ouvrir la bouche » »

Foutage de gueule : « Je n’ai jamais fouillé ou contrôlé l’identité d’un journaliste » (Alexandre Benalla)

C’est le moment ou Benalla prend l’auditoire et tous les Français pour de sombres abrutis.

Sûr de lui, Alexandre Benalla a asséné durant son audition devant la commission d’enquête du Sénat: « Je n’ai jamais fouillé ou contrôlé l’identité d’un journaliste. Je vais vous présenter un exemple pour que vous compreniez mieux la fonction. En Guyane, des gens ont attaqué la préfecture. Le secrétaire général de la préfecture qui est à côté de vous. Et vous avez 500 personnes qui attaquent les policiers et la préfecture. Il se tourne vers vous et demande: ‘Qu’est-ce qu’on fait?’ (…) vous le faites ». Continuer la lecture de « Foutage de gueule : « Je n’ai jamais fouillé ou contrôlé l’identité d’un journaliste » (Alexandre Benalla) »