Archives pour la catégorie 'Détente, humour'

Valls giflé en Bretagne

Manuel Valls est arrivé à 16h à Lamballe. En sortant de la mairie où il a rencontré les élus, un homme lui a donné un coup au visage, comme une gifle. Il a été aussitôt plaqué au sol par les gendarmes et la sécurité qui entouraient l’ancien Premier Ministre. La scène a été filmée par Le Télégramme : on y voit un jeune homme qui s’approche du candidat et on l’entend dire « Ici, c’est la Bretagne ».

« Billy le Kid » de 1962 vs réédition de 2017

Version 2017 : sans cigarette, ni fessée, ni animal de cirque et pas de bois de chauffage créant des pics de pollution. Et encore, il faut espérer que les bottes ne soient pas en véritable cuir…

Source

Il confond Gandhi avec Hitler et invite la terreur sur le plateau de Nagui

Mardi 13 décembre 2016, durant l’émission Tout le monde veut sa place, le dernier jeu télévisé animé par un certain Nagui, un candidat a dû répondre à une question de type « Quel est l’auteur de cette phrase ? »… et a commis l’irréparable.

Petit rappel historique

La lettre « Mon cher ami » envoyée par Gandhi à Hitler
le 23 juillet 1939

« Mon cher ami,

Des amis m’ont encouragé à vous écrire au nom de l’humanité. J’ai résisté à leur requête, pensant qu’une lettre de ma part serait une impertinence. Mais quelque chose me dit que je ne dois pas faire de calcul et que je dois faire cet appel, quel qu’en soit le prix.

Il est assez clair que vous êtes aujourd’hui la seule personne au monde qui puisse empêcher le déclenchement d’une guerre pouvant réduire l’humanité à l’état sauvage.

Devez-vous payer ce prix pour atteindre votre objectif, aussi précieux vous semble-t-il ? Écouterez-vous l’appel d’un homme qui a délibérément évité la solution de la guerre, non sans un certain succès ?

Je sollicite néanmoins votre pardon au cas où j’ai commis une erreur en vous écrivant.

Je reste Votre ami sincère,

Sd. M. MK Gandhi. »

Source E&R

A propos d’euthanasie

« islamophobie » : la terreur des bobos

La situation géopolitique vue par le dessinateur AGAR

agard

Publicité aperçue près de Nice

On ne saurait mieux dire…

Source

Strasbourg : Un automobiliste paye son amende de 90 € avec plus de 5.000 pièces de 1, 2 et 5 centimes

Un automobiliste de 28 ans, furieux du racket dont il est l’objet de la part de l’Etat, a utilisé une méthode très facétieuse pour montrer son mécontentement.

Mauvais joueur, le fisc a dénoncé un geste de « mépris » envers ses fonctionnaires. « Ce genre de comportement […] porte volontairement atteinte à l’image des services de l’État en charge de faire respecter la réglementation, notamment celle relevant de la sécurité routière », s’est indigné dans un communiqué le chef de l’administration fiscale dans le Grand Est, Bernard Houteer. « Vouloir réaliser un coup médiatique ne devrait pas se traduire par l’expression publique d’un mépris envers » les fonctionnaires, a ajouté Bernard Houteer.

Source

Un faux « supporter » portugais passe un message inattendu sur I-télé

Bien joué !

« Surtout que la France gagne en 2017, que Valls finisse en prison, et vive le roi ! »

Lobotomisés versus islamistes

Musée d’art moderne. Un lycéen pose ses lunettes par terre, elles sont prises pour une œuvre d’art

Il en faut bien peu pour passer pour un artiste contemporain aux yeux du grand public. Un lycéen de 17 ans en a fait l’expérience cette semaine. Alors qu’il assistait à une exposition au musée d’art moderne de San Francisco (SFMOMA), il a décidé de jouer un tour innocent aux visiteurs. Il a posé sa paire de lunettes sur le plancher et attendu leurs réactions. Le résultat vaut le détour.

Des lunettes posées au sol dans

En quelques secondes à peine, les gens intrigués par l’«œuvre d’art» improvisée se sont mis à s’attrouper autour d’elle et la prendre en photo. Un, puis deux, puis une dizaine… Ils ont été nombreux à se succéder autour du curieux objet, restant parfois plusieurs minutes pour contempler et commenter sa dimension métaphysique.

Cet épisode comique rappelle irrésistiblement une scène de Yasmina Reza dans sa pièce Art. Le rationnel Marc est atterré que son ami Serge, qui ne connaît goutte à l’art, ait mis 200.000 francs dans une toile blanche qu’on lui a certifié être une œuvre d’art, et s’exclame: « Moi, je suis perturbé mon vieux, je suis perturbé et je suis même blessé, si, si, de voir Serge, que j’aime, se laisser plumer par snobisme et ne plus avoir un gramme de discernement. » Source

Malaise dans la Police républicaine

Humour (réaliste hélas)



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)