Le squat servait d’entrepôt de cocktails Molotov pour l’ultragauche

Alors que les media ne cessent de nous rabattre les oreilles sur une soi-disant violence attribuée à l’ultra-droite, violence jamais étayée par des faits concrets car inexistante, il n’en va pas de même de l’ultragauche, notamment de la mouvance dite anti-fa : Ses militants s’en prennent très régulièrement aux lieux de réunion qui ne leur plaisent pas, parfois à la police, voire à certaines administrations pour des raisons qui nous échappent (pénitenciaire, voire EDF). La plupart du temps, les media restent muets sur ces exactions.

Cette fois-ci, dans un squat anti-fa à Bagnolet, la police a trouvé plusieurs dizaines d’objets incendiaires prêts à l’emploi ! C’est néanmoins dans un silence assourdissant que cette découverte fut faite ! Si ça avait été l’ultra droite qui était à l’origine d’un tel arsenal, ne doutons pas que toutes les vierges effarouchées auraient crié au retour des heures les plus sombres de notre histoire. Les Mélenchon et consorts auraient dit qu’ils ont peur, il y aurait peut-être eu un déplacement de Castaner disant que cette façon de faire de la politique est inacceptable ! Mais là, rien ! A part un filet dans le Point (qui nous sert de source), aucune info n’a été donnée !

Pendant combien de temps cette complaisance, pour ne pas parler de complicité, des autorités et des media avec les violents de l’ultra gauche va-t-elle encore durer ?

Villeneuve-la-Garenne : des antifas venus prêter main forte pour casser virés par les racailles

Même les racailles étrangères rejettent cette lie de l’humanité que sont les « antifas ».

« Au moins une vingtaine de militants antifascistes sont venus prêter main-forte aux racailles du coin. Des jeunes hommes, d’autres plus âgés, quelques femmes. Ils ont rappliqué à Villeneuve pour apporter leur soutien et leur expérience des batailles rangées avec les forces de l’ordre. Nul besoin d’être un expert en mouvements sociaux pour les distinguer. Ils sont blancs pour la plupart, globalement plus âgés que les jeunes à la manœuvre, et tout dans leur attitude et leur équipement trahit une certaine habitude de la révolte de rue.

Continuer la lecture de « Villeneuve-la-Garenne : des antifas venus prêter main forte pour casser virés par les racailles »

Caen : un bus de pèlerins catholiques attaqué par des gauchistes cagoulés

Comme à Toulouse récemment, où elle attaquait une crèche, l’extrême-gauche n’hésite pas à attaquer les gens les plus paisibles, y compris avec leurs enfants…
Ici, ces crapules violentes et impunies ont cru qu’il s’agissait d’un car partant pour la manifestation anti-PMA à Paris (ce qui n’enlève rien à leur vilenie).

Un bus de pelerins attaqué à Caen, dimanche 19 janvier 2020, après un nettoyage lui ayant permis d'effectuer le déplacement en Mayenne / © Alizé Voyages

« Il était 8 heures 10, dimanche 19 janvier 2020, quand un bus emmenant des pèlerins de Caen jusqu’à Pontmain (Mayenne) a été attaqué par une vingtaine de personnes cagoulées qui voulaient l’empêcher de partir.

Alors que le véhicule s’apprête à quitter la maison diocésaine, une vingtaine d’individus tentent de l’immobiliser. Au bout de quelques minutes, le chauffeur du bus parvient à s’extraire du groupe qui jette alors de la peinture sur le pare-brise, à l’aide de pistolets de paintball, pour empêcher le départ.

Continuer la lecture de « Caen : un bus de pèlerins catholiques attaqué par des gauchistes cagoulés »

L’attaque de la crèche vivante à Toulouse par les antifas : témoignage (vidéo)

Souvenez-vous : il y a quelques jours à Toulouse, les « antifas » (extrême-gauche violente) interrompaient brutalement une traditionnelle « crèche vivante » (avec des acteurs), n’hésitant pas à traumatiser les enfants présents comme spectateurs ou participant à cette scène universellement touchante.

Une cinquantaine de nervis antifa-féministo-LGBTPHV (Lesbiennes-Gay-Bi-Trans-Petits Hommes Verts) dont des membres clairement identifiés d’Act Up et de l’Union Antifasciste Toulousaine, avaient sifflé les choristes, scandé des chansons blasphématoires et insulté des participants avant d’en arriver aux mains avec certains, arguant « que cet événement était illégal dans un État laïc ».

La crèche vivante a donc du être écourtée de plus d’une heure, empêchant trois groupes de choristes de se présenter sur scène et les enfants de poser dans la crèche. Outrés, les participants ont été contraint de quitter la place, parfois avec les pleurs effrayés des enfants.

On notera en plus de l’impunité habituelle dont jouit l’extrême-gauche à Toulouse comme ailleurs, le lamentable communiqué « d’indignation » de Mgr Le Gall, archevêque de Toulouse, qui par un travestissement du message du Christ se trouve des points de convergences avec les agresseurs de la crèche tel que « l’accueil des étrangers  ».

Source : Infos-Toulouse.fr

Nouvelle lubie « antiraciste » : la suppression des rayons de produits du monde dans les supermarchés

Les populations extra-européennes sont tellement persécutées en Occident que certains militants allogènes en sont à faire la chasse… aux rayons de produits exotiques dans les supermarchés !

Trouvé sur Slate : « Si le supermarché n’est généralement considéré que comme l’endroit où l’on fait ses courses, il rappelle à certain⋅es leur statut de personne d’origine étrangère. Les allées consacrées aux produits exotiques et autres aliments du monde les renvoie à leur différence. C’est en tout cas ce que ressent David Chang, le chef à la tête de la chaîne de restaurants Momofuku.

Considérant ces allées comme le «dernier bastion du racisme visible en plein jour dans le commerce de détail américain», il estime qu’elles doivent disparaître. Il rappelle qu’il n’y a pas si longtemps, les produits italiens étaient marginalisés, au même titre que les aliments chinois, japonais et latinos. Ils sont depuis sortis de leur zone confinée pour rejoindre les rayons classiques des magasins. Les autres produits continuent d’être relégués dans les allées exotiques, alors même que les plats d’origine asiatique ou latino-américaine sont acceptés et consommés par le grand public. D’après Chang, si le problème persiste, c’est que l’on refuse d’en parler.

Continuer la lecture de « Nouvelle lubie « antiraciste » : la suppression des rayons de produits du monde dans les supermarchés »

Les « antifas » parisiens soutiennent le djihadiste Kamel Daoudi : « Force à lui ! »

Les antifas (extrême-gauche violente) s’offusquent sur facebook que des militants identitaires manifestent devant le domicile d’un certain Kamel Daoudi, assigné à résidence.
Pour rappel, cet individu est assigné à résidence (à nos frais) car la France a eu interdiction par l’Union européenne de l’expulser vers l’Algérie.
Pourquoi voulait-elle l’expulser ?
Car il a été reconnu et condamné en justice comme membre d’Al Qaïda, en train de monter une cellule terroriste en France, rien de moins…

Mais pour les antifas, c’est lui la victime, victime des « politiques islamophobes de l’Etat » !
Il faut vraiment être très atteint pour considérer que le régime est islamophobe, alors que ce dernier fait tout pour développer l’immigration musulmane et fait poursuivre et condamner les Français pour « islamophobie »…

Image

La jonction entre gauche extrême et islamisme n’est pas un fantasme.

PS : le cas de Daoudi est rapprocher de celui de Ali Meguimi, autre Algérien que l’Union européenne oblige la France à garder sur son sol.

Nantes : une manifestation nocturne de gauchistes attaquée par des dealers

Entre les crasseux délogés de Notre Dame des Landes, les clandestins africains qui pullulent dans le centre-ville et des racailles, Nantes se transforme en cloaque chaque nuit. Les vendeurs ne drogue allogènes ne supportant pas d’être empêchée dans leur commerce aux heures les plus lucratives, s’en sont violemment pris aux gauchistes alors en manifestation/cassage nocturne. Un régal.

Trouvé sur Breizh Info : « Une manifestation nocturne a été improvisée ce samedi soir par quelques dizaines d’activistes d’extrême-gauche à partir de 20h30 à la croisée des tramways. Elle a cependant très vite tourné au vinaigre, avec d’abord une vitrine cassée rue d’Orléans, des barrières de chantier jetées en travers des voies à Commerce vers 21h30 puis ensuite une tentative d’attaque par un groupe du bar le Chat Noir – un des repaires de l’extrême-gauche nantaise – dans des conditions floues.

La bagarre qui s’est ensuivie a ensuite fait plusieurs blessés, tandis que des armes diverses – barres de fer, gazeuse – étaient utilisées. Des manifestants ont été rossés par un groupe de personnes déterminées… qui s’avère être, selon plusieurs témoins, des dealers de Commerce. Quand la réalité de l’insécurité nantaise se rappelle à l’extrême-gauche nantaise : celle justement qui milite pour qu’il n’y ait plus de frontière et toujours plus de migrants, mais feint d’en ignorer les conséquences : augmentation de l’insécurité, multiplication de viols de rue, délinquance liée aux squats de migrants, cas de galerougeole et tuberculose etc.

Continuer la lecture de « Nantes : une manifestation nocturne de gauchistes attaquée par des dealers »

Allemagne : des gauchistes contrôlent des véhicules de police pour s’assurer qu’aucun migrant ne s’y trouve

C’est désormais à la police de laisser contrôler leur travail par des petites frappes gauchistes ! A quand le contrôle des frontières par des militants de l’Alternative für Deutschland (parti anti-immigration allemand) ? 

Trouvé sur FDS : « Leipzig – Des situations tendues exigent parfois des mesures surprenantes – ou bien est-ce que la police capitule face à l’extrême-gauche ?

Pour réduire la tension entre policiers et opposants à une expulsion, les manifestants ont été autorisés à contrôler des voitures de police !

Une trentaine de protestataires avaient bloqué mercredi [4 septembre] vers 22 heures la sortie du foyer de réfugiés de la rue Max-Liebermann. La nouvelle d’une expulsion s’était auparavant répandue. Une participante à la manif (25 ans) : « Nous voulions nous assurer qu’il n’allait pas être emmené sous notre nez. » Continuer la lecture de « Allemagne : des gauchistes contrôlent des véhicules de police pour s’assurer qu’aucun migrant ne s’y trouve »

Paris : l’incendie de l’église Saint-Sulpice est un acte haineux

Alors que la presse française est prompte a qualifier d’acte antisémite un graffiti sur une boîte à lettres  (cf la croix gammé sur le visage de Veil) ou d’islamophobe une tranche de lard dans une boîte aux lettres, l’incendie volontaire d’un édifice catholique de premier ordre n’émeut pas grand monde… 

Une intervention humaine serait à l’origine de l’impressionnant incendie qui s’est déclaré ce dimanche 17 mars, au niveau de la porte de l’église Saint-Sulpice, à Paris, d’après les analyses menées par le laboratoire central de la préfecture de police. La piste criminelle est donc envisagée.

Continuer la lecture de « Paris : l’incendie de l’église Saint-Sulpice est un acte haineux »

Calais : des associations immigrationnistes « fournissent le matériel pour couper les arbres afin de bloquer l’autoroute et s’introduire dans les camions »

Aucune réaction politique, pas de scandale national, pas de dissolution de ces associations d’envisagée, rien ! L’hypocrisie républicaine en une seule information.

Trouvé sur FDS : Trois mille clandestins contrôlés chaque mois à Calais et sur toute la bande côtière. C’est une moyenne de cent par jour. Un peu plus de deux ans après la fermeture de la «jungle» dans ce dernier port avant l’Angleterre, et à seulement six semaines de l’échéance du 29 mars qui marquera le début du Brexit dur en cas de «no deal» avec l’Europe, la pression migratoire qui pèse sur le littoral demeure forte.

(…) « Ils continuent parfois à bloquer l’autoroute avec des branchages incendiés pour stopper les poids lourds et tenter de s’y glisser, je l’ai vécu, témoigne Sophie, commerçante dans la rue Royale, en centre-ville. Ce qui m’énerve le plus, c’est que ce sont des associations qui leur fournissent le matériel pour couper les arbres ! »

(…) Continuer la lecture de « Calais : des associations immigrationnistes « fournissent le matériel pour couper les arbres afin de bloquer l’autoroute et s’introduire dans les camions » »

Phillippe Poutou (NPA) ne pourra soutenir les Gilets Jaunes demain : « Je serai à une manifestation pour les migrants »

Voilà qui est caractéristique des véritables préoccupations de l’extrême-gauche : non pas la défense de la France d’en bas, de la France qui se lève tôt, mais l’importation massive d’immigrés.
Pourquoi ? Parce que l’extrême-gauche ne pouvant plus s’appuyer sur des troupes « de souche », elle compte sur les déracinés pour s’enrôler sous sa bannière, car ils sont selon l’idéologue gauchiste Herbert Marcuse des « révolutionnaires-nés ».

Qui a cassé et pillé samedi à Paris ? Les médias ne veulent pas le dire

Samedi, partout en France, de très nombreux « Gilets jaunes » ont encore manifesté leur colère vis-à-vis du fiscalisme délirant qui dépouille le peuple français.

A Paris, alors que la ville était bouclée par de nombreuses forces de l’ordre tendues par les consignes qu’elles recevaient d’un ministère de l’Intérieur paniqué et furieux, des heurts ont éclaté par endroits.

Tôt le matin, les CRS ont ainsi abondamment « gazé » des centaines de Gilets jaunes pacifiques.

Puis il y eut des bousculades entre eux. Des barricades ont été à nouveau érigées. Des CRS ont pris la couleur jaune, pas forcément volontairement :

Plus tard dans l’après-midi, comme nous l’ont confirmé plusieurs témoins, des centaines de militants d’extrême-gauche sont passés à l’action, s’en prenant virulemment aux forces de l’ordre et à certaines devantures ou véhicules. Ils étaient entraînés et équipés (étant pour une partie d’entre eux des anciens de Sivens ou de la ZAD de Notre-Dame des Landes).
Dans la soirée, des « jeunes de banlieue » sont venus sur les Champs-Elysées et alentours, pour provoquer la police et piller des magasins.

Continuer la lecture de « Qui a cassé et pillé samedi à Paris ? Les médias ne veulent pas le dire »

Vendée : la tombe du Maréchal Pétain encore vandalisée à l’île d’Yeu

La tombe du maréchal Pétain a de nouveau été vandalisée, durant la nuit du 10 au 11 novembre à l’île d’Yeu (Vendée). Le matin du 11 novembre, vers 7 heures, les gendarmes interviennent après qu’un rôdeur a été aperçu dans le cimetière. Les militaires n’ont vu personne mais ils ont constaté que la tombe, du vainqueur de la bataille de Verdun lors de la Première Guerre mondiale et le chef du régime de Vichy durant l’occupation allemande de la Seconde Guerre mondiale, avait été une nouvelle fois vandalisée.

Continuer la lecture de « Vendée : la tombe du Maréchal Pétain encore vandalisée à l’île d’Yeu »

Paris : gros flop de la manifestation anti-Trump

Seules 1 500 personnes selon la préfecture de police ont répondu à l’appel du collectif Ni guerre ni état de guerre qui considère Donald Trump comme un ennemi de la paix. Pancartes, déguisements… tous les accessoires étaient les bienvenus pour le moquer, jusqu’au ballon de baudruche à l’effigie du président américain en couche-culotte planant au-dessus de la manifestation rapporte Le Monde.

Des black blocks finalement inoffensifs Continuer la lecture de « Paris : gros flop de la manifestation anti-Trump »