Archives pour la catégorie 'Antifas'

Voilà à quoi sert le CNRS…

Vu sur Ouest France, cet entretien complaisant et délirant avec un gauchiste qui met sur un même plan FN et djihadisme…

cnrs

Ce pourrait être drôle si cet hurluberlu n’était pas payé avec nos impôts et relayé par les médias du Système.

Mort de Yann Lorence – Les mauvaises fréquentations de Romain Mabille (Collectif Ultra Paris)

Romain MabilleLu sur Parisvox : « Paris Vox – On parle beaucoup du « retour des ultras » dans l’enceinte du Parc des Princes, et notamment du CUP (Collectif Ultra Paris) au sein de la tribune Auteuil. Il s’agit du seul groupe « ultra » a être désormais autorisé, en partie, à revenir, alors que beaucoup de ses membres actuels (et notamment son président Romain Mabille) auraient été actifs et impliqués dans les violences avec la tribune Boulogne il y a quelques années, violences qui se seront achevées par la mort, sous les coups, d’un supporteur du PSG, Yann Lorence.


Alors que le procès des deux assassins présumés de Yann Lorence s’ouvrira jeudi 24 novembre devant la cour d’assises de Paris, nous proposons ici aux lecteurs quelques détails fort peu relayés par la presse subventionnée.

Le 17 mars 2010, Yann Lorence, supporter du PSG de 37 ans, fût déclaré « cliniquement mort », après être tombé dans le coma le 28 février 2010, deux heures avant la rencontre PSG – OM au Parc des Princes.
Lire la suite

Pays-Bas : le père Fouettard accusé de racisme

Près de 200 manifestants, essentiellement des noirs, ont essayé de s’en prendre violemment au traditionnel défilé familial de la Saint Nicolas.
En effet, pour les gauchistes et les allogènes qui venaient casser du blanc : « « Pierre noir », avec sa coiffe afro, sa peau noire, ses boucles d’oreilles clinquantes et son costume médiéval criard, rappelle le temps où les Néerlandais exploitaient des esclaves, particulièrement au Surinam. De plus, les personnes incarnant le père Fouettard sont principalement de couleur blanche qui se peignent la peau en noir »

Un gauchiste déclame sa haine « pacifiquement »…

Témoignage sur l’agression des Veilleurs par les antifas de Nuit Debout

Commémoration de la mort de Clément Méric : affrontements violents avec la Police

Quand France Télévision abrite une chercheuse très politique… et voleuse à ses heures

Se déplace-t-elle sur un balai volant ?

Vu chez l’Observatoire des journalistes et de l’information médiatique :

« France Télévisions accueille un certain nombre de blogs d’information sur des sujets très variés dont certains sujets politiques ce qui est dans sa mission. Il est plus étrange que certains blogs supposés scientifiques – abrités sur une télévision publique payée par la redevance – soient ouvertement partisans.

C’est le cas du blog de Valérie Igounet « historienne » mais surtout ennemi déclarée du Front National dont le blog sur le même FN Derrière le Front est clairement militant.

Son hostilité déclarée au FN est illustrée par sa participation le 23 mars 2015 au séminaire organisé par Nonna Mayer au CERI (Centre d’Études des Relations Internationales, Sc Po Paris) sur le thème « comment interviewer l’extrême-droite » où la totalité du contenu reposait sur ses méthodes. Elle déclare en introduction « s’attaquer à des ennemis politiques » qui sont aussi des « ennemis moraux » identifiés comme tels et qui doivent être combattus.

Pour écrire son histoire du Front National elle a eu recours à une méthode classique : s’adresser aux meilleurs ennemis du FN, les trotskystes du NPA ancienne LCR. La LCR a ainsi mis gratuitement ses archives (très complètes dit-elle) sur le FN.

Au titre des méthodes et de la « morale » qu’elle semble revendiquer, une anecdote dit tout de l’absence de limite décomplexée qui est la sienne vis-à-vis d’une « extrême-droite » furieusement haïe. Elle explique en effet comment elle a interviewé Maurice Bardèche (à qui elle a refusé de serrer la main) tout en lui volant des documents.

Lire la suite

Les Bernanos : antifas de père en fils ?

Dans la rubrique « ceci explique cela », on découvre Yves Bernanos, le père des deux antifas mis en examen dans l’affaire de la voiture de police incendiée. C’est un cinéaste bobo très impliqué dans le shoatisme institutionnel. S’ils ont été élevés dans la névrose obsessionnelle de la « Shoah », on comprend mieux l’engagement hystérique et maladif de ces « enfants perdus de la république »…

Australie : violents affrontements entre patriotes et antifas

3 des 4 antifas mis en examen ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire

Ils sont accusés de tentative d’homicide sur des policiers et sont déjà en liberté.

Le  Système se montre reconnaissant avec ses sbires, ses pantins, ses idiots utiles.

Voiture de police incendiée : les quatre antifas écroués

Voiture de police incendiée : quatre antifas présentés aujourd’hui à un juge

Dissolution des groupes violents d’ultra gauche : Cazeneuve ose prétendre qu’il ne peut pas

Échange tendu à l’Assemblée entre les députés FN et le Ministre de l’Intérieur. Interrogé sur l’absence de procédure de dissolution des groupes d’ultra gauche malgré leur implication avérée dans les violences du moment, Bernard Cazeneuve a prétendu faussement, comme Manuel Valls, qu’il ne pouvait pas dissoudre les associations « de fait » (non déclarées en préfecture). Gilbert Collard lui a rappelé qu’il le pouvait grâce à une loi de 2015.
Mais pourquoi ce gouvernement protège-t-il autant les groupuscules antifas ?

Voiture de police incendiée : l’enquête mène au groupe Action Anti-Fasciste Paris Banlieue

MAJ : l’un des interpelés dans l’affaire de la voiture de police incendiée s’appelle Antonin Bernanos (photo ci-contre).
C’était un proche de Clément Méric.
Témoin de la décadence de notre peuple, c’est un arrière-petit-fils de… Georges Bernanos, qui doit se retourner dans sa tombe.

Le JDD le décrit comme « fils de bonne famille, domicilié dans le quartier de Montparnasse et travaillant à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) ». L’extrême-gauche quoi…

Ces gens se font passer pour des prolétaires alors qu’ils sont généralement issus de milieux bourgeois, ils se font passer pour des gentils et des victimes (cf affaire Méric) alors qu’ils sont violents, remplis de haine et de volonté d’éliminer une partie de la population.

A ce sujet, on notera le silence médiatique assourdissant concernant la véritable tentative de meurtre avec préméditation dont a été victime un jeune homme à Paris il y a quelques jours, par des éléments de cette mouvance « antifa ».

877529-une-voiture-de-police-incendiee-par-des-manifestants-anti-police-a-paris-le-18-mai-2016

Précédemment, nous relations :
parmi les cinq personnes gardées à vue, deux frères de 21 et 32 ans appartiennent au groupe action Anti-Fasciste Paris Banlieue. Le plus jeune, Antonin, avait fait un recours devant le Tribunal administratif contre l’interdiction de manifester mardi dernier émise par le préfet.

Lire l’article sur I-Télé

Paris, mardi 17 mai : bombes incendiaires contre la police et affrontements avec le SO de la CGT



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)