Fraude à la Sécu : « 14 millions de centenaires selon l’Assurance maladie alors que l’Insee en comptabilise 21.000 »

Alors qu’ils sont soumis à un taux de prélèvement obligatoire parmi les plus élevés au monde, les Français ont parallèlement des services publics dégradés, et, dans le même temps, le déficit public est également parmi les plus élevés au monde. On se demande bien où passe l’argent. Parfois, la presse mainstream donne une explication… Ainsi, alors que l’INSEE compte 21.000 centenaires, la Sécu pour sa part en compte 14 millions, dont 3 millions (3.000.000) encore vivants et donc encore allocataires, sachant que l’essentiel de ces allocataires se trouve hors de France… Ne comptez surtout pas sur les politiques pour lutter contre ce scandale, ils préfèreront accroître encore les impôts…

Pédoland à la mairie de Paris : enquête ouverte contre Christophe Girard, ex adjoint à la culture, pour viol sur mineur

Christophe Girard à côté d’Anne Hidalgo, sorcière gauchiste pro-LGBT

Christophe Girard qui a été maire-adjoint à la culture jusqu’à juillet 2020, c’est-à-dire reconduit dans ses fonctions après les dernières élections municipales de juin, est accusé de viol sur mineur. Cela fait suite à la polémique concernant sa relation avec le pédomane Matzneff.

Rappelons brièvement les faits.
Fin 2019, l’écrivain Gabriel Matzneff a été convaincu publiquement de pédophilie à la suite du livre d’une de ses anciennes victimes. Le livre révélait ce que le tout Paris savait déjà, mais, cette fois-ci, l’opprobre  frappa l’écrivain (partiellement toutefois : insistant sur sa prédation envers les adolescentes et pré-adolescentes, mais pas sur ses crimes envers des garçonnets) et cela allait éclabousser six mois plus tard l’un de ses meilleurs amis, Christophe Girard, maire-adjoint d’Anne Hidalgo.
Girard, plutôt que d’assumer la réalité prétendit que Matzneff n’était pas son ami, qu’ils ne se connaissaient que très peu et cette version a été celle que Hidalgo retint puisqu’elle n’a pas hésité à reconduire Girard dans ses fonctions après les dernières municipales du printemps dernier.

Cependant, en juillet dernier, de nouvelles informations accablantes pour Girard ont été révélées.
Non seulement les liens qu’il entretenait avec Matzneff étaient étroits – Girard est donc un fieffé menteur -, mais de surcroît il a été prouvé que les deux compères mangeaient régulièrement au restaurant, et cerise sur le gâteau, la note était payée par la mairie de Paris.
Continuer la lecture de « Pédoland à la mairie de Paris : enquête ouverte contre Christophe Girard, ex adjoint à la culture, pour viol sur mineur »

Municipales à Sarcelles : le candidat Pupponi va se prosterner à la mosquée (MàJ : battu !)

Mise à jour du 29 juin 2020 :

La vile manoeuvre du député ne lui a pas servi, puisqu’il est sechement battu, obtenant 42 % des voix contre 58 % pour son ex-adjoint.


La politique politicienne, où les intérêts des politicards priment sur l’intérêt commun, est parfois compliquée.
Ainsi, à Sarcelles, l’ancien maire et actuel député PS François Pupponi affronte pour les municipales son ancien premier-adjoint et actuel maire, Patrick Haddad, qui a l’investiture PS…
Le combat est fratricide, comme le rappelle cet article du JDD. Tout cela se passe à Sarcelles, villes où de multiples communautés se juxtaposent… Aussi, ces candidats sont prêts à tout pour glaner des voix, d’autant qu’au niveau des idées rien ne les distingue.
Pensant sans doute qu’il a perdu l’importante communauté juive, François Pupponi mise sur la communauté musulmane… et va se prosterner à la mosquée. Lui, qui il y a encore 6 mois ne cessait de nous alerter sur le danger du communautarisme et plus particulièrement musulman…

A voir : les nouvelles vidéos d’Hervé Ryssen sur les réseaux pédophiles

L’essayiste Hervé Ryssen s’est intéressé à un nouveau sujet : les réseaux pédophiles. Le chercheur nous promet 3 vidéos, dont voici la première, qui fait la synthèse de trois émissions : l’une de Karl Zero, une autre de la télévision anglaise et enfin la dernière d’Elise Lucet.
Les émissions datent un peu (elles ont une vingtaine d’années), mais l’affaire Epstein ou le pizzagate nous ont rappelé que ce fléau criminel organisé n’a toujours pas disparu en 2020 et que de surcroît y participent de très nombreux notables.

Notre Dame, que s’est-il passé ? Le témoignage de l’ancien architecte en chef du monument

Benjamin Mouton a été pendant treize années l’architecte en chef de Notre Dame, et ce, jusqu’à son départ en retraite dans les années 2010. Il ne comprend pas ce qui s’est passé, mais écarte des hypothèses : L’installation électrique de Notre Dame avait été refaite, il n’y a donc pas de possibilité de court-circuit, la protection et la détection incendie de la Cathédrale étaient aux normes européennes (« en allant même très loin »). De plus, il y avait la présence en permanence (24h sur 24) de deux agents, prêts à aller voir à la moindre alerte, l’encadrement technique, normatif des travaux est considérable « on ne le voit nulle part ailleurs »).