Le Ministère des affaires étrangères met en garde sur l’Afrique du Sud

Même le ministère français des affaires étrangères n’ose le cacher : l’Afrique du Sud post-apartheid est un pays plus que dangereux. Spécialement pour les Blancs, victimes d’un racisme virulent, ce qui n’est pas précisé…

Quelques conseils relevés dans son « guide du supporteur » pour le Mondial :

– Ne pas utiliser la liaison ferroviaire entre Johannesbourg et Pretoria (des attaques de touristes sont régulièrement signalées dans ce train).
– En raison de la criminalité, éviter l’intérieur et les alentours des gares routières et ferroviaires après 17h et y être très vigilant dans la journée.
– Il est formellement déconseillé d’emprunter la ligne Pretoria-Johannesburg (« Metro ») où sévissent des bandes d’adolescents armés de couteaux. De plus, il ne faut en aucun cas monter dans un wagon isolé.
– Au Cap, ne jamais se rendre à pied des hôtels du centre-ville jusqu’au front de mer.
– Eviter, la nuit et en fin de semaine, les déplacements dans les centres-villes.
Continuer la lecture de « Le Ministère des affaires étrangères met en garde sur l’Afrique du Sud »

Jusqu’où va mener la bêtise « antiraciste »?

Dans l’album « Les Schtroumphs noirs », Peyo relate une histoire d’épidémie transformant les gentils petits êtres bleus en fous furieux agressifs, de couleur noire. Celle-ci étant depuis toujours assimilée au mal ou à la peur.

Ce volume n’avait jamais été traduit aux Etats-Unis (où la BD connut un succès certain), car il y était estimé qu’elle pouvait heurter la « bien -pensance antiraciste »…
C’est désormais chose faite, les Schtroumpfs noirs étant devenus… violets !

A quand un Dark Vador recolorisé en rose ?!

Vérités sur le génocide des Blancs en Afrique du Sud

Intéressante video, malheureusement en anglais (si un lecteur veut bien la sous-titrer…), sur le calvaire que vivent les Blancs dans ce paradis multiracial qu’est l’Afrique du Sud. Attention, images dures.

Source

Nouvelles d’Afrique du Sud

L’ANC, ancienne organisation terroriste responsable de nombreux assassinats du temps de l’apartheid, et aujourd’hui parti au pouvoir en Afrique du Sud, n’a pas renoncé à son racisme antiblanc.

Ainsi, elle voudrait remettre au goût du jour une chanson dont les paroles contiennent des paroles telles que « Tuons le Boer » (les Boers étant les descendants des pionners blancs en Afrique du Sud).

Le virulent Julius Malema, dirigeant de la Ligue des jeunes de l’ANC, l’a même entonné lors d’une réunion publique, au grand plaisir des oreilles de Jacob Zuma, actuel chef de l’Etat (qui vient de fêter la naissance de son 20ème enfant).

Source

La formidable tartufferie de la LICRA

Nous évoquons régulièrement sur ce site la LICRA, l’un des bras armés du Système, spécialisé dans la traque et le harcèlement judiciaire des Français qui s’opposent à la colonisation migratoire ou à la domination de certains lobbies.

Cette organisation – mal nommée « Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme » –  s’en était même récemment prise à Eric Zemmour.

Mais comme le révèle malicieusement la Ligue de Défense Juive, au sein de cette association qui n’est pourtant officiellement pas juive, peu de place pour la diversité, ainsi que vous pouvez le constater avec le trombisnocope ci-dessous.

Que fait la Halde ?!

Continuer la lecture de « La formidable tartufferie de la LICRA »

Discrimination à la HALDE ?

Après la polémique sur l’éventualité d’une nomination de Malek Boutih à la tête de l’institution chargée de traquer les Français réticents au nouvel ordre sarközyste, c’est finalement Jeannette Bougrab qui remplace Louis Schweitzer (source).

Le poste de président semble être désormais exclusivement réservé aux « zissus ».

Les lesbiennes n’ont pas le sens de l’humour

Action discrète a encore frappé!  Mercredi dernier, le 10 février, ils se sont «attaqués» à la ville de Montpellier, afin de rebondir sur les polémiques autour des propos de Georges Frêche. Se faisant passer pour des militants du président ex-socialiste du Conseil régional, ils ont répandu des propos racistes, homophobes et mysogines dans les rues de la ville, puis dans une synagogue, dans un centre pour handicapés et finalement dans des établissements gays et lesbiens.

Les deux principales associations LGBT de Montpellier, la Lesbian & gay pride (LGP) et le Collectif contre l’homophobie (CCH) ont porté plainte contre l’émission Action discrète et Canal+ et saisi le Conseil supérieur de l’audiovisuel.

« Il est interdit de voler un goy… mais ».

Voici un court exposé de morale judaïque.
Notons que des passages du Talmud (livre faisant office de code moral du judaïsme) font preuve de davantage de cynisme et d’un racisme beaucoup plus primaire vis-à-vis des goys (les non-juifs).

Que fait la LICRA ?!
Ah oui, elle est trop occupée à traquer les Français réticents à l’invasion…


Source

La Licra fait condammer un gérant de discothèque

Le patron de l’établissement Le Remorqueur, à Nantes, a été condamné  à  une amende de 2 000 € pour discrimination raciale envers le « Nantais », Mohamed.

Le 12 septembre 2009, Mohamed s’était vu refuser l’entrée dans la boîte de nuit :  « On ne fait rentrer ni les Arabes, ni les Roumains. Ce sont les ordres », lui assène le portier ce soir-là. Cet agent de surveillance chargé de filtrer les entrées témoigne : « Quand il y a dix Arabes, et six ou sept Roumains, je dis stop. Si j’ai déjà un quota, après on n’arrive pas à gérer ».

Bref, la sioniste Licra trouve normale que Tsahal massacre des « Mohamed » innocents en Palestine, dans leur pays, mais trouve les gérants de discothèques français racistes quand ils limitent le nombre d’immigrés dans leurs établissements.
La Licra est une odieuse machine de destruction.

Source