La Licra fait condammer un gérant de discothèque

Le patron de l’établissement Le Remorqueur, à Nantes, a été condamné  à  une amende de 2 000 € pour discrimination raciale envers le « Nantais », Mohamed.

Le 12 septembre 2009, Mohamed s’était vu refuser l’entrée dans la boîte de nuit :  « On ne fait rentrer ni les Arabes, ni les Roumains. Ce sont les ordres », lui assène le portier ce soir-là. Cet agent de surveillance chargé de filtrer les entrées témoigne : « Quand il y a dix Arabes, et six ou sept Roumains, je dis stop. Si j’ai déjà un quota, après on n’arrive pas à gérer ».

Bref, la sioniste Licra trouve normale que Tsahal massacre des « Mohamed » innocents en Palestine, dans leur pays, mais trouve les gérants de discothèques français racistes quand ils limitent le nombre d’immigrés dans leurs établissements.
La Licra est une odieuse machine de destruction.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.