Un prêtre suspendu par son évêque pour avoir dit une simple vérité sur l’avortement

Révélateur de la profondeur de la crise de l’Eglise…

« L’avortement a fait plus de morts dans le monde que la Grande Guerre »: l’abbé François Schneider, un prêtre des Vosges, a été sanctionné par son diocèse pour des propos tenus lors de son homélie durant la messe du 11 novembre, rapporte Vosges Matin.

Lors de cet office dans la petite commune de Bertrimoutier, un village à une cinquantaine de kilomètres à l’est d’Epinal, le prêtre avait ajouté que les hommes politiques français devaient « prendre exemple » sur le controversé Premier ministre hongrois Viktor Orban, qui prend « des décisions courageuses contre l’avortement ».

« Les propos de l’abbé François Schneider tenus lors de la messe du 11 novembre nous avaient été rapportés. Après avoir entendu l’abbé Schneider, nous condamnons l’instrumentalisation de la commémoration des morts de la Première Guerre mondiale au profit d’autres sujets d’ordre éthique et politique », indique le diocèse de Saint-Dié-des-Vosges.

« Nous demandons à l’abbé François Schneider de s’abstenir, pendant quatre semaines, de toute parole publique dans les célébrations auxquelles il participera. Un temps de silence après la lecture des textes bibliques nourrira la foi des fidèles », poursuit le diocèse. (source)

David Valence, député Renaissance des Vosges, a pointé sur Twitter « des propos indignes », et une « dérive totale ».
On croit rêver : un prêtre qui tient des propos tout à fait catholiques, ne faisant donc que son devoir, ce serait « une dérive totale »…  Ce députain mondialiste se permet de donner des leçons alors qu’il ne possède aucune notion de morale, ni naturelle, ni catholique. Vraiment, qu’il se taise…

Bon, que les gros médias et les politiciens, quasi-tous de gauche (au sens large), trouvent qu’il est choquant de dire ces vérités, c’est, après tout, logique. Mais la réaction de l’évêque Denis Jachiet est scandaleuse et répugnante. Il fusille son soldat pour plaire à l’ennemi.

1er Dimanche de l’Avent (textes et commentaires) – Début de l’année liturgique

Nous vous proposons une présentation liturgique de ce dimanche (rite catholique traditionnel), qui marque le début de l’année ecclésiastique.

« L’Église, chargée par Dieu de nous sanctifier, a établi dans son Cycle liturgique une méthode de sainteté qui a pour but d’assimiler nos âmes à Jésus car, dit saint Paul, le Père nous a prédestinés « à devenir conformes à l’image de son Fils ».
La liturgie célèbre donc chaque année les différents anniversaires des principaux évènements de la vie du Sauveur afin de nous montrer les vertus que pratiqua le divin Maître et de nous permettre d’en recevoir toujours davantage les effets salutaires. Aussi chaque Temps liturgique représente-t-il une phase de la vie de Jésus et nous assure-t-il des grâces spéciales. Il importe donc de connaître l’esprit de ces Temps et de maintenir toujours notre âme dans les dispositions voulues pour qu’elle profite de l’efficacité qui leur est propre. Si nous le faisons chaque jour de l’année, c’est l’Église elle-même, notre Mère, qui nous guidera et nous conduira jusqu’au ciel. »

Dom G. Lefebvre

« C’est sous les auspices de la Vierge que s’ouvre l’année ecclésiastique. C’est en effet dans la basilique de sainte Marie Majeure que tout le peuple de Rome se réunissait autrefois en ce premier dimanche de l’Avent. Toute  la messe de ce jour nous prépare au double avènement (adventus) de la miséricorde et de la justice. C’est pour cela que saint Paul nous dit, dans l’Épître, de nous dépouiller du péché, afin qu’étant prêts à la venue du Christ comme sauveur, nous le soyons aussi à sa venue comme Juge, dont nous parle l’Évangile. »

Dom G. Lefebvre

« Notre Seigneur et Rédempteur, désirant nous trouver prêts, nous annonce les maux qui doivent accompagner la vieillesse du monde, pour nous détourner de son amour. Il nous fait connaître les maux qui précéderont sa fin prochaine, afin que, si nous ne voulons pas craindre Dieu dans la tranquillité, nous redoutions au moins son prochain jugement et soyons comme atterrés par les coups de sa justice. »

saint Grégoire, Pape.

COMMENTAIRE DE DOM GUÉRANGER
sur l’Avent en général puis la messe du jour

(dans l’Année liturgiquedisponible ici avec ses autres livres) :

Continuer la lecture de « 1er Dimanche de l’Avent (textes et commentaires) – Début de l’année liturgique »

Une incroyable découverte archéologique relance les débats sur l’origine du basque

Le plus ancien texte en langue basque serait une incantation magique vieille de plus de 2100 ans

Le langue basque est mystérieuse car elle n’est reliée à aucune autre langue, contrairement à presque toutes les langues d’Europe, qui sont issues de l’indo-européen.

PS : on dirait que France Culture a du mal à laisser diffuser le terme « indo-européen », pourtant essentiel en linguistique. L’évocation d’un lien de parenté avec une langue malienne est drôle. France culture, quoi.

Il y a quarante ans mourait Pierre Gaxotte

En effet, le 21 novembre 1982 s’éteignait, à l’âge de 87 ans, ce célèbre journaliste et historien français. Il avait été élu à l’Académie française en 1953.

Pierre Gaxotte "Le Nouvel ingénu" | INA

Jeune homme brillant (normalien, reçu premier à l’agrégation d’histoire-géographie) et droit, il s’engagea naturellement dans la droite nationaliste et devint à 22 ans le secrétaire de nuit de Charles Maurras en remplacement d’un de ses camarades d’études. Il contribua dès lors régulièrement à L’Action française.

Parallèlement à sa carrière de professeur, Fayard lui confia la direction du journal Candide, puis celle de Je suis partout (1930).

Comme Maurras et beaucoup d’autres, il conjugue nationalisme français et hostilité à Hitler et par exemple, le , il réagit dans Je suis partout à l’accession au pouvoir de ce dernier : « Le Troisième Reich est une menace pour la France : soyons forts, prenons nos précautions, armons-nous. Mais n’injurions pas. Tous ces messieurs de la gauche prolongent sur le plan extérieur leurs haines de partisans. »
Pendant la guerre, il se garda toutefois de tout engagement en faveur de la contrerévolution que fut la Révolution nationale du Maréchal Pétain.
Après la Libération, il abandonna son militantisme politique et devint éditorialiste au Figaro.
Dès lors, il se consacra essentiellement à la rédaction de travaux historiques (déjà bien commencés avant-guerre), et c’est ce qui peut nous intéresser aujourd’hui.
Ses livres d’histoire sont assez bons, ce qui est à retenir, tant les mauvais ouvrages abondent.
Citons en particulier La Révolution française et Le Siècle de Louis XV, ouvrages fameux et utiles dans lesquels il propose une vision critique de la Révolution en même temps qu’il entreprend une réhabilitation de Louis XV, alors très décrié. On peut retrouver divers de ses livres ici. Petite mise en garde sur son Histoire des Français, où il manque de rigueur et de précision dans son approche des questions ethniques et raciales.

On peut retrouver ici un rare entretien filmé avec Gaxotte à propos de Louis XV.

Merci à Henri

Lille : peines légères pour des Arabes accusés d’avoir massacré un jeune Français chez lui « par erreur »

photos d’illustration

Les faits, d’une grande sauvagerie :

« Le jeune homme a été enterré, vendredi. La police enquête sur le meurtre d’un Lillois de 23 ans, lundi, à son domicile, dans le quartier de l’Epine, à Lille-Hellemmes, rapporte La Voix du Nord. Jason, surnommé Doui, a été frappé à mort par plusieurs individus qui se sont introduits chez lui.

Selon les premiers témoignages, les agresseurs sont arrivés armés et masqués dans l’appartement que la victime occupait avec sa mère. Cette dernière a été tenue en joue par certains, tandis que les autres s’acharnaient sur Jason à coups de crosse. Le jeune homme est décédé peu de temps après, des suites de ses blessures. […] » (20minutes.fr, le 3 juin 2018)

Imaginez être à la place de ce jeune et de sa mère, tranquilles chez vous, un soir…

Le jugement vient d’être prononcé :

« (…) Kamel El Jarrari (…) 25 ans était le principal accusé d’un procès d’assises qui, pendant sept jours à Douai, a examiné les circonstances de la mort de Jason, 23 ans, frappé d’un coup de crosse à la tempe, le 27 mai 2018, en pleine nuit chez lui, impasse des Rameaux à Lille-Hellemmes. Une expédition punitive qui s’était trompée de cible.
Kamel El Jarrari a été condamné pour violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner, à douze ans de réclusion criminelle. La préméditation n’a pas été retenue. L’avocate générale Marine Decourcelle avait requis quinze ans. (…)
Les avocats des cinq coaccusés Isaac M., 24 ans, Bilail C., 25 ans, Idrissa T., 23 ans, Yassine K., 22 ans, et Yassine H., 22 ans, jugés pour association de malfaiteurs du fait de leur présence à l’expédition punitive ont obtenu des peines mixtes sans mandat de dépôt. Pour Me Manon Dugast en partie civile : « Pour la famille de Jason, une chaise restera vide et ça n’a pas de prix ». […] » (source La Voix du Nord)

Pas de mandat de dépôt, pour ces criminels qui avaient prémédité leur méfait.
On pourra comparer, par exemple, avec l’affaire Méric : deux jeunes de droite agressé par des antifas, l’un de ces derniers (le plus belliqueux et le plus chétif) tombe au cours de la rixe et se tue en se cognant la tête contre un poteau ; jugement : deux des agressés condamnés, l’un à 11 ans de prison, l’autre – pas même accusé d’avoir touché Clément Méric – condamné à 7 ans. Plus des dissolutions de mouvements de droite qui n’avaient rien à voir.

Un policier révèle un scandale politico-judiciaire

Le syndicaliste Bruno Attal :

« on trouve 5kg de shit et un fusil pompe. L’appartement appartenait à la 1ère secrétaire d’un parti très connu. Quand son boss est devenu président, un juge nous a demandé de mettre fin à l’enquête ».

Pour ceux qui ignoraient ou avaient oublié comment ça se passe dans cette République, cet « état de droit ».

Bonnes suggestions de cadeaux de Noël (et de l’Avent) !

L’heureuse période de Noël est souvent l’occasion de faire des cadeaux.
Privilégions les présents de bon goût, voire utiles !

La Librairie française a ainsi « réuni dans un rayon spécial « Noël » des livres (et disques ainsi que cartes) relatifs à cette période de l’année : des contes, mais aussi des livres de messe à offrir aux petits ainsi que des recueils de méditations. »

Evidemment, on peut aussi chiner dans les autres rayons de son catalogue ou venir trouver l’inspiration (ou des conseils) dans sa boutique parisienne, ou le café et les emballages cadeau sont offerts !

Dernier dimanche après la Pentecôte (textes et commentaires)

Nous vous proposons les textes liturgiques propres à ce dimanche (rite catholique traditionnel, tel que le suivaient nos aïeux), selon le calendrier traditionnel, avec des commentaires autorisés.

Le Jugement dernier

« Le Cycle liturgique se termine avec cette dernière semaine de l’année ecclésiastique et avec lui l’histoire du monde qu’il nous a rappelée depuis ses origines au Temps de l’Avent jusqu’à son terme final en ce 24e Dimanche après la Pentecôte. – Cette messe a en effet un caractère prophétique. Elle nous fait assister aux convulsions qui agiteront notre terre au moment où apparaîtra le Juge qui rendra à chacun selon ses œuvres. (Év.). Aussi nous exhorte-t-elle, avec l’apôtre, à nous conduire d’une manière digne du Seigneur et à fructifier en toutes sortes de bonnes œuvres. (Ép.) »

Dom G. Lefebvre

Continuer la lecture de « Dernier dimanche après la Pentecôte (textes et commentaires) »

Paris socialiste : la taxe foncière va exploser (malgré les promesses)

« Entre colère et angoisse, les propriétaires immobiliers tirent la sonnette d’alarme alors que l’État comme les collectivités locales n’ont de cesse de les assommer d’impôts, de taxes et de contraintes en tout genre. Dernier tir en date: l’annonce par Anne Hidalgo, en quête désespérée de moyens financiers pour renflouer les caisses de la ville de Paris, d’une augmentation de plus de 50 % de la taxe foncière, dont le taux passerait en 2023 de 13,5 % à 20,5 %. Soit une hausse de 7 points de pourcentage et, à la clé, plusieurs centaines de millions d’euros que les propriétaires devront payer en plus.

Et ce n’est pas tout, car les valeurs cadastrales locatives progresseront de 7 % en France l’an prochain (après 3,4 % en 2022 et +12,2 % en dix ans). «L’augmentation des taxes foncières s’inscrit dans une tendance de fond que l’on observe dans de nombreuses villes remarque Christophe Demerson, président de l’Union nationale des propriétaires immobiliers… […] » (source)

En France, les taxes foncières ont en moyenne augmenté de 25% en 10 ans !

Dans ce pays (qui cumule les tares du socialisme et du libéralisme), il n’y a pas de véritables propriétaires, puisqu’avec la taxe foncière (impôt créé à la Révolution), même quand on est censé posséder un bien immobilier, il faut payer une sorte de loyer aux administrations !

PS : on relève, mais ça n’émeut plus personne tant on y est habitué, que cette mesure de la municipalité d’Hidalgo contredit frontalement la promesse de campagne de cette dernière, en 2020, de ne pas toucher aux impôts locaux.

Ocean Viking : « des dizaines de rescapés libres de partir, la justice débordée »

Ocean Viking — Wikipédia

« Des dizaines de dossiers, et quelques heures seulement pour les traiter. C’est la situation stupéfiante à laquelle a été confrontée la justice après le débarquement à Toulon, la semaine dernière, des 234 migrants pris en charge par le bateau de l’association SOS Méditerranée. Un embouteillage judiciaire qui a débouché jeudi 17 novembre sur une décision surprenante : la quasi-totalité des migrants encore présents dans la zone d’attente aménagée pour leur accueil ont été autorisés à partir. […] » (source et détails)

Certes, la « justice » a été débordée.
Mais enfin, c’était tout de même un tout petit peu prévisible par les politiques, non ?!
Ils ont choisi tout même d’accueillir (un onze novembre : y a-t-il un signal ?) ce bateau d’envahisseurs méprisant nos lois.