Des antifas (extrême-gauche) agressent un militant pro-Trump handicapé (vidéo)

Le mouvement « antifa » (extrême-gauche radicale) a démontré une nouvelle fois sa nature en s’en prenant à un vétéran pro-Trump handicapé, en marge d’un rassemblement.
S’ils pouvaient le tuer sans risque, ils le feraient.
Nous avons les mêmes en France.

Un policier fiché S aux portes de l’Élysée

Ancien militaire passé par l’école des gardiens de la paix, un policier fiché S a émis le vœu pour sa première affectation de servir au sein même du ministère de l’Intérieur, situé à 200 mètres du palais de l’Élysée. Un poste était en effet ouvert par l’administration à la « sécurité bâtimentaire », dépendant du service de la protection (SDLP, ex-Service de protection des hautes personnalités). Mais la direction du SDLP a dit non et lui a conseillé d’intégrer plutôt… le commissariat de sécurité publique de son choix.

Source

Etats-Unis : une mère tue ses deux enfants en les «mettant dans un four»

Qu’est-il passé par la tête de Lamora Williams vendredi dernier ? Ce jour-là, cette mère de famille de 24 ans, originaire d’Atlanta (Etats-Unis), a tué deux de ses enfants âgés de un et deux ans, en les mettant dans un four.

D’après le média The Atlanta Journal-Constitution, elle aurait appelé le père en video call pour lui faire part de son acte.
La mère de famille souffrait de troubles mentaux

Continuer la lecture de « Etats-Unis : une mère tue ses deux enfants en les «mettant dans un four» »

Calais : violente rixe entre les CRS et la BAC

Les faits relèvent de l’invraisemblable. Dans la soirée du vendredi 13
octobre, dans un bar-discothèque de Calais, une quinzaine de CRS, qui
n’étaient pas dans l’exercice de leurs fonctions, se sont accrochés avec
d’autres clients de l’établissement de nuit. Comme le rapporte le Canard
Enchaîné ce mercredi, ces derniers ont réagi en appelant la police à la
rescousse. À l’arrivée des policiers de la brigade anti criminalité (BAC)
du commissariat de Calais, les CRS auraient refusé d’obtempérer. “*Ils leur
ont foncé dans le lard, dérobant une matraque au passage*”, rapporte
l’hebdomadaire.
“Quand vous aurez des problèmes avec des migrants, on ne viendra pas vous
sauver”

Toujours selon le Canard Enchaîné, les CRS auraient par ailleurs proféré
des menaces contre la BAC : “*Quand vous aurez des problèmes avec des
migrants, on ne viendra pas vous sauver, on fera comme si on n’entendait
pas les appels sur les ondes radio*.” Le journal précise qu’il s’agit de la
compagnie 58 basée à Perpignan et qui s’était déjà rendue célèbre en
emboutissant la voiture du capitaine du commissariat en sortant de boîte de
nuit, “*avant de prendre la fuite*”, indique l’article.

Pourquoi les militants d’extrême gauche inquiètent les autorités

Cet automne, un cap a été franchi avec des incendies de garages appartenant à la gendarmerie à Limoges (Haute-Vienne) et à Grenoble (Isère), revendiqués par des groupes libertaires, en soutien à des militants jugés à Paris pour l’incendie d’une voiture de police avec deux fonctionnaires à bord. Enfin, la semaine dernière, il y eut cette « chasse au DRH » dans le bois de Boulogne, lancée comme une mauvaise blague, qui aurait pu très mal tourner (trois voitures incendiées). Autant de raisons pour lesquelles le renseignement intérieur tient l’ultragauche pour une « menace inquiétante ». « L’ultragauche n’a jamais disparu, ce sont les services de renseignement qui s’y intéressent à nouveau, commente un autonome de 35 ans, très actif dans le passé. Le grand capital a toujours eu peur de l’ultragauche, à plus forte raison quand il est indécent comme aujourd’hui.»

Lire la suite sur le Parisien…

L’énergie verte : ce n’est qu’une histoire de marketing

« C’est très marketing ». Le logo vert est donc avant tout un bon moyen de communication, assure Frédérique Coffre, la directrice générale du médiateur de l’énergie. « C’est très marketing. La plupart des fournisseurs qui proposent de l’énergie verte achètent des certificats verts ou des garanties d’origine, qui permettent d’attester qu’ils ont injecté sur le réseau une quantité équivalente à celle que vous avez consommée », précise-t-elle. « Mais en réalité, l’électricité qu’ils achètent et qu’ils fournissent est de l’électricité qu’ils achètent sur les marchés de gros et qui provient essentiellement du nucléaire ».

Philippines : Marawi est enfin libérée de l’Etat Islamique

Isnilon Hapilon, l’émir de l’État Islamique aux Philippines

Après 5 mois de combats entre un groupe terroriste (Maute) ayant fait allégeance à l’État Islamique et près de 1000 morts, Rodrigo Duterte vient d’annoncer ce mardi, la libération de Marawi. Le chef des jihadistes philippins, Isnilon Hapilo, avait été annoncé mort hier lors d’un ultime assaut des forces armées sur les positions islamistes.

Source

Des écrits antisémites de Michel Audiard dans des revues collabos refont surface

Il a amusé des millions de Français avec les répliques des «Tontons
flingueurs». Mais la prose de Michel Audiard n’a pas toujours provoqué le
rire. Dans son prochain numéro à paraître le 26 octobre, la revue
Temps Noir accuse
le plus célèbre dialoguiste du cinéma français d’avoir écrit des propos
antisémites dans plusieurs revues collaborationnistes en pleine Seconde
Guerre mondiale. Plusieurs de ses publications ont été dévoilées jeudi par
L’Obs.

En 1943 dans les colonnes de L’Appel, le jeune Michel Audiard décrit ses
personnages juifs avec les termes «une veulerie suante», «une odeur de
chacal», «une synthèse de fourberie» et évoque une «conjuration des
synagogues». Et quand les protagonistes finissent pendus, il salue une
«manifestation de l’immanente justice».

Le «petit youpin Joseph Kessel»Mais l’homme derrière les répliques de «Un
singe en hiver» et «Un taxi pour Tobrouk» ne s’est pas arrêté là. Dans
L’Union française, il s’en prend au monde artistique, décrit comme «le plus
coquet ramassis de faisans, juifs (pardonnez le pléonasme), métèques,
margoulins…» et qualifie l’écrivain Joseph Kessel de «petit youpin».

Autriche : les principaux partis se disent prêts à gouverner avec la droite nationale

« Les Autrichiens s’apprêtent à élire leur nouveau chancelier ce dimanche.
Le Parti chrétien-conservateur est en tête. Dernière lui, l’extrême droite
et les socio-démocrates sont au coude-à-coude. Face au résultat incertain
du scrutin, les principaux partis se sont tous dits déjà prêts à gouverner
avec l’extrême-droite. »

Source

Béarn : un « réfugié » afghan poignarde sauvagement une femme de 79 ans

« Vendredi 13 octobre, une femme de 79 ans qui vivait dans le même immeuble qu’un groupe de réfugiés, a été poignardée de plusieurs coups de couteau. Elle avait ouvert sa porte au jeune homme qui l’aurait poignardée à plusieurs reprises à la gorge et au thorax. » (source)
Âgé de moins de 20 ans, le « réfugié » serait de nationalité afghane et ne présenterait pas de troubles psychiatriques selon le procureur.
La vieille dame est toujours dans un état critique.

Même dans le Béarn, jusqu’ici relativement épargné, l’invasion migratoire et ses effets commencent à se faire sentir.

Il y en aura pour tout le monde… A moins d’un sursaut politique radical, rapide et massif des Français.

L’enceinte connectée Google Home Mini espionnait ses utilisateurs

Vendue 49 dollars, la Google Home Mini est un produit stratégique pour Google

Même s’il s’agit cette fois d’un « bug » (dysfonctionnement), gageons que ce genre de gadget pourra être piraté discrètement et pourra alors devenir un espion à domicile.

« La Google Home Mini est accusée d’avoir espionné ses utilisateurs pendant plusieurs jours. Présenté le 4 octobre dernier lors de la conférence de rentrée de Google, cet assistant domestique miniature permet de répondre à des questions, dérouler l’agenda ou donner la météo du jour. À quelques jours de sa sortie officielle, le 19 octobre prochain, elle a été prêtée à plusieurs journalistes pour une phase de test. L’un d’entre eux, Arthem Russakovskii, s’est rendu compte que le Google Mini était en fait à son écoute 24 heures sur 24 en raison d’un bug activant d’office l’assistant.
Continuer la lecture de « L’enceinte connectée Google Home Mini espionnait ses utilisateurs »

Que pense BHL de l’affaire Harvey Weinstein ?

Nous attendons la réaction de Bernard-Henri Levy, grand donneur de leçons de morale et « faiseurs de guerre », concernant les accusations pleuvant sur son compère grand ponte d’Hollywood Harvey Weinstein.

Son communautarisme va-t-il encore l’emporter, comme lors de son soutien acharné à DSK et à Polanski (accusé du viol barbare d’une mineur qu’il avait droguée) ?
D’autant qu’on apprend que son film « le serment de Tobrouk » (tentant de justifier l’immorale et catastrophique guerre contre la Libye) que BHL a fait à sa propre gloire, a été promu et diffusé aux USA par Harvey Weinstein (comme on s’en félicite sur le site de BHL)…

Macron annonce que la France reconnaitra officiellement le drapeau et l’hymne « européens » lors du prochain conseil européen

Emmanuel Macron a annoncé mardi qu’il allait officiellement reconnaître le drapeau européen au prochain sommet de l’UE afin qu’il ne puisse plus être « enlevé de l’hémicycle » de l’Assemblée nationale, allusion à une demande de la France Insoumise.

Continuer la lecture de « Macron annonce que la France reconnaitra officiellement le drapeau et l’hymne « européens » lors du prochain conseil européen »