C’était un 25 juillet…

1593: à Saint-Denis, le roi Henri IV abjure le protestantisme et se convertit officiellement au catholicisme : « Je proteste et je jure à la face du Dieu tout-puissant, de vivre et de mourir dans l’Eglise catholique, apostolique et romaine, de la protéger et de la défendre envers tous, au péril de mon sang et de ma vie, renonçant à toutes hérésies contraires à la doctrine de ladite Eglise. »

1789: l’Assemblée constituante institue un comité de recherches pour déjouer les « complots aristocratiques »…

1873: l’assemblée (conservatrice) vote une loi déclarant d’utilité publique la construction d’une église à Montmartre, conformément à la demande de l’archevêque de Paris, en expiation des fautes de la patrie (notamment lors de la Commune) et pour obtenir la fin des épreuves.
Isaac Crémieux vote contre, tout comme Sadi Carnot, Gambetta, Jules Ferry, Edgar Quinet, et autres antichrétiens dont les axes parisiens portent aujourd’hui les noms…

1920: publication du règlement de la Fédération nationale des Scouts de France. Cette date est retenue comme celle de la fondation du scoutisme en France.

1934: assassinat, à Vienne, du chancelier dictateur Engelbert Dollfuss.
Le fondateur du Vaterländische Front (Front patriotique) avait écrasé la résistance des milices ouvrières socialistes de Vienne en février. Son ambition était d’instaurer un État chrétien autoritaire et de maintenir l’indépendance de l’Autriche, avec le soutien de l’Italie. Une petite biographie est disponible ici.

1936: dans La Flambeau, journal du Parti social français, le célèbre aviateur Jean Mermoz écrit : « pour être saine et efficace, l’action sociale doit se libérer des entraves d’une politique de métier au service d’intérêts particuliers. Cette politique devra faire face une fois pour toutes à une politique purement française au service de ceux qui travaillent, sans distinction de classe, pour leur pays. »

1937: assassinat du militant du Parti social français Fernand Lafrance.

1943: Hambourg est en flammes, après sept attaques aériennes consécutives.

1949: réunis en congrès à Buenos Aires, six mille délégués fondent le parti péroniste.

1963: grève dans les Asturies : 11 000 mineurs cessent le travail à l’appel des néophalangistes des Cercles José Antonio. La police franquiste organise la répression.

1971: mort à 45 ans, de Jean-François Devay, directeur de Minute et du Crapouillot.

D’après les Ephémérides nationalistes