France ripoublicaine : le ministre de l’intérieur a embauché ses 2 filles mineures comme collaboratrices parlementaires pour 55.000 €

Le ministre actuel de l’intérieur, ancien président du groupe PS à l’assemblée nationale, a embauché ses deux filles comme assistantes parlementaires -autrement dit, payées par l’Assemblée nationale-, dont l’une n’était âgée que de 15 ans lors du premier contrat et l’autre de 16 ans ! Ainsi, les deux fillettes n’étaient que lycéennes. On pourrait croire qu’il ne s’agissait que d’un stage d’observation ne donnant pas lieu à rétribution. Que nenni ! Les heureuses stagiaires ont touché 55.000 € (cinquante cinq mille euros !) pour leur harassant travail !

Au total, selon Le Parisien, ce sont 24 contrats qu’ont enchaînés les filles du ministre, durant les vacances scolaires entre 2009 et 2016. La durée totale du travail n’est pas indiquée, mais il est évident qu’elles ont été payées nettement plus que le SMIC. Du reste leur travail leur laissait beaucoup de temps libre car l’une des filles cumulait deux stages simultanément : en effet, l’un des contrats de la fille aînée du ministre de l’Intérieur juxtapose une période de stage chez Yves Rocher à Tournai, en Belgique. Mais le ministe justifie cela : « Chaque contrat faisait l’objet de missions qui ont été honorées (…), puisque ces missions ont pu être effectuées en horaires renforcés avant et après le stage, et en travail à distance durant le stage (travail de rédaction, mise à jour de fichiers, recherches, etc.) et durant plusieurs jours supplémentaires à l’automne», assure à TMC le cabinet de Bruno Le Roux. Même chose pour un contrat engageant la sœur cadette, alors en cours préparatoire au lycée Jacques Decour à Paris. « Ces contrats ponctuels n’impliquaient pas forcément une présence physique à l’Assemblée nationale mais concernaient des missions qui pouvaient être également effectuées en circonscription ou à distance » nous dit-il, sans rire !

Commentaires

commentaires

Les commentaires sont fermés.